0

[TEST] Ratchet and Clank

icone auteur news

Le 14/09/2016

Après avoir créé Spyro the Dragon sur Playsation, le studio de développement Insomiac Games créa le phénomène Ratchet & Clank sur Playstation 2. Plusieurs années et deux changements de génération plus tard, le studio revient avec ses personnages pour un reboot de leurs aventures sur Playstation 4 et au cinéma. Un retour attendu vu le manque de représentants du genre plates-formes sur la génération de consoles actuelles. Retour gagnant ?

 

Le jeu tiré du film tiré du jeu !

Ratchet est un jeune Lombax. Mécanicien, il rêve de partir à l'aventure à travers la Galaxie en devenant un Ranger de l'Espace, un groupe de héros officiant comme police galactique, sous les ordres du légendaire Capitaine Qwark. Hélas, Ratchet voit sa candidature refusée par le Capitaine. Déprimé, Ratchet fera connaissance la nuit suivante de Clank, un robot de guerre Blarg défectueux. Lié par une solide amitié, les deux compères vont devoir sauver la galaxie d'un terrible complot.

Le scénario de Ratchet & Clank est assez simple et pas vraiment original. Malgré tout, il se laisse suivre et permet d'éviter l’enchaînement de niveaux sans cohérence. Mais, bien que les cinématiques du jeu soient particulièrement belles, on a trop souvent l'impression de n'avoir sous les yeux qu'un simple résumé de l'histoire du film. En effet, la narration du titre est effectuée par le Capitaine Qwark et les cinématiques sont issues du film mais surtout on ressent clairement que les événements s'enchaînent à toute vitesse. Parfois un peu trop vite, notamment au début de l'aventure lors de la rencontre du Lombax et de Clank, la faute à des cinématiques un peu courtes et au montage rapide. Cet effet se dissipe heureusement une fois que Ratchet et Clank sont devenus Rangers et que la trame du jeu se lance.

Les cartes à collectionner seront l'un des deux seuls intérêts de refaire l'aventure

 

Un jeu digne de sa console

D'un point de vue purement technique, le jeu s'en sort avec brio. Les graphismes sont particulièrement soignée, les différentes textures sont très détaillées avec une mention spéciale à la fourrure de Clank. On pourrait craindre la présence d'alliasing sur la fourrure mais l'ensemble est très bien modélisé, sans failles. La distance d'affichage est conséquente pour un jeu de plates-formes et le tout ne souffre d'aucuns bugs ni de ralentissements. Hélas, on regrettera des personnages un peu trop rigides et inexpressifs lors des nombreuses cinématiques réalisées avec le moteur du jeu. Un peu pénalisant car cela forme un assez flagrant décalage avec la VF, tout bonnement parfaite et avec le casting officiel de la licence ayant également redoublé les cinématiques issues du film, qui constituent jusqu'ici les seules fausses notes de la VF.

Les environnements sont très beaux, détaillés et techniquement sans failles

 

Un gameplay classique mais efficace

Dans un jeu de plates-formes, le plus important reste le gameplay. Si celui-ci est raté, alors tout le jeu en prend un coup. Fort heureusement pour Ratchet & Clank, le gameplay est parfaitement maîtrisé. En réalité, le jeu dispose de trois styles de gameplays différents : un pour Ratchet, un pour Clank et des phases de shoot. Commençons avec le plus gros morceau : Ratchet. La maniabilité du Lombax est excellente. Son gameplay est typique d'un jeu de plates-formes/action. Ainsi, on alterne entre les moments d'explorations du niveau et les petits moments action. Hélas, si les sauts du personnage et la visée avec les armes sont précis, on regrettera un level-design un peu trop simple et pas toujours très inspiré, beaucoup de niveaux sont des couloirs dans un vaisseau ou une usine. Heureusement, certaines planètes jouent agréablement avec la verticalité grâce à la présence du jet-pack.

 

Ratchet : un Lombax le mieux armé de la Galaxie

Pour ce qui est de l'arsenal du Lombax, il n'a pas à rougir devant John Rambo. En effet, Ratchet va obtenir tout au long de son aventure un grand nombre d'armes plus ou moins farfelues et plus ou moins efficaces, comme le groovitron, qui fait danser les ennemis. Certaines ne visent qu'un seul ennemi tandis que d'autres auront un effet de zone, efficace contre les packs de monstres. Mais, en général, on finit par n'utiliser que trois ou quatre armes afin de répondre de façon optimale à la menace d'un bestiaire composé de divers monstres et robots spécifiques à chaque planète visitée. De plus, tout comme Ratchet gagne de l'expérience en tuant ses ennemis (augmentant uniquement ses points de vie), chaque arme dispose d'une jauge d'expérience augmentant son efficacité. A cela s'ajoute un arbre d'améliorations spécifique à chaque arme. Pour le compléter, il vous faudra trouver du raritanium. Un minerai de ce précieux métal vous permettra d'avancer d'une case dans l'arbre. Le but étant d'entourer des cases « ? » afin de débloquer de nouveaux bonus supplémentaires. Mais on finit très vite par en trouver en nombre, les ennemis pouvant en laisser tomber à leur mort.

Chaque planète correspond à un niveau différent, avec ses objectifs principaux et optionnels.

 

Clank vous ferra réfléchir

Au gameplay de Ratchet s'ajoute, bien entendu, celui de son ami robot. Les phases avec Clank sont synonymes de calme. En effet, le petit robot n'est pas vraiment taillé pour la guerre et bien qu'il dispose d'une attaque au corps à corps, il préfère utiliser sa matière grise. Autrement dit, la nôtre. Ainsi, lorsque l'on contrôle Clank, nous devons résoudre des énigmes plus ou moins compliquées et basées sur le même schéma. Le robot peut, de fait, utiliser d'autre robot afin d'en faire des ressorts, des ponts ou des batteries. A vous de combiner correctement ces possibilités afin de progresser dans le niveau. Ces phases ne sont pas réellement compliquées mais demanderont une certaine logique afin d'en arriver au bout.

 

Ratchet Skywalker contre-attaque

Le dernier type de gameplay est sans doute le plus jouissif des trois. En effet, les phases de shoot sont peu nombreuses mais sont parfaitement maîtrisées. Que ce soit à bord du vaisseau de Ratchet ou en contrôlant un canon laser, ces phases sont juste géniales. Précis, sans aucunes fausses notes, les passages en shoot nous donnent l'impression d'être dans un Star Wars et l'on vient presque à regretter qu'il n'y ait pas plus de ces phases tout au long du jeu.

Chaque arme dispose de ses propres améliorations augmentant sa puissance et les bonus de loot

 

Quelques zones d'ombre

Mais tout n'est pas rose non plus dans Ratchet & Clank. Si on a déjà parlé des personnages un peu trop rigide lors des cut scènes, on peut également rajouter le piratage, qui, s'il est plutôt simple au départ, devient franchement fastidieux au final. Il s'agît d'un gadget que l'on trouve et qui nous lance un mini-jeu à base de laser sur différents niveau. Il faudra alors, pour débloquer le verrou, aligner les différents lasers avec les interrupteurs. Mais il faudra faire attention que les rouages ne bloquent pas les lasers et vous pourrez éteindre et allumer à volonté les lasers afin de trouver la bonne combinaison. Si au départ ces petites énigmes sont assez évidentes, sur la fin du jeu on a rapidement tendance à vouloir utiliser le piratage automatique et bien souvent, il arrive que l'on réussisse sans trop savoir comment. On peut également noter les musiques. Bien qu'elles ne soient pas mauvaises du tout et qu'elles collent bien à l'environnement, on regrettera juste qu'elles soient si peu marquantes au final, sans même un thème bien détaché pour les héros. Dommage. Enfin, on peut également noter la durée de vie. Comptez une dizaine d'heures pour venir à bout une première fois du jeu et, bien qu'il dispose d'un mode défis (équivalent à un New Game +) le jeu ne donne pas vraiment la possibilité de recommencer l'aventure avec pour seuls éléments à collectionner les boulons d'or et les holocartes, données aléatoirement par les ennemis une fois vaincus.

 

  • JOUABILITÉ

    17

    Un quasi sans fautes. Le jeu alterne trois types de jouabilités différentes, complémentaires et parfaitement maîtrisées. Dommage que le level-design soit parfois peu inspirés.

  • GRAPHISMES

    16

    Le jeu est indéniablement beau et tient largement la comparaison avec les gros jeux de la PS4. Hélas, les personnages sont parfois trop rigides lors des scènes réalisées avec le moteur du jeu.

  • BANDE SON

    15

    La VF est impeccable et c'est un plaisir de retrouver les voix officielles de la saga. On ne notera que quelques ratés sur les passages issus du film ayant été redoublés. Côté musique, si elles collent parfaitement à l'action, elles ne laisseront pas un souvenir impérissable.

  • DURÉE DE VIE

    13

    Comptez un dizaine d'heure pour terminer une première fois l'aventure. C'est un peu court d'autant que le jeu, malgré un mode défis, n'offre pas vraiment une grande rejouabilité.

  • SCÉNARIO

    12

    Si la simplicité du scénario n'est pas un mauvais point en soit, c'est surtout cette forte impression de n'avoir qu'un résumé du film entrecoupé de phase de jeu qui défile devant nous qui gâche un peu l'expérience.

    • Points positifs

      • Techniquement réussi
      • Les phases de shoot en vaisseau
      • Le plaisir de retrouver les personnages
    • Points négatifs

      • L'histoire trop survolée
      • Un peu trop facile et rapide à finir

    Conclusion

    Insomniac Games signe le retour gagnant de Ratchet & Clank sur Playstation 4. Fort d'une maîtrise technique et d'un gameplay aux petits oignons, le jeu réussi largement à faire oublier ses petits défauts pour nous entraîner dans une aventure cosmique aussi drôle que palpitante. Sans être parfait, le jeu est une belle réussite qui offrira du plaisir aux fans de la saga, à ceux qui veulent retrouver les jeux de plates-formes comme aux plus jeunes et à ceux ayant apprécié le film.

    16

  • Les avis du staff

    En complément de ce test, les autres membres du staff peuvent aussi vous donner leur avis sur le jeu

    Commentaires (0)

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire à ce test !

    Le test a reçu 3 FUN

    Vous n'avez pas encore funé le test !

    ConsoleFun vous donne la possibilité de funer vos articles favoris en cliquant sur le coeur ci-dessus. Participez à la vie communautaire du site et montrez votre intérêt pour notre actualité, pour toujours plus de fun !

    Fiche du jeu

    Ratchet and Clank

    Support : PS4

    Editeur : Sony

    Développeur : Insomniac Games

    Genre :Plates-formes

    Multijoueur : N/C

    Moyenne des joueurs : - / 20

    Moyenne de la presse : - / 20

    Galerie d'images

    Qui est notre testeur ?

    Rédacteur ConsoleFun

    J'ai commencé les jeux vidéo à l'âge de 4 ans. Ma première console fût une Megadrive et j'avance depuis dans chaque génération avec toujours autant de plaisir et de passion. J'aime aussi bien les jeux rétro que les jeux actuels.

    Critiques de Presse