1

[TEST] Hyrule Warriors

icone auteur news

Le 13/11/2014

Test Hyrule Warriors

Link a pas mal de boulot depuis que la WiiU de Nintendo a fait son entrée sur le devant de la scène. Après un épisode HD remarquable même si déjà vu, les joueurs attendent impatiemment l’arrivée d’un nouvel opus exclusif. Pour pallier à cette attente, l’équipe d’OMEGA Force leur a concocté un spin-off inédit au gameplay Beat’em all de Dynasty Warriors dans l’univers du héros légendaire d’Hyrule. Simple amuse-gueule ou réel mastodonte s’ajoutant au catalogue de jeu de la console ?

 

Les forces du mal sont de retour !

 

Pointons d’abord le doigt sur le Mode Légende du jeu. Celui-ci s’apparente à un mode histoire dans lequel le joueur doit traverser une succession de chapitres afin de voir le bout de l’aventure. Le scénario est simple et est dans la lignée de ceux proposés habituellement dans la saga. Des ennemis voulant répandre le chaos dans le Royaume d’Hyrule s’attaque au château de la princesse Zelda. Lors du combat, Link, un jeune héros téméraire, défend coûte que coûte la plaine d’Hyrule et réussit à repousser l’envahisseur avec l’aide d’Impa. Malheureusement, la princesse disparait et une certaine Cya serait à l’origine de cette attaque. Nos amis vont alors entamer une quête au sein du Royaume en traversant différentes époques (Ocarina of Time, Twilight Princess et Skyward Sword) pour la survie de leur monde afin de découvrir les dessous de cette guerre.

 

Nos héros vont devoir allier leurs forces

Nos héros vont devoir allier leurs forces

 

Je connais ce gameplay et cet univers

 

Globalement, pas de surprise concernant le gameplay. On se trouve face à un concept identique à celui de Dynasty Warriors. Le joueur est projeté sur une map semi-ouverte où divers forts sont placés çà et là dans des points stratégiques. Accompagné de son armé, il devra à lui seul combattre le camp adverse en assénant les ennemis de combos et en prenant les forteresses unes à unes. Tout ça dans l’univers de The Legend of Zelda. Le bestiaire reflétera celui de la série (Moblin, Darknut, Sac’doss, …) sans oublier les fameux Boss (Dodongo, Gohma, …). Les armes secondaires viennent aussi compléter l’arsenal de nos protagonistes (Bombe, Arc, Boomerang, …). Les décors et niveaux rencontrés recèleront de références telles que le Lac Hylia ou le mythique Temple du Temps. Sans compter les multitudes d’herbes à découper et cocottes à titiller. Le joueur pourra par la même occasion incarner quelques-uns des personnages caractéristiques de la contrée d’Hyrule en passant de Link à l’infâme Ganondorf. C’est simple, les développeurs ont transposé l’univers de la célèbre princesse au cœur du gameplay de Dynasty Warriors.

 

Je n'aime pas lire de toute façon

Je n'aime pas lire de toute façon

 

Je suis une Légende

 

Revenons sur le fameux Mode Légende de ce titre. Le joueur devra accomplir une succession de chapitres pour voir le dénouement final de l’histoire. Tout d’abord il lui faudra sélectionner un des personnages jouables du casting de la série. Parfois, le choix sera limité à un protagoniste précis afin de garder une cohérence avec le scénario proposé. Ensuite, il devra choisir son arme principale qu’il gardera tout au long du niveau. Il lui sera possible de faire un tour du côté du magasin avant d’entamer le combat pour customiser et améliorer ses héros. Point sur lequel nous reviendrons plus tard. Une fois sur le champ de bataille, de multiples objectifs devront être accomplis pour parvenir à la victoire. Par exemple, sous les traits de Link, Impa nous demandera de capturer tel fort pour avancer puis d’éliminer un/des ennemi(s) spécifiques pour mettre un terme à la bataille. Les objectifs seront assez variés, nous demandant parfois même d’anéantir une énorme créature faisant office de Boss. En partie, le personnage choisi pourra effectuer deux types d’attaques : simple et puissante. En alliant ces deux techniques, il pourra enchaîner ses ennemis de combos dévastateurs. Chaque protagoniste a des attaques et techniques propres et caractéristiques. Notre héros disposera d’une barre de vie (sous forme de cœurs), d’une jauge d’attaque spéciale (jauge jaune) et d’une jauge d’énergie (jauge verte) qu’il pourra remplir en récoltant les objets associés dissimulés dans des pots, des hautes herbes ou sur les cadavres des ennemis : Cœurs = barre de vie ; Fragments Triforce = jauge attaque spéciale ; Potions vertes = Jauge d’énergie. Évidemment, la jauge jaune conféra une attaque dévastatrice capable d’éliminer un grand nombre d’ennemi. La jauge verte augmentera les dégâts un cours laps de temps et décuplera même les gains de rubis. Le combattant pour aussi se protéger et esquiver les attaques ennemies. Au cours de ce mode, des armes secondaires, que tous les perso pourront utiliser, seront débloquées afin d’avancer dans la quête. Les bombes permettront de détruire des rochers bloquant le passage et de mettre à mal Dodongo en les lui faisant avaler par exemple. Effectivement, chacune d’entre elles devront être utilisées pour éliminer un Boss précis. Globalement, il faudra toujours pourfendre une flopée d’ennemis qui se mettront sur notre chemin en effectuant les objectifs demandés. Pour finir, le Mode Libre permettra au joueur de rejouer les chapitres terminés avec n’importe quel héros/vilain.

 

Le Mode Legend nous fera voyager dans le temps

Le Mode Legend nous fera voyager dans le temps

 

Upgrad et amélioration dans le magasin Goron !

 

Évoqué plus haut, il sera possible d’aller au magasin Goron avant d’entamer une quelconque bataille dans le menu de choix de mission. Chaque personnage  disposera de badges (Attaque, Soutien et Défense). Les trois catégories pourront être améliorées à l’aide d’items récoltés sur des ennemis tués en cours de jeu (Matériaux et Rubis). Par exemple, en dépensant 3500 rubis et en donnant un œil de Gohma, un badge comportant une tunique rouge sera créé et disposé dans la catégorie défense. Cette tunique diminuera les dégâts de feu subit en combat. La liste n’est pas exhaustive mais elle ne compte pas moins d’une cinquantaine de badge à confectionner. Attention, le noms des badges s’inspirent des objets rencontrés dans l’univers de The Legend of Zelda et ne seront pas visibles sur le personnage. Seul la description et donc l’atout affectera les capacités du héros. Les rubis et matériaux pourront être obtenu dans des coffres ou après avoir combattu un ennemi. Les armes principales pourront aussi être améliorées. Outre le classique nombre de dégât qu’elles commettent, les armes bénéficieront de capacités qu’il sera possible de modifier. Un maximum de 4 socles par arme pourront être complétés (puissance+, cœur +, attaque forte 5, rubis+, expérience +, …). Il sera par ailleurs possible de fusionner des armes entre elles chez le ferrailleur pour positionner à sa guise telles ou telles capacités et obtenir l’arme de notre choix. Des élixirs uniques seront mis à disposition afin de donner une aide fort appréciable en cours de bataille. Mais leurs utilisations et leurs bienfaits sont limités à un seul combat.  Enfin, le centre d’entraînement donnera la possibilité d’augmenter le niveau de nos personnages, moyennant finance bien entendu. À noter qu’il sera impossible de dépasser le level du personnage le plus élevé.

 

Petite référence à Majora's Mask

Petite référence à Majora's Mask dans le monde du Crépuscule de

Twilight Princess

 

Encore d’autres modes ?

 

Ce n’est pas tout puisqu’un Mode Aventure est disponible. Ici, le joueur devra parcourir une map au design retro du tout premier jeu Zelda sorti à l’époque. Tel un jeu de société, chaque case donnera accès à une mission caractéristique. Une médaille sera attribuée à la fin de la mission en prenant en compte le temps établi, le nombre d’ennemis K.O et les dégâts subis (Or, Argent et Bronze). Parfois, un personnage sera désigné pour effectuer telle mission. Des quarts de cœurs pourront être obtenus selon le rang attribué afin d’augmenter la barre de vie. Les objectifs de bataille proposés varieront selon la case choisie (tuer 3 boss en moins de 10 minutes, éliminer tels ennemis dans tel fort, récupérer tous les forts, Quiz combat, …) et il sera impossible d’avancer où l’on veut avant d’avoir compléter sa mission. La victoire donnera accès aux cases situées à proximité. De plus, un objet typique de la série sera attribué au joueur dès lors qu’il aura fini sa mission. Ceux-ci s’avèreront très utiles pour débloquer des objectifs cachés. La boussole permettra d’explorer plus précisément une case et de découvrir un élément mystérieux. Cet élément pourra être découvert en utilisant un autre objet de la série (bracelet de force = soulever un rocher ; lanterne = brûler un feuillage, bombe = exploser un rocher, …). Le but étant de compléter la map entièrement. Par ailleurs, un Mode Défi viendra compléter la liste après une récente mise à jour. Il donnera accès à un combat ayant pour objectif d’éliminer un maximum d’ennemis possible.

 

Le Mode Aventure se présente de cette manière

Le Mode Aventure se présente de cette manière

 

Ce n’est pas tout

 

En effet, le titre d’OMEGA Force apporte un contenu conséquent. Encore faudra-t-il jouer le jeu et tenter d’atteindre les 100%. C’est pour cela qu’une Galerie contiendra pléthore d’éléments débloqués. En cours de jeu, des Skulltulas d’or apparaîtront sur la map après avoir accompli une action précise comme par exemple, éliminer 1 000 adversaires. Ceux-ci donneront des morceaux d’illustrations qu’il faudra compléter pour obtenir une bien belle image et accéder à d’autres contenus (nouvelles cartes en mode Aventure plus particulièrement). Les thèmes musicaux pourront être écoutés de nouveaux et il sera possible de choisir lequel entendre avant une bataille. En évoluant dans le mode Aventure, l’on débloquera des statuettes de nos héros pouvant être visibles dans la Galerie ainsi que de nouveaux personnages jouables. Ce qui pourra plaire aux fans de la saga.

 

Un Dodongo c'est bien, deux c'est mieux !

Un Dodongo c'est bien, deux c'est mieux !

 

J’aime l’univers…

 

Le jeu prend réellement toute sa saveur dès lors que l’on comprend les mécaniques de gameplay. On améliore nos perso en passant un peu de temps dans le magasin, on effectue de multiples combos pour enchaîner nos adversaires, on récupère des forts et des postes de contrôle pour favoriser l’apparition de nos troupes, on utilise des fées pour dissoudre les malus engendrés dans telles forteresses, on utilise des cocottes contre l’ennemis, … Tellement d’éléments foisonnent qu’on utiliser minutieusement chacun d’eux pour parvenir à la victoire. L’univers de The Legend of Zelda est particulièrement bien retranscrit dans ce type de gameplay totalement différent. Il est plaisant de voir qu’aucune saccade et qu’aucun ralentissement de framerate interviennent alors que plusieurs centaines de PNJ s’affiche à l’écran. Un multi local est présent afin de partager l’expérience à deux joueurs (l’un sur la TV et l’autre sur le Gamepad). Il est de même possible de faire l’aventure seul sur sa mablette. Sympa pour passer un bon moment à deux et décupler son efficacité sur le terrain. Bye Bye l’écran scindé !

 

Le casting comporte pas mal de personnages emblèmatiques issus de la saga

Le casting comporte pas mal de personnages emblèmatiques issus de la saga

 

… serais-je le seul ?

 

Malgré tout, le concept pourrait déplaire à pas mal de gameurs. Seuls les fans devraient être attirés par le concept grâce à l’omniprésence de références liées à la série. Car oui, il faut avouer que l’univers passe avant le gameplay. Ajoutons que l’affichage présent sur le Gamepad est peu utile lorsqu’on l’utilise en tant que manette. Trop de HUD sont alors présents à l’écran et il aurait été préférable de les afficher sur celui de la mablette, comme par exemple la map qui demeure utile et fondamentale. Les touches sont assez mal exploitées lorsqu’il faut jongler entre diverses armes secondaires. In-game, l’IA allié est parfois un peu trop passif et généralement, 95% de la bataille reposera sur nos épaules. Les combats de Boss sont rébarbatifs et ne se limiteront qu’à l’utilisation d’armes secondaires spécifiques, sans plus. Pour finir, le on-line est peu utile. La présence de Link Réseau à aider en mode aventure est accessoire et anecdotique.

 

Il en va de même pour les armes

Il en va de même pour les armes

 

Sympa pour attendre l’arrivée du messie

 

Hyrule Warriors n’en demeure pas moins une très belle fusion de The Legend of Zelda (ambiance) et Dynasty Warriors (concept et gameplay). Il touchera sûrement d’avantage les fans de la saga du héros d’Hyrule du fait d’un grand nombre de références faisant  son identité  (galerie de personnages, ennemis, musiques, lieux, objets, …). Cependant les mécaniques de jeu à la Dynasty Warriors s’intègrent parfaitement bien à l’ambiance générale.

SvainGame

  • JOUABILITÉ

    13

    Une prise en main plutôt simple mais parfois étrange dû au manque d'ergonomie de la mablette. La sélection d'armes secondaires se fait difficilement du fait de l'utilisation des flèches directionnelles (il est possible d'utiliser l'écran tactile pour atténuer ce désagrément). Les éléments affichés sur le Gamepad sont inutiles et il aurait été préférable d'y placer la map. Cependant il est possible d'entreprendre l'aventure manette classique en main.

  • GRAPHISMES

    14

    Une modélisation des personnages de qualité en accord avec la saga. Il en va de même pour les décors qui nous plongeront instantanément dans divers endroits issus de l'univers de la légendaire princesse. Certaines textures sont, généralement, assez grossières malheureusement... De quoi piquer les yeux.

  • BANDE SON

    18

    Une bande-son qui reprend fidèlement les thèmes mythiques de la licence. Parfois rejoués façon rock pour nous mettre dans l'ambiance, parfois gardant leur pureté originelle pour nous bercer. L'effet Dynasty Warriors est bien présent sans dénaturer la musicalité made in The Legend of Zelda.

  • DURÉE DE VIE

    17

    Le contenu est des plus conséquents (Mode Légende, Libre, Aventure, Défi). Bon nombre de collectibles pourront être récupérés pour les joueurs friant de ce type de quête. Évidemment, il faudra adhérer au concept pour ne pas tomber dans l'ennui.

  • SCÉNARIO

    14

    Une intrigue classique dans la lignée des jeux précédents qui passera mérite d'exister en accentuant l'ambiance Zeldaesque.

    • Points positifs

      • Une alliance maîtrisée de deux univers distincts
      • Un gameplay jouissif...
      • Un contenu des plus conséquents...
      • Sympa en attendant l'arrivée d'un nouvel épisode Zelda WiiU
      • De nombreuses références à l'univers du héros du temps
    • Points négatifs

      • Seuls les fans de la saga Zelda devraient accrocher
      • ...malgré une prise en main peu ergonomique
      • ...pouvant être ennuyant sur le long terme

    Conclusion

    Les développeurs ont eu la bonne idée d'allier deux univers bien distincts et d'en faire un jeu efficace de par son gameplay et son univers. Certes, les mécaniques de jeu à la Dynasty Warriors n'ont pas tellement changé mais en les intégrant dans le monde de The Legend of Zelda ils s'offrent une autre jeunesse. Cependant on recommandera Hyrule Warriors aux fans de la série du héros du temps de par les nombreuses références qui ne cesseront de les interpeller. On considèrera le titre d'OMEGA Force comme une très bonne alternative avant l'arrivée d'un tout nouvel épisode de The Legend of Zelda sur WiiU.

    15

  • Les avis du staff

    En complément de ce test, les autres membres du staff peuvent aussi vous donner leur avis sur le jeu

    Commentaires (1)

    Titiboy a écrit un commentaire le 13/11/2014 à 21:49

    Classe, merci !

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire à ce test !

    Le test a reçu 0 FUN

    Vous n'avez pas encore funé le test !

    ConsoleFun vous donne la possibilité de funer vos articles favoris en cliquant sur le coeur ci-dessus. Participez à la vie communautaire du site et montrez votre intérêt pour notre actualité, pour toujours plus de fun !

    Fiche du jeu

    Hyrule Warriors

    Support : Wii U

    Editeur : Tecmo Koei

    Développeur : OMEGA Force

    Genre :Beat'em all

    Multijoueur : Oui, jusqu'à 2 joueurs en local

    Moyenne des joueurs : - / 20

    Moyenne de la presse : - / 20

    Galerie d'images

    Qui est notre testeur ?

    Testeur de jeux vidéo

    Geek pour la vie

    Qui est notre testeur ?

    Testeur ConsoleFun

    J'aime tester les jeux vido

    Critiques de Presse