0

[TEST] Mighty No. 9

icone auteur news

Le 27/06/2016

Après cette campagne Kickstarter qui avait réussi à réunir pratiquement 4 millions de dollars, mais qui a finalement été accompagnée par de multiples reports de sortie, Might N°9 s'est enfin rendu disponible en juin 2016. Réalisé par Keiji Inafune (le papa de Megaman), les fans inconditionnels du genre fondent de grands espoirs sur cette nouvelle mouture qui avait dévoilé quelques visuels intéressants. La rédaction de ConsoleFun s'est donc empressée de tester le jeu, en espérant qu'il réponde à nos attentes.

 


La relève de Megaman ?

 

Durant la dizaine de stages du jeu, vous allez devoir contrôler un personnage du nom de Beck, l'un des neuf robots de la compagnie. Ils ont tous des capacités/affinités spéciales permettant de faire mal à tous ceux qui s'opposeraient à eux. Malheureusement, un virus inconnu a contaminé tout le petit groupe, sauf Beck qui possède des capacités d'absorption. Beck, alias le Mighty n°9 va donc devoir trouver et mettre hors d'état de nuire les différents Mighty à travers les Etats-Unis puisque ses 8 frères et sœurs mettent à feu et à sang le pays. Un scénario classique, mais qui fait ses preuves ici.

 

Alors chaussons les paires de bottines, et courrons dans les niveaux au look futuriste pour aller détruire ses compères. Dans ce titre, on se retrouve avec des décors en 3D, en scrolling horizontal. La diversité des décors tournent autour de la modernité de notre civilisation, puisque vous aurez à vous déplacer dans des lieux tel qu'une autoroute, un laboratoire, des bâtiments high-tech...bref, vous allez devoir vous faire à l'idée de ne pas voir beaucoup de verdure.
Malheureusement, nous ne pouvons que regretter la désuétude graphique du titre. Le niveau de détail de chaque élément qui composent le jeu n'est pas poussé à son paroxysme, à tel point que le vide des décors et le niveau graphique tellement bas des ennemis nous font parfois penser à un jeu du niveau "Dreamcast", voir "N64"...  La comparaison n'est pas très flatteuse de nos jours...

 

Soyons tout de même content du chara-design mignon des personnages qui vient sauver les meubles de ce triste bilan graphique. Le choix de partir sur cette direction artistique montre que le jeu devait plaire à un jeune public, en plus de ratisser les fans de Megaman. Le jeu s'accompagne d'animations convenables : personnages, PNJ, décors et Boss... ça s'anime, mais sans plus, sans réels artifices. Regrettons que les voix des personnages ne se calent pas aux ouvertures de bouches de nos protagonistes. Ce n'est pas du plus bel effet. Fort heureusement, les graphismes ne sont pas censés être la force du titre, mais il est regrettable de ne pas avoir fait mieux avec autant de temps consacré au développement de Mighty n°9.


Des combats ardus à chaque stage.

 

 

Un concept qui avait fait ses preuves, mais...

 

Alors oui, les graphismes auraient pu être meilleurs, mais l'intérêt d'un Megaman n'a jamais résidé dans la décoration des lieux. Il serait sévère de juger Mighty n°9 uniquement sur cet aspect. Le souci, c'est que Mighty n°9 est grattiné d'une multitude de petits défauts, certains sont même gênants, et mis bout à bout ils peuvent devenir un véritable calvaire pour les joueurs exigeants.

 

Côté framerate, c'est parfois apocalyptique. Dès que ça tire dans tous les sens avec plusieurs ennemis à l'écran, ça saccade sur Wii U... La faute (peut être) au fait d'avoir misé sur le multi-supports, et donc de n'adapter le jeu que pour les élitistes qui ont un PC pour jouer. En tous les cas, sur Wii U, ça rame sur certains niveaux, et même si on s'adapte à tout, cela reste un sérieux problème qui pourrait nuire à votre plaisir et confort de jeu.
Parmi les défauts les plus gênants, ce sont les temps de chargement. Nous avons compté qu'à chacune de vos morts, il va falloir attendre sur certains niveaux entre 15 à 17 secondes pour pouvoir rejouer. Alors même si les différents niveaux ne sont pas difficile à accomplir pour un habitué du genre (sauf contre les boss), certains risqueraient bien de s'arracher les cheveux devant ces deux points noirs du jeu.

 

Heureusement, le jeu possède malgré tout des qualités. Alors même si ça ne le sauvera pas forcément; nous pouvons saluer le gameplay rétro de Mighty n°9 qui s'appuie sur les fondements de Megaman, tout en apportant sa propre pierre à l'édifice. En effet, Mighty n°9 ne fera pas que tirer dans le tas avec son bras armé. Non, vous devrez aussi bondir sur vos ennemis affaiblis pour les absorber. Ceci vous attribuera des bonus et un meilleur scoring... Ca change donc un peu de ce qu'on avait pu connaitre avec la dizaine de Megaman déjà sortis. Ca apporte au gameplay un peu plus de tonus. On tire, on absorbe, et on repart, tout en faisant attention aux nombreux obstacles et ennemis qui vous entourent. C'est ça qu'on attendait, et c'est vrai que Mighty n°9 est nerveux. On apprécie  ! Regrettons toutefois un level design parfois simpliste. Pas de grosse folie durant la dizaine de stage, même si certains sortent malgré tout du lot. C'est dommage de le voir se pénaliser par sa technique faiblarde, car Mighty n°9 possédait de belles idées...

 

Parlons de la bande-son. Les musiques sont pêchues, et collent plutôt bien à l'univers futuriste. Les effets sonores sont également crédibles, sans fausse note. Bref, c'est l'un des aspects qui n'a pas été sabordé, et c'est tant mieux pour le joueur.
Saluons aussi le doublage en français. Alors même si la synchro avec les protagonistes ne collent pas, le jeu est intégralement en français, ce qui mérite d'être souligné. Certains doubleurs ont donné du coeur à l'ouvrage, surtout par rapport à certains "boss" qui ont des dialogues plutôt marrants et sympathiques.

 

Et vu que nous parlons des boss, sachez qu'ils seront d'une grande diversité, mais aussi d'une grande difficulté. Ils vont être l'objet de vos nombreux Game Over. Car même si la difficulté des stages est modérée, il n'en va pas de même pour les différents Mighty qui vous mèneront la vie dure. Vous devrez analyser chacun de vos adversaires, et faire preuve d'une très grande dextérité. Vous voilà prévenu.

  • JOUABILITÉ

    10

    Mighty n°9 marche sur les plates bandes de Megaman, en tentant d'améliorer le concept. C'était bien tenté puisque sur certains aspects, il le surpasserait presque. Malheureusement, les gros problèmes de framerate et de temps de chargements entachent très sérieusement les bonnes idées présentes dans ce titre. Notez que le jeu ne met pas à contribution les particularités du pad Wii U. Dommage.

  • GRAPHISMES

    10

    C'est mignon et coloré, mais c'est vide. Le niveau de détail est bas, à tel point que nous avons l'impression de jouer sur d'anciennes consoles (Dreamcast). De nos jours, la Wii U a démontré qu'elle était capable de bien plus.

  • BANDE SON

    16

    Pas de fausse note. Musiques dynamiques, doublage en français, et effets sonores futuristes à souhait !

  • DURÉE DE VIE

    13

    Comptez six heures pour terminer le jeu si vous avez un peu d'expérience. Sinon ça sera plus, puisque les boss se montreront parfois impitoyable avec vous. Vous pourriez bien perdre quelques cheveux...

  • SCÉNARIO

    14

    C'est classique, mais il y a un effort de fait pour étoffer le scénario avec les nombreux dialogues présents dans les différents stages.

    • Points positifs

      • C'est dynamique
      • C'est mignon
      • Les boss nécessiteront dextérité et patience
      • C'est intégralement doublé et traduit en français
    • Points négatifs

      • Temps de chargement trop longs
      • Peu de détails graphiques, finalement pas très beau
      • Les trois quarts des stages ne présentent pas un grain de folie, level design qui aurait pu être plus ambitieux
      • Trop d'ennemis à l'écran fera ramer votre console... Comme le disait Keiji Inafune : ""Au final, même si ce n'est pas parfait, c'est mieux que rien..."

    Conclusion

    Des défauts rédhibitoires sont présents, altérant la note finale du jeu. Mighty n°9 n'est pas un mauvais jeu en soi. Il est ici pénalisé par ses sérieux problèmes de framerate, des temps de chargements trop longs, et des graphismes d'une désuétude décevante qui nous ont empêché de le savourer pleinement. Pour le reste, les fans de "scoring" devraient savourer le challenge qui se présentera devant eux.

    9

  • Les avis du staff

    En complément de ce test, les autres membres du staff peuvent aussi vous donner leur avis sur le jeu

    Commentaires (0)

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire à ce test !

    Le test a reçu 4 FUN

    Vous n'avez pas encore funé le test !

    ConsoleFun vous donne la possibilité de funer vos articles favoris en cliquant sur le coeur ci-dessus. Participez à la vie communautaire du site et montrez votre intérêt pour notre actualité, pour toujours plus de fun !

    Fiche du jeu

    Mighty No. 9

    Support : Wii U

    Editeur : Comcept

    Développeur : Comcept

    Genre :Plates-formes

    Multijoueur : N/C

    Moyenne des joueurs : - / 20

    Moyenne de la presse : - / 20

    Galerie d'images

    Anecdotes sur le jeu

    Le saviez-vous ?

    Budget Kickstarter de 3 845 170 $
    Jeu réalisé par Keiji Inafune, le père de Megaman !

    Qui est notre testeur ?

    Thibault Teurki : Fondateur de ConsoleFun.FR, RP Manager & Rédacteur en chef

    Spécialiste des jeux rétro sur consoles et PC. J'ai de nombreuses affinités avec les jeux de stratégie (STR), mais aussi FPS sur PC. Sur console, je m'amuse énormément à décortiquer les RPG et les jeux d'aventure. Et je prend plaisir à jouer sur les jeux de plateformes (ex : Super Mario...).

    Critiques de Presse