4

[TEST] Worms Revolution Collection

icone auteur news

Le 25/06/2013

Un ver, ça va, deux vers bonjour les dégâts… Cette phrase correspond bien à Worms : The Revolution Collection. Car avoir 18 ans, ça se fête, et c’est pour cette raison que nos amis les asticots surarmés sont de retour, pour la 20e fois, dans une version collection. Nous ne les retrouvont pas dans un mais dans deux plus ou moins anciens jeux : Worms 2 : Armageddon (1999) et Worms Revolution (2012). Et avec ça, qu’est-ce-que je vous mets ? Et bien tous les DLC de ces jeux ma p’tite dame ! Rien que ça. Retrouvez donc 6 Packs DLC de Worms 2 et 3 Packs DLC de Worms Revolution. Et le tout pour une trentaine d'euros, je pense que ça peut plaire à pas mal de monde. Humour, tuerie et réflexion sont au rendez-vous.

 

Worms 2 : Armageddon

Qui dit Worms dit combats de vers. Il y a les gentils (c'est-à-dire sa propre équipe),  et il y a les autres, ceux qu’on a envie de voir morts, explosés, noyés, déchiquetés, atomisés… en tout bien tout honneur bien sûr, et toujours dans le plus grand respect de la vie animale. Pour commencer, si vous avez besoin de vous décrasser la manette, un petit tutoriel bien sympathique vous permet de vous remettre dans le bain des différentes possibilités de mouvements, d’actions, bref des « bouger, viser, tirer, pulvériser ». Ensuite tout revient, le plaisir de dézinguer, moutonner, pichenetter, grand-mèriser ses adversaires. Le principe est simple, et a fait la renommée des jeux Worms : des équipes de Vers doivent pulvériser d’autres équipes de Vers. Pour se faire, il ne faut pas se presser, c’est comme dans les bars, un ver après l’autre, c’est du tour par tour. Et tous les moyens sont bons pour y arriver, ou pour se planquer : Bazooka, Dynamite, Grenade, Appuie Aérien… Beaucoup d’armes, pour éliminer en premier ceux qui veulent vous faire disparaitre. Téléportation, parachute, corde de ninja, marteau piqueur… Pleins de moyens pour avancer, se cacher, se placer stratégiquement ou se décoincer. En bref, un bon petit Worms que l’on retrouve avec plaisir, seul contre l’ordinateur, ou entre amis (qui ne le restent plus forcément à la fin parce qu’ils trichent ! Ce n’est pas possible de lancer une grenade à fragmentation à 15 km et qu’elle me tombe dessus alors que moi j’arrive pas à lui envoyer une simple petite roquette sans me couper un doigt). Mais comme dirait l'autre : "SEGA c'est plus fort que toi (nostalgie quand tu nous tiens)". Retrouvez les petits vers a de quoi faire plaisir aux plus nostalgiques des joueurs.

 

J'en connais qui vont morfler !

 

Worms Revolution

Qui dit Worms dit comb… hum je l’ai déjà dit ça non ? Oui mais là c’est différent, c’est une révolution, plus rien n’est parei… Hum… en fait non ce n’est pas tellement différent des autres épisodes, mais il y a un plus quand même : de nouvelles armes et l’introduction de classes de ver. Oui, car les vers peuvent avoir de la classe… On retrouve un soldat, qui ressemble beaucoup à nos chers Worms multi-armés, mais il n’est plus seul, il est accompagné d’un éclaireur, plus agile mais plus fragile, d’un malabar, qui encaisse bien les coups et les rends bien aussi, et le scientifique, qui se soigne et soigne ses coéquipiers de 5 points à chaque tour, lorsqu’il n’a pas été tué. Vous pouvez également utiliser un nouvel élément : l’eau. En effet, l’eau n’est plus simplement un élément en bas d’écran dans lequel vous pouvez tomber et mourir instantanément, elle est un élément que vous pouvez utiliser pour éteindre vos personnage en feu, éliminer vos adversaires, en explosant les bulles d’eaux qui se trouvent au dessus d’eux par exemple. Mais une fois immergé, vous ne mourrez pas directement, vous ne perdez « que » 5 points de vie par tour. (Oui, parce que comme tout bon psychopathe qui se respecte, vous savez qu’immerger un ver de terre ne le tue pas). Il y a aussi un nouveau mode : le mode énigme, qui est un peu plus dans le genre « Rambo ». Vous devez infiltrer le camp adverse, tuer vos ennemis, tout en suivant un scénario. Si l’IA ne vous laissera pas gagner facilement (ils ont été entrainés par Jo Wilfried Tsonga, ils sont capable de vous envoyer une pièce de 2 euros dans la fente d’un distributeur à 20 mètres…) et vous tapera donc vite sur les nerfs, les parties en multi, en local ou en ligne, avec vos amis, ou des inconnus, vous permettront de passer de longues heures de jeux plaisantes et amusantes.

 

Le mythique super-mouton version Revolution

Vilca

  • JOUABILITÉ

    16

    Une prise en main rapide surtout avec l’aide des tutoriels très simples et rapides.

  • GRAPHISMES

    15

    Des Worms 2D tous simples, mais de beaux décors, en HD, avec des éléments en fonds qui leurs donnent vie.

  • BANDE SON

    14

    La musique est sympathique, mais surtout discrète, ce qui permet de jouer pendant des heures sans songer au suicide.

  • DURÉE DE VIE

    15

    En mode solo/campagne, le jeu n’a pas une durée de vie infinie, mais comme on peut modifier son équipe, chaque partie est différente. Et puis il y a le mode multijoueur, qui est l’atout principal de ce jeu, et qui représente un nombre d’heure de jeu quasi illimité.

    • Points positifs

      •  Un regroupement de deux excellents jeux Worms et de tous leurs DLC
      •  De nombreuses heures de jeux entre amis en perspective
      •  Deux générations d’un même jeu, permettant de passer de la nostalgie de 1999 à la « révolution » de 2012
      •  L’humour toujours aussi plaisant
    • Points négatifs

      •  L’IA est soit un peu trop gentil (voir suicidaire), soit tellement fort que le tout en devient vite lassant
      •  Si la jouabilité est bonne, la visée n’est pas toujours simple (qu'il est frustrant de manquer sa cible de peu)
      •  On ne voit pas vraiment la révolution qu’apporte Worms Revolution

    Conclusion

    Worms : The Revolution Collection regroupe deux très bon jeux Worms, permettant d’espérer de nombreuses heures de jeux avec ses amis, en passant d’un titre à l’autre, et en retrouvant les plaisirs que l’on avait déjà à l’époque. Et les nouveaux venus ne manqueront pas d’accrocher au petit monde de nos amis les asticots.

    16

  • Les avis du staff

    En complément de ce test, les autres membres du staff peuvent aussi vous donner leur avis sur le jeu

    Titiboy, Thibault Teurki : Fondateur de ConsoleFun.FR, RP Manager & Rédacteur en chef

    (Ses préférences habituelles : RPG, FPS, Aventure, de plateforme et de jeux rétro...)

    Cette édition m'a permis de redécouvrir mon jeu préféré : worms armagedon. Comment ne pas aimer ce jeu ! Des heures et des heures de plaisir à jouer dessus. - Ma note : 18/20

    Commentaires (4)

    Nigel a écrit un commentaire le 26/06/2013 à 10:57

    Nostalgie quand tu nous tiens !

    Titiboy a écrit un commentaire le 26/06/2013 à 10:59

    Sympa le test Vilca.

    hora a écrit un commentaire le 16/07/2013 à 11:09

    Ah les worms....

    GalWii a écrit un commentaire le 18/08/2013 à 19:36

    Cette série mythique, je me souviens des heures de plaisir avec mon frère sur ces jeux!

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire à ce test !

    Le test a reçu 0 FUN

    Vous n'avez pas encore funé le test !

    ConsoleFun vous donne la possibilité de funer vos articles favoris en cliquant sur le coeur ci-dessus. Participez à la vie communautaire du site et montrez votre intérêt pour notre actualité, pour toujours plus de fun !

    Fiche du jeu

    Worms Revolution Collection

    Support : Xbox 360

    Editeur : Mastertronic

    Développeur : Team 17

    Genre :Stratégie / Action

    Multijoueur : oui

    Moyenne des joueurs : 18.00 / 20

    Moyenne de la presse : - / 20

    Galerie d'images

    Qui est notre testeur ?

    Vilca : Modérateur

    Macintosh (surtout avec le jeux Dark Castle), Minitel, GameBoy (première génération), Super Nintendo, Playstation 1, Playstation 2, XBOX 360, PC j'aime aussi bien les jeux multi que solo

    Ils possèdent ce jeu

    Connectez-vous pour ajouter ce jeu à votre collection !

    "Baromètre du test"