0

[TEST] Q*bert REBOOTED: The XBOX One @!#?@! Edition

icone auteur news

Le 08/02/2016

Débarquant sur Xbox One en ce 12 février 2016, Q*bert REBOOTED: The XBOX One @!#?@! Edition​ marque le retour de Q*bert, personnage bien connu des férus d’arcade. Signé LOOT Interactive, le jeu nous offre un Q*bert remis au goût du jour. Retour sur ce reboot de cet ancien du jeu vidéo…

 

Faire du nouveau avec du rétro

 

Q*bert, c’est ce petit personnage avec sa longue trompe que la plupart connaissent, que ce soit par son nom ou par sa petite bouille toute mignonne. Arrivé en 1982, il est rapidement devenu l’un des jeux les plus joués de son temps, juste derrière Pacman et Donkey Kong. Et si le personnage a su marquer l’ère du jeu sur borne d’arcade,  pas facile d’imaginer son retour à l’heure actuelle tant le gameplay se veut classique de l’ancienne époque.

 

Q*bert Rebooted permet d’ailleurs de jouer soit au mode Rebooted, soit au mode Q*bert Classic, le jeu original venant d’arcade, très punitif et rappelant avec quelle hargne les salles d’arcade n’avaient pour but que de vous soutirer toute votre monnaie. Trois vies, trois rounds par niveaux, cinq niveaux. Le but étant de sauter sur chaque case d’un plateau à étages pour avoir toutes les cases de la couleur demandée. Certains niveaux demandent de passer deux fois sur chaque case, d’autres ont des cases qui changent de couleur à chaque passage, et le tout s’agrémente de différentes approches à avoir selon les monstres qui interviennent sur le plateau.


L’expérience originale de Q*bert Classic est de la partie !

 

Le mode Rebooted a la particularité d’apporter trois nouveaux ennemis : Homer, M. Uppercut,  et les Coffres à trésor. Si les Coffres sont plutôt bénéfiques puisqu’ils apportent des gemmes –la monnaie du jeu, il faudra faire attention aux deux autres, particulièrement à M. Uppercut qui est un gant de boxe géant qui vous propulsera en arrière si vous avez le malheur d’entrer dans son champ d’action, qui est étonnement grand. On dispose aussi de plusieurs personnages, qui concrètement constituent des skins pour Q*bert, et que l’on peut acheter avec les gemmes récupérées dans ce mode Rebooted. Enfin, ce mode propose 40 niveaux de trois rounds chacun, avec la possibilité de rejouer n’importe quel niveau débloqué, et trois étoiles à débloquer par niveau selon des critères de score à atteindre, de temps à battre et de complétion du niveau. Passés les trois rounds d’un niveau, vous aurez droit à un niveau bonus où vous pourrez amasser des gemmes, certaines ayant plus de valeurs que les autres et qui n’apparaitront que si vous avez plusieurs étoiles sur le niveau. Et histoire d’accentuer l’effet scoring, un leaderboard est présent pour chaque niveau.

 

Pourtant, si ce mode Rebooted apporte du contenu supplémentaire, force est de constater que certains éléments que l’on retrouve dans Q*bert Classic sont passés à la trappe. Adieu les Ugg, ces ennemis aux déplacements en diagonale, et adieu les billes vertes qui permettaient de stopper les ennemis pendant un petit laps de secondes. C’est dommage.


Certains niveaux demanderont à ce que l’on passe plusieurs fois sur les cases.

 

Manette en main, ça donne quoi ?

 

Concernant les mécaniques de jeu, elles sont très simples à comprendre, mais pas toujours évidentes à maîtriser pleinement. Les déplacements se faisant en diagonale, il arrivera souvent que l’on tombe dans le vide suite à une erreur d’input. Le mode Rebooted se veut plus généreux que le mode Classic, avec respectivement cinq cœurs par niveau, contre trois vies plus une vie par niveau réussi. Ces mécaniques de jeu se complètent pour créer un nouveau niveau à chaque fois, que ce soit en modifiant le nombre de passage nécessaire sur les tuiles et en mettant différents ennemis au pattern allant avec le niveau. Car l’avantage du mode Rebooted, c’est de proposer différents niveaux, contrairement au mode Classic qui ne disposait que d’une forme de niveau, en pyramide.

On tentera alors d’adapter au mieux sa stratégie selon la map et les monstres, tout en tentant de récupérer les quelques gemmes qui apparaissent aléatoirement çà et là.

 

Manette en main, le tout rend plutôt bien… Au début. Passés les dix premiers niveaux, on se heurte à un gameplay qui, malgré son efficacité certaine, apporte un jeu finalement très répétitif. La progression n’est pas spécialement difficile, jusqu’aux cinq derniers niveaux où on a un pic de difficulté assez impressionnant : on ne s’amuse alors plus du tout. Si les dix premiers niveaux n’ont pas épuisé le fun que vous pouviez ressentir en jouant à Q*bert Rebooted, ces derniers niveaux se chargeront de drainer le reste de votre énergie vitale sans aucune pitié. Et c’est une fois le fun de la découverte estompé que l’on prend conscience de ce qui ne va pas : Q*ber Rebooted for Xbox One est pauvre, très pauvre.


Le background et la représentation du mode aventure est visuellement très pauvre.

 

Une direction artistique qui n’a pas grand-chose à offrir.

 

Le menu principal donne le ton : deux cases dont la légère surbrillance est sensée nous indiquer celle sur laquelle on se trouve. Le mode Classic est fidèle à ce qu’il est supposé proposer, et l’on apprécie la présentation avec le plongeon dans l’écran de la borne d’arcade. Le mode Rebooted, lui, propose un simple rail de chemin de fer liant les niveaux entre eux, sur fond d’espace peu convaincant. Fond que l’on retrouve en background de chacun des niveaux. Ajoutez à cela un clignotement épileptique de la map à chaque lancement d’un niveau, et des personnages alternatifs –des skins pour Q*bert,on le précise encore une fois- au chara-design douteux, et vous avez là un ensemble tout juste passable. Était-ce donc là tout ce que Q*bert avait à offrir pour la next-gen ? Des costumes alternatifs moches et des effets de couleurs flashy ? Honnêtement, on aurait pu espérer mieux.

Seule la musique s’en tire plutôt bien, offrant des thèmes à un jeu qui, de base, manque cruellement de bande son, comme en témoigne le mode Classic.


Ne pouvait-on pas espérer mieux que quelques skins pas terribles pour Q*bert ?

  • JOUABILITÉ

    10

    Si la prise en main est simple et les mécaniques de jeu rapides à maîtriser, c’est dans l’exécution des commandes que l’on est ennuyé. Il n’est pas rare de plonger dans le vide par erreur, ce qui peut être réellement frustrant.

  • GRAPHISMES

    9

    Hormis un Q*bert plus mignon que jamais, on a droit à un background peu ragoûtant et à quelques effets peu convaincants. Mention spéciale pour les monstres, mais ça reste pauvre, très pauvre, trop pauvre.

  • BANDE SON

    12

    Sans représenter un point exceptionnel du jeu, on a là quelque chose qui tient la route et vient dynamiser le tout.

  • DURÉE DE VIE

    23

    Sept heures, c’est environ ce qu’il vous faudra pour venir à bout des 40 niveaux du mode Rebooted. Comptez deux à trois heures dédiées aux cinq derniers niveaux qui représentent un pic de difficulté énorme, et vous comprendrez facilement que cette durée de vie est artificiellement gonflée. Pourtant, le jeu propose initialement une bonne replay-value avec l’aspect scoring, les leaderboards et le mode Classic, qui se veut très exigent.

    • Points positifs

      • Les différentes formes des plateaux
      • Les nouveaux ennemis, même si M. Uppercut est détestable
      • La replay-value, avec le scoring et les leaderboards
      • Q*bert qui est plus mignon que jamais
    • Points négatifs

      • Une direction artistique très pauvre
      • Une durée de vie artificiellement gonflée par des niveaux de plus en plus frustrants
      • Des mécaniques de gameplay qui disparaissent dans le mode Rebooted
      • On ne s’amuse tout simplement pas très longtemps.

    Conclusion

    Icône d’une ère révolue, Q*bert revient ici avec malheureusement trop peu d’éléments pertinents pour convaincre. S’il est difficile de remanier les mécaniques de gameplay sans dénaturer le jeu d’origine, on a là de maigres ajouts qui relèvent plus du gadget que de réels éléments qui apporteraient une raison d’investir 10€ dans ce reboot.

    8

  • Les avis du staff

    En complément de ce test, les autres membres du staff peuvent aussi vous donner leur avis sur le jeu

    Commentaires (0)

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire à ce test !

    Le test a reçu 2 FUN

    Vous n'avez pas encore funé le test !

    ConsoleFun vous donne la possibilité de funer vos articles favoris en cliquant sur le coeur ci-dessus. Participez à la vie communautaire du site et montrez votre intérêt pour notre actualité, pour toujours plus de fun !

    Fiche du jeu

    Q*bert REBOOTED: The XBOX One @!#?@! Edition

    Support : Xbox One

    Editeur : Loot Interactive / Sideline Amusements

    Développeur : Gonzo Games

    Genre :Arcade

    Multijoueur : Non, uniquement jouable en solo

    Moyenne des joueurs : - / 20

    Moyenne de la presse : - / 20

    Galerie d'images

    Qui est notre testeur ?

    Vesperia : Co-Responsable de la rubrique "Tests"

    Joueur de 22 ans, je tente de rattraper des années de culture vidéoludique pour comprendre le pourquoi du comment de chaque jeu. Ce qui me prend beaucoup de temps et me fait accumuler plus de retard encore. J'aime le jeu vidéo, tout simplement.

    "Baromètre du test"