1

[TEST] Tachyon Project

icone auteur news

Le 14/08/2015

Développé et édité par Eclipse Games, Tachyon Project est le premier jeu du studio et a donc la lourde tâche de montrer le talent et les capacités de ses développeurs. Un défi d’autant plus complexe puisque le titre est un shoot’em’up, un terrain très occupé où il est difficile d’entrer sans passer inaperçu. Défi réussi ou mauvais projet, ConsoleFun place Tachyon Project sous ses projecteurs pour vous !

Scénaristiquement, Tachyon Project est une perle rare. Non content de bénéficier d’un scénario alors que les shoot’em’up sont l’un des rares genres de jeux à pouvoir allègrement s’en passer, le titre nous propose une trame scénaristique plutôt bien fichue, avec du suspense qui s’intensifie au fil des missions avant d’atteindre le twist final. Le tout mis en scène avec une patte graphique franchement classe, avouons-le.


Le style graphique des cinématiques est sobre, mais classe !

 

On incarne donc Ada, une intelligence artificielle créée pour hacker les serveurs les plus sûrs de la planète. Alors que l’on procède à une petite initiation en la matière, les créateurs d’Ada sont interpellés chez eux et libèrent Ada sur le web  en hâte, avant d’être emportés on ne sait où. Partant de là, vous devez vous introduire dans des serveurs gouvernementaux pour recueillir des informations, et retrouver vos « parents ».


Retrouver les créateurs d'Ada constitue le point clé de l'intrigue.

 

L’intrigue est racontée via des cinématiques simples, mêlant images fixes et sous-titres, le tout donnant une atmosphère oppressante, misant sur le confinement et la solitude que peut ressentir Ada suite à la disparition de ses créateurs et au fait qu’elle soit lâchée dans la nature. Petit avertissement d'ailleurs : l'intégralité des textes est en anglais, et les textes défilents assez vite même s'ils sont plutôt simples. Vous pourrez toutefois revisionner les cinématiques via le menu principal.

 

La patte graphique devient bien plus flashy et s’associe à une musique électro vraiment prenante lorsque l’on passe aux phases de gameplay, avec un mode histoire nous faisant enchaîner des missions où l’on devra faire face à 5 vagues d’ennemis. Ada se contrôle sous la forme d’un vaisseau, façon twin-stick shooter avec les déplacements sur le stick gauche et l’arme principale sur le stick gauche. On dispose aussi de deux armes secondaires sur les gâchettes, et de deux atouts passifs. Les objectifs sont assez répétitifs, shoot’em’up oblige : on devra tuer X ennemis ou survivre X secondes, avant de conclure sur un éventuel boss.

 

Là où le gameplay joue la carte de l’originalité, c’est dans la gestion du game over : Ada ne meurt pas à la moindre collision, mais ne possède pas de barre de vie pour autant. A la place, le jeu affiche un compteur de temps en haut de l’écran, et atteindre 0 est synonyme d’échec. Ainsi, on perd un peu de temps à chaque collision, mais on en gagne aussi un peu à chaque ennemi tué. En plus, le game over n’est jamais punitif, puisque l’on recommence directement au début de la vague où l’on était et non pas au début du niveau.


Plus on avance dans le jeu, plus les combats sont frénétiques et l'écran chaotique.

 

Au fur et à mesure que l’on progresse dans l’histoire, on débloque de nouvelles armes pour Ada. Allant de la mitrailleuse rapide mais moins précise au tir laser éradiquant tout ennemi sur sa trajectoire, il est dommage de noter que les armes de bases sont largement suffisantes pour l'ensemble des niveaux, même si les différentes combinaisons possibles avec les armes secondaires et les deux atouts passifs amènent une certaine variété pour le gameplay. Gameplay qu’il vous faudra adapter aux ennemis, qui eux sont très nombreux et variés : que ce soit dans leurs mouvements ou dans leur résistance plus ou moins difficile à déjouer, nul doute que certains deviendront vos bêtes noires, comme le Vortex qui vous attire à lui lorsque vous passez un peu trop près, dévorant très rapidement votre timer si vous prenez un peu trop de temps à réagir.


La personnalisation du vaisseau offre de nombreuses possibilités de gameplay.

 

En dehors du mode histoire, vous disposez d’un Endless mode pour mettre à l’épreuve vos capacités de survie en milieu hostile et imposer votre style sur le leaderboard, ainsi que d’un mode Stealth vous faisant jouer sur une map plongée dans la pénombre, reprenant ainsi un gameplay que l’on peut croiser dans le mode histoire. Enfin, un mode Limited Time vous demande d’affronter une infinité d’ennemis en un temps limité, sans ajout de temps lorsque vous abattez un ennemi.  Ces trois modes sont jouables jusqu’à 4 en co-op, mais seulement en local. De quoi rendre encore plus frénétique un jeu qui l’était déjà pas mal.

  • JOUABILITÉ

    16

    Simple à prendre en main pour un contrôle très fluide et un gameplay aux possibilités très variées, Tachyon Project est un modèle de twin-stick shooter. Malgré une certaine répétitivité dans le gameplay, inhérente aux shoot’em’up, les divers objectifs additionnés aux nombreux types d’ennemis permettent de garder un intérêt à avancer, et saura captiver toute l’attention du joueur.

  • GRAPHISMES

    16

    Les graphismes dépeignent l’univers technologiques dans lequel on est plongé avec brio, et il est plaisant de voir que chaque animation, chaque effet est totalement fluide. La lisibilité peut en souffrir quelque fois, mais rien de bien méchant du moment que l’on garde à l’esprit la localisation de son vaisseau.

  • BANDE SON

    15

    Les musiques sont prenantes et dynamiques, apportant véritablement un plus à l’immersion. Tantôt stressantes, tantôt mystérieuses, on notera seulement quelques effets sonores qui ne sont pas particulièrement plaisants à l’oreille, tel que les bips de la deuxième cinématique.

  • DURÉE DE VIE

    13

    Point faible du jeu, la durée de vie est assez pauvre : il faudra compter entre 3 et 5h pour boucler l’aventure, une ou deux de plus pour débloquer l’ensemble des succès. C’est peu, mais la replay-value est assurée avec la présence de leaderboards et des modes basés sur le scoring.

  • SCÉNARIO

    13

    On ne va pas se le cacher, le scénario de Tachyon Project est simple comme bonjour, et la progression de l’histoire au fil des niveaux est plutôt molle, jusqu’au twist final. Pourtant, la façon dont elle est racontée durant les cinématiques est franchement agréable, et il est d’autant plus appréciable de voir un shoot’em’up avec une histoire bien racontée.

    • Points positifs

      • Ambiance très prenante, tant au niveau sonore que visuel
      • Gameplay impeccable et varié
    • Points négatifs

      • Assez court

    Conclusion

    Sans vous marquer à vie, Tachyon Project a de bons arguments à revendre et saura vous divertir en vous mettant agréablement à l’épreuve pendant quelques heures. L’ambiance est prenante, le tout est travaillé et soigné, et le prix en découlant est tout à fait honnête. Tachyon Project marque donc un défi réussi pour Eclipse Games, et nous sommes très curieux de voir ce que le studio nous concoctera par la suite.

    15

  • Les avis du staff

    En complément de ce test, les autres membres du staff peuvent aussi vous donner leur avis sur le jeu

    Commentaires (1)

    Titiboy a écrit un commentaire le 14/08/2015 à 20:32

    Beau boulot Vesperia ! Merci !

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire à ce test !

    Le test a reçu 3 FUN

    Vous n'avez pas encore funé le test !

    ConsoleFun vous donne la possibilité de funer vos articles favoris en cliquant sur le coeur ci-dessus. Participez à la vie communautaire du site et montrez votre intérêt pour notre actualité, pour toujours plus de fun !

    Fiche du jeu

    Tachyon Project

    Support : Xbox One

    Editeur : Eclipse Games

    Développeur : Eclipse Games

    Genre :Shoot'em up

    Multijoueur : Oui, 4 en local

    Moyenne des joueurs : - / 20

    Moyenne de la presse : - / 20

    Galerie d'images

    Qui est notre testeur ?

    Vesperia : Co-Responsable de la rubrique "Tests"

    Joueur de 22 ans, je tente de rattraper des années de culture vidéoludique pour comprendre le pourquoi du comment de chaque jeu. Ce qui me prend beaucoup de temps et me fait accumuler plus de retard encore. J'aime le jeu vidéo, tout simplement.

    "Baromètre du test"

    "autre sujet... Eclipse Games"