6

[TEST] Batman Arkham City

icone auteur news

Test Batman Arkham City

Deux ans après Batman Arkham Asylum, une ovation à la gloire du chevalier noir, Rocksteady revient avec un titre beaucoup plus ambitieux. Au revoir les couloirs sombres et sordides de l'Asile d'Arkham. Bonjour Arkham City, lieu isolé de Gotham City. Notre héros devra, une fois de plus, déjouer le plan machiavélique que lui a concocté le Joker. Il ne lui reste plus qu'à enfiler son costume pour passer à l’action.

 

C'est reparti pour un tour !

 

Des malfrats en libertés, des ruelles inquiétantes, une vue sur Gotham City et une atmosphère terrifiante... Bienvenue à Arkham City, une zone mise en quarantaine par un certain Docteur Strange et regorgeant d'ennemis plus fous les uns que les autres. Quoi de mieux qu'un transfert de la totalité des détenus de l'Asile d'Arkham jusqu'en ce lieu insolite. Ajoutons à cela l'enlèvement d'un riche milliardaire qui finit enfermé dans cet endroit lugubre. Dans cette situation, toute personne se doit de paniquer. Fort heureusement ce n'est pas le cas de Bruce Wayne qui va réussir à garder son sang-froid et essayé de faire régner l'ordre et la justice au sein même de cette zone. Après avoir enfilé son costume de super-héros, Batman devra résoudre de nombreux mystères pour connaître dans quelles circonstances ce lieu a vu le jour. Le Joker, Double-face, le Pingouin, Catwoman, … Le chevalier noir fera une multitude de rencontres au cours de son enquête.

 

Double-Face et Catwoman : une relation pour le moins violente

Double-Face et Catwoman : une relation pour le moins violente



Un Batman toujours aussi spectaculaire

 

Dans cet épisode, le joueur peut arpenter les rues d'Arkham City à tout moment et dans sa totalité (même au début du jeu). Pour se donner une petite idée de la grandeur de la map, elle fait environs cinq fois la taille de celle présente dans Arkham Asylum (ce qui est correcte). Certains lieux clés ne seront cependant pas accessible (entendons par « lieux clés » « bâtiment »). Ils seront disponibles en avançant dans l'intrigue principale. Notre héros possède toujours ses bonnes vieilles cabrioles. Les combats sont aussi intenses que dans l'opus précédent. La facilité à enchaîner de multiples combos est flagrante. La chauve-souris peut planer au-dessus des rues d’Arkham City à l'aide de sa cape (il en va de soi). Son grappin lui permet toujours de s'agripper sur les gargouilles postées dans chaque recoin de la zone et de grimper sur n'importe quelles surfaces dédiées. Les phases d'élimination sont un peu plus efficaces qu'auparavant et beaucoup plus nerveuses.

 

Cette fois, Batou peut contrer jusqu'à trois ennemis simultanément !

Cette fois, Batou peut contrer jusqu'à trois ennemis simultanément !

 

Le Dark Knight a plus d'un tour dans son sac

 

Ce nouvel épisode de Batman Arkham recèle de nouveautés assez plaisantes. Lors des combats, notre héros peut utiliser une nuée de chauves-souris pour étourdir les ennemis qui l'entoure. Il peut aussi détruire les nombreuses armes que porteront les malfrats pour qu'ils ne puissent plus s'en servir. Ou encore, après avoir assommé un voyou, il pourra l'enchaîner d'un combo de plusieurs coups sans que la victime ne puisse le contrer. Les phases d'infiltration seront plus tendues puisque les ennemis seront très réactifs (si l'on effectue une élimination sur une gargouille, les gardes situés dans la salle détruiront celle-ci. Ils pourront aussi jeter des grenades dans les conduits d'aération que l'on empruntera). Certains gadgets du précèdent opus auront disparu pour laisser place à de nouveaux outils beaucoup plus utiles (par exemple le triple lancé de Batarangs est devenu un gadget secondaire puisque Batman peut lancer trois Batarangs consécutifs en s'armant du Batarang de base et en enchaînant trois jets de cet objets. La triple Bat-griffe, quant à elle, n’est plus de la partie. Le Dark Knight disposera donc de divers gadgets (Batarang, bombe fumigène, Bat-griffe, …). Tout comme dans son prédécesseur, l'achat de techniques de combats et de gadgets s'effectue grâce aux points d'expériences acquis au cours du jeu. Le gros point fort du titre est qu'il possède un grand nombre de quêtes annexes associées aux différents ennemis de l'univers du Comics. Cela est très intéressant et permet de s'informer sur leurs histoires. Mais la plus grosse innovation réside dans l'ampleur du terrain de jeu qui contribuera à des déplacements plus jouissifs. Le joueur alternera l'utilisation du grappin pour prendre de la hauteur et le vol plané pour parcourir de longues distances telle une chauve-souris.

 

L'immersion est totale

L'immersion est totale

 

Suis-je fou ?

 

La longueur de la quête principale est un peu plus longue que celle d’Arkham Asylum. Cependant cela reste beaucoup trop court lorsqu'on l'effectue d'une traite. Heureusement les nombreuses quêtes annexes contribuent à améliorer la durée de vie du titre mais peut-on parler réellement de quêtes annexes ? Pas vraiment puisqu'elles ont un lien avec l'intrigue principale à certains moment et sont pour la plupart obligatoires pour éclaircir quelques zones d'ombres. N'ayant pas évoqué les phases de gameplay dans le rôle de Catwoman, il est temps d'étudier cela. Il est assez sympa de parcourir Arkham City sous les trait de la féline Selina Kyle mais cette fonction reste optionnelle. Certes, elle fera son apparition à différents moments de l'histoire mais elle reste un personnage secondaire n'offrant pas grand-chose dans l'évolution de l'aventure. Jouer à ces côté permettra de donner une nouvelle vision du gameplay un petit moment (grâce et majestuosité) mais l'on préférera les phases avec notre cher justicier masqué. Catwoman dispose de trois gadgets pour vaincre ses ennemis. Les phases d'infiltration seront beaucoup plus ardues puisque celle-ci ne peut planer et dispose de déplacement assez limités pour éliminer les gardes postés dans chaque recoins d'une salle. Bref, un bonus assez sympa pour les joueurs voulant augmenter le temps passé sur le titre. De plus, on regrettera que les nombreux moments de décryptage de code n’aient pas évolué depuis Arkham Asylum. Il s'agira toujours de tourner les sticks analogiques jusqu'à ce que les lettres (remplaçant les fréquences d'ondes) forment un mot cohérent.

 

Freeze est passé par là

Freeze est passé par là

 

Finalement, ça plane toujours autant ?


Batman Arkham City se voit être supérieur à son aîné puisqu'il n'est plus entaché des défauts présents dans Arkham Asylum. L'intrigue se voit légèrement à la baisse mais n’en est pas moins des plus intéressantes. La grandeur du terrain permet au joueur d’incarner pleinement le rôle de Batman. La disparition de certains gadgets au profit de l'apparition d'autres n'est pas regrettable puisqu'ils sont beaucoup plus utiles. Le joueur dispose de tous les ingrédients faisant la force du Comics pour pouvoir apprécier totalement le nouveau titre de Rocksteady.

SvainGame

  • JOUABILITÉ

    18

    La jouabilité et la prise en main sont toujours aussi bonnes et intuitives. Elles permettent au joueur d'entrer dans la peau du chevalier noir dès les premières secondes du jeu. Notre héros n’a pas perdu de sa superbe et se déplace avec une fluidité impressionnante.

  • GRAPHISMES

    16

    Les graphismes sont un poil supérieur. La modélisation des personnages est plutôt réussie. L'environnement est très agréable à regarder et s'associe parfaitement à l'univers du Comics.

  • BANDE SON

    17

    Les thèmes sont dignes d'un film de Christopher Nolan et mettent directement dans l'ambiance sombre de Batman. Les doubleurs ont une fois de plus effectué un excellent travail. Le Joker et le Pingouin bénéficient d’un charisme irréprochable.

  • DURÉE DE VIE

    14

    La trame principale est assez courte même si elle dépasse d'une ou deux heures celle de l'opus précédent. Les quêtes annexes viennent renforcées la longueur du titre sans pour autant la rendre immense.

  • SCÉNARIO

    15

    Un scénario assez moue aux premiers abords mais qui se voit rehaussé au fur et à mesure que l'on avance. Le final du jeu est tout simplement grandiose !

    • Points positifs

      • Fluidité des combats omniprésente
      • Présence de quêtes annexes…
      • Rencontre de nombreux personnages de l'univers de Batman…
      • Ambiance toujours aussi prenante
      • Sensation d’être dans la peau de la chauve-souris
    • Points négatifs

      • Durée de vie assez courte
      • … souvent associées à l’intrigue principale
      • … parfois anecdotique
      • Phase de gameplay avec Catwoman optionnelles

    Conclusion

    Batman Arkham City est un nouvel hommage au super-héros du plus célèbre des Comics. L'univers est retranscrit à merveille et les fans en auront pour leur compte puisqu'ils pourront apprécier la présence des plus grands personnages issus du monde de Batman. Les innovations renforcent le concept du jeu et permettent d'effacer les petits problèmes qui résidaient dans son prédécesseur. Un très bon titre dont il faut faire l'acquisition à tout prix pour les fans et non-fans de la chauve-souris.

    18

    icone sélection ConsoleFun

  • Les avis du staff

    En complément de ce test, les autres membres du staff peuvent aussi vous donner leur avis sur le jeu

    Commentaires (6)

    const a écrit un commentaire le 05/06/2012 à 20:53

    Publié

    * a écrit un commentaire le 05/06/2012 à 23:27

    Oki, merci Const :) C'est excellent (comme d'hab').

    const a écrit un commentaire le 06/06/2012 à 19:39

    Merci merci ^^ Jm'occupe des autres tests vu que les news il y en a pas mal :)

    * a écrit un commentaire le 07/06/2012 à 00:04

    T'inquiète t'as tout ton temps ^^

    kingpingouin a écrit un commentaire le 09/06/2012 à 21:05

    Moi j'ai kiffé ce jeu et j'aurais sûrement mis la même note :-)

    Titiboy a écrit un commentaire le 10/06/2012 à 07:56

    merci pour le test.

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire à ce test !

    Le test a reçu 0 FUN

    Vous n'avez pas encore funé le test !

    ConsoleFun vous donne la possibilité de funer vos articles favoris en cliquant sur le coeur ci-dessus. Participez à la vie communautaire du site et montrez votre intérêt pour notre actualité, pour toujours plus de fun !

    Fiche du jeu

    Batman Arkham City

    Support : PC

    Editeur : Warner Interactive

    Développeur : Rocksteady

    Genre :Action / Aventure

    Multijoueur : Non

    Moyenne des joueurs : - / 20

    Moyenne de la presse : - / 20

    Galerie d'images

    Ils possèdent ce jeu

    Connectez-vous pour ajouter ce jeu à votre collection !

    "Baromètre du test"

    "autre sujet... Rocksteady"