6

[TEST] The Last of Us

icone auteur news

Le 05/02/2014

Après un troisième et excellent épisode de la série Uncharted -le dernier épisode sur Playstation 3- nombreux étaient les joueurs à se questionner sur l'avenir vidéo-ludique de la firme Naughty Dog. C'est donc avec l'annonce de The Last of Us et la diffusion de quelques screenshots que les joueurs ont eu leur réponse. Doté d'une forte identité aux inspirations multiples, notamment celle du film Je suis une légende avec Will Smith, The Last of Us n'a pas tardé à susciter l'intérêt des joueurs à travers la planète entière. Si les membres de Naughty Dog avaient prouvés leur savoir-faire avec la série des Uncharted, allaient-ils réussir à faire encore plus fort avec leur nouveau jeu? Réponse.

Les flammes et le chaos

Contrairement à la licence Uncharted où il était question d'un jeu d'aventure avec comme but principal la chasse au trésor, The Last of Us lorgne du coté de la survie, une première pour le studio. Ainsi, l'histoire du jeu se déroule dans un New-York complètement dévasté par une terrible et mystérieuse infection du nom de Cordyceps Unilateralis. Cette infection se développe sous la forme d'un champignon qui grandit à l'intérieur des êtres humains pour prendre directement le contrôle de leur cerveau et en faire de véritables monstres. Plus qu'un fléau, cette maladie va s'avérer incontrôlable tant elle se propage rapidement à travers tout le pays. Le joueur, devant cette apocalypse naissante, va devoir survivre et trouver de quoi tenir le plus longtemps possible dans la peau de Joël. Sous les traits tirés d'un homme qui a connu la tristesse et la dureté de la vie, Joël est un homme au physique avantageux et à la pilosité prononcée.

Alors que rien ne semblait annoncer la venue de cette infection dans son environnement, il va rapidement devoir faire face à la mort et à la détresse quand la ville dans laquelle il vit est envahie par les monstres. Sans même avoir le temps de se préparer, la vie se transforme pour lui et sa fille en une fuite interminable, espérant à chaque seconde retarder l'échéance de la mort. Et c'est ainsi que nous sommes lâchés, nous joueurs, dans la nouvelle production de Naughty Dog. Sans prévenir, l'introduction du jeu nous met directement aux prises des monstres et de la maladie quand il faut fuir la ville. Devant les bâtiments enflammés, sous cette ville qui tombe en ruine, nous comprenons rapidement la gravité de la situation et le besoin oppressant mais vital de fuir le danger. The Last of Us démarre tambour battant, sans accorder au joueur la moindre seconde pour souffler. Devant cette maladie mortelle, il ne pouvait en être autrement. Désormais le joueur le sait, si il veut survivre dans cet environnement hostile, il va devoir lutter jusqu'au bout.

 

Plus fort que la peur, l'espoir

Quelques années après les événements tragiques vécus pendant l'introduction du jeu, nous retrouvons un Joël plus dévasté que jamais qui a maigri et qui porte sur son visage les traits de la violence et de la douleur. Suite à cette infection, le gouvernement a dû mettre en place les moyens nécessaires pour la survie de ses concitoyens et c'est ainsi qu'une zone de quarantaine a été mis en place dans toutes les villes qui ne sont pas encore touchées par ce champignon mortel. Si la décision de protéger le pays de la maladie avec des militaires et des infrastructures adaptées semblait être une bonne idée, il s'avère en réalité que cette décision prive les habitants de New-York de toute liberté possible et qu'ils se retrouvent coincés dans une sorte de régime anarchiste. Pour pouvoir vivre de façon décente, Joël va devoir faire affaire avec un groupe de dissidents baptisé les lucioles. Avec ce groupe, Joël va pouvoir se fournir en nourritures, en armes ou en médicaments. Tout ce que le gouvernement refuse de donner ou ne peut pas fournir au citoyen, c'est par le biais des lucioles que Joël va l'obtenir. C'est ainsi qu'une fois la présentation des lieux entamée et les premiers personnages rencontrés, nous allons rapidement avoir la lourde tâche de devoir prendre en charge une jeune fille du nom d'Ellie qui a été attaquée par un infecté. Par chance, son métabolisme lui permet de rester vivante et consciente encore quelques temps. Notre mission sera de l'accompagner jusqu'au Capitole où se trouve le seul centre de soins qui peut potentiellement la guérir. Si survivre seul n'était pas assez difficile comme ça, le jeu nous impose la protection d'une fille frêle et fragile, ce qui accentue encore plus notre sentiment de peur et d'oppression dans cette aventure. Il faut vivre pour deux, voir pour deux et décider pour deux. Et le voyage ne sera pas de tout repos.

Le premier point que l'on apprécie dès les premières minutes du jeu, c'est sa capacité à nous présenter les différents éléments très naturellement, sans brusquer les choses. Pour que le joueur se plonge de la meilleure façon dans l'histoire du jeu et s'implique vraiment dans sa survie, le jeu possède une narration qui prend son temps et qui se déroule au rythme du joueur. Sans nous asséner de trop d'informations dès le départ, les différents détails inhérents aux lieux et aux personnages nous seront amenés de manière intelligente, à travers les dialogues des personnages ou encore via des lettres de rescapés que le joueur pourra découvrir tout au fil de son aventure. Un très bon moyen de distiller les informations au joueur pour ceux qui se donneront la peine de se renseigner sur les tenants et aboutissants d'un scénario qui est fourni et très bien travaillé.

On remarquera également très rapidement dans l'aventure les efforts menés par l'équipe de Naughty Dog pour construire un univers solide et cohérent. La ville, dévastée par la mort et la violence, commence à tomber en ruines et la nature reprends petit à petit ses droits sur le béton et les différentes constructions humaines. En plus d'ajouter de la légitimité à notre survie, cet environnement en déclin rappellera au joueur que le temps presse et que l'infection gagne du terrain à mesure que nous avançons dans l'aventure. Une apocalypse qui, comme nous allons le voir, n'empêche pas au jeu d'être brillant, tant au niveau artistique que technique.

 

Apocalypse now

Sorti au moins de juin 2013, The Last of Us était certainement l'un des derniers gros titres à voir le jour sur Playstation 3. Depuis sa création, les développeurs ont toujours eu du mal à tirer le meilleure de l'architecture de cette console. En matière de réalisation technique, seuls quelques rares studios ont réussi à profiter du véritable potentiel qu'offrait cette machine et Naughty Dog en fait partie. De ce fait, nous ne pouvons qu'acclamer la performance réalisée sur The Last of Us. Tout en gardant à l'esprit le coté déstructuré et apocalyptique d'une ville qui est envahie par un virus mortel, le jeu est véritablement bluffant. Chaque décor que le joueur traversera sera l'occasion de contempler tous les milliers de détails qui fourmillent tant l'ensemble du jeu a bien été étudié. Les décors sont variés, les environnements sont toujours cohérents et le jeu est d'une telle beauté qu'on en oublierait presque que l'infection est à nos trousses. Jamais l'horreur et la violence n'auront été si beaux à voir dans un jeu et The Last of Us est avec Beyond : Two Souls le plus beau jeu de la console. Artistiquement irréprochable, les tons de couleurs utilisés sont en parfaite adéquation avec le reste du jeu. Celui-ci étant fractionné par saisons, nous pourrons alors découvrir des paysages variés avec la neige, la pluie ou bien le soleil. Les différents effets utilisés sont maîtrisés, surtout la lumière qui revêt une très grande importance dans le jeu, comme les rayons du soleil qui viennent nous aveugler lors de cette ballade en forêt, rare moment de paix dans le jeu.

En effet, si nous passons notre temps à sauver notre peau et celle d'Ellie durant toute l'aventure, le jeu sait aussi nous offrir quelques moments de repos bienvenus qui viendront comme une bénédiction tant ceux-ci s’avéreront précieux pour le joueur. Des instants de paix qui amèneront Joël et Ellie à se découvrir, à apprendre les forces et faiblesses de chacun dans le respect mutuel qu'engendre les derniers instants de la vie humaine. Au fil de l'aventure, la survie va amener nos deux protagonistes à se protéger et à s'entraider, ce qui favorisera d'autant plus leur rapprochement. Cette relation sur lequel le jeu s'appuie, et qui était certainement très dure à mettre en place, est gérée de belle manière. Le jeu n'en fait jamais trop sur eux sans pour autant en oublier. Ellie, qui a toujours vécue cachée dans le clan des lucioles, n'a jamais connue le monde extérieur. Ainsi nous découvrons comme la jeune fille, et à travers ses yeux, la beauté du monde, le calme de la nature, les animaux, les camions de glaces ou encore les bandes dessinées que l'on pourra récolter en fouillant les lieux. Ce contraste de perception entre Joël et Ellie apporte de la poésie et de la beauté dans cette misère. Faire l'aventure seul avec Joël se serait avéré morne, plat, tandis que la compagnie d'Ellie nous prouve que ce monde reste merveilleux même si l'infection fait rage. Triste dilemme.

 

Cours sans t'arrêter

Pour ce qui est de la maniabilité générale, les habitués de la série Uncharted se trouveront en terrain connu. En effet, on retrouve dans The Last of Us les mêmes mécaniques de gameplay aperçues dans la série précédemment citée. Le personnage est libre de ses mouvements et le joueur n'aura aucun mal à se déplacer. Les interactions sont nombreuses et se réaliseront généralement à l'aide d'une pression sur un bouton. The Last of Us est un jeu de survie, aussi il vous faudra vous armer de toutes les ressources nécessaires pour pouvoir survivre le plus longtemps dans cet environnement hostile. Ainsi, l'exploration est primordiale et souvent très bien récompensée, agrémentée de petits bonus si vous êtes un chasseur de trophées. La partie combat quant à elle a légèrement été améliorée par rapport à celle d'Uncharted. Ici, le plus important dans les phases de combats réside dans la capacité à être efficace tout en restant silencieux. Vous pourrez trouver sur votre chemin de nombreux éléments pour faire diversion et ainsi élaborer différentes techniques d'approches. Des bouteilles en verre aux parpaings, les solutions sont nombreuses pour échapper à vos ennemis et la moindre imprudence ne pardonne pas, surtout lorsque vous jouez dans une difficulté élevée. Il existe également un système de crafting qui vous permettra de confectionner des objets de différentes natures qui vous aideront durant votre partie, en plus d'un système de compétence qui vous permettra d'être plus efficace. Les armes mises à notre disposition tout au long de l'aventure sont variées et toutes utiles lors de différentes phases de jeu, quand les ennemis se font trop pressants ou trop nombreux.

Ici, à la différence des pirates ou des mercenaires présents dans Uncharted, les ennemis du jeu sont des monstres dotés de capacités différentes. Certains demeurent aveugles mais possèdent une excellente audition quand d'autres ont la capacité de courir pour vous asséner le coup final. Les ennemis, qui se sont transformés en de vulgaires bêtes immondes et putrides, sont le fruit du développement du champignon qui ravage le pays tout entier. Encore un détail qui peut passer inaperçu mais qui est bien vu : plus l'aventure se poursuit et plus les ennemis se font nombreux. On comprend alors que l'infection gagne du terrain et que les survivants sont de moins en moins nombreux. On rencontrera à différents moments de l'aventure des humains qui, comme nous, tentent par tous les moyens de survivre dans cette jungle. Même si il faut trahir les siens pour sauver sa propre vie car, quand il s'agit de survie, on ne peut vraiment compter que sur soi-même.

 

The Last of Us, la dernière pierre à l'édifice

A la lecture de ce test, vous aurez compris que ce jeu est bien le bijou attendu. Plus qu'un bijou, The Last of Us est le cadeau d'adieu parfait à la Playstation 3 qui peut tirer sa révérence de la plus belle des manières. Avec sa narration mature et toujours très bien amenée, sa patte artistique incroyable, la richesse de ses personnages ainsi que ses nombreuses scènes poignantes, The Last of Us est l'expérience de toute une génération. Une génération à expérimenter, à tester, à jauger, à oser, à anticiper. Naughty Dog réalise avec ce jeu l'un des plus grands jeux vidéos de l'histoire, tellement chaque aspect est extrêmement bien travaillé. Seulement reprochera t-on un schéma de combat répétitif ainsi qu'un système de "radar" rendant les combats trop faciles, mais cela n'entrave en rien le plaisir ressenti durant cette aventure qui vous prendra aux tripes du début à la fin. Certains reprocheront bien des choses à ce jeu, comme tous les grands jeux. Personnellement, on ne peut que féliciter le travail accompli par ces artistes. Pour cette fin parfaite, pour cette musique qui rajoute encore plus de grandeur à l’œuvre toute entière, pour Joël et Ellie, pour ce plaisir à souffrir avec eux. Merci.

  • JOUABILITÉ

    17

    Le jeu se repose essentiellement sur une jouabilité qui a fait ses preuves et qui fonctionne très bien. La possibilité de crafter diffèrents objets est une option très utile et facile d'accès. Notre personnage répond au doigt et à  l'oeil et ne souffre d'aucun problème de maniement, tout comme l'utilisation des armes qui ne pose véritablement aucun soucis.

  • GRAPHISMES

    19

    Hormis un peu d'aliasing sur certains endroits, le jeu est artistiquement bluffant. Chaque décor est une peinture à contempler, les environnements fourmillent de détails et le coté apocalyptique de la situation est très bien retranscrit. Les visages des personnages sont criants de vérité, leurs expressions sont réelles, l'ensemble du jeu est un chef d'oeuvre.

  • BANDE SON

    18

    La bande son de The Last of Us est l'un des rouages essentiels à  sa réussite. Elle fait partie d'un tout et amène avec elle un sentiment de grandiose pour appuyer chaque moment important de l'histoire. Même si certains thèmes sont récurrents, ils fonctionnent très bien et l'on se souviendra longtemps de cette bande originale que je vous conseille fortement de vous procurer !

  • DURÉE DE VIE

    17

    Il vous faudra une vingtaine d'heures pour terminer une première fois votre aventure, ce qui est une très bonne durée de vie. L'histoire est tellement intense et passionnante que vous n'hésiterez pas une seule seconde à  la refaire une deuxième voire une troisième fois.

  • SCÉNARIO

    18

    La narration du jeu est l'un des points les plus importants du jeu. En effet, elle est toujours amenée très naturellement vers le joueur et de façon très mature. On ne s'amuse pas à  raconter une belle histoire hollywoodienne, on se contente d'exposer les faits réels. Le scénario du jeu possède son lot de rebondissements et saura vous surprendre quand il le faut. C'est solide et ça fonctionne.

    • Points positifs

      • Un jeu magnifique, tant artistiquement que techniquement.
      • Le scénario du jeu et la narration mature.
      • Une histoire qui nous surprend et des rebondissements.
      • La relation entre Joël et Ellie.
      • Des scènes poignantes.
      • L'intégralité des cut-scenes peut être vu comme un film.
      • De l'oppression, de la peur et du stress.
      • Une aventure longue et riche.
      • La fin du jeu.
    • Points négatifs

      • Le "radar" qui permet de voir à  travers les murs.
      • La présence d'objets implique forcément la présence d'ennemis dans les environs.

    Conclusion

    Uncharted avait lancé la Playstation 3, The Last of Us est son cadeau d'adieu. Naughty Dog prouve avec son dernier titre qu'il est véritablement le grand gagnant sur cette console avec un dernier chef d'oeuvre de maitrise, de maturité, d'excellence. Si vous possédez la console de Sony, il n'est pas possible de faire l'impasse sur The Last of Us. Un jeu qui fait déjà  figure de référence et qui sera vu pour les générations futures comme un classique.

    19

    icone sélection ConsoleFun

  • Les avis du staff

    En complément de ce test, les autres membres du staff peuvent aussi vous donner leur avis sur le jeu

    Commentaires (6)

    Titiboy a écrit un commentaire le 05/02/2014 à 08:12

    Test bien travaillé. Bravo.

    Le jeu est vraiment sympa, mais je ne l'ai pas encore fini ^^.
    Bouuhhhhhh honte à moi lol.

    Mr.Sleepy a écrit un commentaire le 06/02/2014 à 18:37

    Super test pour un super jeu, je me permets juste de dire que rien n'est parfait, donc je pense que tu aurais dû mettre 19 (Titi par ailleurs si tu permettais de mettre des demi-points ce serait bien). Je trouve que l'aliasing et le radar justifie ce point en moins.

    Edit: C'est mieux :)

    UsBro a écrit un commentaire le 08/02/2014 à 22:01

    Je suis en train de le parcourir depuis quelques semaines et j'ai du mal à me lancer mais je sens que cela va être une très belle expérience de jeu, les 2 premières heures m'ont déjà satisfait.

    Merci pour ton test, je reviens quand je l'ai terminé...

    * a écrit un commentaire le 09/02/2014 à 18:43

    Super Test !

    Et bien... vous aurez le droit de me lyncher car je n'ai même pas encore poser les mains sur ce jeu... mise à part le multi chez un ami. Ce test m'a vraiment donner envie d'acheter la bête, surtout qu'il est trouvable à un prix abordable.

    UsBro a écrit un commentaire le 07/03/2014 à 23:27

    Jeu terminé, et recommencé dans la foulée, expérience incroyable, immersion totale (de nuit avec un bon son), attachement garantit, fin tonitruante je m'attendais pas à ça du tout.

    Je me lance sur l'extension...

    :x

    Neoshunk a écrit un commentaire le 16/04/2014 à 12:51

    Excellent test ! Ce jeu est un des meilleurs jeux Playstation 3 à mon goût.

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire à ce test !

    Le test a reçu 0 FUN

    Vous n'avez pas encore funé le test !

    ConsoleFun vous donne la possibilité de funer vos articles favoris en cliquant sur le coeur ci-dessus. Participez à la vie communautaire du site et montrez votre intérêt pour notre actualité, pour toujours plus de fun !

    Fiche du jeu

    The Last of Us

    Support : PS3

    Editeur : Sony Computer Entertainment

    Développeur : Naughty Dog

    Genre :Survival-Horror

    Multijoueur : Oui, jusqu'a 8 joueurs online

    Moyenne des joueurs : - / 20

    Moyenne de la presse : - / 20

    Galerie d'images

    Qui est notre testeur ?

    Galwii : Webdesigner & Développeur

    Tout a débuté sur une Super Nintendo avec l'excellent Super Mario World. Mon expérience de joueur a débuté avec des titres emblématiques, Donkey Kong Country, Earthworm Jim, Mr Nutz et bien d'autres. Plus tard, je me suis tourné vers le PC où je me souviens encore des folles parties de Midtown Madness. Une très belle époque, avant de me lancer de plein pied dans le jeu vidéo avec la première Xbox. Halo, Top Spin, PGR, des indispensables qui ont forgé mon appétit de gamer.

    Ils possèdent ce jeu

    Connectez-vous pour ajouter ce jeu à votre collection !

    "Baromètre du test"

    "autre sujet... Naughty Dog"