1

[TEST] 10 Second Ninja

icone auteur news

Le 15/06/2014

Test 10 Second Ninja

Il aura fallu un seul homme répondant au nom de Dan Pierce pour créer 10 Second Ninja. Mais… que, quoi, qu’est-ce ? Pour faire simple, on saute, on lance des Shuriken et on use de son sabre pour venir à bout d’un petit nombre de robots Nazi. Certes, étrange comme concept mais cruellement attrayant de par son design et diaboliquement jouissif de par son gameplay.

 

NinjSwag

 

Mais bon sang ! Pourquoi va-t-il nous parler du semblant de scénario que comporte le jeu ? Eh bien pour montrer que les quelques séquences « cinématiques » placent l’atmosphère décalée de ce 10 Second Ninja. L’intrigue est totalement barrée et pour le moins improbable (espérons-le !). Une armée de robots Nazi dirigée d’une main de fer par le machiavélique robot Hitler a pour ordre d’éliminer le meilleur de tous les Ninja dans le but d’intimider  l‘ensemble des comparses masqués. Voilà, tout est dit. Que dire de plus après ça si ce n’est qu’il va falloir aider le Ninja Bleu à botter bon nombre de popotins robotiques !

 

Robot Hitler fera tout son possible pour vous arrêter !

Robot Hitler fera tout son possible pour vous arrêter !

 

Everybody want… a Ninja fighting!

 

Le concept est simple, le joueur incarne le fameux Ninja Bleu et doit éliminer tous les robots de chaque tableau (soit 32 tableaux + 8 tableaux bonus + un mode Hard), le tout en moins de dix secondes. Pour ce faire, il pourra fracasser leur carcasse à l’aide de son Katana ou leur trouer les entrailles robotiques en balançant horizontalement à droite ou à gauche un maximum de trois Shurikens. Évidemment, notre héros peut effectuer des sauts simples ainsi que des doubles sauts. Comme ça, ça a l’air simple mais à vrai dire, l’objectif principal est de terminer les stages dans le meilleur temps possible. Il faudra donc analyser judicieusement les niveaux pour déceler la meilleure technique d’élimination. On saute, on tue celui-là avec le Katana, on jette deux Shurikens pour trucider les deux autres là-bas,  … Bref, il faudra donc s'y prendre à plusieurs reprises et mourir de nombreuses fois (ou relancer manuellement le chrono), ce qui  réinitialisera l’emplacement de chaque éléments à leur place d’origine. Un système de Death and Retry donc. D’ailleurs, mis à part les robots et le Ninja, il sera possible d’interagir brièvement avec  d’autres « objets » du décor. De géantes stalactites pourront être découpées pour écraser des ennemis ; des portails de téléportations (à la manière d’un Portal) pourront être traversés afin d’accéder rapidement aux quatre coins d’un niveau ; ou encore moins drôle, des pics ainsi que des rochers écrabouilleurs serviront d’obstacles à la progression. De quoi faire travailler ses méninges. Tout se jouera à la virgule et la seconde près. La prise en main requerra pas mal de dextérité et de doigté en alliant une bonne maîtrise de la cadence à avoir. Préparer ses coups à l’avance et essayer plusieurs cheminements deviendront deux atouts majeurs. Pour finir, le joueur sera en quelque sorte récompensé. Dès qu’il accomplira les huit tableaux d’un monde, il assistera à une séquence cinématique des plus débiles et marrantes afin de se ressourcer un peu. De plus, il pourra jouir des nouveaux décors qu’apporteront les trois prochains mondes.

 

Un premier niveau simple qui place le concept

Un premier niveau simple qui place le concept

 

Yaaa, tching, paf, fchiouuu, …

 

Le plus gros atout de ce 10 Second Ninja est d’être nerveux et jouissif. Il peut même devenir addictif à certain moment. Exploser ses adversaires nous procurera une légère satisfaction même si elle se veut courte. Le titre a le mérite de proposer divers décors ainsi que de petites interactions avec quelques-uns d’entre eux. L’ambiance du jeu est tellement débile (au sens positif) et délirant qu’il n’est pas improbable de pouffer de rire lors des séquences cinématiques. À cela s’ajoute un design pour le moins soigné qui donnera une identité à ce 10 Second Ninja (rappelant parfois même un certain Binding of Isaac). On peut résumer tout cela en deux mots : jouissif et sympathique.

 

Un monde particulièrement ingénieux où il faudra faire travailler  un peu plus ses méninges

Un monde particulièrement ingénieux où il faudra faire travailler

un peu plus ses méninges

 

Les Shurikens, ça pique…

 

Concernant les niveaux, rien à dire. Par contre, les tableaux de Boss s’en tirent beaucoup moins bien… Qui dit Boss dit, logiquement, difficulté élevée. Ici, ça n’est malheureusement pas le cas. Passer au niveau suivant se révèlera être une partie de plaisir. Le combat se résumera à sauter, coup de  katana, sauter, coup de katana, … Pas très inventif et peu intéressant. Le concept du jeu aurait dû être plus corsé à ce moment justement. Venons-en au mode Hard. Dans cet ultime « monde », le joueur devra refaire d’une traite l’intégralité des tableaux qu’il aura parcourus. Bien sûr le laps de temps sera beaucoup plus élevé. Le seul intérêt de ce mode sera de retenir par cœur la meilleure technique que l’on a utilisé auparavant dans chaque niveau puis de reproduire le tout successivement. Certes, le challenge y est mais l’intérêt beaucoup moins. Pour finir, on s’aperçoit que l’on trouve rapidement le meilleur cheminement à effectuer pour être le plus rapide, au bout de deux minutes. Ensuite, l’on passera le reste du temps à maltraiter la manette pour exploser son score (oui, il est préférable de jouer avec une manette. Au clavier, le maniement s’avère être délicat). Bref, les sensations d’un Speed Run sont très présentes.

 

Des combats de boss répétitifs et ennuyeux...

Des combats de boss répétitifs et ennuyeux...

 

Un test en moins de 10 secondes ?

 

Globalement, 10 second Ninja porte bien son nom. Jouissif en dégommant les quelques ennemis à l’écran et nerveux en explosant le chrono. Certes, le concept est sympa mais dévoile bien ses limites. On s’éclate tout au long de l’aventure en découvrant et terminant chaque tableau et, une fois « torché » de fond en comble, on l’oublie et on ne voit pas l’intérêt d’y retourner. Le temps passé sur le jeu est court mais amusant au possible. Sympa pour passer un bon moment.

SvainGame

  • JOUABILITÉ

    16

    Il est conseillé d'utiliser une manette pour plus d'ergonomie. Cependant, il n'est pas impossible d'être aussi performant au clavier. Les actions sont simples et on entre vite dans le vif du sujet grâce à cette simplicité.

  • GRAPHISMES

    17

    Un design attachant qui nous plonge dans cet atmosphère loufoque où règne une armée de robots Nazi. Les quelques mondes assurent un léger dépaysement où d'autres mécaniques de jeu pourront être exploitées.

  • BANDE SON

    12

    Des bruitages en concordances avec le peu de choses qui se passe à l'écran. Chaque monde dispose de son propre thème. Pourtant, les musiques deviennent un poil agaçante lorsque l'on est en plein action et que l'on recommence plusieurs fois un tableau.

  • DURÉE DE VIE

    9

    C'est là que le bât blesse... On se doute bien que le jeu n'est pas fait pour nous faire vivre une longue aventure. Il aurait quand même été plus judicieux d'augmenter le nombre de monde. On pourrait croire que le concept offre une bonne rejouabilité mais non. Une fois les trois étoiles atteintes pour chaque stage, on ne cherchera plus à les recommencer pour améliorer son score.

  • SCÉNARIO

    14

    Le scénario aurait pu servir de background inutile face à un gameplay efficace. Mais ce n'est étonnamment pas le cas. Les quelques "cinématique" offriront leur dose de sourires. Une intrigue débile qui devient paradoxalement sympathique et qui donne au titre une réelle identité.

    • Points positifs

      • Un concept sympatoche, jouissif et nerveux
      • Un background délirant avec un design soigné
      • Les Speed Runners vont adorer !
    • Points négatifs

      • Un jeu trop court
      • Des combats de Boss répétitifs et inintéressants
      • Aussitôt fait, aussitôt oublié

    Conclusion

    10 Second Ninja met en avant un concept pour le moins sympathique en l'alimentant d'un gameplay jouissif et d'un design attachant. Certes, l'aventure se révèle être assez courte mais nous fera passer un bon moment jusqu'au bout. Malgré tout, aussitôt fini, aussitôt oublié. Il sera rare d'y retourner après avoir terminé à 100% chaque tableau. On le qualifiera de bon jeu qui montre rapidement ses limites. Des sensations de Speed Run assurées !

    13

  • Les avis du staff

    En complément de ce test, les autres membres du staff peuvent aussi vous donner leur avis sur le jeu

    Commentaires (1)

    GalWii a écrit un commentaire le 15/06/2014 à 12:42

    Svain, plus rapide que l'éclair, tu gères !

    Concernant le jeu, ça ne me tente pas énormément.

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire à ce test !

    Le test a reçu 0 FUN

    Vous n'avez pas encore funé le test !

    ConsoleFun vous donne la possibilité de funer vos articles favoris en cliquant sur le coeur ci-dessus. Participez à la vie communautaire du site et montrez votre intérêt pour notre actualité, pour toujours plus de fun !

    Fiche du jeu

    10 Second Ninja

    Support : PC

    Editeur : Mastertronic

    Développeur : GameDesignDan

    Genre :Action

    Multijoueur : N/C

    Moyenne des joueurs : - / 20

    Moyenne de la presse : - / 20

    Galerie d'images

    Qui est notre testeur ?

    Testeur de jeux vidéo

    Geek pour la vie

    Qui est notre testeur ?

    Testeur ConsoleFun

    J'aime tester les jeux vido

    Ils possèdent ce jeu

    Connectez-vous pour ajouter ce jeu à votre collection !

    "Baromètre du test"