4

[TEST] GoldenEye 007

icone auteur news

Le 19/07/2013

« My name is Rare. Rareware ». Deux ans après la sortie du film GoldenEye, le jeu vidéo issu de l’œuvre cinématographique fait son apparition dans le monde vidéo-ludique. Habituellement, ce genre d'adaptation s'apparente à un véritable calvaire. Cependant, lorsque les développeurs de chez Rareware s’attellent à la lourde tâche de produire un jeu prenant pour base les péripéties de l'agent 007, le résultat se révèle être des plus impressionnant et innovant. Il est temps de prouver aux joueurs que les FPS consoles peuvent bels et bien rivaliser avec leurs homonymes PC.

 

Un agent, un satellite et un hélicoptère

 

Le jeu reprend, à peu de chose près, l'intrigue du film éponyme. Le MI6 a découvert un laboratoire secret contenant de nombreuses armes chimiques. Celles-ci seraient revendues à des groupes terroristes qui les utiliseraient à des fins personnels. L'agent 007 est donc amené à enquêter sur ce mystérieux trafique à l'aide de son coéquipier, l'agent 006. Les deux espions découvrent que le colonel Arkady Ourumov est l'un des principaux bénéficiaire de ce marché fructueux. Malheureusement, 006 se fait éliminer par le terroriste et Bond fuit le complexe à l'aide d'un avion. Quelques années plus tard, James est envoyé en Russie afin d'obtenir des informations sur un satellite du nom de GoldenEye. L'agent anglais découvre que l'ensemble de ses éléments (armes chimiques, satellite, …) ont un lien. Il devra faire face à un groupe de criminels répondant au nom de Janus. 007 a du pain sur la planche !

 

La barre de santé à gauche, la résistance du gilet pare-balle à droite

 

Bienvenue au MI6 monsieur Bond

 

Le joueur incarne Bond dans une vue à la première personne. Avant de commencer sa périlleuse mission, il devra choisir le niveau de difficulté souhaité (Agent, Secret Agent, 00-Agent). Attention, puisque le choix influencera grandement le gameplay et les objectifs à accomplir. En effet, plus la difficulté sera grande, plus les ennemis seront coriaces, plus le nombre de munitions disponible sera faible et moins la porté de la visée automatique sera grande. Il est à préciser qu'un autre mode de difficulté fera son apparition lorsque le jeu aura été terminé en 00-Agent (le mode 007 permettra de paramétrer précisément les options de jeu tels que la résistance des ennemis, leur temps de réaction, …). Après avoir choisi le niveau de difficulté adéquate, le joueur devra parcourir une succession de niveaux afin de découvrir le fin mot de l'aventure. Chaque niveau demandera d'accomplir son lot d'objectif (leur nombre variera selon le niveau de difficulté choisi). Par exemple, en mode Agent, il faudra aller d'un point A à un point B en éliminant les ennemis se mettant sur le chemin. En mode 00-Agent, il faudra, en plus de cet objectif, détruire des ordinateurs contenant des informations. Un concept novateur et assez sympa qui donne un réel impact au niveau du gameplay. Le titre contient de nombreuses phases de jeu (action, infiltration et conduite). Il sera possible d'éliminer ses adversaires silencieusement à l'aide de son fameux Walther PPK (appelé ici, Walther PP7). Évidemment, cet aspect n'est pas poussé à son maximum mais il a le mérite de varié la façon dont on appréhendera certaines missions. Le gameplay bouscule, à lui tout seul, le genre FPS.

 

Tout en finesse

 

Un gameplay aux petits oignons !

 

Qui dit FPS dit vue à la première personne. 007 dispose d'un léger panel de mouvements : Se déplacer d'avant en arrière, effectuer des pas latéraux, donner un coup de poing, tirer avec une ou deux armes, utiliser des gadgets (montre laser, détonateur à mine, …) et s'accroupir. Le joueur peut shooter ses ennemis à l'aide d'une visée automatique qui s'enclenche à une certaine distance. Les malfrats doivent se situer à bonne distance. Pas de panique, si ils sont trop éloignés (ou non), il est possible d'utiliser la visée manuelle (qui bloque la possibilité de se déplacer) et de bouger le curseur visible à l'écran. Ce système est assez déroutant à première vue mais s'adapte parfaitement au gameplay sur le long terme. Il en devient même vital. L'intelligence artificielle des ennemis est basique mais est en adéquation avec le soft. Cependant, les phases d'infiltration demanderont beaucoup de patience et de doigté. Mieux vaux éliminer un maximum de garde en silence avant de s'engager dans un combat qui risque d'être périlleux. Sympa même si exploité de manière laborieuse. Un point essentiel du titre de Rareware est le multijoueur. Il est extrêmement jouissif dès lors que trois compagnons se joignent à la bataille. Avant de pouvoir se lancer dans un affrontement endiablé, il faudra choisir le protagoniste à incarné (tous issus de la cultissime franchise de 007). Le casting va de Jaw (Requin en V.O.) au Baron Samedi en passant par l'agent 006. Les fans pourront s'en donner à cœur joie. Ensuite, il ne restera plus qu'à choisir le mode de jeu voulu (Deathmatch, Capture the flag, …) et déterminer le lieu de l'action (environnements provenant du mode solo). Enfin, il ne restera plus qu'à s'amuser tout en pulvérisant ses amis (armes de poing, fusil d'assaut, lance-roquette, …). Qui pourrait croire qu'une petite cartouche de jeu pourrait donner autant de plaisir aux joueurs ? Que se soit pour son solo ou son multi, GoldenEye 007 exploite les atouts du genre FPS console.

 

Un couloir, deux hommes et un AK-47

 

Bien plus qu'un simple gadget Mr. Bond

 

Étant dit précédemment, GoldenEye 007 offre aux joueurs la possibilité de jouer à sa façon. Les modes de difficulté disponibles permettent d'optimiser la progression de l'aventure. Le mode solo nous plonge dans le scénario du film tout en modifiant certains passages afin qu'il s'adapte au monde vidéo-ludique. La jouabilité impose ses codes intelligemment pour donner un réel plaisir au joueur. Il est indéniable de ressentir tout ce qui fait le charme de l'univers de l'agent britannique : L'action, l'élégance, la pseudo-infiltration, les thèmes musicaux, … Enfin, le mode multijoueur prouve que le FPS console peut procurer de longues heures de fous rires et de détentes aux gamers. Le contenu est donc conséquent et permet de multiplier la rejouabilité du titre avec brio. Finalement, que l'on joue seul ou à plusieurs, le jeu de l'équipe Rareware permet de se divertir sous tout les angles.

 

On frappe avant d'entrer ! Bande de mals polis

 

Il y a une tache sur ton smoking...

 

Face à autant de qualités, GoldenEye 007 se doit de contenir quelques petits défauts. En effet, on pourra lui reprocher sa faible exploitation des phases d'infiltrations. L'IA étant quelque peu parano, il sera très difficile d'éliminer discrètement les ennemis grouillant les lieux. Le tout finira souvent par un empilement de cadavres dû à l'alerte des patrouilles qui interviendront quasi-indéfiniment. Bref, « brouillon » est le mot qui viendra certainement dans la bouche des joueurs en effectuant ces légers passages. De plus, l'absence de dialogues en version originale ou autre a de quoi en faire jaser plus d'un... L'immersion diminue face à cet oubli. Ceux-là seront visiblement ses deux seuls défauts.

 

Le multijoueur est addictif !

 

Mission accomplie 007

 

Le nom de Rareware procurera chez la plupart des gamers un sentiment de soulagement. Il faut dire que l'équipe de développement à produit de très bons jeux sur la console de Nintendo. Avoir entre les mains un grand mythe du cinéma d'action/infiltration aurait de quoi en dérouter pus d'un. Fort heureusement, GoldenEye 007 réussit à rendre un très bel hommage au héros culte de Ian Fleming. Le jeu aurait pu priver les joueurs d'un mode multi en proposant uniquement du contenu solo de qualité. Mais ça n'a pas été le cas, pour notre plus grand plaisir. Qui n'a jamais rêvé de s'adonner à des combats épiques entre amis dans un jeu vidéo ?  

SvainGame

  • JOUABILITÉ

    17

    La prise en main est très bonne du fait d'un panel de mouvement assez léger. Cependant, il faudra un petit temps d'adaptation concernant la visée manuelle. Pour du FPS console, le tout reste maniable et permet de s'amuser instinctivement à l'aide d'une manette.

  • GRAPHISMES

    18

    Les décors et environnements sont variés et font voyager le joueur au quatre coins du globe. Le dépaysement est assuré tout comme la diversité des situations. Les protagonistes proviennent de la saga 007 et sont modélisés de manière affinée.

  • BANDE SON

    19

    Les thèmes musicaux sont dignes de ceux proposés dans les versions cinématographique de l'agent 007. On s'y croirait presque. Les bruitages sont de qualités et apportent un petit plus à l'ensemble. Dommage qu'il y est une absence de dialogues. Cela aurait bénéficié encore plus à l'immersion. Petite mention au thème mythique d'introduction de 007.

  • DURÉE DE VIE

    18

    La durée de vie est exemplaire. Le mode solo a de quoi faire tenir le joueur pendant une bonne quinzaine d'heures. Il faut aussi ajouter la grande rejouabilité dû à une optimisation de la difficulté et, la présence d'un multijoueur qui promet de bonnes tranches de rigolades. 

  • SCÉNARIO

    15

    L'intrigue reprend, à peu de choses près, celle du film éponyme. Quelques passages ont été modifié pour pouvoir s'adapter à l'aspect vidéo-ludique. Bref, c'est du 007, ni plus, ni moins.

    • Points positifs

      • Une prise en main adaptée au style console
      • Du 007 pur et dur
      • Un mode solo et multi fun et addictif
    • Points négatifs

      • Des phases d'infiltration brouillons
      • L'absence de dialogues

    Conclusion

    GoldenEye 007 fait parti de ces grands jeux qui émettent un nouveau souffle dans le monde vidéo-ludique. Le genre FPS console se concrétise grâce à cette adaptation réussie des péripéties de l'agent Bond. Que ce soit pour son solo ou son multi, le titre de Rareware innove en tout point en permettant aux joueurs de s'adapter au gameplay en choisissant une difficulté appropriée. De plus, le paramétrage de certaines options accentu cette sensation de liberté. Seul ou entre amis, GoldenEye 007 promet de très belles et longues heures de jeu. 

    18

    icone sélection ConsoleFun

  • Les avis du staff

    En complément de ce test, les autres membres du staff peuvent aussi vous donner leur avis sur le jeu

    Commentaires (4)

    Titiboy a écrit un commentaire le 19/07/2013 à 19:06

    Haaaaa tu veux me tuer svain, c'est ça ? A me remémorer de ces bons moments.
    Une tuerie ce jeu !

    StealthAssassin a écrit un commentaire le 19/07/2013 à 20:54

    Trop de bons souvenirs du multi avec les potes !

    * a écrit un commentaire le 20/07/2013 à 13:17

    MDR, je confirme ! Le multi à ancrer de nombreux moments de déconnade entre potes !

    Buros a écrit un commentaire le 22/07/2013 à 04:23

    ce jeu m'avait rendu dingue , je l'ai eu en Jap et en US,le solo était bien costaud et le multi a toutes épreuves , ce fameux niveau dans les toilettes en bleue-vert, j'en ai abattu des potes dans ces chiottes :)
    Je me souviens sur pc a l'époque du 1er Half-life , ils avaient fait un mode multi qui reprenait toutes les cartes multi de ce jeu, un vrai bonheur :)

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire à ce test !

    Le test a reçu 0 FUN

    Vous n'avez pas encore funé le test !

    ConsoleFun vous donne la possibilité de funer vos articles favoris en cliquant sur le coeur ci-dessus. Participez à la vie communautaire du site et montrez votre intérêt pour notre actualité, pour toujours plus de fun !

    Fiche du jeu

    GoldenEye 007

    Support : N64

    Editeur : Nintendo

    Développeur : Rareware

    Genre :FPS

    Multijoueur : Oui, 2-4 joueurs en local

    Moyenne des joueurs : - / 20

    Moyenne de la presse : - / 20

    Galerie d'images

    Qui est notre testeur ?

    Testeur de jeux vidéo

    Geek pour la vie

    Qui est notre testeur ?

    Testeur ConsoleFun

    J'aime tester les jeux vido

    Ils possèdent ce jeu

    Connectez-vous pour ajouter ce jeu à votre collection !

    "Baromètre du test"

    "autre sujet... Rareware"