0

[TEST] Hotline Miami 2 : Wrong Number

icone auteur news

Le 24/08/2015

Considéré comme un des premiers gros succès du jeu indépendant, Hotline Miami tient aujourd'hui une place importante dans le coeur des joueurs pour son gameplay très intéressant, sa difficulté ainsi que son histoire parfaitement mise en scène. Malheureusement, le jeu souffrait de bugs extrêmement gênants, majoritairement dûs à l'IA.

3 ans plus tard sort Hotline Miami 2 : Wrong Number. À l'origine censé être un DLC, l'extension devint suite lorsqu'elle prit trop d'importance. Était-ce une bonne idée ?

 

C'est l'histoire d'un tigre, un zèbre, deux cygnes, et un ours dans un bar

A nouvel opus, nouveaux personnages : depuis la fin du premier opus, son personnage principal Jacket s'est fait arrêté, et un groupe de "Fans" tente de reprendre le flambeau, exterminant ce qu'il reste de mafia russe, cachés sous des masques d'animaux. En plus de ces fans, groupe constitué de cinq personnages, toute une pléthore de protagonistes sont jouables tel que l'inspecteur Manny Pardo, le journaliste Evan Wright ou bien même Richter, un personnage qui n'est pas inconnu des vétérans du premier opus. Les Fans, que vous suivrez durant le début de l'aventure, sont les personnages qui vous rappelleront le plus Jacket, par leurs actions comme par leur design. Leurs différences sont très prononcées, et il faut avouer qu'il est bien plus plaisant de suivre un groupe d'amis qu'une vingtaine de masque sans personnalité.

Un ours, deux cygnes (qui se jouent simultanément), un tigre et un zèbre, voici Les Fans, qui se veulent héritiers de Jacket

 

L'inspecteur Manny Pardo, que nous présentions plus haut, se retrouve quant à lui à travailler sur d'étranges meurtres perpétré à travers la ville tandis que Evan Wright, le journaliste, cherche à écrire un papier sur les actions de Jacket. Évidemment, le destin de tout ces personnages se retrouvera lié d'une manière ou d'une autre.

Comme son aîné, Hotline Miami 2 est divisé en chapitres eux-mêmes divisés en actesn et reprend une narration à base de flashbacks et d'ellipses. On notera tout de même l'utilisation quasi-excessive de ces procédés, ce qui pourra perdre certains joueurs, notamment les moins attentifs au date affichées entre chaque changement d'acte.

 

L'art de la guerre(illa)

Le gameplay du premier opus étant déjà très bon, peu de choses ont changées pour ce nouvel opus, la différence la plus notable se situant dans le changement régulier de personnages. Si cette rotation régulière entre les personnages exprime la même idée que les différents masques de Jacket, le fait que ceux-ci soient dorénavant des personnages à part entière et non plus de simples accessoires peut renforcer l'implication du joueur dans l'histoire du jeu.

Alors que l'inspecteur Pardo, Ritcher ou même Beard se jouent de manière relativement classique, certains personnages tels que les Fans ou Evan Wright se jouent de manière différente. Chaque membre des Fans dispose d'un masque différent et d'un gameplay particulier : Corey, le zèbre, peut faire des roulades et esquiver des attaques ; Mark, l'ours, dispose de deux mitraillettes ; Tony, le tigre, tuant d'un seul coup les ennemis mais étant obligé de se battre avec ses poings puisqu'il lui est impossible de prendre une arme ; et enfin les jumeaux, des cygnes qui se contrôlent comme un seul personnage, l'un utilisant des armes à feu et l'autre sa tronçonneuse.

Certains personnages cependant nécessiteront, comme pour le premier opus, que le joueur atteigne un certain nombre de points à la fin de la mission pour pouvoir débloquer de nouvelles armes, cela ne restant le cas que pour peu de personnages.

Toujours aussi sanglant, Hotline Miami 2 est étrangement satisfaisant

 

Un mélange de pixel-art et de techno

Fidèle à son aîné, Hotline Miami 2 dispose toujours de graphismes en pixel-art. Cependant, le style a évolué et les niveaux d'Hotline Miami 2 sont bien plus détaillés que ceux du premier opus. De la même manière, les interactions avec le décor et les différents objets jonchant les niveaux sont bien plus nombreuses et même les exécutions, décapitations, éventrations, et autres mises à mort sanglantes ont été revues à la hausse, et ce pour notre plus grand bonheur.

Au niveau musical, la bande son du jeu mélange bien plus d'artistes que pour le premier opus, cependant celle-ci, tout en restant très bonne, ne parvient pas à atteindre la qualité quasi-parfaite de celle du premier jeu.

Le changement c'est en game-designant

L'utilisation des deux sticks reste le même, l'un pour se déplacer, l'autre pour viser, mais on note toutefois plusieurs améliorations bienvenues. Tout d'abord, les nombreux problèmes d'IA ont été corrigés, rendant le jeu moins aléatoire et surtout moins injuste. De ce fait, il devient bien plus aisé de deviner les réactions des ennemis, certains restant statique et ne réagissant à aucun coup de feu, d'autres faisant des rondes et n'hésitant pas à se précipiter sur vous pour peu qu'ils entendent le bruit d'un tir.

Le jeu se diversifie également beaucoup plus dans ses environnements ainsi que dans les possibilités offertes au joueur pour accomplir sa mission. Plus d'armes, plus de mises à mort et des environnement plus détaillés, loin des bâtiments quasi-identiques du premier opus, Hotline Miami 2 diversifie ses terrains de jeu, proposant quelques stages au design plus original, à l'exemple de niveaux se déroulant dans la jungle hawaïenne.

  • JOUABILITÉ

    19

    Hotline Miami disposait déjà  d'un très bon gameplay et ce second opus fait honneur à son aîné en nous proposant un gameplay toujours aussi peaufiné (voire même amélioré), les bugs en moins.

  • GRAPHISMES

    19

    Comme pour le gameplay, on sent un travail bien plus important sur les graphismes de ce second opus. Hotline Miami 2 est certainement un des plus beaux jeux en pixel-art qu'il nous ait été donnés de voir. Chapeau.

  • BANDE SON

    14

    Avec une bande-son légèrement en deçà de ce que proposait le premier Hotline Miami, Wrong Number nous électrise tout de même toujours de sa techno puissante et rythmée.

  • DURÉE DE VIE

    14

    Mettant au challenge le joueur durant une dizaine voire une quinzaine d'heure, Hotline Miami 2 est effectivement plus long que le premier jeu, le jeu disposant donc maintenant d'une durée de vie plus que respectable.

  • SCÉNARIO

    17

    Différent et légèrement plus terre-à-terre que pour le premier jeu, le scénario d'Hotline Miami 2 n'a rien à envier à certains films hollywoodiens, comportant de forts personnages comme des événements décisifs. On notera tout de même que d'utilisation constante d'ellipse, flashback et autres peuvent perdre les joueurs les moins attentifs

    • Points positifs

      • Des personnages intéressants et apportant une certaine variété au gameplay
      • Les graphismes
    • Points négatifs

      • C'est toujours un peu court
      • Beaucoup d'ellipses et de flashbacks

    Conclusion

    Meilleur sur (quasiment) tout les points que son aîné, Hotline Miami 2 est la preuve que les développeurs ne ce sont pas précipités en transformant ce qui était originellement un DLC en second opus. Assurément l'un des meilleurs jeux de cette année.

    19

  • Les avis du staff

    En complément de ce test, les autres membres du staff peuvent aussi vous donner leur avis sur le jeu

    Commentaires (0)

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire à ce test !

    Le test a reçu 2 FUN

    Vous n'avez pas encore funé le test !

    ConsoleFun vous donne la possibilité de funer vos articles favoris en cliquant sur le coeur ci-dessus. Participez à la vie communautaire du site et montrez votre intérêt pour notre actualité, pour toujours plus de fun !

    Fiche du jeu

    Hotline Miami 2 : Wrong Number

    Support : PC

    Editeur :

    Développeur : Dennaton Games

    Genre :Action

    Multijoueur : Non

    Moyenne des joueurs : - / 20

    Moyenne de la presse : - / 20

    Galerie d'images

    Qui est notre testeur ?

    Dronfax : Journaliste ConsoleFun

    J'ai débuté avec la Gameboy Advance et notamment la série Pokémon qui est la première série que j'ai suivie avec passion. Puis est venue la DS, sur laquelle j'ai agréablement découvert la série Spectrobes, tout en restant fidèle à mon premier amour :D. Entre temps j'ai eu une Wii (obsolète depuis la Wii U donc), une PS3 qui aujourd'hui ne fonctionne plus, pour finalement me retrouver à jouer sur PC, principalement à des jeux indépendants bien que je ne m'interdis pas quelques parties de Batman :p

    Critiques de Presse