1

[TEST] Call of Duty : Ghosts

icone auteur news

Le 02/12/2013

Chaque année voit arriver, aussi ponctuel et régulier que la messe du dimanche, son épisode de la licence Call of Duty. Et chaque année, les records sont pulvérisés ! Pourtant la recette est toujours la même, on ne peut pas dire que les joueurs croulent sous les nouveautés mais le succès est pourtant toujours garanti pour un « Call of », pourquoi ?

C’est en testant le dernier né de la série que j’ai tenté d’analyser le phénomène et essayé de le comprendre. Ce Call of Duty est-il l’épisode de trop ? Les joueurs vont-ils se lasser ? Est-il l’opus du changement ? La réponse dans ce test.

 

Le changement c’est maintenant ?

Annoncé comme un Call of Duty différent par Activision et Infinity Ward, les joueurs avaient déjà les yeux qui brillaient devant les premières images. Et rien qu’à voir les gens qui faisaient la queue pour obtenir leur copie du jeu le jour de la sortie, le moins que l’on puisse dire c’est que cet épisode était attendu. Attendu, oui, mais surtout attendu au tournant ! Car autant on peut dire que le jeu a ses fanboy, autant on peut dire que le jeu a ses détracteurs, qui chaque année envahissent les réseaux sociaux et forums pour déverser leur haine sur ce jeu souvent jugé comme une machine à sous. Alors, non, vous ne trouverez pas ici un test classique et brute mais plutôt une analyse et une réflexion sur Call of Duty Ghosts.

Mais quoiqu’il en soit, je me dois de vous raconter un peu le scénario pour vous placer dans le contexte.
Cette fois ci nous contrôlons un jeune homme du nom de Logan qui, spectateur d’une nouvelle guerre mondiale va se retrouver embrigadé dans la résistance. En effet, la fédération vient de prendre le contrôle de l’Odin, un super satellite américain, capable de tirer des rayons lasers depuis l’espace. Grâce à cette arme, la fédération réussi à devenir maitre du monde. Mais comme dans chaque guerre, une résistance se met en place, et vous en ferez partie !

Un horizon qui tombe en ruine...

Quoi de neuf, docteur ?

Voilà en gros le pitch du jeu. Soyons clair, si Call of Duty Ghosts était un film, ça serait un gros navet hollywoodien ! Ou alors un film de Mickael Bay, avec Mark Walberg dans le premier rôle. Mais là c’est un jeu vidéo, alors ça passe, mais on sent tout de même qu’Infinity Ward fait dans la surenchère. Qu’il fallait absolument que le scénario soit encore plus dément et incroyable que celui de Black Ops II ou Modern Warfare 3, avec armes, futur apocalyptique, explosions, rayons laser et domination du monde…

Honnêtement ce n’est pas déplaisant, mais une fois l’histoire en place, on peine à trouver les différences avec les opus précédents. Pourtant on sent le soft plein de bonnes intentions, mais j’aimerai que l’on me dise qu’est ce qui le différencie d’un Black Ops II ou MW3 ? Les nouveautés ? Parlons en… nous avons la possibilité de donner des ordres à notre chien de guerre, qui se révèle sympathique sur la longueur, mais ne constitue pas une révolution dans le genre du FPS. Le fait que l’on peut désormais jeter un coup d’œil quand on est contre un mur, en couverture, est plutôt sympa, mais là pareil, rien que l’on a pas déjà vu ailleurs.

Alors, bien sûr, le scénario sera prétexte à toutes sortes de phases de gameplay différentes. On passera du gameplay bourrin à des phases aquatiques beaucoup plus lentes, à des phases de rail-shoot, voir à de l’infiltration. Tout cela faisant un tout qui donne du rythme au jeu. Mais encore une fois je vais me répéter mais tout cela est déjà présent dans les précédents épisodes de la série, voir dans beaucoup d’autre FPS, et donne au jeu un air de réchauffé.

C’est là que j’analyse un petit peu… ce qu’il faut savoir c’est qu’en 2010, un conflit entre Infinity Ward et Activision avait conduit au départ des meilleurs développeurs du studio. Depuis, ces fameux développeurs mécontents ont fondé Respawn Entertainement et travaille actuellement sur le très prometteur TitanFall.

Du coup, est ce qu’Infinity Ward ne nous a pas resservi du déjà fait ? Surtout quand on prend en compte la fameuse histoire de la scène copiée collée et celles des fausses cartes dynamiques. Le studio s’est-il investi à fond dans ce dernier opus ? C’est là que je pense que le délai d’une année de développement donné par Activision contribuera à tuer la licence. Cela ne sera peut-être que dans 5 ou 10 ans, mais il est sûr qu’en gardant cette politique de marketing, avec l’arrivée de la Next-Gen et ses possibilités, la série Call of Duty peinera à se renouveler (ce qui est déjà le cas en fait).

Ensuite une question me taraude… Etant donné que le jeu est cross-plateformes avec l’arrivée de la Next-Gen, est ce que les petits gars d’Infinity Ward ne se sont pas d’abord concentrer sur les versions Xbox One et PS4 ? Et du coup, n’ont-ils pas délaissés le fond pour s’attarder sur la forme ? Quand on voit les réactions de l'IA à certains moments, il y a de quoi pleurer de rire.

Quoi qu’il en soit, comme à son habitude il ne faudra pas plus de 5h pour terminer le mode solo, ce qui de nos jours ne choque plus vraiment, et pourtant ! Pourquoi ne pas laisser plus de temps au développement pour avoir justement le temps de créer une histoire qui tient debout et dure au moins une quinzaine d’heures ? Pour moi c’est du gâchis ! Vous savez au fond, Call of Duty me fait beaucoup penser à Unreal Tournament, dans la façon dont ça se joue. Nerveux, fun, accessible et efficace. Mais au moins Unreal, lui, justifiait la pauvreté de son scénario et c’était même assumé par les créateurs. Tout le monde le savait, le but du jeu était de tuer l’autre peu importe la raison. A quand le jour où les développeurs de COD nous diront : Le scénario on s’en fou, jouez au multi-joueurs !

Dans le dos, dans le noir, facile !

Quand on parle du loup

Voilà la véritable force de la licence, le multi ! Du fun à l’état pur, et c’est ce qui a fait sa légende. Que cela plaise ou non, Call of Duty reste un jeu accessible à tous, efficace dans son fonctionnement et terriblement addictif.

Alors, comme on ne change pas une équipe qui gagne, cette année on reste sur les bases et on lustre le tout ! Quelques améliorations par ci par là qui raviront les joueurs. Vous pourrez par exemple créer plusieurs soldats, les personnaliser de fond en comble, que ce soit le nom, l’apparence ou tout l’équipement. A mesure que vous tuerez, vous gagnerez des points, qui vous permettront d’acheter l’accessoire, l’arme ou l’atout dont vous rêvez !

Côté mode de jeu, si on passe les modes classiques Teamdeathmatch etc… Les modes qui ont retenu mon attention sont pour commencer : Eclair, une sorte de capture de drapeau mais sans drapeau… vous devrez vous faufiler jusqu’au point adverse pour marquer, mais évidemment il faudra vous démener car vous serez attendus de pied ferme. C’est justement là un gros défaut, car les gaillards d’en face seront souvent aux mêmes endroits, postés, entrain de camper dans des endroits improbables… ce qui rend le tout un peu usant moralement, si vous voyez ce que je veux dire.

Le mode Enragé est plutôt sympathique, et surtout stressant. Le but étant de tuer un adversaire toute les 30 secondes sous peine de… mourir ! Tuer des ennemis vous donnera des compétences spéciales, qui vous permettront d’essayer de tenir le plus longtemps possible.

Je ne vais pas tous les énumérer bien entendu, mais on peut noter qu’un effort a été fait avec le mode Recherche et Sauvetage, qui met en avant le Team Play, puisque l’on peut réanimer ses coéquipiers en ramassant leur dog tags après leurs morts.

Là où le jeu se démarque de la concurrence c’est sur l’aspect des clans. Vous pourrez créer votre clan, inviter vos amis et défiez d’autres team. Il y a aussi des objectifs spéciaux demandés aux clans, qui s’ils sont réussis, feront monter votre équipe dans un classement général. Vraiment bien pensé.

Le gros défaut de ce multi-joueurs reste les maps. Elles sont en générale, soit trop grandes, soit trop petites. Le level design laisse vraiment à désirer. La plupart des cartes regorgent d’endroits idéals pour camper. Il y a aussi un problème au niveau des respawn. Une fois sur cinq vous apparaitrez juste à côté d’un ennemi… quand ce n’est pas lui qui apparait dans votre dos… vraiment dommage !

Pour ce qui est du côté « Dynamique » des maps, il y a de quoi être déçu ! Au final, le décor change juste mais pas vraiment en temps réel, ce qui ne donne pas du tout l’impression que le niveau évolue au cours de la partie, mais juste qu’on a changé de map.

Tir de couverture soldat !

Aliens vs Marines !

Pour pallier à l’absence du mode Zombies, qui appartient à Treyarch, Infinity Ward a sûrement du se sentir obligé de créer un mode similaire : Le mode Extinction.

Et bien au final, ce mode est tout à fait respectable, contrairement à ce que l’on pourrait penser. Evidemment le tout ressemble fortement au mode zombies, mais là on remplace les morts vivants par des Aliens, qui courent dans tous les sens, qui montent sur les murs et surgissent de partout ! Ce qui fait la force du mode, c’est la possibilité de choisir sa classe, et ses équipements, ce qui permet de créer une escouade équilibrée, avec obligatoirement un médecin pour réanimer ses amis, car croyez-moi y’en aura besoin !

Pour conclure rapidement, le mode multi-joueurs vous rendra vite accro, pour peu que vous aimiez la licence Call of Duty. Très classique dans sa forme, plus poussée dans le fond, les habitués ne seront pas dépaysés.

Autant vous le dire de suite, vous êtes mal barré !

  • JOUABILITÉ

    15

    Très classique dans l'ensemble. L'ajout de quelques nouveautés rende le soft solide. A ce niveau, pas grand-chose à dire, mais ce n'est clairement pas les améliorations qu'on attendait.

  • GRAPHISMES

    11

    Largement en dessous de la concurrence. Battlefield 3 est toujours plus beau.

  • BANDE SON

    15

    On nous a toujours habitué à une bande son de bonne facture, c'est le cas ici aussi. Les musiques du mode solo correspondent tout à fait à l'ambiance générale du jeu. Pour les bruitages, pas de changement noté. Quant au doublage, on a vu mieux, mais on a vu pire.

  • DURÉE DE VIE

    14

    Très court pour le mode histoire, comptez 5h pour le conclure. Pour ce qui est du multijoueur, là on est sur du long terme comme toujours.

  • SCÉNARIO

    10

    Boom, Boom, Bang, Bang, voilà je crois avoir résumé le scénario, qui ravira les fans des films comme "Expendables."

    • Points positifs

      • Fun, nerveux, accessible à tous.
      • Un multijoueur solide.
      • Le système de clan.
      • Des modes de jeu toujours aussi efficace.
    • Points négatifs

      • Un scénario trop dans la surenchère.
      • Les graphismes sont une déception.
      • La durée de vie du solo, comme toujours.
      • Un jeu qui commence à tourner en rond.
      • Les promesses du studio non tenues

    Conclusion

    C'est ici que se termine le test...vous l'aurez compris, dans l'ensemble le jeu est une grosse déception. Au final il n'y a pas de grandes différences avec les précédents opus. Certes le jeu reste fun et garde l'ADN de la série qui fait son succès mais on sent que la licence arrive en fin de cycle. En espérant qu'Activision et le prochain studio à développer l'épisode suivant trouve une façon de renouveler l'intérêt du soft et gommer les défauts cités plus haut.

    11

  • Les avis du staff

    En complément de ce test, les autres membres du staff peuvent aussi vous donner leur avis sur le jeu

    Commentaires (1)

    * a écrit un commentaire le 06/12/2013 à 22:26

    Vraiment sympa ton test ! Bref, du call of quoi lol

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire à ce test !

    Le test a reçu 0 FUN

    Vous n'avez pas encore funé le test !

    ConsoleFun vous donne la possibilité de funer vos articles favoris en cliquant sur le coeur ci-dessus. Participez à la vie communautaire du site et montrez votre intérêt pour notre actualité, pour toujours plus de fun !

    Fiche du jeu

    Call of Duty : Ghosts

    Support : PC

    Editeur : Activision

    Développeur : Infinity Ward

    Genre :FPS

    Multijoueur : Oui

    Moyenne des joueurs : 11.00 / 20

    Moyenne de la presse : - / 20

    Galerie d'images

    Qui est notre testeur ?

    Love&Peace : Modérateur

    Ma première fut une MegaDrive avec Sonic ! J'ai possédé toutes les consoles SEGA et j'ai joué à tous les Sonic ! Puis bien sûr la PS1 qui amena un vent de fraicheur dans ma vie de gameur ! J'ai toujours aimé et joué à des jeux comme Mortal Kombat ou Tekken, les premiers GTA qui déjà me laissé sur le cul. Avec le temps je suis devenu un joueur, un vrai de vrai ! Pro Sony de base, je reste ouvert et sais qu'au final la différence entre la PS4 et la Xbox One est minime.

    Ils possèdent ce jeu

    Connectez-vous pour ajouter ce jeu à votre collection !

    "Baromètre du test"

    "autre sujet... Infinity Ward"