12

[TEST] Tales of Vesperia

icone auteur news

La série Tales Of a marquée l'histoire nippone au point de cumuler les premières places des classements à chaque sortie d'opus tel Tales Of The Abyss ou Tales Of Symphonia, bien plus connu en Europe car il fut le premier de la saga sur le "vieux continent". Depuis quelques titres majeurs sont sortis chez nous, dont notamment le célèbre Tales Of Vesperia. Développé par Namco Tales Studio et édité par Namco Bandai Games, cet opus arriva en Europe le 26 juin 2009, sur Xbox 360. Soucieux de trancher avec une concurrence de plus en plus marquée tel que Star Ocean : The Last Hope , Eternal Sonata et Lost Odyssey, Tales Of Vesperia compte sur sa patte graphique unique ainsi que de son gameplay si propre à la série pour s'imposer.

Si la série est unique, elle le doit à certains critères de choix. Chaque épisode de la série est fondé sur des arguments classiques mais très efficaces. Globalement, on ne se perd pas dans ce titre, le gameplay est quasi similaire aux autres opus de la série, les combats sont toujours aussi dynamiques avec quelques modifications que j'aborderai plus tard et un scénario assez classique dans son ensemble.

Ce soft est à l'image des japonais, excentrique et unique, avec un style graphique proche du manga et un cel shading assez prononcé. Pourvu qu'on ne soit pas allergique à ces graphismes, le jeu nous donne à tous cette même impression car une idée générale ressort globalement...c'est beau. Techniquement, la réalisation est bonne, on ne dénote pas d'aliasing, de clipping ou de gros problèmes de textures. La fluidité est de mise(hormis pour le début d'un combat), la modélisation est bonne dans son ensemble malgré quelques textures pas assez recherchées.



Je vais sauver le monde...Ou pas.

Le scénario, quant à lui, ne brille pas par son originalité mais plutôt par son character-design très recherché et son background unique. Soyons franc le scénario ne casse pas trois pattes à un canard et reste assez classique pour un Tales Of.

Expliquons cela un peu plus en détail.Le monde dans lequel nous évoluons se nomme Terca Lumeiris, celui-ci est rempli d'une énergie naturelle appelée l'Aer ( et que l'on utilise pour faire fonctionner des blastias, permettant de simplifier la vie des humains en général( force décuplée pour un humain,barrage,bouclier,...) Le personnage que nous incarnons se nomme Yuri Lowell un ex-chevalier impérial avec un idéal de justice singulier et agissant selon ses convictions.Estelle Sidos Heurassein, une jeune noble de la capitale en quête d'aventure et désirant découvrir ce quelle est.Karol Capel, un jeune homme assez lâche voulant montrer sa force au monde entier. Repède, le compagnon canin de Yuri, suivant son maître dans la joie et la douleur. Rita Mordio, une jeune mage voulant perfectionner ses recherches tout en étant complètement déjantée. Raven ,l'homme ayant tout vécu dans sa vie apportant une touche d'humour et de sagesse. Et enfin Judith, un attribut purement féminin , personnage énigmatique embarquée dans une quête régissant toute sa vie.

L'histoire débute dans la capitale de Zaphias ou l'on assiste au vol d'un noyau de blastia provoquant le dysfonctionnement d'un aqua-blastia (une fontaine pour résumer...) dans le quartier ou réside Yuri et des conséquences désastreuses. Yuri avec son fidèle compagnon Repède se chargent de rechercher le voleur de blastia pour permettre la réparation de l'aqua-blastia. Cette quête les emmènera , bien plus loin qu'ils ne l'auraient imaginés , et ils feront des bonnes rencontres .... comme des plus mauvaises.Si le scénario reste complexe et très riche, il ne brille pas par son originalité et sa linéarité du début... Comptez 10-15 heures pour que le jeu se lance vraiment et pour que vous assistiez à une histoire digne de ce nom.
L'histoire se démarque aussi par un autre facteur, la complexité des personnages et le caractère "torturé" de certains. Ainsi, Yuri est un héros aux antipodes de ce qui ce fait actuellement dans le monde du RPG au sens ou il ne correspond pas aux héros classiques(ce qui tranche avec un certain Lloyd Irving, héros de Tales Of Symphonia ) voulant à tout prix sauver le monde et qui sont des exemples de vertus. Mais il n'est pas le seul...

Tout ces personnages donnent un cocktail détonnant et une équipe n'ayant pas grand chose en commun mais qui ,pourtant, fait preuve d'une alchimie sans faille.
Comptez entre 45 heures(pour les plus rapides d'entre vous en première partie) jusqu'à 60 heures(sans faire les quêtes annexes) pour ceux préférant s'imprégner un maximum de cet univers. Il s'agit d'une durée de vie très honorable pour un RPG de cette qualité et dans la lignée de ses confrères.

 

 

Des combats qui ne vous ennuieront pas

 


C'est classique ... mais on en redemande !

Parlons peu , parlons bien! Le gameplay n'a pas subi énormément de modifications par rapport à son aîné Tales Of Symphonia.Nous sommes toujours en présence de combats très dynamiques avec des animations très impressionnantes.La petite innovation se voit dans l'ajout, ou plutôt la continuation, du "Free Run"(système implanté sur Tales of Symphonia: Dawn of the New World) permettant au joueur de se déplacer librement sur la map de combat, contrairement à son prédécesseur ou pouviez seulement évolué selon un axe bien précis. Les "liens combats" font aussi leur apparitions(il s'agit d'une rencontre de plusieurs groupes de monstres en même temps) et permettent aux joueurs de d'intensifier légèrement la difficulté du jeu par moment.

Les "artes" sont de mises dans cet opus, ces fameuses techniques vous permettront de triompher de vos adversaire les plus coriaces. La multitude d'artes, ainsi que le gain d'objets et de capacités ,selon un personnage ,vous permettront de personnaliser au maximum les caractéristiques de celui-ci en combat. On dénote l'apparition des "frappes fatales" permettant d'achever un ennemi selon un rythme et un arte bien spécifique. L'overlimit, système ayant fait ses preuves sur Tales Of Symphonia, revient dans cet opus. En effet, une jauge se remplit en fonction des coups donnés ou encaissés et permet l'obtention d'un bonus appelé le "Hors-limite" permettant de décupler la vitesse d'attaque, une diminution des points de mana nécessaires pour utiliser un arte et même la possibilité de réaliser un arte "mystique". Ajoutez à cela possibilité de jouer jusqu'à 4 joueurs simultanément lors d'un combat , ce qui vous facilitera la tâche pendant un combat particulièrement ardu où vos coéquipiers pourront exécuter tout les artes souhaités pour vaincre votre opposant le plus rapidement possible, malgré quelques problèmes de caméras mineurs pour ce mode.
On ne s'ennuie pas dans un combat même si , par moment, vous trouverez les combats un peu redondants mais c'est le lot de tout RPG un tant soit peu réussi.

Le système de personnalisation des capacités ,que l'on gagne en prenant des niveaux, permet au joueur de donner attributs uniques à tout ses personnages ayant une influence assez visible en combat et même hors-combat pour certaines capacités. Ajoutez à cela un système de craft très présent dans le jeu , notamment pour créer de nouveaux équipements encore plus puissants et un système de cuisine permettant à votre équipe de combat d'acquérir des bonus non négligeables en combat (là encore déjà présent dans Tales Of Symphonia).

Notez aussi que le gameplay est assez "progressif", vous ne serez pas asphyxié par les possibilités de personnalisation du jeu dès le départ du jeu. Tout est expliqué progressivement, de façon à ce que le joueur comprenne les diverses possibilités du gameplay et puissent les utiliser à leur paroxysme.


Le système de donjons reste aussi très sommaire dans cet opus, ce qui ne déroge pas à la règle.Une multitude de donjons n'excellant pas dans la difficulté contrairement à un opus de The Legend Of Zelda. Un boss signifiant la fin de ce donjon, et l'utilisation, en règle générale, d'un item pour certains passages(Je vous laisse deviner lequel...)

 

 

 

Un contenu dans la lignée de ses prédécesseurs

Un grand RPG se démarque par son scénario mais aussi par sa bande son, et là encore on ne rigole pas sur cet opus.Motoi Sakuraba,le compositeur de tales Of Vesperia nous a gratifié d'une bande son de qualité avec certains passages musicaux fort sympathiques( par exemple le thème de la ville de Dahngrest ). Cependant,on pourra constater que les musiques sont légèrement moins belles et marquantes que celles des précédents épisodes de la série. Le doublage anglais, malgré qu'il soit imposé, reste très bon mais refoulera peut être les amateurs de RPGs japonais ne jurant que par les voix japonaises.

Le contenu , en général, est très important. Les quêtes annexes ajoutées à la trame principale vous occuperont environ 200 heures si vous comptez finir ce jeu de fond en comble. Certaines quêtes annexes seront parfois répétitives , ainsi que l'obtention de certains titres particulièrement coriaces.Le bestiaire est lui aussi fourni, quoique légèrement enfantin par moment, on peut observer des monstres un peu trop loufoques par moment. Bref chacun s'y retrouvera dans cet opus , entre celui voulant ressentir des émotions digne des plus grands RPGs avec la trame principale ou celui préférant exploiter au maximum le gameplay de ce soft avec la foisonnante diversité du système de craft ou la recherche d'adrénaline en se battant contre les ennemis les plus puissants du jeu.

Ajoutons à cela, d'autres éléments mythiques de la série ayant fait sa renommée tel que le fameux Colisée permettant de repousser ses limites grâce à diverses vagues d'ennemis que l'on peut vaincre uniquement avec l'aide d'un seul personnage.Les fameuses "saynètes" permettant de voir des dialogues entre personnages font leur retour et cette fois elles sont entièrement retranscrites sur la bande son du jeu contrairement à Tales Of Symphonia. Les Cut-Scenes sont particulièrement réussis quoique pas assez nombreuses et , pas assez répartis sur l'ensemble du jeu( Vous en retrouverez beaucoup vers la fin du jeu ).

Cependant, on peut constater une différence de contenu assez importante entre la version PS3 et Xbox 360. Si la Xbox360 jouit de la traduction en français, malgré qu'elle soit scriptée, son contenu reste moins important que la version de sa concurrente. En effet, neuf personnages sont jouables sur PS3 (Flynn Scifo et Patty Fleur), des costumes supplémentaires,des artes mystiques en plus pour chaque personnage, quelques donjons ajoutés,des monstres Gigantos supplémentaires et des quêtes annexes rallongeant considérablement la durée de vie de ce soft.

 

Il ne faut pas être trop gentil...

 


En conclusion...

Le J-RPG n'avait pas le vent en poupe dans cette nouvelle génération, et pourtant Tales Of Vesperia permet de voir la lumière au bout du tunnel. Sans être parfait, le jeu nous émerveille de par ses qualités singulières ralliant le dynamisme à la beauté du style "manga" et le scénario à son contenu d'une richesse considérable.

 

 

 

 

Zanza

 

 

  • JOUABILITÉ

    19

    Un gameplay foisonnant, voilà ce qu'il en ressort lorsque nous parcourons cet opus. Des possibilités monstrueuses, combiné à des combats passionnants et la possibilité de jouer jusqu'à 4 joueurs. Plus le joueur avancera dans la trame, plus les combats se diversifieront et seront tactiques.

  • GRAPHISMES

    18

    Le style manga épuré est la marque de fabrique de cette série, et on constate que, malgré l'évolution des graphismes vers le "réel" en règle général, ce style n'a pas perdu de sa classe et sait satisfaire notre rétine. On dénote ,malgré tout, quelques problèmes de textures mineurs.Certains aimeront particulièrement ,d'autres beaucoup moins...

  • BANDE SON

    16

    Une bande son composée par le génial Motoi Sakuraba qui nous émerveille une fois de plus grâce à ses compositions dont certains passages musicaux mémorables. Cependant , les musiques sont un ton en-dessous de son prédécesseur Tales Of Symphonia, les musiques mémorables dans cet opus sont excellentes mais bien trop peu nombreuses. Le doublage anglais est particulièrement réussi mais un effet scripté que l'on peut constater dans les dialogues.

  • DURÉE DE VIE

    17

    Pour venir à bout de la trame principale, compter entre 45 et 60 heures. Le scénario retient notre souffle, particulièrement après les quinze premières heures de jeu. Pour finir le jeu dans son intégralité, là encore cet opus ne déroge pas à la règle de la série. Compter minimum 180 heures pour débloquer l'intégralité du jeu.Le mode "new game +" permet de rajouter du piquant à vos prochaines parties et permet de rajouter une durée de vie considérable au soft.

  • SCÉNARIO

    18

    Un Must Have de la saga "Tales of". Scénario à vivre et à faire pour sa trame principale..

    • Points positifs

      • Gameplay très riche.
      • Certains personnages très charismatiques et sortant de l'ordinaire.
      • Style "manga" parfaitement réussi.
    • Points négatifs

      • Différence de contenu flagrante entre la PS3 et la X360
      • Scénario avec une mise en route assez lente.
      • Bande musicale moins "épique" que ses prédécesseurs.

    Conclusion

    Incontestablement, Tales Of Vesperia est un grand "Tales Of".Un gameplay d'exception couplé à une durée de vie importante.Tout les ingrédients sont là pour un des RPG les plus efficace de l'année. Les puristes lui reprocheront peut être d'être un peu moins complet que Tales Of The Abyss, mais force est de constater qu'il en reste un des opus les plus accomplis de ce qui ce fait de mieux à l'heure actuelle.

    18

  • Les avis du staff

    En complément de ce test, les autres membres du staff peuvent aussi vous donner leur avis sur le jeu

    Commentaires (12)

    Isukikun a écrit un commentaire le 17/08/2011 à 11:52

    Très bon test qui explique bien tout le contenue et la richesse du jeu.
    Cela dit je suis pas daccord sur 2 choses :

    -Les musiques pour ma part m'on pas laissé une souvenir inoubliable (enfaite je m'en rappel carrément plus) mais ça c'est question de gout
    -Tu dit que chaque tales of à sont identité propre et ces vrai, mais ces également le cas pour les Final Fantasy, nul besoin de faire le IV pour comprendre le XIII et chaque épisode à sont sytème de combat propre, donc cette remarque ne rime à rien :)

    A part contre quand tu dit système de craft je sais pas si tout le monde comprendras au premier coup.

    Zanza a écrit un commentaire le 17/08/2011 à 14:07

    Alors. Je suis d'accord pour le fameux système de craft...j'aurai du expliquer en détail le système de synthèse et de confections culinaires... Mais bon j ai préférais ne pas tout dévoiler . Je peux modifier ce point... Pour les musiques , je suis d'accord , d'autres m ont fait la remarque mais certains étaient d'accord avec moi^^ et même sans ça, il y a quelques musiques de très bonne facture... Pour la
    Comparaison avec les FF , je suis d'accord mais je considérais plutôt en terme de mentalité de jeu... Pas en terme de continuité. Pour saisir le gameplay des Ff, vaut mieux avoir jouer a l'intégralité de la serie pour percevoir les évolutions et ainsi mieux l exploiter... Mais j'ai du mal m'exprimer sur cette phrase... Il serait judicieux que je la retire =)

    Titiboy a écrit un commentaire le 18/08/2011 à 22:10

    merci pour le test

    Titiboy a écrit un commentaire le 18/08/2011 à 22:12

    hum d'ailleurs, avons-nous ici le test définitif ?
    Si c'est le cas, est-ce que Pikayub peut le regarder svp ?

    Titiboy a écrit un commentaire le 18/08/2011 à 23:23

    Perso, je trouve le test bien complet. Si tu es motivés, et toujours partant, tu pourras faire parti officiellement de notre staff de testeur, en compagnie de antokaz et vincebianconero :).

    Krowziss a écrit un commentaire le 19/08/2011 à 05:55

    Très jolie test, ça me donne envie de jouer au jeu, ça fait un moment que je le vois en rayon. Mais toujours trop chère à mon gout ^^

    Zanza a écrit un commentaire le 19/08/2011 à 12:44

    Malgré les édits , je pense avoir complété le test dans son intégralité. Donc oui c'est définitif =) et je suis motivé pour un poste de testeur =). je pensais enchaîner dans 2 semaines( je pars en vacances ^^) avec borderlands ...

    Pikayub a écrit un commentaire le 19/08/2011 à 12:53

    Lol, un test qui plairait à krowziss :p

    Même remarque qu'Isukikun concernant les FF, j'en ai fait quelques uns, aucun besoin d'en voir un pour comprendre les autres, malgré quelques similitudes (chocobo, biggs, wedge, certaines classes de perso selon les ff...)

    Cela dit, très bon test, complet, critique, et bien écrit, je regarderai si ya des corrections à faire, mais je crois que non en l'ayant lu à la va-vite :)

    Zanza a écrit un commentaire le 19/08/2011 à 16:00

    Okay de toute façon j'ai retiré les quelques lignes sur les FF, même si parlais de mentalité de jeu c'était difficilement compréhensible dans mon paragraphe >< .

    Krowziss a écrit un commentaire le 19/08/2011 à 19:02

    [quote="Pikayub"]Lol, un test qui plairait à krowziss :p[/quote] Tu sous-entend quoi? xD

    Pikayub a écrit un commentaire le 19/08/2011 à 22:37

    Je sais pas, comme un avatar qui me dit que le test te plairait.^^

    const a écrit un commentaire le 21/08/2011 à 19:31

    Publié
    + merci pour le test :)

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire à ce test !

    Le test a reçu 1 FUN

    Vous n'avez pas encore funé le test !

    ConsoleFun vous donne la possibilité de funer vos articles favoris en cliquant sur le coeur ci-dessus. Participez à la vie communautaire du site et montrez votre intérêt pour notre actualité, pour toujours plus de fun !

    Fiche du jeu

    Tales of Vesperia

    Support : Xbox 360

    Editeur : Namco Bandai

    Développeur : Namco Tales Studios

    Genre :RPG

    Multijoueur : Oui, jusqu'a 4 joueurs en local

    Moyenne des joueurs : - / 20

    Moyenne de la presse : - / 20

    Galerie d'images

    Ils possèdent ce jeu

    Connectez-vous pour ajouter ce jeu à votre collection !

    "Baromètre du test"

    "autre sujet... Namco Tales Studios"