-1

[TEST] The Apprentice

icone auteur news

Le 29/10/2012

 

Dans la catégorie "Console ayant fait le meilleur flop" le fameux CD-I de Philips décroche la palme d'or. En effet, ce support ne bénéficiait que de très peu de bons jeux. Cependant l'un d'entre-eux a su tirer son épingle du jeu sans pour autant être devenu ultra connu... Il s'agit de The Apprentice, un jeu de plates-formes assez particulier et disposant d'un univers attachant. Voici le test d'un jeu vidéo qui n'a eu que pour seul défaut de ne pas être sorti sur d'autres supports.

 

 


Une semaine contient 7 jours !

 

 

Le scénario est simple, il permet d'introduire et de justifier l'insertion dans chaque niveau qu'il faudra traverser avec courage. Marvin, le héros du jeu, est un apprenti sorcier qui a pour but de satisfaire la volonté de son maître, le magicien Gandorf S. Wandburner III. Le joueur va suivre 7 jours de la vie de Marvin au sein du mystérieux château dans lequel il habite. Cet apprenti sorcier devra résoudre les problèmes auxquels fait face Gandorf (et non Ganondorf) au quotidien (recherche d'un livre, sauvetage d'un chat, récupération d'un ours en peluche, ...). Bref, un scénario basique mais peu important puisqu'ici l'intérêt du jeu réside dans le gameplay.

 

 

 

Un effet cartoon/Otaku assez réussi pour l'époque

 

 

 

On passe de l'horizontale à la verticale

 

 

The Apprentice a pour particularité d'être un jeu de plates-forme se déroulant de bas en haut (ou de haut en bas). Notre héros dispose d'un panel de mouvement simple et efficace pour arpenter chaque niveau. Une touche de saut pour sauter de plates-formes en plates-formes et une touche d'action pour pouvoir fracasser ses ennemis. L'arme utilisée est différente selon le niveau dans lequel il se trouve (Tour médiévale = baguette magique cracheuse de feu; Tour de glace = pistolet cryogénique; Tour hantée = Arc; ...). L'arsenal est spécifique au niveau rencontré. Marvin peut aussi sauter sur ses ennemis pour les envoyer dans l'au-delà (tel Mario Bros). Attention ! Le moindre contacte avec un méchant pas beau est synonyme de mort. Ici, les niveaux sont représentés sous forme de tour (château oblige). Il y a donc six tours, chacune d'elles est composée de trois niveaux dont un quatrième contenant le Boss. Heureusement le système de sauvegarde est simple, après avoir passé un niveau la progression est sauvegardée. Si mort s'en suit au cours du deuxième niveau ce n'est pas un souci puisque l'on recommencera au début de celui-ci. Cependant après avoir terminé le troisième niveau, il faut faire face au Boss. Si Marvin succombe à une mort douloureuse il faudra alors recommencer le troisième niveau pour pouvoir affronter de nouveau le Boss. Globalement, le gameplay est simple mais très efficace.

 

 

 

Un univers coloré et charmant

 

 

C'est simple et tant mieux !

 

 

Le but du jeu est simple. Il suffit d'arriver en haut d'un niveau pour passer au suivant et ainsi arriver jusqu'au Boss pour l'éliminer. Les niveaux recèlent d'ennemis, de pièges, de clés, de portes et d'items (ange = une chance de survivre après contacte d'un ennemi; horloge = temps supplémentaire; visage de Marvin = vie supplémentaire; drapeaux = checkpoints). L'acquisition d'une clé est parfois nécessaire pour pouvoir ouvrir une porte bloquant le passage et interrompant la progression. Généralement, elle se situe dans un endroit corsé qui demande un poil de doigté pour l'obtenir. L'insertion dans une tour est précédée par une "cinématique" d'introduction illustrée par des images, et l'achèvement de celle-ci est suivie par une séquence montrant un Marvin épuisé qui dort paisiblement. Cette séance de sommeil est une interlude qui donne accès à un niveau bonus permettant de gagner une vie supplémentaire. Le but est de récupérer les lettres formant le mot "MAGIC" dans le temps imparti. Il n'y a donc aucun ennemis. Une grande dextérité est de mise pour pouvoir obtenir une vie supplémentaire !

 

 


 

Le puits aquatique (seul niveau se déroulant de haut en bas) est un passage fort délicat...

 

 

Ça ne tour-ne pas rond ?

 

 

Comme tout jeu vidéo qui se respecte, The Apprentice dispose de quelques points noirs. En effet, le titre contient une bande-son magistrale. Chaque thème colle parfaitement à l'ambiance d'un niveau (parfois féérique, parfois entraînant). Cependant, lors de moments ardus et délicats l'ambiance sonore a de quoi frustrer le joueur. Ce n'est pas un énorme défaut mais cela a de quoi gêner certains gamers. De plus, les combats de Boss sont des passages forts difficiles. Il n'est pas incertains de devoir refaire une bonne dizaine de fois le troisième niveau pour pouvoir enfin comprendre comment vaincre un Boss. À peine entré dans l'arène celui-ci bombarde notre apprenti sorcier d'attaques en tout genre sans même comprendre d'où cela vient. Il faudra alors être patient pour pouvoir déceler le point faible du Boss, découvrir un endroit où il ne peut quasiment pas atteindre Marvin et prendre en mains le combat et donc sortir victorieux de cette ultime joute. Il est a noté que chaque Boss est statique, qu'il est monstrueusement grand et qu'il dispose d'attaques spécifiques. Les joueurs impatients pourraient abandonner beaucoup trop vite à force de refaire "x" fois le niveau précédent le Boss (ce qui serait une erreur monumentale...)

 

 

 

Comment la vaincre...?

 

 

Le tour est fait

 

 

Finalement, l'équipe de The Vision Factory a fait un incroyable travail pour pouvoir doter le CD-I Philips d'un titre tout bonnement exceptionnel. Graphiquement il n'y a rien à dire, l'esprit Otaku et décalé donne un univers unique à ce jeu de plates-formes. La bande-son, que ce soit dans les bruitages ou dans les thèmes sonores, est parfaite. Être tenté de refaire un niveau pour écouter la musique dominant les lieux est totalement compréhensible. L'alliance d'un gameplay simple et rafraîchit par un arsenal spécifique selon le niveau rencontré permet d'innover le concept de jeu de plates-formes (pour l'époque) et le système de progression verticale renforce cette innovation. Le scénario est certes, accessoire, mais il permet d'introduire brillamment l'accès dans une tour. The Apprentice est une perle rare dans le monde du jeu vidéo. Le seul reproche qu'on peut lui faire c'est de n'être jamais sorti sur d'autres supports vidéo-ludiques...

 

SvainGame

  • JOUABILITÉ

    16

    La prise en main est efficace, le système de progression est novateur. Dommage que les combats de Boss soient un poil difficiles et frustrants.

  • GRAPHISMES

    18

    Le graphique est bluffant pour l'époque. Le design correspond parfaitement à l'ambiance Otaku du titre. Il est appréciable de voir que chaque niveau dispose de son propre level-design.

  • BANDE SON

    20

    Des thèmes inoubliables, entraînants et féériques qui s'associent grandement aux niveaux rencontrés. Il en va de même pour les bruitages. Cependant ceux-ci sont quelques peu gênant en pleine action délicate.

  • DURÉE DE VIE

    17

    Une durée de vie correct, voir un peu longue pour les joueurs les moins expérimentés. Il faut compter une quinzaine d'heure pour voir le bout des aventures de Marvin.

  • SCÉNARIO

    15

    "Scénario" est un mot un peu gros pour ce genre de jeu. On parlera plutôt de "cinématique illustrée" permettant de justifier l'insertion dans chaque niveau.

    • Points positifs

      • Une bande-son excellente et entraînante
      • Un système de progression novateur
      • Un gameplay sans cesse "renouvelé"
      • Un level-design soigné et agréable à l'oeil
    • Points négatifs

      • L'omniprésence des thèmes pouvant agacer lors de passages ardus
      • Des combats de Boss difficiles à appréhender

    Conclusion

    The Apprentice est l'une des rares perles du CD-i de Philips. Son ambiance sonore et visuelle a de quoi charmer bons nombres de joueurs. Son système de progression le démarque des jeux du genre (pour l'époque) et a de quoi ravir les adeptes de jeux de plates-formes. Malheureusement, le plus gros défaut du jeu est de ne pas être sorti sur d'autres supports vidéo-ludiques. Dommage, puisqu'un deuxième épisode était prévu mais il n'a jamais vu le jour suite au flop de la "console" de Philips...

    19

  • Les avis du staff

    En complément de ce test, les autres membres du staff peuvent aussi vous donner leur avis sur le jeu

    Commentaires (-1)

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire à ce test !

    Le test a reçu 0 FUN

    Vous n'avez pas encore funé le test !

    ConsoleFun vous donne la possibilité de funer vos articles favoris en cliquant sur le coeur ci-dessus. Participez à la vie communautaire du site et montrez votre intérêt pour notre actualité, pour toujours plus de fun !

    Galerie d'images

    Qui est notre testeur ?

    Testeur de jeux vidéo

    Geek pour la vie

    Qui est notre testeur ?

    Testeur ConsoleFun

    J'aime tester les jeux vido

    "Baromètre du test"

    "autre sujet... "