0

[TEST] Dragon Quest VII

icone auteur news

Le 08/10/2016

Côté RPG, la 3DS a le vent en poupe. Square Enix semble vouloir nous inonder de productions accrocheuses et combler toutes les attentes. L'éditeur nous pond cette fois-ci une refonte de Dragon Quest VII... Après tout, à coeur vaillant, rien d'impossible pour cet éditeur historique ! Mais tout de même : à ce niveau, peut-on rester bon tout le temps ?
 

Un rappel du passé !

Pour beaucoup de fans de la série Dragon Quest, le septième opus est un épisode particulier à plus d'un titre. Tout d'abord, c'est le premier à s'être totalement affranchi du giron de Nintendo. Ensuite, alors que la saga livrait un volet tous les deux ans environ, les aficionados ont dû attendre plus de cinq années avant de pouvoir voguer vers de nouvelles aventures. Enfin, parce qu'il possède une esthétique particulière. En effet, quoiqu'il fût sorti pendant la fin de vie de la PSOne (il est mis en vente le 26 août 2000), Dragon Quest VII semblait clairement moins beau que les premiers RPG parus sur la 32 bits de Sony... et ce, à l'heure où la Playstation 2 promettait monts et merveilles.

Pourtant, profitant de la réputation de sa licence, le succès ne s'est pas fait attendre. C'est que ce soft n'avait d'autres arguments à faire valoir ! Tout d'abord, le savoir-faire de l'équipe en charge du développement n'était plus à prouver. Ensuite, les graphismes s'amélioraient au fil de notre progression. Le titre jouissait même d'une colométrie plus dynamique quand il tournait sur PS2, et non sur son support d'origine. Et puis l'épopée avait une durée de vie immense ! Les joueurs de l'époque ont ainsi pu dépasser la centaine d'heure en se contentant de suivre la quête principale. Bref, c'était l'an 2000. Bien plus tard, la Nintendo DS a proposé la refonte de Dragon Quest IV, V et VI avec le moteur du septième épisode. Et voilà que c'est au tour de ce dernier de bénéficier d'une cure de jouvence...


Ils ont (vraiment) tout refait !

Les photos présentées avant la sortie de cette mouture 3DS promettaient une refonte complète. Elles ne mentaient pas ! Le jeu s'apparente graphiquement au huitième opus, le cel-shading en moins, le relief en plus. Littéralement, c'est un RPG PS2 dans votre poche.
Alors que la version originale semblait en son temps dépassée, le remake 3DS est clairement un poids lourd du support. Les modélisations sont fines et peu aliasées, les textures variées et détaillées, les couleurs pleines de vie. Les ennemis sont dorénavant visibles sur le champs d'évolution. Les graphistes s'offrent même le luxe d'appliquer de temps à autre des effets de surface subtils sur les corps des adversaires ou les armures de vos héros. Il n'y a vraiment qu'au niveau des animations cinématiques que l'ont sent quelques lacunes dues à une certaine rigidité des mouvements. Ce détail mis à part, tout est impeccable.


Ce tronc d'arbe est mystérieux, non ?

 

A cette finesse graphique s'ajoute une réorchestration impressionnante de l'intégralité des musiques. Le talent de Maître Sugiyama a rarement été aussi bien retranscrit dans ses précédents titres ! Même avec un casque haut de gamme, on ne s'attendait pas à ce niveau de qualité sonore sur une 3DS. Là aussi, c'est techniquement impressionant. Le tout est servi par une maniabilité sans faille, et une caméra qui ne fait jamais défaut, quelle que soit la rotation effectuée. Il faut dire que celle-ci est libre seulement dans les espaces ouverts; dès que vous entrez dans un donjon, le soft vous donne un point de vue unique, évitant tout accident de cadrage. En d'autres termes, tout a été pensé pour un confort de jeu absolu.


Tout est bon alors ?

Alors ? Que pouvons-nous repprocher à cette refonte portable de Dragon Quest VII ? Eh bien, tout simplement ce qui pouvait être reproché à la version initiale. La mouture  3DS est à ce point fidèle à son modèle que le joueur expérimenté reconnaitra sans peine tous les décors qu'il avait arpentés il y a plus d'une dizaine d'année... Il retrouvera le schéma de progression particulier voulant que l'on doive souvent visiter deux fois de suite un même donjon pour pouvoir avancer dans le périple proposé. L'histoire justifie par une remontée temporelle poussant le héros à confirmer dans le présent ce qu'il a accompli dans le passé. Heureusement, cet écueil n'est pas systématique, mais il existe. En outre, chaque chapitre de l'intrigue demande un temps de dialogue très important, ce qui agacera certainement les plus pressés d'entre vous.
De plus, la véritable mécanique de ce volet, basée sur un système de jobs, ne se révèle qu'à l'issue d'une quinzaine d'heures. Avant ce moment, tout évolue comme dans le plus basique des Dragon Quest. Enfin, le vrai méchant n'apparait que très tardivement, cequi tend à rendre gratuite une grosse partie de la quête puisque l'enjeu demeure globalement vague. De notre point de vue, ces griefs restent des éléments marginaux et n'entament en rien la qualité générale du titre (d'autant que plus de la majorité se concentre sur le début de l'aventure).

Le système de classe est riche et permet réellement de varier l'aspect des combats. Quant au but du voyage, faire réapparaitre des îles qui ont disparu dans le passé...il entretient notre curiosité et notre sens de l'exploration tout en maquillant subtilement la linéarité du soft. Notez également les nombreux donjons / puzzles originaux qui ponctuent l'avancée des personnages et contribuent à la diversité des environnements.

Au final, ce remake s'avère terriblement accrocheur; il ravira à coup sûr tous les fans de la série et les amateurs de RPG.
 

 

  • JOUABILITÉ

    18

    Dragon Quest oblige, c'est classique mais efficace. La maniabilité ne vous fera jamais défaut et l'ergonomie globale du titre (fonction disponible, plans, gestion des combats) vous placera toujours dans les meilleurs conditions de jeu.

  • GRAPHISMES

    18

    Si Dragon Quest VII ne représente pas un challenge esthétique comme l'est Bravely Default, il reste néanmoins un repère technique remarquable. Que ce soit d'un point de vue graphique ou musical, il se montre à son meilleur jour.

  • BANDE SON

    15

    La plus grosse surprise du côté musical est la qualité sonore offerte par la console. Les compositions sont orchestrées de main de maître et reproduite par une technologie de haut vol. Toutefois, l'ensemble des mélodies souffre d'un manque léger de diversité. On aurait aimé plus de thème.

  • DURÉE DE VIE

    18

    C'est bien simple : la quête principale vous demandera au moins cent heure. Une partie de cette durée de vie s'explique par un principe d'allers-retours un peu surfait. Mais dans l'ensemble, ce temps demeure maitrisé, avec assez de variété pour vous tenir en haleine de bout en bout.

  • SCÉNARIO

    18

    Le scénario est accrocheur et prenant, comme souvent dans cette série. Les évènements aux tournures alambiquées n'ont pas de place ici. Tout est simple, ce qui laisse une belle place à la poésie et au mystère.

    • Points positifs

      • La réalisation digne d'un RPG sur console de salon
      • Une durée de vie pharaonique
      • Les musiques de Sugiyama...
    • Points négatifs

      • ...mais musiques pas assez nombreuses
      • Quelques allers-retours forcés et trop de combats
      • Pas de bouton Accélérer pour les batailles

    Conclusion

    Ce remake de Dragon Quest VII sur 3DS ne manque pas d'ambition. A la fois sobre et bien ficelé, on ne pourra lui reprocher que les erreurs de la version originelle, qui reste largement sujettes à la subjectivité des joueurs. Mais pour ce qui nous concerne : On a aimé !

    17

  • Les avis du staff

    En complément de ce test, les autres membres du staff peuvent aussi vous donner leur avis sur le jeu

    Commentaires (0)

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire à ce test !

    Le test a reçu 0 FUN

    Vous n'avez pas encore funé le test !

    ConsoleFun vous donne la possibilité de funer vos articles favoris en cliquant sur le coeur ci-dessus. Participez à la vie communautaire du site et montrez votre intérêt pour notre actualité, pour toujours plus de fun !

    Fiche du jeu

    Dragon Quest VII

    Dragon Quest VII

    Support : 3DS

    Editeur : Square Enix

    Développeur : Square Enix

    Genre :RPG

    Multijoueur : Non, uniquement jouable en solo

    Moyenne des joueurs : - / 20

    Moyenne de la presse : - / 20

    Galerie d'images

    Qui est notre testeur ?

    Thibault Teurki : Fondateur de ConsoleFun.FR, RP Manager & Rédacteur en chef

    Spécialiste des jeux rétro sur consoles et PC. J'ai de nombreuses affinités avec les jeux de stratégie (STR), mais aussi FPS sur PC. Sur console, je m'amuse énormément à décortiquer les RPG et les jeux d'aventure. Et je prend plaisir à jouer sur les jeux de plateformes (ex : Super Mario...).

    Critiques de Presse

    Gamekult - 7/10

    Square Enix plaisante rarement quand il s'agit de Dragon Quest et ce remake du septième volet ne trahit pas cette réputation de sérieux. Effroyablement long, pour ne pas dire délié, cet épisode PSone revient dans une version techniquement impeccable, et ...


    GameBlog - 9/10

    Tel un vieux grimoire, Dragon Quest VII nécessitait un soigneux dépoussiérage, tant sur la forme que sur le fond, pour exprimer toute son envergure à notre époque. Sa refonte intégrale en trois dimensions a ainsi enluminé cet univers, désormais plus im...


    JeuxVideo.COM - 15/20

    Lorsqu'une légende du J-RPG nous fait l'honneur d'arriver en Europe dans une version remaniée, on ne peut dignement pas dire non. Dragon Quest VII propose une histoire longue, parfois même à l'excès, mais non sans exploits et moments d'émotion. Son syst...


    Ils possèdent ce jeu

    Connectez-vous pour ajouter ce jeu à votre collection !

    "Baromètre du test"

    "autre sujet... Square Enix"