3

[TEST] The Legend of Legacy

icone auteur news

Le 04/02/2016


 

Un grand nombre de RPGs japonais n'ont jamais franchi les frontières du territoire nippon, contribuant à donner l'impression que l'Europe était bien souvent écarté d'une certaine richesse vidéoludique. Pourtant ces dernières années, certaines licences passent entre les mailles du filet pour le plus grand bonheur des joueurs occidentaux. C'est le cas du jeu The Legend of Legacy, développé exclusivement pour la Nintendo 3DS par le studio FuRyU Corporation.

Bénéficiant pourtant d'une campagne marketing plutôt timide, il s'avère que les premiers visuels dévoilés par l'éditeur nous paraissaient bien alléchants, principalement grâce à son character-design attachant et mignon. Ceci a permis de donner une identité au titre, et a suscité de l'engouement pour notre rédaction à pouvoir s'y essayer. Etant donné que le jeu est sorti, il est temps de le décortiquer !

 

 

Territoire d'Avalon, attends-nous !

Dès le début du jeu, vous allez devoir choisir votre personnage parmi 7 aventuriers. Du nom de Bianca, Liber, Garnet, Owen, Eloise, Filmia, Meurs, chacun de ces protagonistes appartiennent à une classe de personnages bénéficiant de caractéristiques propres. Ainsi, lorsque votre choix se porte sur un explorateur de type "mercenaire" ou "chasseur de trésors", vous bénéficierez d'une défense équilibrée pour contrer efficacement les attaques ennemis. A l'inverse, si votre choix se porte pour un profil "d'alchimiste", la défense sera votre point faible pour avantager votre attaque sur les ennemis sensibles à la magie. Bien que cette idée soit peu originale, il est plutôt rare de voir un "RPG console" vous le proposer dès le début du jeu. C'est une formule qui a pour habitude d'être utilisée sur les MMO pour multiplier les libertés individuelles selon vos affinités.
 

Ces sept personnages possédent donc des aptitudes différentes, et une histoire personnelle aussi touchante que profonde. Le jeu amorce une approche ambitieuse, mais aussi très périlleuse, et l'on va y revenir plus bas. Une fois que vous aurez fait votre choix, vous découvrirez que votre héros devra vivre son aventure au coeur de l'île mystérieuse d'Avalon, et devra s'associer à deux autres explorateurs pour combattre et mener à bien leurs différentes missions. Ces dernières seront aussi anecdotiques que nombreuses : déterrer des trésors, tuer des monstres, acheter les plus belles armes de l'île ou même monter en expérience pour devenir plus fort que les monstres les plus féroces de votre parcours...
Autant vous le dire franchement
, elles ne sont là que pour appuyer l'intrigue principale du jeu : découvrir les "pierres chantantes" pour permettre de voir les réminiscences du passé oublié d'Avalon.
 


C'est lui, le roi...et il nous demande d'explorer Avalon !

 

Un concept original, avec des bases old-school


Assez rapidement, on constate que ce jeu est véritablement atypique. Il ne s'agit pas d'un énième jeu de rôle mielleux, basé très souvent sur un scénario creux et rempli de romantisme... Non, ce n'est pas le cas avec The Legend of Legacy, puisqu'ici le scénario est quasiment inexistant pour laisser place aux phases d'exploration qui est le thème phare du jeu. La trame principale ne sert de prétexte que pour explorer les nombreux recoins de l'île Avalon. Fort heureusement, vos personnages ont du charisme, et contribueront à pimenter cette aventure grâce à certains dialogues bourrés d'humour, et à un système de leveling intéressant. Mais ne vous attendez pas à voir des similitudes avec un quelconque Final Fantasy ou Bravely Default qui sont principalement basés sur l'histoire et la profondeur des relations entre les personnages. Hormis le chara-design SD, et certains préceptes inhérents aux JRPGs, cette nouvelle licence marque sa différence vis-à-vis des plus grands classiques du jeu vidéo.

Pour situer un peu le contexte, vous évoluerez dans la ville portuaire d'Avalon, nommée Initium. Cette ville sera votre base de campement pour toute votre aventure, afin de pouvoir reprendre des forces lorsque vous en aurez besoin (et accesoirement sauvegarder votre avancement dans le jeu). Dans cette petite ville, le Roi d'Initium vous demandera de partir en exploration dans toute l'île. C'est légèrement un problème, puisque pour pouvoir le faire, il vous faudra acquérir la map de chaque lieu visitable d'Avalon. Ces maps seront principalement disponibles dans la boutique d'achat de la ville d'Initium, avec l'argent durement gagné lors de vos précédentes explorations.


Durement gagné est un grand mot....disons que vous devrez vous amuser à faire suffisamment de levelling pour espérer faire progresser les compétences de vos héros et faire tomber des objets/de la monnaie dans votre inventaire. L'argent ne coulant pas à flot, vous risquez de mettre plusieurs heures pour en avoir suffisamment.
Chaque map comporte plusieurs lieux qui devront être explorées à 100% par le joueur, afin de pouvoir prétendre débloquer d'autres map en boutique. Pour pimenter le tout, un boss d'un niveau de difficulté hard par rapport aux autres mobs du coin (mais facultatif pour la plupart) vous attendra sur chacun des territoires, pour tester vos compétences, votre force...et votre capacité d'adaptation.
Vous l'aurez compris, le jeu n'est pas de tout repos, surtout si vous n'avez pas la chance d'obtenir dans votre parcours des armes ou objets intéressants (car nous rappelons que le drop est aléatoire). Cette difficulté n'a pas entaché notre envie de faire monter le niveau de nos personnages favoris. Pour les habitués du genre, il devrait être un plaisir de partir à l'aventure pour enchainer des milliers de combats, même si ne nous le cachons pas, le jeu est plutôt répétitif. C'est très certainement son point noir, qui pourrait en rebuter certains pour son acquisition.

Soulignons tout de même une autre particularité intéressante du jeu : vous récupérez votre vie après chaque combat, pour peu qu'aucune personne de votre équipe n'a passé l'arme à gauche lors du combat précédent. Les potions peuvent donc rester à la maison ! Mais attention, car à la moindre défaite ou à la moindre rencontre malheureuse avec un boss caché, ça sera le game-over assuré ! (et vous obligera à recharger votre sauvegarde situé forcément dans l'auberge de la ville portuaire). Rassurez-vous, tout n'est pas bouleversé dans The Legend of Legacy, puisqu'il reprend aussi certains concepts. D'abord les combats, puisqu'il s'agit d'un combat basé sur un système de tour par tour, gravitant autour de 3 tactiques de formation : la défense, l'attaque et le soutien. Les habitués du genre ne seront donc pas totalement dépaysés.


Oui, le jeu est uniquement en anglais, il faut le savoir !

 

Beau et mélodieux...c'est ce qu'on demande pour un RPG, non ?

 

Même si nous pinaillons sur certains détails étonnants du jeu, il faut avouer que The Legend of Legacy possède de beaux graphismes, particulièrement lorsque vous activez la 3D de la Nintendo 3DS. Bien que les couleurs soient légèrement ternes, le détail des décors et des personnages renforce l'identité propre et léchée de cette licence. Nous avons l'impression de nous retrouver devant notre bonne vieille Playstation, admiratif du travail réalisé, et du potentiel graphique que pourrait encore nous délivrer la console. Clairement, le titre tient la route par rapport à la concurrence.
La bande son est du même acabit. Mélodieuse et douce lors des phases d'exploration puis dynamique lorsqu'il s'agit de combattre, les musiques font leur travail. Les bruitages sont fidèles à ce qu'on leur demande, et nous n'avons pas noté de fausse note à ce sujet.
Pas de prise de risque non plus sur la jouabilité du titre. Vos déplacements dans les différents menus du jeu resteront intuitifs, de même que dans les différents décors et recoins de l'aventure. A noter que les touches Select et Start ne serviront qu'à prendre des screenshots. Original encore une fois.

Si on devait exprimer le fond de notre pensée pour ce jeu : titre étonnant sur le fond, mais pas sur sa forme. Il est à conseiller à tous les joueurs lassés des concepts classiques et vieillissants du genre RPG. Sans être un incontournable, il ose marquer sa différence. Les puristes apprécieront sûrement.

 

 

  • JOUABILITÉ

    13

    C'est un jeu fait à l'ancienne ! Basé sur les fondements des RPGs de génération 16/32 bits, la jouabilité est assez classique pour un jeu de ce genre. Pas de révolution, ni d'évolution d'ailleurs. Les combats sont plutôt statiques, au tour par tour. L'ensemble des actions à effectuer à l'écran seront simples et intuitives.

  • GRAPHISMES

    17

    Bien que légèrement ternes, les graphismes du titre sont beaux pour notre 3DS, surtout avec la 3D activée. L'univers dans lequel vous évoluerez est cohérent, et mention spéciale au chara-design qui fait la force du titre.

  • BANDE SON

    16

    Sans pour autant garder en mémoire les mélodies du jeu une fois la console éteinte, la bande sonore est plaisante, et pleine de douceur. Elle accompagnera solidement votre aventure.

  • DURÉE DE VIE

    15

    Assez inégale en fonction des objets aléatoires lâchés, le jeu reste suffisamment long si vous êtes parti dans l'idée de tout explorer, et d'essayer le jeu avec tous les personnages principaux. C'est un bon point, puisque l'exploration ne se fera pas sans mal, surtout contre certains Boss.

  • SCÉNARIO

    10

    Très léger et succinct. C'est notre vrai déception, car l'histoire du jeu ne se résume pas à grand chose dans le monde de Avalon. Avec cette obsession d'explorer de fond en comble le territoire de Avalon, on en oublierait presque le scénario, puisqu'il est ici anecdotique. Un équivalent de Final Fantasy Crystal Chronicles...

    • Points positifs

      • Personnages attachants,
      • Graphismes sympathiques,
      • La 3D bien exploitée,
      • Bande sonore douce et harmonieuse,
      • Nous aimons la prise de risque assumée !
      • Généreux sur le nombre de maps à explorer.
    • Points négatifs

      • La difficulté mal dosée,
      • N'est pas traduit en français,
      • Scénario anecdotique,
      • Boss qui cassent parfois le rythme,
      • Un peu répétitif.

    Conclusion

    Le studio FuRyU a pris de nombreux risques avec les nouveaux concepts proposés, et il s'en sort honorablement. The Legend of Legacy pourraient déconcerter les plus anciens routards du jeu vidéo, mais propose un vent de fraîcheur qui pourrait faire du bien aux JRPG actuels. Titre étonnant sur le fond, mais pas sur sa forme. Il est à conseiller à l'ensemble des joueurs lassés des concepts classiques et vieillissants du genre RPG. Sans être un incontournable, il ose marquer sa différence. Les puristes apprécieront sûrement.

    15

  • Les avis du staff

    En complément de ce test, les autres membres du staff peuvent aussi vous donner leur avis sur le jeu

    Commentaires (3)

    Vaan a écrit un commentaire le 07/02/2016 à 14:21

    S'il avait été en français je l'aurais acheté

    Titiboy a écrit un commentaire le 07/02/2016 à 20:19

    Je te rassure, la compréhension de la langue n'est clairement pas indispensable puisqu'il n'y a pas non plus énormément de dialogue. Tu arriveras facilement à comprendre, même si tu n'as pas un bon niveau en anglais.

    Maktorius a écrit un commentaire le 12/02/2016 à 10:17

    Oui dis toi que moi je me suis fait Okamiden sur DS et le jeu est entièrement en Anglais. Et crois moi, les dialogues dans Okamiden sont légion ;)

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire à ce test !

    Le test a reçu 3 FUN

    Vous n'avez pas encore funé le test !

    ConsoleFun vous donne la possibilité de funer vos articles favoris en cliquant sur le coeur ci-dessus. Participez à la vie communautaire du site et montrez votre intérêt pour notre actualité, pour toujours plus de fun !

    Fiche du jeu

    The Legend of Legacy

    Support : 3DS

    Editeur : NIS America

    Développeur : Furyu / Grezzo

    Genre :RPG

    Multijoueur : Non, uniquement jouable en solo

    Moyenne des joueurs : - / 20

    Moyenne de la presse : - / 20

    Galerie d'images

    Qui est notre testeur ?

    Thibault Teurki : Fondateur de ConsoleFun.FR, RP Manager & Rédacteur en chef

    Spécialiste des jeux rétro sur consoles et PC. J'ai de nombreuses affinités avec les jeux de stratégie (STR), mais aussi FPS sur PC. Sur console, je m'amuse énormément à décortiquer les RPG et les jeux d'aventure. Et je prend plaisir à jouer sur les jeux de plateformes (ex : Super Mario...).

    Critiques de Presse