6

[TEST] Bloody Alice Defense

icone auteur news

Le 14/07/2014

 

Le sempiternel affrontement

L’histoire de Bloody Alice Defense est accessoire. Alice suit le lapin blanc et atterri au Pays des Merveilles. La Reine de Coeur, qui souhaite continuer de régner, envoie ses troupes pour tuer Alice. Vous incarnez donc la jeune fille et menez la bataille contre la méchante Reine.

 

Tout est affaire de gestion

Afin de vaincre la Reine ce coeur, vous devrez surmonter des vagues d’ennemis. Le jeu se divise en 50 vagues dont la difficulté est croissante. Tandis que la Reine vous envoie ses troupes, vous devrez lui résister en choisissant les vôtres. Pour se faire, vous devrez invoquer vos différents alliés, chacun coûtant un certain nombre de “pains”, la monnaie du jeu qui augmente avec le temps.

Chaque type d’allié possède ses propres caractéristiques, du lapin tank à la chenille healer, et vous pourrez aussi compter sur les différents pouvoirs spéciaux d’Alice. Cependant, ces différents éléments ne se débloquent qu’au fur et à mesure de la progression, et vous pourrez jouer qu’avec cinq alliés et deux pouvoirs.

Le gameplay est donc basé sur la gestion de vos troupes, et sur votre capacité à réaliser des combinaisons adaptées aux ennemis. Le tout grâce à un système tactile aux petits oignons ! Un pur bonheur de prise en main et une difficulté évolutive pour un résultat très addictif.

 

Un monde cartoon

Le moins que l’on pouvait demander à ce jeu, c’était des graphismes soignés compte tenu de la simplicité du jeu. Pari tenu ! Le character design est très plaisant et retranscrit bien les personnages de l’oeuvre de Lewis Caroll, tout comme le décors et ses clins d'oeil tels que l’échiquier. Les animations sont propres, quoique répétitives. Seul élément troublant : vous ne pourrez pas échapper à l’attaque d’un ennemi, la hitbox d’Alice étant déterminée à l’instant où le coup ennemi commence et non pas quand il s’abat.

 

 

Conclusion : ça détend, et ça fait du bien

Nouvelle interprétation de l’oeuvre de Lewis Caroll, Bloody Alice Defense est tout à fait ce qu’il annonce : un jeu pour tablette. Sans histoire ni profondeur, il n’en reste pas moins un jeu très divertissant et incroyablement addictif.

 

  • JOUABILITÉ

    18

    Comprenez-le, Bloody Alice Defense se joue majoritairement à l'esprit. Quelle unité ? Quel pouvoir ? Quel est le moment opportun ? Le plus difficile sera de prendre ces décisions. Le reste sera très facile, grâce à un système tactile aux petits oignons. Reste ce problème d'animations parfois déroutant.

  • GRAPHISMES

    17

    Pas de doute, on est au Pays des Merveilles. A travers son style bande dessinée, les personnages de la célèbre oeuvre sont caricaturés et tantôt attachants, tantôt visiblement méchants.

  • BANDE SON

    15

    Les quelques thèmes de Bloody Alice Defense sont très sympathiques. Ils retranscrivent bien à la fois le côté épique du combat et celui enchanteur du Pays des Merveilles. On y ajoute quelques effet sonores qui, bien qu'inutiles, ont au moins le privilège de ne pas être envahissants.

  • DURÉE DE VIE

    15

    Avec 25 vagues d'ennemis, suivies de la même quantité en Hard Mode, ce jeu offre une durée de vie assez longue, agrémentée par de nombreux échecs de missions qui permettront d'y revenir encore plus fort !

  • SCÉNARIO

    10

    Le scénario, on le connait tous. Bloody Alice Defence se contente de reprendre celui d'Alice au Pays des Merveilles, sans rien ôter ni ajouter.

    • Points positifs

      • Des graphismes et une ambiance sonore soignés
      • Une diversité de gameplay qui nécessite de la gestion
      • Une formule très addictive en toute gratuité
    • Points négatifs

      • Des animations parfois injustes
      • Une difficulté qui en rebutera certains
      • Une moitié de traduction française seulement

    Conclusion

    Bloody Alice Defense est et restera un jeu casu. Mais un jeu casu très agréable, qui offre une très bonne expérience de jeu avec sa gestion alliée à des graphismes sympathiques. A essayer, d'autant qu'il est gratuit et disponible à la fois sur Android et Apple Store.

    15

  • Les avis du staff

    En complément de ce test, les autres membres du staff peuvent aussi vous donner leur avis sur le jeu

    Commentaires (6)

    Titiboy a écrit un commentaire le 15/07/2014 à 07:12

    Merci DarthColette. C'est un test d'un jeu assez original :).

    DarthColette a écrit un commentaire le 15/07/2014 à 10:36

    J'en ai profité, aucun site français n'en parlait ;)

    Nigel a écrit un commentaire le 15/07/2014 à 14:09

    Et d'ailleurs aussitôt arrivé sur consolefun, aussitôt en première page google lorsqu'on tape "Bloody Alice Defense", ou "test Bloody Alice Defense" (en tous cas chez moi).

    DarthColette a écrit un commentaire le 15/07/2014 à 14:19

    En effet, chez moi aussi :P Tout en bas

    * a écrit un commentaire le 15/07/2014 à 17:01

    Une exclusivité Console Fun, ohhh yeahhh ! Merci DarthColette :D Ce petit jeu doit effectivement être sympa et sans prise de tête. L'oeuvre de Lewis Caroll est une fois de plus utilisée dans un tout autre style de jeu.

    DarthColette a écrit un commentaire le 15/07/2014 à 17:56

    Je vais essayer de trouver d'autres petits jeux comme ça :P

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire à ce test !

    Le test a reçu 0 FUN

    Vous n'avez pas encore funé le test !

    ConsoleFun vous donne la possibilité de funer vos articles favoris en cliquant sur le coeur ci-dessus. Participez à la vie communautaire du site et montrez votre intérêt pour notre actualité, pour toujours plus de fun !

    Fiche du jeu

    Bloody Alice Defense

    Support : iPhone

    Editeur : Studio Drill

    Développeur : Studio Drill

    Genre :Arcade

    Multijoueur : Non

    Moyenne des joueurs : - / 20

    Moyenne de la presse : - / 20

    Galerie d'images

    Qui est notre testeur ?

    Modérateur

    Je suis assez jeune en tant que joueuse, mais j'essaye de rattraper le temps perdu. J'ai joué à pas mal de jeux, et mon pécher mignon c'est de les terminer à 100% (encore que je me soigne). Je suis une collectionneuse dans l'âme donc même si ma première console était la Wii, aujourd'hui je les possède toutes à part les Next Gen parce que bon, faut pas déconner ! ainsi qu'une belle collection de jeux, donc plusieurs collectors, et qui s'agrandit tous les dimanches grâce aux vide-greniers

    "Baromètre du test"