0

[TEST] Crash Bandicoot 2 : Cortex Strikes Back

icone auteur news

Le 18/04/2014

Il y a un an, la PlayStation de Sony vit arriver un petit animal orange dans un jeu de Plates-Formes 3D. Caisses en tout genre, pommes à foison, ennemis complètement loufoques, niveaux exigeant, … Autant d'éléments qui ont su donner une empreinte à la nouvelle mascotte du géant. Naughty Dog a montré l'étendu de ses talents dans cette première aventure. Mais, l'histoire n'a fait que commencer puisque un an après les péripéties de Crash Bandicoot, notre héros cartoonesque rempile dans un second épisode exploitant à fond le concept Plates-Formes

 

On prend les mêmes (ou presque) et on recommence

 

Crash Bandicoot 2 : Cortex Strikes Back reprend là où le premier épisode s'était arrêté. Crash a vaincu l''ignoble Dr. Néo Cortex à bord de son dirigeable. Il coule désormais des jours heureux aux côtés de sa sœur Coco. Oui oui, pour une raison visant à rendre l'univers plus enfantin et cartoonesque, la petite amie du Bandicoot a été supprimée du casting. Bref, sa frangine a donc besoin de batterie pour son ordinateur et lui demande de trouver de quoi recharger son bijou de technologie. Le marsupial s'adonne à cette tache en traversant la forêt de l'île de N'Sanity et il est mystérieusement téléporté dans une salle secrète. Apparaît alors Cortex sous forme d'hologramme. Après s'être craché (jeu de mot!) dans une caverne remplie de cristaux violets (suite à sa défaite du premier volet), l'ennemi au crâne proéminent supplie Crash de l'aider à récupérer la totalité des cristaux. Pourquoi ? Pour sauver la planète d'une potentielle destruction après alignement des satellites du système solaire ! Ces objets lui permettront de canaliser les rayons solaires dès lors qu'il les insérera dans son tout nouveau Cortex Vortex. Notre héros n'a d'autre choix que d’obéir pour sauver le monde.

 

Le calme avant la tempête !

 

C'est la base

 

Le système de jeu n'a pas changé. On parcourt des niveaux mêlant Aventure et Plates-Formes sous les traits de Crash afin d'en atteindre le bout. La progression des stages se fait toujours avec une vue 3D en profondeur. Les levels 2D sont toujours de mise ainsi que les classiques chevauchés à dos d'animaux et les poursuites par une boule gigantesque. Crash peut effectuer son fameux tourbillon pour éliminer ses ennemis, ou alors, il peut tout aussi bien leur sauter dessus. Cependant, il y a quelques changements en terme d'ergonomie. Fini le choix des niveaux par l'intermédiaire d'une map. Désormais, le tout a laissé place à un hub central regroupant 5 niveaux. Un boss devra, bien évidemment, être affronté après avoir récupéré les cristaux de chaque stage. Car oui, il ne faut plus simplement traverser un level pour progresser dans l'intrigue. Pas de panique, l'objet et généralement placé à la vue de tous et ne peux être manqué. La Warp Room (le hub central) contient 5 étages. 25 niveaux devront alors être terminés pour voir le bout de l'aventure. À noter que des stages secrets sont à découvrir. Globalement, c'est du Crash Bandicoot bénéficiant d'une ergonomie de Gameplay et de progression plus affinée et intelligente.

 

La Warp Room, point central de l'aventure

 

Théorie de l'évolu-Crash

 

Il est grand temps d'évoquer les quelques nouveautés du titre de Naugthy Dog. Du côté des mouvements du héros, celui-ci peut désormais glisser et ramper. Bye bye l'inutilité de la touche rond et bonjour la nouvelle cabriole. Pratique pour shooter ses ennemis comme un ballon de foot ou ramper dans de petites ouvertures. Étant énoncée dans le paragraphe précédent, les mythiques niveaux à dos d'animaux sont de retour. Petite mise à jour, le sanglier a été remplacé par un petit ourson tout mignon. Changement anecdotique certes mais qui est un poil plus esthétique. Les levels où le but est d'échapper à une boule qui nous poursuit sont de retour et sont agrémentés d'une variante. Parfois, un ours gigantesque fera la part belle et poursuivra cruellement le pauvre Crash. Enfin, le Bandicoot pourra user d'un jet-pack ou d'un surf à moteur pour récupérer les cristaux situés dans les niveaux les plus ardus. D'ailleurs, un variété de décors et d'environnement seront de la parties pour égayer le tout et offrir un léger dépaysement (ceux sous la neige sont particulièrement sympa). Les stages Bonus répondent aussi présent et permettent d’acquérir des vies et des pommes. Oh mon dieu ! N'oublions pas de parler des diamants à collecter. Ici, ils joueront un rôle secondaire et permettront à Nitrus Brio (qui s'est rebellé contre Cortex) de détruire le Cortex Vortex. Casser toutes les caisses deviendra alors un objectif essentiel dans la quête des 100%. Les animations du marsupial ont été revues afin d'embellir l'ambiance cartoonesque entamée dans le premier opus. Il est toujours poilant de voir la tronche que fait Crash lorsqu'il panique. Mention spéciale aux différentes morts du héros qui se veulent complètement débiles et dans le ton. La narration est mise un peu plus en avant par l'intermédiaire d'hologrammes faisant intervenir trois protagonistes. Pour finir, un des éléments assez frustrant du Crash Bandicoot premier du nom a été complètement revu : Le système de sauvegarde ! Il est maintenant possible de sauvegarder sa partie en faisant face au « mur de sauvegarde » disposer dans chaque étage de la Warp Room. On a donc à faire à une version totalement dépoussiérée et beaucoup plus ergonomique du premier Crash Bandicoot.

 

Un niveau sous la neige, quelle joie !

 

Le 2, c'est deux fois mieux !

 

La petite équipe de Naughty Dog montre, avec le deuxième volet de sa licence , l'étendu de ses talents en maîtrisant parfaitement la puissance de la PlayStation. Grahiquement, on voit bien une évolution dans le design des perso et des environnements rencontrés. Les quelques animations viennent embellir le tout et donner une réelle identité à l'univers du Bandicoot. La variété des situations surprendront le joueur au fil de sa progression dans l'aventure. Les combats de Boss sont toujours aussi épiques et ingénieux. De plus, les thèmes musicaux sont réellement prenant et nous plongent dans l'ambiance loufoque de Crash. Il est même surprenant de percevoir que la narration, qui est assez simple, est nécessaire pour donner une identité à l'univers du marsupial. Il est indéniable de dire que cet épisode donne à Crash Bandicoot une notoriété méritée. Tous les ingrédients donnant un jeu de Plates-Formes / Aventure unique et littéralement jouissif sont dans ce disque ! Cortex Strikes Back montre tout le potentiel du concept de Crash Bandicoot.

 

Au secours !!! Et dire que parfois un ours gigantesque lui court après...

 

Que dire...

 

Le titre possède tout de même trois points noirs. Lors de la progression, la plupart des niveaux nous donneront un sentiment de déjà-vu. Ceux-ci se regroupent en thème (Jungle, neige, égout, ruine, …). Cette stagnation se remarquera à la moitié de l'aventure (vers la fin du 3ème étage de la Warp Room). Sensation qui s'estompera tout de même après avoir passer le 4ème étage. On pourra aussi lui reprocher une durée de vie un peu courte (pour les joueurs aguerris : 8 heures environs). Enfin, petite déception en ce qui concerne l'affrontement contre le Boss final qui est un peu trop rapide à expédier...

 

Une bien belle récompense après avoir terminé ce niveau des

plus difficile

 

On se reverra !

 

Ce second épisode utilise, en partie, la puissance de la PlayStation et pousse le concept du jeu à son maximum. L'univers de Crash se construit peu à peu, le système de jeu est plus affiné et on ressent une maîtrise de la part des développeurs. Globalement, jouer à Crash se révèle être jouissif au possible.

SvainGame

  • JOUABILITÉ

    16

    Un gameplay et une jouabilité améliorés depuis Crash Bandicoot premier du nom. Parfait pour effectuer des sauts pointus. Il est tout de même préférable de jouer avec les sticks. Les flèches directionnelles offrent une maniabilité assez complexe peut adapter aux situations pointilleuses.

  • GRAPHISMES

    18

    Des graphismes très évolués. La différence avec le premier volet est plus que flagrante. Les animations pimentent le tout et renforce l'immersion au sein de ce design cartoonesque. C'est varié, c'est détaillé, c'est beau, que demander de plus ?

  • BANDE SON

    17

    Les thèmes musicaux sont incroyablement accrocheurs. Chaque musique correspond à l'ambiance du niveau rencontré. Les bruitages, quant à eux, donnent une identité à l'univers de Crash. Casser des caisses, tourbillonner, récupérer des pommes, ... autant de bruits agréable à l'oreille.

  • DURÉE DE VIE

    14

    Une durée de vie assez faible pour les joueurs expérimentés (8 heures environs). Heureusement, l'aventure est sympathique et offre son lot de surprises in-game. Il est préférable d'entamer la quête des 100% pour apprécier le jeu à sa juste valeur.

  • SCÉNARIO

    12

    Le jeu aurait-il pu se passer d'une intrigue ? Après réflexion, non. Il permet de donner au Background de l'univers Bandicootéenne une identité propre. Les personnages ont leur histoire et construisent une ambiance des plus attachante.

    • Points positifs

      • Des niveaux variés et détaillés
      • Des phases de Plates-Formes qui font leur preuve
      • Des combats de Boss épiques
      • Un univers qui se construit habillement (intrigue, musiques, ...)
    • Points négatifs

      • Des niveaux qui stagnent en milieu d'aventure
      • Une durée de vie courte pour les joueurs expérimentés
      • Un Boss Final assez décevant

    Conclusion

    Pour faire simple, si on a aimé le premier épisode, on adorera le second ! Naugty Dog a intégré dans ce CD tous les ingrédients nécessaires pour obtenir un jeu de Plates-Formes aventure unique et détonnant. Crash Bandicoot 2 : Cortex Strikes Back pousse la console de Sony à montrer de quoi elle est capable. Tout à été fait pour passer un agréable moment en compagnie du Bandicoot le plus célèbre du jeu vidéo. Crash fait son retour et la mascotte de Sony est bel et bien là !

    18

  • Les avis du staff

    En complément de ce test, les autres membres du staff peuvent aussi vous donner leur avis sur le jeu

    Commentaires (0)

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire à ce test !

    Le test a reçu 0 FUN

    Vous n'avez pas encore funé le test !

    ConsoleFun vous donne la possibilité de funer vos articles favoris en cliquant sur le coeur ci-dessus. Participez à la vie communautaire du site et montrez votre intérêt pour notre actualité, pour toujours plus de fun !

    Fiche du jeu

    Crash Bandicoot 2 : Cortex Strikes Back

    Support : PSX

    Editeur : Sony Computer Entertainment

    Développeur : Sony Computer Entertainment

    Genre :Plates-formes

    Multijoueur : Non

    Moyenne des joueurs : - / 20

    Moyenne de la presse : - / 20

    Galerie d'images

    Qui est notre testeur ?

    Testeur de jeux vidéo

    Geek pour la vie

    Qui est notre testeur ?

    Testeur ConsoleFun

    J'aime tester les jeux vido

    Ils possèdent ce jeu

    Connectez-vous pour ajouter ce jeu à votre collection !

    "Baromètre du test"

    "autre sujet... Sony Computer Entertainment"