13

[TEST] Devil's Dare

icone auteur news

Le 09/10/2014

On le sait, les développeurs indépendants sont des petits filous à l’humour atypique qui adorent sortir des sentiers battus. Aujourd’hui, Secret Base sort officiellement son jeu Devil’s Dare, qui est selon leurs propres termes : “une parodie accidentelle de tout ce qui s’est fait dans les années 90, qui oppose les héros de jeux vidéo les plus virils aux pires monstres de vos films d’horreur préférés”. Alors en avant, préparez les bières !

 

Une parodie riche en références

Devil's Dare s'ouvre sur un évènement de jeux vidéo dans lequel se massent journalistes et cosplayers en tout genre. Et puis soudain, sortant de nulle part, une horde de zombies s'invite à la fête. On rejoint alors quatre survivants : Queenie, Kingston, Jackson et Axel. Tandis qu'ils semblent en mauvaise posture, une fée nommée Ivan (tiens donc !) apparaît et vous propose un marché : elle vous offrira un grand pouvoir pour survrire aux zombies, en échange de quoi elle collectera la totalité des âmes de zombies que vous aurez tué.

C'est ainsi que vous commencez le jeu. Seul ou jusqu'à 4 joueurs en local, vous devez vider différents lieux de toute présence de monstre. Votre but premier est de survrire durant 10 nuits, une tâche qui s'avérera très ardue. Pour le reste, sachez qu'il existe deux fins différentes et quelques rebondissements un peu prévisibles. 

 

Un gameplay rétro

Devil's Dare est un jeu d'un genre que les développeurs indépendants ont tendance à laisser de côté : le beat'em up. Dans l'optique de créer un jeu dans l'ambiance des années 90, le choix du genre semblait évident pour Secret Base.

Le joueur a ainsi accès à quatres héros en début de partie, ainsi que deux autres à débloquer. Chacun de ces héros possède ses propres armes et pouvoirs, ce qui implique qu’ils sont tous plus ou moins différents à jouer. Pour autant, le principe reste le même : vous évoluez dans des niveaux infestés de zombies et d’autres créatures peu ragoutantes, et devez les exterminer. Ces niveaux s'achèvent ensuite sur des boss ou demi-boss qui ne sont pas sans nous rappeler quelqu'un. Par exemple, cet homme robotisé qui crie "Hasta la vista Baby"... il rappelle quelqu'un, avec ses lunettes de soleil...

Vos héros possèdent tous deux caractéristiques : la vie que l’on remonte grâce aux aliments qui trainent (la règle des 5 secondes, vous connaissez ?) et le mana qui se recharge en continu et grâce aux drops. De plus, tuer des ennemis rapporte de l'argent, et mieux vaut ne pas oublier de le ramasser. En effet, cet argent vous permettra d'acheter votre résurrection et, si vous n'avez pas de quoi payer, c'est le game over. 

Les combats, pour autant, ne sont pas rébarbatifs. Véritable melting-pot de tout ce qui se fait et a pu se faire, Devil's Dare nous offre des mécanique très variées qui relèvent souvent d'un petit côté nostalgique : un bouton pour l'attaque, un autre pour les capacités spéciales, un système de combos avec multiplicateur de gains, des capacités évolutives selon les inputs, un écran de mort des boss agrémenté d'un magnifique KO, et une récurence des "Finish Him !" et autres "Fatality". Il ne manquait plus que le Konami Code... oh, attendez !

 

Retour au temps de l'arcade

Comme nous vous le disions, le Mode Arcade porte bien son nom. Si vous êtes jeune et n'avez pas connu cette époque, voici le topo : dans une salle d'arcade, vous payez pour une partie. Si vous perdez, votre partie est terminée et il faut insérer une nouvelle pièce pour recommencer. Et oui, je dis bien recommencer ! Depuis le tout début ! Et bien, dans Devil's Dare, c'est pareil. Si vous perdez, vous recommencez depuis le début. Sympathique non ?

Ce choix est intentionnel de la part des développeurs. Véritable retour dans le temps, il nous offre un challenge très appréciable. L'idée ici est bel et bien de recommencer le jeu encore et encore, ce qui ne s'avère pas pour autant répétitif. En effet, lors du commencement de la partie, vous avez le choix entre 4 zones à nettoyer. Vous pouvez ainsi varier les plaisirs et vous acharner comme à la vieille époque.

Mais il faut admettre que cette soudaine difficulté est déroutante. En effet, non content de supprimer nos sauvegardes, Secret Base a aussi établi un système de rank. Ainsi, si finir un niveau donne la possibilité d'améliorer son héros - durant cette partie uniquement, cela va de soi - les niveaux suivants seront plus difficiles à mesure que vous avancez. Ne vous étonnez donc pas si vous rencontrez des ennemis différents et plus nombreux dans une même zone.

 

Sombre et apocalyptique 

Dans la continuité de leur nostalgie du rétro, les développeurs ont fait le choix de graphismes pixelisés. Bien ancrés dans son univers dévasté, ils sont extrêmement sombres et angoissants. Tout en nuances de gris, brun et beige, le dessin offre une bonne facilité de lecture grâce aux touches de rouge. Les éléments à détruire restent clairement identifiables, ce qui n'est pas toujours le cas des hitbox. En effet, le jeu étant en 2,5D, l'esquive se fait en se déplacant de haut en bas. Ainsi, il arrive qu'un ennemi placé légèrement en dessus de vous ne soit pas touché par vos attaques.

Les musiques portent elles aussi l'héritage du temps de l'arcade. Sans trop sortir de l'ordinaire, elles habillent très bien le jeu et contribuent à faire remonter une certaine nostalgie. Les bruitages sont eux aussi old-school et très agréables. Les textes, enfin, sont sans aucun doute le principal point fort d'un point de vue sonore. En effet, les répliques des personnages sont souvent tirées de la culture geek et, s'il n'est pas forcément possible de toutes les comprendre, le sourire reste du début à la fin.

 

Conclusion : Un agréable retour aux sources

Secret Base nous en parlait : "Avec Devil's Dare, notre but est de nous ramener à l'âge d'or." De ce côté, on peut dire que le pari est tenu.

On se croirait en effet de retour dans les salles d'arcade, à ceci près qu'une fois le jeu acheté, on ne finit pas ruiné. La difficulté est présente, et le fait de voir ses sauvegardes purement éradiquées en cas de game over est très rageant. Pour autant, cela n'empêche pas de relancer la partie encore et encore !

Le gameplay est délicieusement rétro, l'ambiance visuelle et sonore très agréable - quoique peu originale - et la convivialité des salles d'arcade refait surface entre coopération locale et leaderboard. D'un autre côté, les clins d'oeil pleuvent pour notre plus grand plaisir, tantôt récents et tantôt plus anciens, à tel point que certains mélanges sont pour le moins... déroutants.

Une bonne découverte qui, sans forcément sortir du lot, réveillera la nostalgie de certains et la curiosité d'autres.

 

 

  • JOUABILITÉ

    17

    Devil's Dare reprend un très grand nombre de mécaniques de jeux, plus ou moins généralistes. Ainsi, les inputs se limitent à une croix directionnelle, un bouton d'attaque et un second de capacité spéciale. On retrouve le principe de vie et mana, de drops d'argent servant aux upgrades ou encore de combos, mais aussi certaines mécaniques issues de jeux de combats. Fatality ! Les hitbox sont un peu bancales, mais ce mélange de gameplay est agréable et varié.

  • GRAPHISMES

    14

    Eux aussi dans le ton rétro, les graphismes arborent des couleurs tragiques en phase avec l'univers sur le déclin du jeu. Ils apportent eux aussi leur quantité de références, et l'alliance jeu de pixels et cinématiques fines est sympathique. Pour autant, ils ne sortent pas vraiment du lot.

  • BANDE SON

    14

    Les musiques habillent bien le jeu, mais ne leur en demandez pas plus. Si l'on en attendait pas grand chose, ce sont les exclamations et autres effets sonores qui sont une bonne surprise. Mention spéciale à cette voix qui annonce dans un écho sorti des enfers "KO" ou "Game Over"

  • DURÉE DE VIE

    15

    Comme beaucoup de jeu basés sur le permadeath, Devil's Dare possède une durée de vie variable selon leurs joueurs. Comptez seulement quelques petites heures pour terminer le jeu. Si certains n'iront pas plus loin, nul doute que les plus férus ressortiront ce jeu lors de soirées entre amis, ou tenteront de gravir les marches du leaderboard.

  • SCÉNARIO

    13

    A l'image des jeux de l'époque, l'histoire de Devil's Dare n'est qu'un vague prétexte. Se limitant à un lancement en début de jeu, une vague de rebondissement en chemin et une clôture en fin, ce n'est pas par elle que le jeu brillera. Encore une fois, ce sont les références et clins d'oeil qui apportent un petit plus.

    • Points positifs

      • Un très grand nombre de références farfelues
      • Jusqu'à 4 joueurs en local
      • Un retour aux sources agréable
      • Un système de leaderboard
    • Points négatifs

      • Une partie courte en dehors des reset
      • Une histoire peu développée
      • Des hitbox parfois rageantes

    Conclusion

    Devil's Dare est donc un jeu inspiré du temps de l'arcade qui en prend tous les aspects, les bons comme les moins bons. Sans trop s'éloigner de son modèle, il innove un peu de part la farandole de références qu'il présente. Reste la difficulté du jeu qui, bien qu'apportant un bon challenge, cache un jeu court à l'histoire peu étoffée.

    15

  • Les avis du staff

    En complément de ce test, les autres membres du staff peuvent aussi vous donner leur avis sur le jeu

    Commentaires (13)

    DarthColette a écrit un commentaire le 10/10/2014 à 21:25

    Test terminé et en attente de correction.

    Bon, a cause des soucis d'édition il faut cliquer sur "lire en entier"

    GalWii a écrit un commentaire le 11/10/2014 à 11:25

    "Pour le reste, [i]no[/i] spoilons pas..."
    --> [b]ne[/b]

    "...grâce à des [i]aliment[/i]..."
    --> [b]aliments[/b]

    "Véritable melting pot de [i]toute[/i] ce qui se fait et [i]à[/i] pu se faire"
    --> Véritable melting pot de [b]tout [/b]ce qui se fait et [b]a[/b] pu se faire

    "Un système de [i]combot[/i]..."
    --> [b]combos[/b]

    "voici [i]la[/i] topo..."
    --> [b]le[/b]

    "les niveaux [i]suivant[/i]..."
    --> [b]suivants[/b]

    "il arrive qu'un ennemi [i]plassé[/i] légèrement"
    --> [b]placé[/b]

    "de drops d'argent servant aux upgrades ou encore de [i]combots[/i]..."
    --> [b]combos[/b]

    "Eux aussi dans le ton rétro, les graphismes arborent des couleurs tragiques en phase avec l'univers sur le déclin du jeu. Ils apportent eux aussi leur [i]lot [/i]de références, et l'alliance jeu de pixels et cinématiques fines est sympathique. Pour autant, ils ne sortent pas beaucoup du [i]lot[/i]."
    --> La répétition du mot [b]"lot"[/b] est un peu gênante.

    "Les musiques habillent bien le jeu, mais ne leur en demandez [i]pas plus[/i]. Si l'on en attendait [i]pas plus[/i] de leur part, ce sont les exclamations et autres effets sonores qui sont une bonne surprise. Mention spéciale à cette voix qui annonce dans un écho sorti des enfers "KO" ou "Game Over""
    --> Même chose avec[b] "pas plus"[/b]. Le début de ta deuxième phrase n'est pas très bien tournée, "si nous n'en attendions pas grand chose".



    Très bon test qu'on prend plaisir à lire, ça se voit que tu as aimé le jeu et tu fais ressentir ces bonnes ondes à travers ton test, c'est bien :)

    DarthColette a écrit un commentaire le 11/10/2014 à 11:35

    Hopla, c'est corrigé :3

    GalWii a écrit un commentaire le 11/10/2014 à 11:38

    Yeah ! Je ne sais pas si tu veux l'avis d'autres membres du staff, pour moi ton test est publiable, c'est à toi de voir ;)

    DarthColette a écrit un commentaire le 11/10/2014 à 11:44

    Bah disons que le jeu n'est pas encore sorti ;) Je sais pas ce qu'ont dit les dev vis à vis de ça, mais je pensais le publier le jour de sa sortie, ou la veille

    GalWii a écrit un commentaire le 11/10/2014 à 11:45

    Ah en effet, je ne savais pas qu'il n'était pas encore sortie ^^ Le jour de la sortie serait plus appropriée dans ce cas :)

    DarthColette a écrit un commentaire le 11/10/2014 à 11:59

    Il sort le 21 octobre ;)

    * a écrit un commentaire le 11/10/2014 à 14:52

    Oh yeahhhh nikel le test ^^ No problemo pour le publier ;) Mais faudra pas oublier de le poster :D

    DarthColette a écrit un commentaire le 11/10/2014 à 14:53

    Je met un réveil ;)

    Vesperia a écrit un commentaire le 12/10/2014 à 13:30

    Bouga (je fais même plus d'intro en fait)

    "Seul ou en coopération (jusqu'à 4 joueurs en local)" Pour pas couper, tu peux mettre "Seul ou jusqu'à 4 en local"

    "ne spoilons pas trop mais" Tu peux supprimer ça, je pense pas que ce soit utile, ça fait qu'inquiéter le lecteur qui aime pas le spoil x)

    "résurection" résurrection*

    "Véritable melting pot" melting-pot*

    "d'un petit côté nostalgique. Un bouton pour l'attaque, un autre pour les capacités spéciales." Tu peux lier ces phrases, avec un ":" au lieu du point. Ca coupera moins la lecture.

    "capactiés" capacités*

    "Si vous êtes jeunes" jeune*

    "non contents" content, vu que le sujet c'est le studio

    "Bien ancrés dans son univers sur le déclin, ils sont extrèremen" Ca sonne pas très bien. "Bien ancrés dans cet univers basé sur le déclin" plutôt ? + extrêmement*

    "sont souvent tirés" tirées*

    "forcémént" forcément*

    "salles d'arcades" salles d'arcade*

    Partie notation :

    " Pour autant, ils ne sortent pas beaucoup du lot." pas vraiment du lot* ça sonnerait mieux, non ?

    "Si l'on en attendait pas pas grand chose" pas pas pas pas pas

    Voilou~~

    DarthColette a écrit un commentaire le 12/10/2014 à 14:17

    Wa mais je sais pas du tout écrire ><

    kelly102 a écrit un commentaire le 06/03/2015 à 04:06

    Tout est superbe ca [url=http://www.etuicoquesamsung.com/category-coques-samsung-galaxy-a3-497.html][color=#393333]etui samsung galaxy A3[/color][/url] [url=http://www.etuicoquesamsung.com/category-coques-samsung-galaxy-a3-497.html][color=#393333]etui galaxy A3[/color][/url]

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire à ce test !

    Le test a reçu 1 FUN

    Vous n'avez pas encore funé le test !

    ConsoleFun vous donne la possibilité de funer vos articles favoris en cliquant sur le coeur ci-dessus. Participez à la vie communautaire du site et montrez votre intérêt pour notre actualité, pour toujours plus de fun !

    Fiche du jeu

    Devil's Dare

    Support : PC

    Editeur : Secret Base

    Développeur : Secret Base

    Genre :Beat'em all

    Multijoueur : Oui, jusqu'à 4 en local

    Moyenne des joueurs : - / 20

    Moyenne de la presse : - / 20

    Galerie d'images

    Qui est notre testeur ?

    Modérateur

    Je suis assez jeune en tant que joueuse, mais j'essaye de rattraper le temps perdu. J'ai joué à pas mal de jeux, et mon pécher mignon c'est de les terminer à 100% (encore que je me soigne). Je suis une collectionneuse dans l'âme donc même si ma première console était la Wii, aujourd'hui je les possède toutes à part les Next Gen parce que bon, faut pas déconner ! ainsi qu'une belle collection de jeux, donc plusieurs collectors, et qui s'agrandit tous les dimanches grâce aux vide-greniers

    Ils possèdent ce jeu

    Connectez-vous pour ajouter ce jeu à votre collection !

    "Baromètre du test"