0

[TEST] Mario Kart 8

icone auteur news

Le 20/01/2015

Test Mario Kart 8

1992, Super Mario Kart ou la naissance d’une série mythique imposant ses propres codes et ses propres règles. La Super Nintendo, la N64, la GBA, la Game Cube ou encore la 3DS ont bénéficié de leur épisode spécifique. Attendu de pied ferme par la communauté de joueurs et désigné comme le futur hit de la Wii U, Mario Kart 8 aura suscité un énorme engouement jusqu’à sa sortie. Il est certain que Nintendo compte bien booster les ventes de sa nouvelle console avec ce titre phare. Finalement, ce énième opus en a-t’ il vraiment sous le capot ?

 

Mario Kart, c’est Mario Kart

 

S’il y a bien une chose qu’il faut retenir c’est l’arrivée d’un jeu de la saga sur une console HD, une première !  Globalement, la licence rempile avec l’ensemble du contenu qu’elle proposait dans les épisodes précédents. Au programme : une multitude  de courses endiablées au sein de circuits issus de l’univers du plombier moustachu (et de l’illustre Donkey Kong par la même occasion). Évidemment, les mythiques objets viennent booster l’ambiance et permettent toujours d’envoyer ses amis et ennemis dans le décor. Le casting de personnages que comporte ce volet ne déroge pas à la règle et l’ensemble des nouveautés perçues dans Mario Kart 7 sont de la partie. Bref, du bon vieux Mario Kart comme on l’aime qui regroupe toutes les évolutions vues à ce jour dans la licence.

 

Le Grand Huit, un nouvel objet dévastateur ! À utiliser avec modération.

Le Grand Huit, un nouvel objet dévastateur ! À utiliser avec modération.

 

Mario Kart bis ?

 

Les joueurs attendent sûrement les développeurs de ce côté. Mario Kart 8 offre-t-il pléthore de nouveautés à se mettre sous la dent ? À vrai dire, pas vraiment. 12 personnages inédits se joignent à l’action pour un total de 30 pilotes sélectionnables. Les quads font leurs entrées aux côtés des karts et des motos. 32 circuits dont 16 inédits et 16 revisités alimentent la galette. 4 nouveaux objets intègre la partie : le Boomerang qui permet de fracasser trois fois ses adversaires, le Grand huit qui génère huit objets tels qu’une étoile d’invincibilité ou encore une carapace rouge autour du joueur, la Plante Piranha qui donne de légers coups d’accélérations au véhicule tout en mordant les joueurs à proximité et en avalant des pièces jaunes, et le Super klaxon qui détruit tout objet et joueur se trouvant à proximité, même les carapaces bleues ! Pas de grands bouleversements donc, un schéma classique dans l’histoire de la série. Le titre se veut être un melting-pot de l’ensemble des jeux Mario Kart sortis jusqu’à aujourd’hui.

 

L'anti-gravité, un bon moyens pour observer le sublime panorama.

L'anti-gravité, un bon moyens pour observer les sublimes panorama.

 

Mouais, de l’anti-gravité quoi…

 

Le principal ajout mis avant par Nintendo est la présence de l’anti-gravité. Le joueur pourra concourir la tête en bas et parcourir des circuits créés à cet effet. Le soft est certes sympa et permet d’obtenir des circuits au level-design pour le moins surprenant et attrayant mais globalement les effets de l’anti-gravité sont peu perceptibles en pleine course. Ce système se révèle surtout efficace dès lors que l’on visite les anciens circuits remodelés pour l’occasion. Effectivement, cet aspect ne touche que la partie design du jeu. La fusion HD et anti-gravité ont de quoi nous exploser la rétine sans pour autant nous faire le même effet in-game et donc en pleine course.

 

Il est toujours possible de "customisé" son bolide avant la course.

Il est toujours possible de "customisé" son bolide avant la course.

 

L’esprit de la série est là !

 

Outre la fonction anecdotique des nouveautés de cet opus, le jeu poursuit toujours son petit bonhomme de chemin en proposant les modes classiques de la licence. Le Grand Prix proposera au joueur de sélectionner sa cylindrée (50cc, 100cc, 150cc et bien sûr le mode miroir), de sélectionner son personnage favoris et son bolide afin d’entrer sur la piste et compléter chaque coupes (8 au total). Le but étant d’arriver premier au classement final pour débloquer des pièces de véhicule (pneu, carrosserie et voile), des personnages jouables et des autocollants (à afficher sur son mur Miiverse). Les circuits utilisent toujours le système de voile, pour s’envoler un court instant, et le pilotage sous-marin pour conduire sous l’eau. La récolte de pièces jaunes abandonnée depuis Mario Kart 64 est de retour (tout comme dans Mario Kart 7) et permet au joueur d’atteindre sa vitesse de pointe maximale dès lors qu’il en ramasse 10. Le mode Contre-la-montre rempile aussi et invite le joueur à exploser son chrono mais aussi à défier les meilleurs temps des pilotes du monde entier. Enfin, l’indétrônable mode Bataille revient mais il n’est pas au top de sa forme. Les combats s’effectuent dans quelques-uns des circuits du titre. Bye bye les arènes inédites. Ici il faudra « courir » après ses adversaires le long de circuits étroits et peu pratiques à la circulation. Grosse déception de ce côté… En revanche, ce qui fait l’essence de la saga est bel et bien présent : le multijoueur local et en ligne ! Rien de tel pour passer une bonne soirée entre amis. De plus, il est possible de jouer avec les manettes classiques, le duo Wiimote/Nunchuck, le volant Wii Wheel et bien sûr le Gamepad WiiU (un seul joueur). De 2 à 4 joueurs évidemment en écran scindé. Le mode en ligne donne, quant à lui, la possibilité à un maximum de 12 joueurs de se tirer la bourre et de participer à des tournois. D’ailleurs l’on peut toujours jouer en ligne à 2 sur la même console. On reprochera peut-être au scindement vertical de l’écran (en mode deux joueurs) de ne pas offrir une bonne visibilité et de réduire le champ de vision des joueurs… Cependant, difficile de bouder l’aspect multi de ce Mario Kart. Il montre bien, une fois de plus, qu’il est le roi dans le domaine du multi convivial.

 

Toutes les nouveautés de la saga répondent présents !

Toutes les nouveautés de la saga répondent présents !

 

Un contenu nouvelle génération

 

Ca y est, Nintendo exploite enfin la magie de la nouvelle technologie. De ce fait, le jeu proposera du contenu additionnel en novembre 2014 et mai 2015. De nouveaux véhicules, personnages et circuits seront disponibles après avoir déboursé une certaine somme (7.99e DLC seul, 11.99e les deux DLC). Sympa pour allonger le temps passé sur le titre. Les contenus propulseront le joueur dans 8 circuits inédits inspirés de l’univers de The Legend of Zelda et Animal Crossing,  et 8 circuits classiques revisités. D’ailleurs, le premier DLC propose de parcourir la ville futuriste de F-Zero : Mute City, avec de pures sensations de vitesse ! Ou encore de faire une petite virée dans le château d’Hyrule. Mario Tanuki, Peach Chat et Link  se joignent à la fête ainsi que de nouveaux véhicules tels que le mythique Blue Falcon. Pour ce qui est du contenu additionnel qui paraîtra en mai, mystère et boule de gomme. De plus, les développeurs proposent quelques mises à jours afin d’améliorer l’expérience de jeu. Par exemple, il est désormais possible d’afficher la map à l’écran qui n’était visible que sur le Gamepad à la sortie du jeu. Une plus-value non négligeable. Enfin, le joueur pourra revêtir son Mii à l’aide des Amiibo qu’il aura acheté. Sympa pour concourir sous la combinaison de Samus Aran et la salopette des frères moustachus.

 

Les DLC vont pouvoir étoffer le contenu déjà sympathique.

Les DLC vont pouvoir étoffer le contenu déjà sympathique.

 

Mario Kart est indispensable

 

Nintendo compte bien faire rebondir ses ventes de  WiiU avec ce nouveau Mario Kart, et la compagnie mise sur le bon cheval. Le jeu incorpore toutes les innovations faites à ce jour dans la saga tout en adoptant un design HD. Il était temps de dépoussiérer tout ça, graphiquement parlant. Niveau gameplay, rien n’a changé. On roule, on enchaîne les dérapages, on zigouille ses adversaires jusqu’à atteindre la victoire. Du Mario Kart classique en HD et au summum de ce qu’il a à offrir.  Cependant, il y a fort à parier que les développeurs devront mettre les bouchées doubles s’ils veulent surprendre les joueurs avec le prochain épisode de la licence.

SvainGame

  • JOUABILITÉ

    17

    C'est fluide, c'est propre, bref c'est du Mario Kart. La possibilité de jouer avec différentes manettes permet de s'adapter facilement au soft. Une fois un championnat commencé, difficile d'en ressortir tellement le gameplay est simple et prenant.

  • GRAPHISMES

    16

    Alléluia ! Mario Kart en HD et rempli de petits détails. Voir la chevelure de Peach et la moustache de Mario se dandiner au gré du vent a de quoi nous emplir de bonheur. Les textures et décors collent parfaitement à l'ambiance innocente du plombier moustachu. C'est beau, coloré et ça nous explose la rétine.

  • BANDE SON

    17

    L'ambiance sonore est un peu plus entraînante qu'à l'accoutumé. L'alliance des nouveaux et anciens thèmes feront naître un brin de nostalgie chez la plupart des gamers. Pour ce qui est des bruitages, comment ne pas être satisfait après avoir entendu le doux vrombissement des moteurs et des dérapages réussis.

  • DURÉE DE VIE

    16

    Il est sûr et certain que ce n'est pas les modes solos qui tiendront en haleine les joueurs. C'est grâce à son mode multi que Mario Kart 8 accrochera nombre de pilotes devant leur écran des heures durant.

    • Points positifs

      • Du bon vieux Mario Kart comme on l'aime...
      • Un mode multi toujours aussi prenant
      • Un melting-pot réussi
      • Enfin un design HD !
    • Points négatifs

      • ...peut-être un peu trop
      • Un mode Grand Prix vieillot
      • Un mode Bataille décevant

    Conclusion

    Mario Kart 8 est le digne représentant de la licence. Il exploite toutes les évolutions perçues dans la saga et mélange le tout à une ambiance New-Gen pour obtenir un épisode "ultime". Le titre fait, une nouvelle fois, mouche avec son mode multi jouissif et prenant. Les joueurs du monde entier continueront encore et toujours à se défier dans les circuits de Mario Kart, c'est certain. Reste à savoir si le prochain opus réservera son lot d'innovation. Entre un mode Solo un peu trop classique et un mode Bataille revu à la baisse, il serait grand temps de dépoussiérer un peu les mécaniques du jeu.

    16

    icone sélection ConsoleFun

  • Les avis du staff

    En complément de ce test, les autres membres du staff peuvent aussi vous donner leur avis sur le jeu

    Commentaires (0)

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire à ce test !

    Le test a reçu 1 FUN

    Vous n'avez pas encore funé le test !

    ConsoleFun vous donne la possibilité de funer vos articles favoris en cliquant sur le coeur ci-dessus. Participez à la vie communautaire du site et montrez votre intérêt pour notre actualité, pour toujours plus de fun !

    Fiche du jeu

    Mario Kart 8

    Support : Wii U

    Editeur : Nintendo

    Développeur : Nintendo EAD

    Genre :Course

    Multijoueur : Oui, de 1 à 4 joueurs en local et jusqu'à 12 joueurs en ligne

    Moyenne des joueurs : - / 20

    Moyenne de la presse : - / 20

    Galerie d'images

    Qui est notre testeur ?

    Testeur de jeux vidéo

    Geek pour la vie

    Qui est notre testeur ?

    Testeur ConsoleFun

    J'aime tester les jeux vido

    Critiques de Presse