9

[TEST] F.E.A.R.

icone auteur news

Le 22/08/2014

Rarement un titre de jeu aura été aussi expressif. Fear, c’est le peur. Mais en même temps, ces lettres signifient First Encounter Assault Recon. Attendez-vous donc à de l’action, mêlée à de l’horreur !

 

Deux intrigues entremêlées.

De prime abord, vous incarnez un membre de F.E.A.R. - une unité secrète. Votre mission est de mettre hors d’état de nuire un dénommé Paxton Fettel, un homme sombre aux tendances cannibales et qui contrôle toute une armée de clones par la pensée. Un bon gros méchant en sommes.

Seulement voilà, les soldats ne sont pas les seuls à peupler les couloirs du bâtiment abandonné dans lequel vous évoluez. Il y a aussi Alma, cette étrange petite fille de 7 ans vêtue de rouge, qui apparaît et disparaît régulièrement. Et comme si cela ne suffisait pas, vous êtes sujet à des visions d’horreur pour le moins troublantes...

Un FPS commun, mais des ennemis malins

Premier point concernant F.E.A.R. : en tant que FPS, ce jeu ne révolutionne pas le genre. Vous possédez trois statistiques : la vie, l’armure, et les “réflexes”, ces derniers correspondant au temps d’utilisation d’un bullet time. D’ailleurs, le chiffre 3 semble être à l’honneur dans ce jeu : trois types de grenades, et trois types d’armes équipées simultanément. Fait intéressant : vous choisissez vous-même quelle arme vous souhaitez remplacer par quelle autre, ce qui permet par exemple de n’équiper que des fusils et de jouer les sniper.

L’autre point fort de F.E.A.R. est l'intelligence des ennemis. En effet, si le jeu a été salué pour cet élément, ce n’est pas un hasard. Les soldats adverses rivalisent d’ingéniosité. Ils sont mobiles et savent tantôt se cacher derrière des obstacles pour se protéger, tantôt s’approcher de vous, allant même jusqu’à traverser les fenêtres ou vous encercler. Car oui, les ennemis communiquent entre eux, ce qui vous est parfois utile. Vous ne réagirez pas de la même manière en entendant “J’ai besoin de renforts !” que “Couvrez-moi !”

Reste la partie “horreur” qui n’induit pas vraiment de gameplay, puisqu’il s’agit en général uniquement d'apparitions pacifiques dont le but est de vous faire sursauter.



 

Un endroit sombre et dévasté

On pourrait presque qualifier F.E.A.R. de huit clos. Toute l’aventure se déroule en effet dans le même bâtiment, entre entrepôts et bureaux. L’atmosphère qui y règne est étouffante. La lumière est rare, et le peu que l’on puisse trouver s’éteint rapidement. Les portes sont nombreuses, mais tantôt hors d’usage, tantôt barricadées, comme si les habitants craignaient quelque chose. Et ces habitants, justement, sont introuvables. Seuls quelques répondeurs vous donnent des indices sur ce qui a pu se dérouler.

L’ambiance sonore oscille entre silence et musiques témoignant de l’ambiance. A l’image d’un film, les trames sonores savent faire partager la frénésie d’une course pour la survie. Et lorsque l’ambiance est lourde, le moindre objet qui tombe vous fait sursauter, bien que les bruitages soient parfois exagérés.

En revanche, un point négatif majeur est à soulever : la redondance visuelle. Si l’histoire justifie que les ennemis aient tous la même apparence, aucune excuse pour les niveaux qui se ressemblent tous. Partout les mêmes bureaux, les mêmes rideaux de fers, les mêmes couloirs, les mêmes cactus.


 

Conclusion : un mélange FPS / Horreur aux bonnes idées

Qu’on se le dise, F.E.A.R. est un jeu qui date tout de même de 2005. On ne peut donc qu’admettre sa qualité, en particulier en matière de gestion de l‘intelligence des ennemis. Les faiblesses du jeu passent inaperçu, à part peut-être la répétitivité des niveaux et l’impression constante de déjà vu.
On regrette également que les phases d’angoisse soient si peu nombreuses, et si peu longues. En effet, le rythme est assez maladroit, avec de rares apparitions entre deux combats. Reste l’un des chapitres, et une fin en apothéose !

 

  • JOUABILITÉ

    16

    On nous offre ici un certain nombre de possibilités et de liberté du point de vue du jeu : le choix des armes, d'effectuer des sauvegardes rapides ou non, d'exploiter le bullet time, etc. Mais derrière cette apparente liberté se cache un embrigadement du joueur, avec un chemin unique et l'impossibilité d'agir sur l'histoire.

  • GRAPHISMES

    16

    Si les graphismes sont répétitifs, on ne peut pas reprocher son apparence à F.E.A.R. car les graphismes ont exceptionnellement bien vieillis. L'exploitation du manque de lumière permet aussi de masquer quelques difficultés techniques. Et puis, au final, l'ambiance fonctionne très bien comme cela au point que l'on en oublie les défauts.

  • BANDE SON

    17

    Lorsque l'on se revendique "jeu à faire peur", il est nécessaire que la bande son suive. Pari tenu ! La musique comme les silences servent très bien le jeu, et tous les éléments avec lesquels pour entrez en contact ont leur propre effet, la plupart du temps très proche de la réalité, qui ne manquent pas de faire sursauter.

  • DURÉE DE VIE

    16

    Lors d'une première partie, comptez entre 25 et 25 heures selon votre expérience des FPS. Mais il sera tout à fait possible de recommencer le jeu en cherchant tous les répondeurs et en essayant de découvrir toutes les apparitions !

  • SCÉNARIO

    19

    F.E.A.R. nous présente une histoire à deux niveaux. D'un côté, votre mission de soldat, et de l'autre cette petite fille étrange et les bizarreries qui l'accompagnent. On y ajoute également les répondeurs optionnels mais donnant des précisions sur la trame. Le tout offre un scénario délicieusement malsain.

    • Points positifs

      • Des ennemis ingénieux
      • Une ambiance réussie
      • Une histoire agréablement malsaine
    • Points négatifs

      • Des niveaux répétitifs
      • Des apparitions un peu trop rares
      • Une VF nécessitant un patch

    Conclusion

    F.E.A.R. aurait été un jeu assez bon s'il n'avait été qu'un FPS. Mais avec son côté angoissant et sa capacité à emmener le joueur où il le souhaite, il devient un jeu à ne pas manquer, à la fois pour le challenge en matière d'affrontement que pour son ambiance malsaine par laquelle on se sent concerné.

    17

  • Les avis du staff

    En complément de ce test, les autres membres du staff peuvent aussi vous donner leur avis sur le jeu

    Commentaires (9)

    Lund a écrit un commentaire le 23/08/2014 à 15:18

    Quand je clique sur "lire le test entier" je tombe sur le test de Company of Heroes 2 :shock:

    DarthColette a écrit un commentaire le 23/08/2014 à 17:31

    Ah ouais tiens, comment ca se fait o.O

    Mr.Sleepy a écrit un commentaire le 23/08/2014 à 18:10

    C'est parce qu'à l'époque de ce test le panel était complètement buggé, même le retour à la ligne ne marchait pas^^

    DarthColette a écrit un commentaire le 23/08/2014 à 18:16

    A l'époque duquel ? J'ai fais celui de FEAR avant hier ^^

    Mr.Sleepy a écrit un commentaire le 23/08/2014 à 21:54

    A l'époque de Company of Heroes 2. Titiboy avait vite corrigé les bugs mais ce n'est apparemment pas suffisant :/

    DarthColette a écrit un commentaire le 24/08/2014 à 11:03

    Ok Ok...

    * a écrit un commentaire le 24/08/2014 à 19:09

    Ahlala, que de bug... certain test sont bugués. Faudrait vraiment faire un gros nettoyage de ce côté.

    Titiboy a écrit un commentaire le 24/08/2014 à 20:20

    Le forum ne supporte pas des liens avec des titres comportant des ".", comme F.E.A.R. .
    Rien de bien dramatique, puisque les gens accèdent au test depuis le site, et pas le forum.

    DarthColette a écrit un commentaire le 24/08/2014 à 20:23

    Ok, tant que ca fonctionne depuis les fiches peu importe ^^

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire à ce test !

    Le test a reçu 1 FUN

    Vous n'avez pas encore funé le test !

    ConsoleFun vous donne la possibilité de funer vos articles favoris en cliquant sur le coeur ci-dessus. Participez à la vie communautaire du site et montrez votre intérêt pour notre actualité, pour toujours plus de fun !

    Fiche du jeu

    F.E.A.R.

    Support : Xbox 360

    Editeur : Sierra Entertainment

    Développeur : Day 1 Studios

    Genre :FPS

    Multijoueur : Oui, jusqu'a 16 joueurs online

    Moyenne des joueurs : - / 20

    Moyenne de la presse : - / 20

    Galerie d'images

    Qui est notre testeur ?

    Modérateur

    Je suis assez jeune en tant que joueuse, mais j'essaye de rattraper le temps perdu. J'ai joué à pas mal de jeux, et mon pécher mignon c'est de les terminer à 100% (encore que je me soigne). Je suis une collectionneuse dans l'âme donc même si ma première console était la Wii, aujourd'hui je les possède toutes à part les Next Gen parce que bon, faut pas déconner ! ainsi qu'une belle collection de jeux, donc plusieurs collectors, et qui s'agrandit tous les dimanches grâce aux vide-greniers

    "Baromètre du test"