2

[TEST] Borderlands 2

icone auteur news

Le 06/09/2013

Borderlands 2, voilà un jeu bien particulier. Mélange détonnant entre RPG, FPS et humour, c’est un véritable ovni dans ce paysage vidéoludique créé par Gearbox Software, un studio texan (tout devient plus logique une fois qu’on sait cela). Le pitch : vous êtes sur Pandore, une planète riche en minerai autrefois exploitée par les grandes corporations intergalactiques mais aujourd’hui peuplée uniquement de bandits psychopathes. Quelques années auparavant, le président d’Hyperion Corporation (nommé le Beau Jack) a découvert l’éridium, un minerai Alien inestimable. Il a donc envoyé ses larbins épuiser la planète, et exterminer la population. Vous êtes un chasseur de l'Arche, en quête de fortune et d'hémoglobine. Votre mission : le stopper.

 

RPG ?  FPS ? Un RPS, bien sûr !

La pierre angulaire des Borderlands, c’est le gameplay unique. On retrouve des mécanismes typiques des jeux de rôle occidentaux, comme l’évolution du personnage, un système de classe, des quêtes, des arbres de compétence… mais là où le jeu se différencie c’est que l’on tire avec des armes à feu. Par ailleurs, ces armes sont triées de matière plutôt intéressante : par classe (sniper, fusil d’assaut, pistolet, mitraillette et lance roquette), rareté et fabriquant. Il existe plusieurs fabricants, donnant à chaque arme un style propre (par exemple, les armes de chez Jacobs font très western) et des caractéristiques uniques (par exemple, les armes DAHL passent en mode rafale quand on zoome).

Et des armes il y en a environ 5 trilliards, tout simplement car elles sont générées aléatoirement. Comment ça se fait? Et bien chaque arme a un nom aléatoire, et est divisée en trois (le canon, la crosse et le baril). Ces trois parties, dont certaines sont exclusives à certains fabricants, sont assemblées aléatoirement pour former une arme. Avec ce procédé, on peut avoir deux armes très similaires mais pas tout à fait les mêmes.

Pour revenir aux éléments propres aux RPG, on dispose de 6 personnages de départ, incarnant une classe : le Défourailleur (le gros bourrin), le Commando (le soldat), la Sirène (une fille pouvant emprisonner ses ennemis dans une autre dimension), l’Assassin (le ninja), la Méchromancienne (une ado qui invoque un robot géant) et le Psycho (encore plus bourrin que le Défourailleur). A noter, les deux derniers sont uniquement disponibles en DLC, ce qui est un peu frustrant.

Il faut également veiller à collecter des dollars (comme c’est original) pour acheter de nouvelles armes et boucliers ainsi que des munitions, et aussi à récolter le précieux éridium pour avoir des améliorations de stockage de munitions/grenades/inventaire. Car les munitions, ça part vite mine de rien quand on dézingue du bandit.

De l'action pure et dure!

 

Une ambiance unique

Un gameplay original et efficace c’est bien beau, mais ce qui rend Borderlands 2 si jouissif ce sont deux choses : ses graphismes et le ton décalé, barré. Pour ce qui est des graphismes, Gearbox Software a opté pour des graphismes en cel-shading, qui est étonnamment réussi quand on sait que ce pocédé sert le plus souvent de cache-misère. On retrouve des éléments Steampunk, inspirés des westerns, futuristes, rustiques, anciens, bricolés, bref les graphistes du studio ont vraiment puisé partout pour fournir une ambiance vraiment particulière, on se sent vraiment dépaysé. De plus, on a la possibilité d’explorer des environnements variés, allant d’un glacier à un désert, en passant par un volcan et des Highlands, des plaines écossaises. Autant dire qu’on est gâtés.

Mais le plus important, c’est l’humour omniprésent sous toutes ses formes, parfois noir et parfois débile à souhait, surtout dans les répliques des personnages. Par exemple, au début du jeu vous devrez tuer un petit groupe de bandits pour protéger Claptrap, un robot. Une fois tous morts, il dit « Mais qu’as-tu fait ? Ils avaient une famille, des enfants… non je déconne, allez viens on s’en fout ! ». Assez révélateur. Le Beau Jack, le méchant du jeu, est aussi assez gratiné das le genre. En fait, tous les personnages sont un peu dérangés, comme Patricia Tannis, qui stipule que:"Le bacon, c'est bon pour les attardés et les rejetons incestueux".

Le Beau Jack, le méchant du jeu, mais aussi le personnage le plus drôle.

 

Un jeu frustrant, convivial, exigeant, rapide, bref pas un jeu pour les cazu.

En revanche, c’est un jeu très difficile, les ennemis sont souvent nombreux et coriaces, surtout si vous n’avez pas le bon équipement. Il paraît donc alléchant de se faire aider par des amis, et ça tombe bien car le jeu propose de jouer en coopération jusqu’à quatre en ligne et à deux en écran scindé. Ces sessions sont par ailleurs assez sympathiques, car c’est l’occasion rêvée pour délirer entre potes. Mais attention, qui dit plusieurs joueurs dit plus d’ennemis…mais aussi plus de butin. D'ailleurs, Gearbox a intégré au jeu des "raid boss", à savoir des boss optionnels faisables uniquement à quatre.

L’action est rapide, surtout quand on attaque une forteresse bandit, il faut courir dans tous les sens, riposter, se mettre à couvert, adapter sa tactique à sa classe et à celle de autres… d’autant plus que la difficulté n’est pas réglable. Certaines classes sont également plus difficiles à jouer que d'autres. Pour résumer : les joueurs de Call of Duty vont passer un sale quart d’heure ! 

Par ailleurs, quand on a fini le jeu, on a la possibilité de recommencer en mode Chasseur Ultime, un mode plus difficile. Autant dire que vous allez en baver, et mourir un nombre incalculable de fois, surtout contre des boss.

Le capitaine Flynt, premier boss vraiment dificile du jeu (et pyromane à ses heures perdues).

 

Mr.Sleepy

  • JOUABILITÉ

    17

    Un gameplay efficace, malgré un manque de réalisme assumé. On dispose cependant d'une grande maniabilité, et il n'y a que quelques très rares bugs et glitches.

  • GRAPHISMES

    18

    Le cel-shading est très réussi, et le world design est littéralement à tomber par terre, même si on aurait aimé des textures avec une meileure résolution, mais à ce point cela relève du chipotage.

  • BANDE SON

    17

    Les musiques sont eficaces sans prendre trop de place, et est parfaitement adaptée aux différentes ambiances.  Les dialogues sont bien doublés, en plus d'être hilarants.

  • DURÉE DE VIE

    19

    Compter environ 90 heures de jeu pour la trame principale, et on peut sans problème rejouer étant donné que les sensations de jeu sont radicalement différentes selon la classe choisie. Grosso modo, on en a pour 300 heures de jeu, sans compter les DLC qui rajoutent des heures de jeu en supplément.

  • SCÉNARIO

    15

    Le scénario est en revanche un peu convenu, il se résume à sauver le monde et à tuer le méchant. Cela dit, ce n'est pas gênant car le background du jeu est plutôt riche et l'ambiance et délicieusement barrée.

    • Points positifs

      • L'humour omniprésent
      • DES MILLIARDS DE FLINGUES!!!
      • Totalement barré
      • Vraiment divertissant
      • ENCORE PLUS DE MILLIARDS DE FLINGUES!!!
      • Un jeu difficile, avec une vraie résistance.
      • Encore meilleur en coop.
    • Points négatifs

      • Quelques bugs qui obligent à recharger une zone.
      • Le menu est assez peu ergonomique.
      • Rageux s'abstenir, vous ne tenez pas à casser votre console ou votre PC. Je vous assure.

    Conclusion

    Borderlands 2 est un jeu unique, à tel point que soit on aime, soit on déteste. Le jeu vaut quand même le détour pour son humour et sa légèreté. A acheter si vous voulez être étonné, et vous changer un peu des FPS classiques ou des RPG un peu réchauffés (il faut bien l'avouer).

    17

  • Les avis du staff

    En complément de ce test, les autres membres du staff peuvent aussi vous donner leur avis sur le jeu

    Commentaires (2)

    Titiboy a écrit un commentaire le 07/09/2013 à 03:28

    merci pour le test mr.sleepy.

    * a écrit un commentaire le 07/09/2013 à 13:19

    Oh yeah excellent !

    Il pleut des tests :o

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire à ce test !

    Le test a reçu 0 FUN

    Vous n'avez pas encore funé le test !

    ConsoleFun vous donne la possibilité de funer vos articles favoris en cliquant sur le coeur ci-dessus. Participez à la vie communautaire du site et montrez votre intérêt pour notre actualité, pour toujours plus de fun !

    Fiche du jeu

    Borderlands 2

    Support : PS3

    Editeur : 2K Games

    Développeur : Gearbox Software

    Genre :FPS / Jeu de Rôle

    Multijoueur : Oui, jusqu'à 4 joueurs en ligne

    Moyenne des joueurs : - / 20

    Moyenne de la presse : - / 20

    Galerie d'images

    Ils possèdent ce jeu

    Connectez-vous pour ajouter ce jeu à votre collection !

    "Baromètre du test"

    "autre sujet... Gearbox Software"