2

[TEST] Uncharted 4 : A Thief's End

icone auteur news

Le 19/06/2016

 

Durant ces dernières années, très peu de licences ont réussi à se démarquer de la concurrence.
Bien souvent, les studios de développement copient les concepts à "succès" sans la moindre âme ni la moindre passion,  lorsque d'autres tentent d'innover sans pour autant plaire au grand public.
Fort heureusement,  l'ère de la console Playstation 3 avait été marquée par l'épopée "Uncharted" qui avait été un vrai appel d'air frais pour les amateurs de sensations fortes et d'aventures.

 

C'est en 2007 que la console de Sony proposait le premier titre de cette saga, nommé Uncharted : Drake's Fortune, qui marqua un renouveau dans la sphère du jeu vidéo tout en se reposant sur les fondamentaux de célèbres franchises, tel que Tomb Raider ou Indiana Jones.
Les suites "Uncharted 2 : Among Thieves" et "Uncharted 3 : L'illusion de Drake" ont réussi à aller encore plus loin que le premier opus en poussant la Playstation 3 dans ces derniers retranchements, avec des aventures beaucoup plus rythmées, et encore plus sensationnelles. La version remasterisée The Nathan Drake Collection sortie sur Playstation 4 était une sorte de mise en bouche pour prévenir les nouveaux joueurs que le beau Nathan pourrait bien reprendre du service.
Adulés aussi bien par les joueurs que la presse, Naughty Dogs  s'est donc décidé à sortir une suite à ses trois derniers titres sur la console Playstation 4 (exclusivement). Nous avons donc décidé de vous faire parvenir notre critique définitive sur Uncharted 4 : A Thief's End qui est censé marquer la fin de cette grande épopée.

 


Uncharted 4, le trésor de la PS4 a été trouvé !
 

Toujours en soif d'aventure, notre téméraire Nathan Drake vivra de folles aventures dans les quatre coins du globe. Du fond des mers en passant par Madagascar, pour s'arrêter dans une prison porto-ricaine et mieux repartir vers Scotland, vous serez une fois de plus dépaysé par les nombreux lieux proposés par ce titre. C'est de l'aventure avec un grand "A" que vous vivrez, à l'image de ce qui vous était proposé dans les précédents opus. La réalisation de chaque environnement et de chaque personnage est une vraie réussite, remplie de détails et d’une finesse qui ferait pâlir bon nombre de réalisations PC en haute-définition.

 

Naughty Dog a bien compris et assimilé l'intérêt que portent les joueurs à la réalisation d'un jeu vidéo. Ce n'est certes pas ce qui compte le plus dans le verdict, mais il est vrai que l'on sera plus indulgent lorsque le titre que l'on a en face des yeux nous déchire la rétine.
Les joueurs tomberont assurément amoureux des choix artistiques qui ont été pris. Toujours faire dans le sensationnel, tant dans l'action que dans les lieux rencontrés. Mêlant à la fois la poésie des paysages exotiques visités, et le goût du risque des chemins périlleux arpentés, nous serons constamment émerveillés par ce qui se présentera devant nous à l'écran.

 

Clairement, les textures sont nettes et fines, les animations font parties des plus réalistes du marché (à l'heure où nous écrivons ces lignes), la fluidité est parfaite, aussi bien lors des missions de la campagne solo que lors des sessions multijoueurs que nous avons essayé. Bref, il s'agit d'un véritable plébiscite pour ce quatrième épisode qui a sû profiter des capacités techniques de la machine de Sony. L'ambition était de faire un grand Uncharted 4, et d'un point de vu technique, c'est incontestablement réussi. Il faudrait être de mauvaise foi pour constater le contraire.


Immensité des décors ? Oui, on peut le dire !

 

 

Faire face aux démons du passé, et assumer sa route...

 

Vivre et ressentir la nature. C'est un exercice difficile à réaliser, puisqu'en plus d'être représenté graphiquement, un environnement doit être accompagné de tout un tas d'autres artifices pour que le lieu virtuel paraisse authentique.
L'ambiance sonore fait parti des artifices qui nous a probablement le plus impressionné, allant bien au-delà des graphismes. Les petits oiseaux par-ci, par-là, le chant des cigales, les explosions toutes plus vraies que nature, ou les bruits étouffés lorsque vous serez dans l'eau : il n'y a pas de fausse note. Les musiques "locales" contribueront à vous faire fantasmer lors de vos balades, et vous aurez l'impression de voyager au côté de votre héros favori. Lors des moments de tension, elles occasionneront des montées d'adrénaline qui vous mettront bien souvent sur vos gardes pour les scènes de gun-fight. Cela contribue clairement à la réussite de l'univers "Uncharted" qui gagne ses lettres de noblesses au fur et à mesure que vous avancerez dans le jeu. Alterner les moments calmes et ceux rythmés de manière magistrale, c'est ce qu'on aime dans Uncharted 4.

 

Mais Uncharted ne serait pas Uncharted sans son scénario et sa mise en scène Hollywoodienne. Une fois n'est pas coutume, le scénario d'Uncharted 4 vous embarquera dans une histoire rocambolesque dans l'idée de mettre la main sur un trésor faisant parti d'une quête sans fin. Quatre opus tournent donc autour du pot, dans l'optique de vous faire voyager à travers le globe. En soi, pas de révolution donc dans ce quatrième épisode.
Malgré tout, il y a une différence de taille cette fois-ci, puisque les relations entre Nathan et d'autres personnages sont bien plus poussées que par le passé. Nous comprenons beaucoup mieux les réactions des uns et des autres, et cela marque une profondeur scénaristique que nous n'avions pas pu remarquer auparavant. Nathan est piégé par son passé, et ça se ressent visiblement tout au long de sa vie et du jeu. Nous aurions presque de la compassion pour Nathan et ses proches....c'est pour dire. Ceci est renforcé par des jeux de regards et d'acteurs très réussis ! C'est une claque de ce côté là. De plus, nous avons apprécié à certains moments les choix de dialogues que vous pourrez faire prononcer à Nathan dans le jeu. Cela donne un semblant de liberté, même si ça s'avère vite limité.

 

Alors résumons, une réalisation technique et sonore impéccable, un scénario à la hauteur des précédents opus avec une profondeur grandement marquée dans la relations entre les personnages présent dans le jeu. C'est pas mal, mais ce n'est pas tout.
L'IA s'est également améliorée, et vous n'aurez pas besoin de nous pour vous en apercevoir en jouant un peu au jeu. Les réactions de vos adversaires sont légèrement plus évoluées, et même si le jeu est loin d'être difficile, vous vous surprendrez à réfléchir à vos placements face aux stratégies d'attaques des ennemis. Adversaires qui combattent à la Kalash, à la grenade, au lance-roquette, qui se positionnent... bref, vous en mangerez à toutes les sauces et sous toutes les coutures... Un humain reste un humain vous nous direz...et tendre vers cette idéal a été recherché par Naugty Dogs. Alors nous n'y sommes clairement pas, mais saluons la tentative de faire mieux qu'avant : nous approchons de plus en plus vers l'excellence dans ce domaine.

 

N'oublions pas non plus une maniabilité qui fait correctement le travail. Le jeu répond au doigt et à l'oeil, et les adeptes de The Nathan Drake Collection s'y retrouveront dès les premières secondes de jeu. Pas question d'accuser la manette de vos mauvaises chutes, puisque les commandes sont à la fois complètes et simples. Pour accompagner le tout, la gestion de la caméra qui accompagne vos déplacements se place plutôt bien dans les angles de pièces, ou dans les espaces clos. Vous ne devriez pas être gêné par ses placements qui sont rarement hasardeux.


 

Et ce mode multi-joueur, ça vaut quoi ?

 

Ce mode multijoueurs a été mis en avant plusieurs mois avant la sortie définitive du jeu. Au final, qu'en ressort-il ?
Pour tout avouer, nous avons une légère impression de nous retrouver devant un "The Last of Us" en plus pêchu et goûtu. Rassurez-vous, il ne s'agit pas d'une copie à l'identique, mais on ressent bien l'inspiration prise par les développeurs. Les joueurs n'en seront d'ailleurs pas dupes et prendront vite aise une fois la manette en main.

 

Pour remporter la victoire, vous devrez indubitablement faire marcher le travail d'équipe. Tout est fait pour axer le gameplay sur l'entraide et le développement de stratégies dans les différents modes de jeux proposés. D'ailleurs, c'est le moment de les récapituler. Vous aurez le mode : "Match à mort par équipe en 5 contre 5", "le Commandement en 5 contre 5", "la mise à sac en 4 contre 4" où vous devrez capturer une idole pour marquer un point et bien-sûr le "match à mort par équipe classé".

 

Parmi la grosse dizaine de map disponibles, seule une poignée d'entre-elles sont réellement sympathiques à jouer. Probablement pour le côté mystique et inhabituelle qu'elles divulguent une fois le pad en main.
Saluons la direction artistique des cartes, qu'on trouve globalement plutôt bien construites. Elles mettront à profit votre nouveau compagnon : "le grappin" ! En plus du côté FUN que ça apporte, vous pourriez bien faire basculer le combat qui vous oppose à vos adversaires. Que ce soit pour tromper votre ennemi, ou fuir, c'est clairement l'élément central de ce mode multijoueurs. On vous laisse bon juge de la vidéo que nous avions tourné à l'époque, et que vous retrouverez chez vous :


La question brûle vos lèvres : sommes-nous d'accord avec la critique de presse "quasi-unanime" des bonnes qualités du titre ?
Assurément ! Nous assumons pleinement le fait qu'il
s'agit du jeu Playstation 4 le plus abouti (à date). Faire l'impasse sur le jeu serait une erreur que nous vous recommandons de ne pas de faire. Nous sommes heureux d'avoir tenté l'expérience Uncharted 4 que nous considérons comme une véritable perle du jeu vidéo.

  • JOUABILITÉ

    18

    Toujours de plus en plus enrichie, mais reste toujours aussi simple à manier. Cette jouabilité est un modèle du genre qui renforce cette impression d'osmose avec votre personnage. Il se contrôle réellement au doigt et à l’œil.

  • GRAPHISMES

    20

    La Playstation 4 crache ses tripes. C'est très beau, sans faute de goût. Les décors sont détaillés, nombreux, avec des textures qui ne bavent pas. Mention spéciale pour les cinématiques qui contribuent à des gros plans sur des personnages de toute beauté. Le jeu de regard est parfait. Nous nous sommes même surpris à plusieurs reprises à regarder l'immensité des paysages, comme pour se consoler du fait qu'on ne reverra peut être plus Nathan dans notre téléviseur. Sachez qu'à l'heure actuelle, nous n'avons pas vu mieux sur Playstation 4.

  • BANDE SON

    19

    Les musiques collent parfaitement à l'ambiance. Bruitages, sons se mêlent habilement à l'aventure trépidante que vous vivrez.

  • DURÉE DE VIE

    18

    On ne change pas forcément la recette. L'aventure solo est dans la lignée des précédents opus, en légèrement plus long. Comptez deux dizaines d'heures pour en profiter pleinement, et une dizaine de plus pour vous refaire les séquences bien sympathiques qui vous auront intéressé (voir refaire le jeu dans un mode de difficulté plus élevé). Le multijoueurs augmentera considérablement la durée de vie, sous condition qu'il puisse plaire aux amoureux de la licence.

  • SCÉNARIO

    17

    Toujours dans cette quête quasi-impossible de retrouver le trésor des Drake, l'apport du frère de Nathan est immense pour la trame proposée par ce Uncharted 4. Une richesse scénaristique qui s'explique par les relations profondes qu'ils entretiennent durant le jeu.

    • Points positifs

      • Graphismes qui dépottent
      • Aventure immersive et intense
      • Bande-son qui collent parfaitement à l'ambiance et aux actions
      • Maniabilité bien exploitée, et jouabilité simple
      • Profondeur des relations entre personnages
      • Les nombreux niveaux de difficultés
      • Un nombre insolent de lieux, tous différents les uns des autres
      • Les jeux d'acteurs et de regards sont de toute beauté
      • Une volonté d’étoffer le mode multijoueur de la saga...
    • Points négatifs

      • ...mais qui reste légèrement répétitif
      • Quelques séquences de gun-fight qui respirent le déjà-vu
      • Les "Hardcore Gamer" qui auront besoin de mettre un niveau de difficulté élevé, pour jouir pleinement du jeu.
      • Certaines escalades sur des parois murales nuisent au réalisme du titre

    Conclusion

    Magnifique, magistral, Uncharted 4 mérite à lui seul l'achat de la Playstation 4. C'est une expérience unique que vous vivrez aux côtés de Nathan, et qui terminera l'épopée d'un joyau du jeu vidéo !

    19

    icone sélection ConsoleFun

  • Les avis du staff

    En complément de ce test, les autres membres du staff peuvent aussi vous donner leur avis sur le jeu

    Commentaires (2)

    delphin2 a écrit un commentaire le 22/06/2016 à 14:15

    Ouahhh du uncharted quoi... je n'ai pas de PS4 .. j'avoue qu'en voyant juste des vidéos ça a l'air d'envoyer du très lourd

    Maktorius a écrit un commentaire le 23/06/2016 à 15:12

    Dès que je peux faut que je me les fasse ces jeux, super test en tout cas.

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire à ce test !

    Le test a reçu 5 FUN

    Vous n'avez pas encore funé le test !

    ConsoleFun vous donne la possibilité de funer vos articles favoris en cliquant sur le coeur ci-dessus. Participez à la vie communautaire du site et montrez votre intérêt pour notre actualité, pour toujours plus de fun !

    Fiche du jeu

    Uncharted 4 : A Thief's End

    Support : PS4

    Editeur : Sony

    Développeur : Naughty Dog

    Genre :Action

    Multijoueur : Oui

    Moyenne des joueurs : - / 20

    Moyenne de la presse : - / 20

    Galerie d'images

    Qui est notre testeur ?

    Thibault Teurki : Fondateur de ConsoleFun.FR, RP Manager & Rédacteur en chef

    Spécialiste des jeux rétro sur consoles et PC. J'ai de nombreuses affinités avec les jeux de stratégie (STR), mais aussi FPS sur PC. Sur console, je m'amuse énormément à décortiquer les RPG et les jeux d'aventure. Et je prend plaisir à jouer sur les jeux de plateformes (ex : Super Mario...).

    Critiques de Presse