5

[TEST] Burnout Paradise

icone auteur news
Welcome to paradise city.

Vroum vroum vroum. Depuis quelques temps déjà, je me surprends à produire des onomatopées de plus en plus bruyantes et prononcées au grand dam de ma tendre et charmante compagne. J’aime les jeux de voitures depuis ma tendre enfance et la perte de ma première voiture majorette fut une perte inconsolable et je dois trouver le réconfort avec le substitut qu’est le jeu, que dis-je, l’œuvre d’art qu’est Burnout Paradise.

Aficionados et connaisseur de la série des Burnout sur Playstation 2 (Point of impact, Takedown, Revenge, Legends et Dominator) j’ai eut tout le loisir de froisser de la tôle, de plier des pare-chocs, de briser des lunettes arrières, de crever des pneus et d’exploser des bolides tous plus rapides les uns que les autres. Car Burnout est un jeu de course développé par Criterion Games qui propose au joueur de conduire des bolides surpuissants au sein de villes à fort trafic.

Loin du style ultra réaliste des Gran Turismo, Burnout est un jeu d’arcade qui s’adresse au joueur comme moi et qui respecte cette règle : « A fond, à fond, à fond ».

Ça passe là ?

400km de routes, 400 panneaux à enfoncer, 50 super sauts, 120 panneaux et 120 courses et défis à relever, le tout dans une ville de 30 km² et cerise sur le gâteau dans une ville entièrement ouverte !voilà de quoi contenter mon appétit de free rider.

Et quand je dis ouverte, je dis ouverte, parcs, jardins, raccourcis, ruelles, routes de campagnes, chantier et parking surélevés, rien n’a été oubliés par les développeurs. On peut d’un coup d’accélérateur aller de la marina au centre ville en passant par l’autoroute pour finir sur les petites routes de montagnes sinueuses. Vous n’hésiterez pas à rouler juste pour le plaisir de découvrir le paysage ou les couchers de soleil sur la mer ou même la nuit pour faire crisser les pneus et réveiller vos voisins. Le tout en HD s’il vous plait ! Le système d’alternance jour/nuit est géré par une horloge qui valide ou non l’accès à certaines courses qui ne sont qu’accessibles la journée ou la nuit, ce qui m’agace un peu car on peut s’entrainer à une course et voir qu’elle n’est pas disponible de suite. Un peu frustrant.

Pierre qui roule m’amasse pas mousse

Qui dit ville ouverte, dit nouvelle façon de gérer les courses. Avant une course de voiture se faisait dans un circuit fermé dans lequel on tournait un certain nombre de tours. Ici non, on trouve une course ou un défi à chaque coin de rue, il suffit de s’arrêter à un feu rouge, d’appuyer sur les gâchettes R2 et L2 en même temps pour enclencher le départ. Sympathique et bien trouvé, cela apporte une touche de réalisme et de machisme genre « je m’arrête au feu pour en foutre plein les yeux à la galerie avec ma nouvelle caisse ». 75 voitures réparties dans 3 catégories différentes : vitesse, ultra rapide mais fragile, agression, monstres de puissances mais difficiles à manier et cascade sorte de compromis entre les deux (ma préférée), qui en plus d’être très bien modélisées (et des couleurs superbes genre tuning de pro) ont des approches de conduite très différentes ce qui varie largement le jeu.

On passe d’abord à la casse pour prendre sa voiture, on cherche un garage pour la réparer et dans un atelier de peinture pour changer les couleurs. Oui mais j’en fais quoi de tes poubelles à moteur ?Bah tu n’as qu’à essayer une des 120 ( !) épreuves qui parsèment la ville au choix : course, premier arrivé, premier à gagner ; parcours burning, chrono à exploser avec une voiture bien précise ; séquence cascade, saltos, vrilles, sauts et galipettes en tout genres avec un nombre de point précis à dépasser ; traque, le principe est simple : aller du point A au point B sans se faire éclater par les voitures concurrentes plus de trois fois sinon bye bye, mode de jeu qui vous rappellera les plus grands films d’actions automobiles genre Fast and Furious ou Bullit avec Steve McQueen et enfin mon préféré road rage, jouissance absolu du petit garçon à la majorette qui peut enfin exploser des voitures contre murs, rails de sécurité, autres véhicules, ponts, colonnes, piliers et tout se qui peut arrêter une voiture qui roule !

Et une voiture qui roule vite, très vite. On ne connait pas la vitesse des voitures car il n’y a pas de compteurs ( ?) mais bon dieu elles envoient le bois, le paysage défile à toute vitesse surtout en vue subjective (aparté, je dis vue subjective mais je devrais dire vue intérieure car il n’y a pas de pilote dans aucune voiture !?) sans le moindre ralentissement, clipping, brouillard ou autre. On est parfois à la limite de la perception rétinienne avec certains modèles !!! Les crashs et les collisions seront aussi fréquents qu’une averse en Bretagne, mais quel plaisir de voir les détails des ralentis, des éclats qui volent en tous sens et des déformations de suspensions et de carrosseries.

Et question conduite accrochez vos ceintures, elles réagissent toutes au pouce et à l’œil à la perfection, on est très loin de la simulation des jeux précités plus haut ! Mais quel plaisir de déraper, de bruler ses pneus, de zigzaguer entre les camions, de foncer à travers la ville. La jouabilité est l’élément principal du jeu et les développeurs ont vraiment mis l’accent dessus, n’importe qui peut prendre la manette et se faire plaisir avec n’importe quelle voiture.

Gendarmerie nationale vous avez vos papiers ?

Non désolé, ils sont dans mon autre voiture. Bon ça ira pour cette fois. Et bien non, pas cette fois car pour moi c’est là le grand défaut du jeu, le système de progression, avec 6 permis D, C, B, A, Burnout et Elite, la progression devient de plus en plus difficile, voir carrément impossible sur certaines courses car ce n’est pas la voiture qui s’améliore mais les concurrents. Je m’explique : vous avez le permis B et vous décidez de prendre une des premières voitures que vous aviez avec le permis D, et bien vous allez vous faire exploser la tronche, impossible de remonter la course. Votre brèle ne sera pas assez puissante ou solide ou rapide pour espérer de finir la course. Car en plus pour valider une course IL EST OBLIGATOIRE de finir premier. Non pas second ou troisième. Premier, cela apporte du challenge mais à la longue c’est juste chiant car le jeu n’autorise pas l’option « recommencer la course » et on est obliger de finir la course même bon dernier et de retourner au feu pour relancer le départ.

Si comme moi vous avez du mal à vous passez de votre GPS pour aller chercher votre pain à la boulangerie juste en bas de chez vous, alors vous allez être déçu. Paradise City est une ville ouverte avec nombres de routes, carrefours et autres raccourcis évoqués plus haut, lorsque vous débutez une course les seules indications que vous aurez sera une boussole qui indique le nord, la mini carte qui indique votre position et un clignotant qui sera mettra en route une demi seconde avant le virage pour vous indiquez la bonne route. Enfin la route « principale » car même si vous avez trouvé les raccourcis, le jeu ne prend pas en compte ceux découverts précédemment et il faudra s’en souvenir lors d’une course à tombeau ouvert avec des concurrents agressifs, un trafic qui a tendance à se jeter sur vous (véridique surtout dans les derniers permis), un tracé favorable aux collisions et il faudra finir premier ! J’enrage !

Je regrette aussi le manque de vie dans la ville, où sont donc les piétons ? Le trafic n’est pas très dense (on est très loin des bouchons au péage le 15 aout sur les autoroutes) et les autres véhicules sont laids, carrés, mal modélisés et de couleurs unies.

Dommage.

Peko
  • JOUABILITÉ

    19

    Rien à redire, ça roule, ça glisse, ça dérape sans le moindre souci.

  • GRAPHISMES

    16

    Les voitures sont superbes, les décors aussi, mais le reste est un peu répétitif.

  • BANDE SON

    19

    Du rock, du jazz, du classique, du moderne, de l’ancien, la radio de DJ Diabolika est excellente ! En plus les commentaires qu’elle donne sont vraiment sympathiques et intéressant.

  • DURÉE DE VIE

    18

    Super longue en mode solo, le plaisir est triplé en ligne. En bonus, la création de partie spéciale pour vos amis pour lancer vos défis !!!

    • Points positifs

    • Points négatifs

    Conclusion

    Excellent jeu de course et de voitures, j’ai vraiment hâte que la série s’étoffe en proposant d’autres villes. Achat indispensable pour les amateurs du genre.

    18

  • Les avis du staff

    En complément de ce test, les autres membres du staff peuvent aussi vous donner leur avis sur le jeu

    Commentaires (5)

    Dr_Neville a écrit un commentaire le 14/01/2010 à 23:24

    Pour y avoir jouer une fois, jeux très agréable pour la prise en main avec un graphique très beau pour l'ensemble !!!

    Krowziss a écrit un commentaire le 22/01/2010 à 20:26

    Jeux beau, agréable, bande son correcte. Cependant je n'ai pas accroché trop répétitif sans réel choix à faire. Enfin un jeu de course basique :p

    DesTunK a écrit un commentaire le 03/02/2010 à 07:54

    Non franchement ce jeu accroche bien

    Pikayub a écrit un commentaire le 01/07/2011 à 02:55

    Qui est pierre cauvin? lol
    Avec un tableau de notation, ca aurait pu le faire
    Surtt qu'avec le psn plus, c'est le moment de le tester, il est gratuit.
    Si pierre cauvin ne peut pas finir, je ferai le tableau, j'y joue en ce moment.

    Pikayub a écrit un commentaire le 02/07/2011 à 02:01

    J'viens de voir qu'il était déjà publié -_-
    Me suis fait chier pour rien

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire à ce test !

    Le test a reçu 1 FUN

    Vous n'avez pas encore funé le test !

    ConsoleFun vous donne la possibilité de funer vos articles favoris en cliquant sur le coeur ci-dessus. Participez à la vie communautaire du site et montrez votre intérêt pour notre actualité, pour toujours plus de fun !

    Fiche du jeu

    Burnout Paradise

    Support : PS3

    Editeur : Electronic Arts

    Développeur : Criterion Studios

    Genre :Course

    Multijoueur : 2 à 8 joueurs

    Moyenne des joueurs : 20.00 / 20

    Moyenne de la presse : - / 20

    Galerie d'images

    Ils possèdent ce jeu

    Connectez-vous pour ajouter ce jeu à votre collection !

    "Baromètre du test"