The Heart of A Plague Tale : retour sur le nouveau making-of illustré de Third Editions !

avatar Vesperia

Rédigé par - le



Création, Univers, Décryptage. Lorsque la formule de Third Editions se mélange à la volonté de proposer de l’imagerie à la manière d’un artbook, cela donne la collection The Heart of, dont le premier ouvrage traitant Dead Cells avait été examiné par la rédaction. Ainsi, après plus de trois ans, The Heart of A Plague Tale marque le retour des making-of illustrés façon Third, revenant en détail et en images sur la licence phare du studio.


Comme chaque livre estampillé Third, celui-ci est disponible en édition classique, et en First Print. Exclusive au site de l’éditeur, la First Print inclue une couverture alternative réversible, ainsi qu’une lithographie.

 

 

Une immersion maximale dans cette industrie si secrète

 

 

Ayant inauguré la collection en collaboration avec le studio Motion Twin, c’est à nouveau la plume de Benoît « Exserv » Reinier qui signe ce The Heart of A Plague Tale, avec un gros argument sur la table : cette fois, l’auteur a pu suivre pendant trois ans les Bordelais d’Asobo Studio. L’occasion de revenir en détail sur le processus créatif de cette équipe, qui s’afférait alors à la création du deuxième opus de leur licence à succès, A Plague Tale : Requiem.

 

La démarche rédactionnelle d'Exserv est pour le moins honnête et explicite : dès l'avant-propos, l'auteur admet les biais intrinsèques liés à un tel accès documenté au fil de la production d'un titre, et au contact permanent de son équipe de production. Ainsi, l'auteur se qualifie lui-même de subjectif quant à la qualité des jeux traités, mais cela ne nuit en aucun moment au portrait qu'il fait de la production des A Plague Tale, tant il entre dans le détail de cette immersion au sein du studio Asobo.

 

Un pacte de confiance s’impose alors entre auteur et lecteur : le plaisir évident de l’écrivain à partager tout ce qu’il a pu découvrir du processus créatif d’Asobo Studio induit par conséquent un propos globalement moins appuyé par des sources tierces tel que dans The Heart of Dead Cells.


L’ouvrage a un bon équilibre entre visuels et éditorial.

 

Par ailleurs, cet ouvrage prend une place particulière dans le paysage des publications Third Editions : là où la formule de l’éditeur s’appuie sur une décortication méthodique des œuvres et studios afin d’en proposer un véritable approfondissement, il est important de souligner que ces différents essais analytiques sortent un an après la sortie d’un jeu à traiter, a minima. Ce The Heart of A Plague Tale a la particularité d’être disponible le même jour que le lancement de A Plague Tale : Requiem, et il est donc conseillé à tous ceux qui voudraient garder la découverte du titre (ou de la licence) de se pencher d’abord sur les jeux avant de plonger dans le making-of illustré. En effet, The Heart of A Plague Tale s’appuie naturellement sur de nombreux exemples issus des jeux pour illustrer le processus créatif d’Asobo Studio, et la partie Décryptage, dédiée à l’analyse de la série, spoile évidemment tous les évènements de la licence.

 

Une fois plongé dans le texte, le lecteur se superpose avec délice à l’auteur dans sa découverte du fonctionnement d’un studio passionné par ce qu’il fait. De la genèse de la licence jusqu’aux mois suivants la sortie du premier jeu, puis la mise en route du deuxième opus, Exserv nous fait découvrir les coulisses d’une industrie qui a pourtant comme mot d’ordre le secret.

 

Cette culture du secret rend la lecture d’autant plus grisante, et il est difficile de poser le livre tant il est plaisant d’avancer d’étape de production en étape de production aux côtés de l’auteur. Comme branché à un animus, on revit les périodes de doutes du studio, et surtout les moments-clés, qui procurent tantôt stress, tantôt émoi : sans trop en dire, nous pensons par exemple au choix des comédiens de doublage pour les personnages du jeu –un chapitre qui, étrangement, provoque en nous un sentiment d’accomplissement comparable à une bonne fin de jeu vidéo.


Les double-pages sont du plus bel effet !

 

 

Mélanger éditorial et visuels

 

 

En tant que making-of illustré, The Heart of A Plague Tale fait évidemment la part belle aux visuels, en s’ouvrant notamment sur une magnifique double-page qui pose le ton. L’ouvrage propose de nombreux artworks et concept arts, et on apprécie par exemple la maquette stylisée autour de symboles représentant A Plague Tale pour ce qui est de la pagination.

 

On notera un certain parti pris pour ce qui est des visuels : l’éditeur laisse pleinement la place à l’imagerie, là où on aurait pu envisager la présence de légendes pour donner plus de contexte aux différents éléments graphiques qui s’offrent à nous.

 

Un seul point regrettable se démarque vraiment : la disposition de certaines fins de phrases ou paragraphes. En effet, il n’est pas rare qu’une page se termine au milieu d’une phrase, et que la page suivante, voire la double-page suivante, soit dédiée à un artwork, ce qui peut faire perdre en rythme et hacher la lecture.


Difficile de résister à l’envie de lancer le jeu en se plongeant dans son histoire et son atmosphère !

 

 

Après Asobo Studio, qui d’autre ?

 

 

Une fois la dernière page tournée, difficile de quitter l’immersion au sein d’Asobo Studio. L’expérience de l’auteur, que l’on vit par procuration au fil de la lecture, nous fait vivre plusieurs années de développement autour d’une même licence, et, autant que l’on se sent alors proche du studio et de leur franchise, il est difficile de se dire que l’on ne continuera pas cette immersion auprès de l’équipe bordelaise.

 

Mais de la même manière que nous avions quitté Motion Twin à la fin de The Heart of Dead Cells, ce The Heart of A Plague Tale n’augure que du bon pour la collection de Third : quel autre studio, quelle autre licence se dévoilera par la suite auprès de l’éditeur ? Benoît Reinier sera-t-il l’auteur du troisième The Heart of, ou un autre écrivain pointera-t-il le bout de sa plume ? Confirmant toutes les impressions que nous avions eu après la lecture du premier The Heart of, nous attendons désormais avec impatience le prochain ouvrage de la collection, en espérant attendre moins longtemps cette fois !


Concevoir un jeu en pleine pandémie, un chapitre incontournable pour A Plague Tale : Requiem.

phylactère

Commentaires (0)

Connectez-vous sur le forum pour commenter cette news.




page de journal

L'actu du moment




coeur

L'article a reçu 2 FUN

Vous n'avez pas encore funé l'article !

ConsoleFun vous donne la possibilité de funer vos articles favoris en cliquant sur le coeur ci-dessus.

logo tipeee icone de citation

Pour vous proposer toujours plus de contenu et de diversité, le staff de ConsoleFun met tout en oeuvre pour combler la moindre de vos attentes. Seulement, on est un peu à sec en ce moment et la science ne nous a pas encore permis de nous démultiplier (les goujats). C'est pourquoi nous recherchons activement des personnes motivées pour participer à cet ambitieux projet ConsoleFun : rédaction de news, de tests, réalisations de vidéos ou encore modérateur, il y en a pour tous les goûts !

Nous rejoindre !
logo tipeee Information

Depuis sa création en 2009, ConsoleFun ne cesse d'évoluer pour vous proposer toujours plus de nouvelles fonctionnalités. Autour d'une même passion, le jeu vidéo, le staff et la communauté du site partagent dans la bonne humeur et l'envie de progresser ensemble. En soutenant ConsoleFun à l'aide d'un don, vous nous permettez de poursuivre l'aventure qui, nous l'espérons, atteindra des sommets !

Faire un don
×

Change header

Upload
To crop this image, drag a region below and then click "Save Image"
Uploading