-1

[TEST] One Piece : Pirate Warriors

icone auteur news

Le 29/10/2012

 

La série One Piece est très populaire dans nos contrées, son succès est pratiquement comparable à des mangas tel que Dragon Ball ou Naruto. Pourtant, contrairement à ces deux monuments de la culture japonaise, les jeux estampillés One Piece ont des difficultés à venir jusque dans nos contrées. Même au Japon la série ne propose que quelques jeux, tous sur console Nintendo. Les possesseurs de PS3 et fan de One Piece voient donc cet épisode comme le messi mais saura t-il leur plaire.

 

A l’abordage !

 

Contrairement aux épisodes sortis sur Wii ou 3DS, ce One Piece Pirate Warriors propose de revivre les aventure de Luffy et de son équipage. Pour ceux qui connaissent la série, nous savons que l’œuvre d’Eiichirô Oda est colossale (plus de 60 mangas soit plus de 500 animés) et donc il est très difficile de tout retranscrire dans un jeu. Le jeu retrace donc les arcs de l’histoire les plus marquants dans le genre du beat’em all, cependant un grand nombre de ces chapitres finisse aux oubliettes. Il en est donc de même pour certains personnages et autres lieux. A noter aussi que celui qui ne connait pas la série risque de ne rien comprendre au scénario qui ne s’attarde pas dans les explications même s’il faut reconnaître que l’univers et l’esprit de la série est parfaitement respecté.

Malgré toutes ces absences tant au niveau des arcs narratifs que des personnages, le joueur s’interrogera sur la durée de vie. Aux premiers abords la durée de vie peut sembler plutôt faible en sachant que le mode principal se termine entre 8 et 10 heures de jeu. Néanmoins de nombreux autres modes permettent de relancer pour quelques heures encore l’intérêt du soft. Un mode multijoueur, offline et online est bien présent dans des parties en coopération, mais cela se limite à seulement un seul type de phase de jeu que nous détaillerons plus tard. Quelques modes bonus tel qu’un mode « survie » par exemple, les nombreuses pièces pirates et leur côté collection ainsi que la possibilité d’incarner d’autre personnage dans un mode spécial sont tout un tas d’arguments pour prolonger le plaisir de jouer. Mais même avec ces modes de jeu supplémentaire on reste un peu sur notre faim en ce qui concerne la durée de vie.

 


Les arcs les plus importants de la série seront racontés sous forme de cinématiques simplistes qu'il est possible de zapper

 

Gomu Gomu no… gameplay

 

Attardons nous maintenant sur le mode principal, celui qu’on qualifiera de mode aventure. Ce mode de jeu retrace une quinzaine de chapitres de la série répartis selon trois types de gameplay possible. On notera avant de commencer à les détailler que le joueur contrôlera Luffy 95% du temps dans ce mode aventure, ce qui est bien dommage car les membres de son équipage ne manque pas de charismes. Les niveaux se distinguent donc en trois catégories, les niveaux musou, les niveaux action et les niveaux boss. Autant le préciser tout de suite, les niveaux boss sont comme son nom l’indique un duel avec un boss mélangeant phase de combat et quelques QTE mais magnifiquement mise en scène.

Tout d’abord les niveaux musou. Les connaisseurs de la série Dynasty Warriors savent déjà de quoi il s’agit vu que ce One Piece Pirate Warriors s’en inspire grandement. Dans le plus pur genre du beat’em all qui soit, Luffy devra combattre des hordes d’ennemis pratiquement seul pour conquérir des territoires. La map dans laquelle le joueur évolue est donc partagé en différent territoire chacun ayant quelques spécificités. Néanmoins le joueur ne se contente pas de conquérir les territoires les uns après les autres puisque des petites missions viendront s’ajouter régulièrement au journal des quêtes. Par exemple il faudra aller secourir un allié en danger ou retrouver notre très classe capitaine en second, Roronoa Zoro, qui comme dans l’animé a la facheuse tendance à se perdre. Les commandes de ce mode et même de ce jeu en général se veulent très accessible, le joueur pourra enchaîner un nombre varié de combos avec seulement deux touches tandis qu’une autre permet les esquives et une gâchette pour réaliser des techniques spéciales. Malheureusement le jeu souffre des défauts récurrents dans ce genre de jeu comme des problèmes au niveau de l’IA allié ou des ennemis pas assez agressifs.

L’autre mode, un peu plus original et qu’on ne trouve pas dans un dynasty warriors est le fameux mode action. Dans ces phases de jeu, le joueur sera confronté à des phases de « plateforme » en plus des classiques phases de combat qui se base sur la même jouabilité que les phases musou. Le capitaine de l’équipage, Luffy, va devoir se déplacer pour atteindre la fin du niveau en utilisant ses fameuses capacités obtenues grâce au fruit du démon gomu gomu. En reprenant les techniques de la série tel que la « roquette-humaine » ou le « bras-grappin » Luffy va se déplacer dans tout le niveau à l’aide de QTE. On a donc des phases de plateforme basée sur des QTE, si le tout marche plutôt bien au début, ces phases deviennent répétitive voir même énervante pour certaines (surtout lorsqu’on est perdu). On alterne ces phases de déplacements QTE avec des phases de combats puis on recommence. Heureusement pour éviter la monotonie les développeurs ont eu l’idée de mettre en place des autres phases ou des variantes. On se retrouve parfois à devoir résoudre des énigmes, simples mais qui ont le mérite d’être là, ou dans un niveau on doit en plus de se déplacer et combattre porter une de nos alliées pour la soigner tout en évitant qu’elle meure de froid. Ces phases sont donc originales et plutôt fun mais il est possible de faire une overdose de QTE.

 

Les QTE ont une place importante dans le jeu, aussi bien pour les phases d'actions de plateforme ou encore de combat

 

Une réalisation pour les fans

 

Il ne nous reste plus qu’à analyser la partie technique de ce jeu. Commençons par la bande-son, qui fera certainement plaisir aux fans du pirate élastique et de son équipage. Nous avons le droit aux voix officiels en japonais le tout sous-titré en français. Les doublages sont de très bonnes qualités et rendent hommages à l’animé. Les musiques bénéficient aussi du même soin mais ne marqueront pas autant les fans que ces excellents doublages.

En ce qui concerne la partie graphisme, le bilan est mitigé. Comme on pouvait s’y attendre en jouant à un jeu du type « warriors » les décors ne sont pas très soignés ni même très détaillés. Un niveau se ressemblera du début à la fin et des textures sont parfois lentes à s’afficher. Néanmoins le travail du côté des personnages est remarquable. Le cel-shading est parfaitement maîtrisé et on a l’impression de jouer dans l’animé, les animations de l’ensemble des personnages ainsi que leur expression sont parfaitement retranscrit. Un travail qui fait honneur à la série comme les superbes cinématiques entre deux combats ou pendant l’un d’eux qui en mettent plein les yeux du joueur et surtout du fan qui, vous l’aurez compris, devrait acheter ce jeu s’il est réellement fan.

 

La réalisation des personnages et le cel-shading sont parfaitement maîtrisés

 

Antokaz

 

  • JOUABILITÉ

    15

    Ce One Piece : Pirate Warriors s'inspire des célèbres jeux Dynasty Warriors mais ne se contente pas de copier bêtement le célèbre musou. En plus des phases classiques dans lesquels on va conquérir des territoires, le joueur devra affronter des boss et parcourir des niveaux mélangeant action et plateforme. Ces différentes phases permettent d'éviter que la monotonie s'installe et varient les plaisirs. Les combos lors des combats sont nombreux et très accessible ce qui les rend encore plus fun. L'introduction de phases de QTE est une bonne idée mais dans certains niveaux elles sont trop présentes et gâchent notre plaisir.

  • GRAPHISMES

    16

    Si les personnages et leurs animations méritent d'être acclamés par les fans de part leur justesse et leur respect de l'oeuvre original, le constat est très différent pour les décors. En effet comme c'est souvent le cas dans les jeu de type "musou", les environnements sont vide, les textures sont grossières et on note aussi la présence d'alliasing. Mais le cel-shading et le travail remarquable sur les personnages sauvent le tout.

  • BANDE SON

    16

    Quel bonheur pour nous, fans, d'entendre nos pirates préférés crier à pleins poumons dans leur langue originel. Les voix japonaises sont un regal et cela grâce à un doublage excellent. Les musiques sont plus anecdoctiques et deviennent répétitive quand un niveau est un peu plus long.

  • DURÉE DE VIE

    14

    Comptez environhuit heures pour finir le jeu en ligne droite. Le joueur pourra ensuite compter sur les missions annexes jouables avec une dizaine d'autres personnages, le multijoueur offline et online, les défis, la collection de pièces... pour prolonger l'expérience. Néanmoins, malgré tous ces modes bonus on ne peut s'empêcher de penser que l'aventure a été trop courte tandis que l'effet de redondance commence à s'installer. Dommage aussi que seul une douzaine de personnages soient jouables.

  • SCÉNARIO

    14

    Les fans ne manqueront de remarquer qu'ils manquent beaucoup de passages de l'histoire de l'équipage au chapeau de paille. Mais cela est tout à fait normal vu la taille colossale de l'oeuvre. Les arcs narrés sont plutôt fidèles à l'oeuvre original mais il y a risque de spoilers si vous n'êtes pas arrivés à l'arc de marine ford dans le manga. Un joueur ne connaissant pas l'histoire ne pourra rien suivre de l'histoire malgré les "cinématiques fixes" tentant de raconter les faits.

    • Points positifs

      • 3 "types" de niveaux différents
      • La réalisation des personnages excellente
      • Le respect de l'esprit de la série
    • Points négatifs

      • Des décors vides et grossiers
      • Une durée de vie trop courte
      • Pas assez de personnages jouables

    Conclusion

    One Piece : Pirate Warriors est le jeu qui comblera les fans de la série. Une réalisation du tonnerre avec un gameplay accessible et fun et des modes en cascades... Malheureusement il y a quelques faiblesses comme la durée de vie plutôt courte, le nombre de personnages jouables un peu faible et des décors pas très soignés. Néanmoins le jeu reste agréable à jouer et propose unemécanique reposant sur trois phases de jeu différentes qui a le mérite d'éviter au joueur de s'ennuyer et surtout de s'amuser. Un épisode à conseiller plus aux fans de One Piece que les fans des jeux Warriors qui leur permettra de revivre les aventures de leurs pirates favoris.

    15

  • Les avis du staff

    En complément de ce test, les autres membres du staff peuvent aussi vous donner leur avis sur le jeu

    Commentaires (-1)

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire à ce test !

    Le test a reçu 0 FUN

    Vous n'avez pas encore funé le test !

    ConsoleFun vous donne la possibilité de funer vos articles favoris en cliquant sur le coeur ci-dessus. Participez à la vie communautaire du site et montrez votre intérêt pour notre actualité, pour toujours plus de fun !

    Fiche du jeu

    One Piece : Pirate Warriors

    Support : PS3

    Editeur : Namco Bandai

    Développeur : Tecmo Koei

    Genre :Beat'em all

    Multijoueur : Oui, 2 joueurs en écran scindée / online

    Moyenne des joueurs : - / 20

    Moyenne de la presse : - / 20

    Galerie d'images

    Qui est notre testeur ?

    Testeur de jeux vidéo

    Geek pour la vie

    "Baromètre du test"