2

[TEST] Seasons After Fall

icone auteur news

Le 26/10/2016

Développé par Swing Swing Submarine et édité par Focus Home Interactive, Seasons After Fall est un jeu de plateformes qui avait su attirer l’œil de la rédaction, par son univers qui se promettait enchanteur et savoureux. Sorti le 2 septembre dernier sur PC, nous avons pu voir ce que le titre avait dans le ventre. Seasons After Fall est-il à la hauteur de nos espérances ? ConsoleFun vous livre son verdict !

 

Une direction artistique au cœur du titre…

 

Seasons After Fall est comme un conte que l’on savourerait enfant. Le jeu nous fait vivre l’histoire d’une graine lumineuse chargée de protéger le cycle des saisons. Celui-ci se retrouvant en péril, elle prend possession de l’animal le plus proche, et c’est ainsi que vous contrôlez un petit renard roux aux yeux verts luisants. A vous alors d’aller récupérer chaque saison auprès de son gardien, pour procéder au rituel qui en rétablira le cycle !

 

On se lance donc à la recherche des gardiens des saisons, dans des décors tous plus beaux les uns que les autres, au rythme d’une OST à base de violons venant souligner avec brio les quelques moments forts de notre périple. L’histoire nous est d’ailleurs contée par une voix-off dont le doublage est excellent, avec Adeline Chetail en ce qui concerne le doublage français, déjà connue pour son travail dans des films d’animation tel que Le Vent Se Lève.


Vous devrez rencontrer les gardiens pour obtenir le pouvoir des saisons.

 

La direction artistique est en effet au cœur de la stratégie du titre, et force le respect. Si le tout nous rappelle indubitablement Ori And The Blind Forest, on est ici un cran en-dessous, mais le niveau reste un régal. On passe d’une saison à une autre d’une simple pression de touche, ainsi chaque passage d’une saison à une autre permet de redécouvrir le monde que l’on visite sous une des quatre ambiances saisonnières, et c’est un plaisir de se laisser envoûter par ces décors peints aux effets de lumières enchanteurs.


Les décors sont très beaux, et certains endroits sont particulièrement riches en légèreté. Reposant.

 

…Mais pas toujours en accord avec son gameplay

 

C’est en jonglant entre les saisons que l’on pourra avancer à travers les nombreux puzzles du jeu. L’été permettra aux bourgeons et aux plantes de donner des tremplins et des plateformes, tandis que l’hiver permettra de geler les surfaces d’eau pour les rendre praticables. L’automne laisse les champignons sortir pour former des plateformes, et enfin le printemps apporte une pluie venant influencer les niveaux d’eau. Si le tout laisse imaginer de nombreuses possibilités d’utilisation, on aura pourtant affaire à des puzzles assez nombreux mais relativement simples, bien que pas toujours instinctifs. Ainsi, de nombreux éléments de décor interactifs passeront inaperçus dans un premier temps, et il faudra fouiller pour être sûr de n’avoir rien loupé et pour avancer. Et cela peut vite devenir gênant.

 

Car si la direction artistique réussit son coup, elle peine à convaincre dans son alliance avec le gameplay. Seasons After Fall se présente comme un Metroidvania : on devra visiter et retourner dans chaque zone pour pouvoir accéder à certains lieux après avoir obtenu la saison qui permet d’avancer un peu plus. Or, le décor n’est pas toujours instinctif quant aux éléments capables d’interactions ou pas. De plus, tous les déplacements se font à pattes de renard : pas de voyage rapide, et pas de map pour savoir où aller/ce qu’on a déjà visité. Et c’est là que ça devient gênant, car on se perd facilement dans Seasons After Fall. Les zones ne sont pas délimitées par un style particulier puisque le style change en fonction de la saison que l’on active, ainsi, toutes les zones finissent par se ressembler. On en vient alors à visiter et revisiter chaque lieu en espérant trouver l’endroit qu’on cherche, alternant les saisons en quête d’un puzzle qui nous permettrait enfin d’avancer.


Passer en hiver permettra de transformer un plan d’eau en surface praticable.

  • JOUABILITÉ

    14

    Sauter, japper et changer de saison, voilà les seules actions que l’on accomplira tout au long du jeu. Pas de voyage rapide, ni de map pour nous indiquer où l’on est déjà passé : ça rallonge la durée de vie, mais ce n’est pas très ludique.

  • GRAPHISMES

    16

    Avec des décors léchés et un monde qui se peint et se repeint sous nos yeux au rythme de nos changements de saison, Seasons After Fall est très joli, notamment grâce à ses effets de particules et de lumière. Dommage cependant que chaque zone finit par se ressembler sous les changements de saison.

  • BANDE SON

    15

    Assez discrète, mais venant souligner les moments forts du jeu, l’OST à base de violons est bonne, mais l’on aurait apprécié des thèmes plus prononcés, plus présents au fil de notre aventure. Mention spéciale toutefois au doublage, très réussi.

  • DURÉE DE VIE

    12

    Il faudra compter entre 6 et 10h pour compléter le titre, selon votre mémoire et votre rapidité à déjouer les différents puzzles. Une durée de vie rallongée artificiellement par les allers et retours que l’on fera un peu partout dans le jeu, un point assez dommage.

  • SCÉNARIO

    13

    Sans être particulièrement marquant, le scénario nous plonge dans ce qui s’apparente à un conte pour enfant, sympathique jusqu’au bout. On en retient une bonne expérience.

    • Points positifs

      • La bande-son
      • Le doublage
      • Les effets de particules et de lumière
      • Les décors peints…
    • Points négatifs

      • …Mais à l’ambiance redondante
      • Les allers-retours dus à l’absence de map
      • L’interactivité du décor pas toujours évidente

    Conclusion

    Misant sur sa direction artistique plus que sur son gameplay à proprement parler, Seasons After Fall voit son potentiel gâché par des allers-retours incessants dans chaque zone, et un principe de changement saisonnier qui résulte en des environnements se ressemblant finalement tous tout au long du jeu. Son scénario n’est pas particulièrement développé mais nous plonge dans un conte sublimé par le doublage et la bande-son, et l’on en retient un voyage poétique et reposant. Dommage que plus de temps n’ait pas été accordé aux puzzles et qu’il n’y ait aucun voyage rapide, quitte à diminuer la durée de vie globale du titre…

    13

  • Les avis du staff

    En complément de ce test, les autres membres du staff peuvent aussi vous donner leur avis sur le jeu

    Commentaires (2)

    Maktorius a écrit un commentaire le 27/10/2016 à 15:15

    Alors là c'est la surprise ! Quand j'ai vu le jeu dans les news, je me suis dit que ça serait une petite pépite genre Child of Light mais finalement non. Un peu dommage.

    Vaan a écrit un commentaire le 29/10/2016 à 23:00

    Je n'ai pas fait le jeu par contre je suis d'accord avec toi sur un point. Child Of Light est une perle !!

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire à ce test !

    Le test a reçu 3 FUN

    Vous n'avez pas encore funé le test !

    ConsoleFun vous donne la possibilité de funer vos articles favoris en cliquant sur le coeur ci-dessus. Participez à la vie communautaire du site et montrez votre intérêt pour notre actualité, pour toujours plus de fun !

    Fiche du jeu

    Seasons After Fall

    Support : PC

    Editeur : Focus Home Interactive

    Développeur : Swing Swing Submarine

    Genre :Plates-formes

    Multijoueur :

    Moyenne des joueurs : - / 20

    Moyenne de la presse : - / 20

    Galerie d'images

    Qui est notre testeur ?

    Vesperia : Co-Responsable de la rubrique "Tests"

    Joueur de 22 ans, je tente de rattraper des années de culture vidéoludique pour comprendre le pourquoi du comment de chaque jeu. Ce qui me prend beaucoup de temps et me fait accumuler plus de retard encore. J'aime le jeu vidéo, tout simplement.

    "Baromètre du test"