0

[TEST] Borderlands 2: Le Capitaine Scarlett et son butin de pirate

icone auteur news

Le 23/08/2014

Quelques temps après la sortie de Borderlands 2, l’équipe de Gearbox Software a proposé progressivement 4 DLC majeurs pour leur bébé, chacun d’eux apportant des heures de jeu en plus, de nouvelles armes uniques, de nouveaux ennemis, bref, presque digne d’une extension. Le tout premier d’entre eux, sorti moins d’un mois après Borderlands 2, s’appelle Le capitaine Scarlett et son butin de pirate, et prend place dans une toute nouvelle zone de la carte. Alors, vaut-il son prix ? Réponse dans ce test.

Quand les pirates rencontrent le désert

Pour profiter de ce DLC, il suffit d’avoir atteint le niveau 15 et d’utiliser le voyage rapide pour se rendre à Oasis, et une fois arrivé la cinématique d’introduction se lance. Et la première chose qui frappe le joueur, c’est à quel point l’ambiance est différente de celles des zones « normales ». On se trouve catapulté dans une sorte de désert rempli de pics rocheux et de vers de sable, le tout dans un style mélangeant à la fois pirates (évidemment), post-apocalyptique, steampunk et désert. Il s’agissait avant d’une zone côtière mais l’océan a reculé et maintenant les pirates se déplacent dans des navires lévitant au ras du sol. Cela est propice à introduire un nouveau véhicule, le skiff des dunes, qui fait fortement penser à Star Wars. En parlant de nouveautés, les ennemis sont juste des versions pirates d’ennemis connus dans le jeu de base, avec toutefois quelques modifications dans les attaques. Le seul véritable nouvel adversaire est le pirate maudit, un squelette qui draine fortement la santé s’il arrive à vous attaquer au corps-à-corps. On a droit aussi à des boss bien sympathiques (surtout le boss final), et à deux boss optionnels pour niveau 50, Hyperius l’invincible et Master Gee, destinés à être affrontés à quatre joueurs. L’humour est aussi présent que dans le jeu de base, les répliques des personnages sont parfois hilarantes et les blagues ne tombent jamais dans le lourd.

Un décor atypique.

Un contenu pas radin

Au niveau des quêtes, on ne sera pas déçu, la quête principale se fait en 4 heures si vous foncez. Pour ce qui est de cette dernière, il s’agit d’aider le Capitaine Scarlett à localiser un trésor inestimable enfoui dans le désert, et pour cela retrouver les morceaux du compas permettant de montrer l’endroit exact du trésor. Les quêtes secondaires sont aussi intéressantes, notamment une série de quêtes visant à trouver des trésors cachés, pour gagner des armes uniques, très puissantes mais avec un effet négatif (un fusil à pompe qui vous inflige des dégâts, un fusil d’assaut qui vous rend vulnérable au corps-à-corps…). On a aussi une liste de défis spécifiques au DLC à accomplir pour gagner des niveaux de brutasse, afin de profiter d’avantages sympathiques, comme de meilleurs chances d’infliger des dégâts élémentaux. Cependant, aucune nouvelle mécanique de jeu n’a été implémentée, on peut simplement considérer ce DLC comme une nouvelle zone de la carte avec un thème unique, et techniquement c’est le cas. Cependant, comparé aux DLC d’autres jeux, la qualité est vraiment au rendez-vous, procurant presque une dizaine d’heures de jeu supplémentaires, avec un vrai dépaysement vis-à-vis du jeu de base.

Hyperius l'invincible, un des deux boss à faire à 4 joueurs. N'essayez pas tout seul.

Mr.Sleepy

  • JOUABILITÉ

    17

    Aucune différence avec le jeu de base, à part le nouveau véhicule, qui est un plaisir à conduire.

  • GRAPHISMES

    18

    Encore une fois, c'est du cel-shading, mais c'est avant tout la patte graphique de ce premier DLC qui est exceptionnelle. Les développeurs auraient pu jouer la facilité, mais il n'en est rien. Résultat, des paysages sublimes, un level design réussi et une zone de la carte qui se différencie totalement des zones du jeu de base.

  • BANDE SON

    17

    Des musiques allant très bien avec le thème de la piraterie désertique post-apocalyptique. Les dialogues sont toujours aussi bien doublés, et toujours aussi drôles.

  • DURÉE DE VIE

    17

    Comptez une dizaine d'heures de jeu si vous voulez tout fouiller à 100%, quatre heures si vous foncez en faisant uniquement la quête principale. Pour un DLC, c'est un record. On trouve très peu de DLC sur le marché proposant tant de contenu.

  • SCÉNARIO

    15

    Encore une fois classique mais bien traité. Vous devez aider le capitaine Scarlett à trouver les 4 parties d'un compas pour trouver le trésor. Quelques retournements de situations viennent toutefois pimenter un peu l'histoire.

    • Points positifs

      • L'ambiance et le style graphique.
      • Excellent rapport qualité/prix.
      • Un contenu conséquent.
    • Points négatifs

      • Quelques quêtes qui traînent en longueur.

    Conclusion

    Borderlands 2 : le Capitaine Scarlett et son butin de pirate vaut le détour. Au vu de la qualité générale, on peut dire que les développeurs de Gearbox Software ne se moquent pas des joueurs. Sachant que l'on peut se procurer les 4 DLC (d'une longueur équivalente) et augmenter la barre de niveau maximum de 11 pour 30 euros, c'est un excellent rapport qualité-prix, meilleur que certains jeux que l'on trouve dans le commerce. 35 heures de jeu pour 30 euros, c'est très honnête. (A noter que l'on ne peut plus acheter les DLC un par un, il faut acheter les 4 d'un coup via le season pass).

    17

  • Les avis du staff

    En complément de ce test, les autres membres du staff peuvent aussi vous donner leur avis sur le jeu

    Commentaires (0)

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire à ce test !

    Le test a reçu 0 FUN

    Vous n'avez pas encore funé le test !

    ConsoleFun vous donne la possibilité de funer vos articles favoris en cliquant sur le coeur ci-dessus. Participez à la vie communautaire du site et montrez votre intérêt pour notre actualité, pour toujours plus de fun !

    Fiche du jeu

    Borderlands 2: Le Capitaine Scarlett et son butin de pirate

    Support : PS3

    Editeur : 2K Games

    Développeur : Gearbox Software

    Genre :FPS

    Multijoueur : Oui, jusqu'à 4 joueurs

    Moyenne des joueurs : - / 20

    Moyenne de la presse : - / 20

    Galerie d'images

    "Baromètre du test"

    "autre sujet... Gearbox Software"