0

[TEST] 1001 Spikes

icone auteur news

Le 06/12/2015

Alors que Nintendo offre un panel de jeux confortant l’entreprise dans une image de société pour jeux à large public, jeux détentes, et souvent pas très compliqués, il se trouve que le petit 1001 Spikes de chez Nicalis vient bouleverser la tendance, en pointant le bout de son nez sur l’e-shop 3DS et Wii U. Et pour vous éviter de souffrir inutilement, nous avons testé pour vous cette pépite du trial and error.

 

 

Je suis ton père… Alors sois mon fils !

 

 

1001 Spikes, de son nom complet « Aban Hawkins & the 1001 Spikes », nous fait donc incarner Aban Hawkins, fils du célèbre archéologue Jim Hawkins. Porté disparu, votre père ne vous a légué qu’une carte menant à un temple en Amérique du Sud, avec une lettre vous mettant au défi d’aller y chercher le trésor qui y est caché. C’est donc ainsi que vous partez à l’aventure, avec 1001 vies au début du jeu. De quoi se préparer à la particularité du jeu : son extrême difficulté.

 

Côté gameplay, la prise en main est très simple : on se dirige avec le stick ou les flèches directionnelles, et on peut sauter ou lancer des couteaux. Une touche sera ainsi dédiée au petit saut, une autre au grand saut, et deux autres au lancer de couteau –un couteau est lancé en ligne droite, le choix de la touche ne changeant rien. Par contre, dans la mise en œuvre, ça se complique : 1001 Spikes est un jeu sadique, truffé de pièges, et la mort vous guette à chaque instant. Des piques, des piques, encore des piques, qu’ils soient bien visibles ou qu’ils surgissent du sol uniquement quand vous êtes sur leur bloc, la mort est légion, et les 1001 vies ne sont pas de trop.

 

Chaque niveau vous fera demandera de rejoindre la porte de sortie, en ayant récupéré la clé de la porte au préalable. Et si les premiers niveaux se complètent assez rapidement, le tout se complique bien vite. Ainsi, lance-flammes, plateformes à activer, blocs qui tombent dans le vide et piques surgissant des murs viendront couper court à votre vie, et le principal problème de 1001 Spikes deviendra une évidence : pour progresser, il vous faudra tout apprendre par cœur. Avec une quarantaine de niveaux, cela peut vite devenir une véritable purge pour le joueur non-averti !


Le joueur peut choisir n’importe quel niveau à tout moment.

 

 

Heureusement, un certain nombre de vies vous sera accordé lors de la complétion d’un monde, le jeu en comptant six (ou peut-être plus, si vous parvenez à les terminer ! Nous on connait la réponse, héhéhé). Et pour les plus fous d’entre vous, un crâne doré est récupérable dans chaque niveau, donnant une vie supplémentaire. Malheureusement, il n’est pas toujours facile d’accès, et tenter de le récupérer représente souvent une mort facile à cumuler !

 

 

Une réalisation en hommage aux temps anciens

 

 

Le gros point fort de 1001 Spikes vient de sa réalisation. Avec ses graphismes 8-bit et son gameplay impeccable, le jeu nous plonge dans une ambiance qui rappellera forcément Indiana Jones, avec la découverte d’un temple et son exploration laborieuse, avec au bout le trésor à la clé. Associez le tout à une musique chiptune qui tournera en boucle pendant les niveaux, et vous obtenez de quoi rager et devenir fou pour une bonne quinzaine d’heures minimum. A noter que les graphismes changent d’ambiance lors des rares scènes de narration, qui apportent un style faisant penser à de la BD, avec un ton très sérieux et adulte.


La réalisation est soignée et on se prend au jeu malgré les nombreuses morts.

 

De plus, il est à noter que le jeu est pensé pour être speedrunné. Que ce soit en perdant le moins de vies, ou en faisant tout simplement le meilleur temps, de nombreux passages secrets sont disposés dans les niveaux, parfois simplifiant grandement un niveau particulièrement hardcore. Le joueur a par ailleurs la possibilité de mettre un chronomètre, et récolter le crâne doré dans chaque niveau permettra de compléter le jeu à 100% et débloquer tout le contenu caché.

 

 

Une durée de vie qui ne se prend pas au sérieux

 

 

Là où le cocktail est décevant, c’est que la durée de vie du titre ne se résume finalement qu’à la difficulté omniprésente. Ce qui est un peu dommage, puisque la plupart des joueurs risquent finalement de ne pas compléter l’intégralité du contenu proposé.

 

A côté de ça, le titre ne manque pas de contenu sympathique à explorer entre amis ! En effet, l’intégralité du jeu peut se jouer jusqu’à quatre en coop locale, avec des wiimotes. Mais pour plus de fun et de détente que dans le mode histoire, sachez que vous trouverez des modes taillés pour le multi, tel que Golden Vase qui vous propose de vous affronter dans une arène truffée de pièges et d’ennemis, l’objectif étant de se saisir du vase doré et de le tenir le plus longtemps possible.


Les passages narratifs ont un style vraiment classe !

  • JOUABILITÉ

    18

    Avec un gameplay absolument impeccable, 1001 Spikes s’inscrit dans cette gamme de jeu où la faute est impardonnable et indubitablement liée au joueur. Pas de pitié ici, votre sort est entre vos mains !

  • GRAPHISMES

    18

    On a rarement vu aussi beau pour des graphismes 8-bits. Plongeant le joueur dans un temple d’Amérique du Sud, on prendra plaisir à ressentir l’aura des films Indiana Jones qui ont bercé notre enfance.

  • BANDE SON

    15

    La musique du jeu est simple et prenante. Elle tourne en boucle jusqu’à la fin du niveau, et prend ainsi soin de se graver dans votre tête, pour le meilleur et pour le pire. On a même une anecdote à ce sujet !

  • DURÉE DE VIE

    14

    Comptez une bonne quinzaine d’heures, minimum. Le double, si vous êtes du genre tranquille. Un peu plus, si vous comptez y jouer entre potes et ainsi détruire des amitiés. En tout cas, il est quelque peu regrettable que cette durée de vie ne soit principalement la conséquence d’une difficulté très élevée.

  • SCÉNARIO

    13

    On appréciera les séquences de narration qui racontent l’histoire, et voir cette histoire progresser représente presque une récompense ultime pour le joueur. Même si le tout est assez banal en somme, on apprécie !

    • Points positifs

      • Des graphismes 8-bits très soignés
      • Un gameplay impeccable
      • Un jeu qui se speedrun, pour les plus motivés
      • On ne regardera plus Indiana Jones comme avant
    • Points négatifs

      • Une difficulté à la limite de l’excessif
      • Pas de spécificité pour ce portage Wii U

    Conclusion

    Amateurs de challenge, vous voilà prévenus ! 1001 Spikes est fait pour vous, et même s’il est extrêmement compliqué, il n’en est pas pour autant impossible ! Prévoyez néanmoins quelques jours de repos pour ne pas sombrer dans la folie.

    16

  • Les avis du staff

    En complément de ce test, les autres membres du staff peuvent aussi vous donner leur avis sur le jeu

    Commentaires (0)

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire à ce test !

    Le test a reçu 3 FUN

    Vous n'avez pas encore funé le test !

    ConsoleFun vous donne la possibilité de funer vos articles favoris en cliquant sur le coeur ci-dessus. Participez à la vie communautaire du site et montrez votre intérêt pour notre actualité, pour toujours plus de fun !

    Fiche du jeu

    1001 Spikes

    Support : Wii U

    Editeur : Nicalis

    Développeur : Nicalis

    Genre :Plates-formes

    Multijoueur : Oui, 4 en local.

    Moyenne des joueurs : - / 20

    Moyenne de la presse : - / 20

    Galerie d'images

    Anecdotes sur le jeu

    Le saviez-vous ?

    Alors que nous jouions au jeu, un ami a réussi à apprendre la musique du niveau à la guitare, le temps que nous terminions le niveau.

    Qui est notre testeur ?

    Vesperia : Co-Responsable de la rubrique "Tests"

    Joueur de 22 ans, je tente de rattraper des années de culture vidéoludique pour comprendre le pourquoi du comment de chaque jeu. Ce qui me prend beaucoup de temps et me fait accumuler plus de retard encore. J'aime le jeu vidéo, tout simplement.

    Critiques de Presse