0

[TEST] Braid

icone auteur news

Le 30/09/2014

Particulièrement à la mode, les jeux d’énigmes sont de plus en plus présents sur le marché des jeux vidéos. Ajoutez à cela une ambiance poétique et une histoire intriguante, et vous obtiendrez le désormais culte Braid.

 

Mais qui est la Princesse ?

Braid revisite un concept déjà très connu : sauver la Princesse. C’est du moins ce que l’on semble comprendre de prime abord, car la trame scénaristique est loin d'être aussi simple. Au fil des chapitres que vous parcourrez, des fragments de l’histoire de Tim - le héros que vous incarnez - vous seront révélés sous la forme de livres qui s’ouvrent à votre passage.

Mais ce n’est pas tout. Le génie de Braid commence déjà à se révéler par le biais de sa narration implicite. Tout porte à nous faire comprendre les détails de la vie de Tim - car c’est bien de cela qu’il retourne - que ce soit le décors, les éléments de gameplay ou tout simplement les puzzles qu’il faut assembler.

Si le joueur est un peu attentif, il découvrira alors que Braid nous conte une histoire sous-jacente, beaucoup moins fantastique.

 

La diversité jusqu’au bout

Soyez-en informés tout de suite, la difficulté dans Braid est très présente. Dépoussiérons un peu nos statistiques : à peine la moitié des joueurs ont progressé jusqu’au 3e chapitre, et seuls un quart d’entre eux ont terminé le jeu. La raison à cela est que les mécaniques de gameplay varies d’un chapitre à l’autre.

S’il sera toujours possible de revenir dans le temps, ce pouvoir devra être couplé avec d’autres caractéristiques variant d’un monde à l’autre : un anneau qui ralentis le temps près de lui, une ombre qui se transforme en double ou encore le temps qui recule lorsque vous reculez dans le niveau.

Quant à atteindre la fin du jeu, il vous faudra pour cela récupérer la totalité des pièces de puzzle disséminés dans les niveaux, et les assembler. Une tâche qui se révèle assez ardue, d’autant que certaines impliquent de s’y reprendre à plusieurs fois. Mais ce n'est rien comparé aux efforts à fournir pour récupérer les étoiles déverrouillant la “vraie fin” du jeu.

Braid, vous l’aurez compris, est un jeu d’une très grande difficulté. Si elle en découragera certains, cela représentera un agréable défi  pour d’autres.

 

Un jeu d’ambiance

Si Braid a autant fait parlé de lui, c’est également de part la poésie qu’il partage. Ses musiques - qui, pour l’anecdote, n’ont pas été composées pour le jeu mais achetées sur Magnatune - forment toute un ensemble uniforme. Elles sont calmes, douces, et suffisamment longues pour ne pas ressentir leur répétitivité dans les niveau. Autre fait intéressant : elles peuvent être écoutées dans “les deux sens”, c’est à dire qu’elle sont inversées lorsque vous inversez le temps, et sont toujours aussi agréables à écouter.

Les graphismes, quant à eux, sont tout simplement magnifiques, donnant à Braid des airs de peinture à l’aquarelle. Une peinture colorée aux tons doux. Une peinture mouvante, et qui pourtant respire le calme.

Les chapitres s’enchaînent au rythme des quatre saisons, prenant des teintes sombres à mesure que la vie de Tim le devient elle aussi. Nous vous le disions, l’histoire de Braid passe aussi par ses décors.

 

Conclusion : une perle de narration, une leçon de vie

Difficile d’expliquer à quel point Braid est un jeu merveilleux sans pour autant vous gâcher le plaisir de jeu. Son histoire à double lecture couplée à son univers presque suspendu dans le temps et à sa musique nostalgique nous plongent dans une ambiance particulière et difficile à décrire.

Si la difficulté des énigmes est conséquente, et en découragera plus d’un, ceux qui prendront le temps de les résoudre en seront plus que récompensés. Reste à s’immerger dans le jeu et à adopter cette mélancolie qui habite le personnage. Car au final, n’est-on pas un peu Tim nous-mêmes, en persévérant encore et encore pour atteindre notre but ?

  • JOUABILITÉ

    18

    Non content de nous présenter une histoire magnifique, Braid n'a pas lésiné sur le gameplay. Ses énigmes sont variées et d'une difficulté croissante. Ses mécaniques, toujours liées à l'histoire, sont elles aussi très nombreuses et, loin de les mêler pour ajouter de la difficulté, sont présentées indépendamment les unes des autres, nécessitant de les exploiter au maximum.

  • GRAPHISMES

    19

    Encore une fois, les graphismes contribuent à l'histoire. A travers ses airs de peinture et son animation calme, ils évoluent au rythme de la narration et nous suggèrent son interprétation. La lecture du jeu est très aisée, et les éléments qui le composent attachants

  • BANDE SON

    19

    Rarement un jeu au autant parlé de part sa bande son. Tendres et charmantes, les musiques de Braid contribuent elles aussi à l'ambiance générale, imposant un rythme qui n'est pas sans rappeler la vie elle-même. Également adaptées au gameplay, elles sont suffisamment longues pour ne pas être répétitive, et s'écoutent aussi bien dans un sens que dans l'autre.

  • DURÉE DE VIE

    18

    Il faut l'admettre, la durée de vie de Braid est en grande partie due à sa difficulté, et au temps qu'il vous faudra finalement pour résoudre ses énigmes. Mais ce n'est pas tout. De nombreux éléments cachés impliqueront de recommencer ce jeu. Comprenez bien qu'une vingtaine d'heures ne suffiront pas à terminer le jeu à 100%

  • SCÉNARIO

    20

    Comment ne pas offrir la note maximale à l'histoire de Braid ? Avec deux niveaux de lecture, et sa narration dissimulée à travers tous les détails du jeu, il ne se contente pas de nous raconter une histoire, mais nous la fait ressentir.

    • Points positifs

      • Une ambiance graphique et sonore inhabituelle et magnifique
      • Une histoire à double lecture déroutante
      • Un grand nombre d'éléments cachés...
    • Points négatifs

      • ... que certains ne noteront pas
      • Une difficulté des énigmes parfois trop importante

    Conclusion

    Braid est un petit bijou du jeu indépendant qui réussit à conter son histoire par le biais de tous ses aspect, tout en réussissant à la cacher. Musiques mélancoliques, graphismes artistiques et gameplay évolutif, tout est réuni pour inviter le joueur non seulement dans le monde, mais également dans la tête de Tim. Un jeu qu'il faut avoir fait au moins une fois dans sa vie, à moins d'être du genre à être vite découragé par la difficulté.

    19

  • Les avis du staff

    En complément de ce test, les autres membres du staff peuvent aussi vous donner leur avis sur le jeu

    Commentaires (0)

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire à ce test !

    Le test a reçu 0 FUN

    Vous n'avez pas encore funé le test !

    ConsoleFun vous donne la possibilité de funer vos articles favoris en cliquant sur le coeur ci-dessus. Participez à la vie communautaire du site et montrez votre intérêt pour notre actualité, pour toujours plus de fun !

    Fiche du jeu

    Braid

    Support : PC

    Editeur : N/C

    Développeur : Number None Inc

    Genre :Plates-formes / Réflexion

    Multijoueur : Non

    Moyenne des joueurs : - / 20

    Moyenne de la presse : - / 20

    Galerie d'images

    Qui est notre testeur ?

    Modérateur

    Je suis assez jeune en tant que joueuse, mais j'essaye de rattraper le temps perdu. J'ai joué à pas mal de jeux, et mon pécher mignon c'est de les terminer à 100% (encore que je me soigne). Je suis une collectionneuse dans l'âme donc même si ma première console était la Wii, aujourd'hui je les possède toutes à part les Next Gen parce que bon, faut pas déconner ! ainsi qu'une belle collection de jeux, donc plusieurs collectors, et qui s'agrandit tous les dimanches grâce aux vide-greniers

    Ils possèdent ce jeu

    Connectez-vous pour ajouter ce jeu à votre collection !

    "Baromètre du test"