Console Fun - Consulter le sujet - Randal's Monday : Notre preview de ce "Point&Geek" !

Randal's Monday : Notre preview de ce "Point&Geek" !

Tout ce qui se rapporte à l'actualité du jeux vidéo
Maître Ninja
Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 1092
Inscription : 23 Septembre 2011, 18:59
Localisation : Gotham Cité
Titre: Glandeur pro

Randal's Monday : Notre preview de ce "Point&Geek" !

Message par Dronfax » 28 Octobre 2014, 16:32



 



On vous souhaite tout le malheur du monde



Comme son titre l'indique, Randal's Monday raconte l'histoire de Randal Hicks, un sociopathe cleptomane dont la vie semble être une série d'échecs arrosés au bar du coin. Randal se retrouve coincé dans une boucle temporelle, forcé à revivre le même jour à l'infini (un lundi) après avoir vendu l'anneau de fiançailles de son meilleur ami Matt Griffin, ce dernier se suicidant à la fin de cette journée. Le but de Randal sera donc de trouver un moyen de s'échapper de cette boucle en récupérant l'anneau et en évitant le suicide de son meilleur ami.



Randal's Monday est un jeu avec énormément d'humour ainsi qu'un nombre astronomique de références à la culture geek. Cela passe du poster de Day of the Tentacle au bouclier de Links traînant dans la cuisine en passant par le magnet Half-Life. Le nom même du héros du jeu serait, selon les développeurs, une référence au personnage de Randal Graves, apparaissant dans le film Clerks.



 



Powned Shop





Une soirée typique, entre amis



Assez courte, cette présentation nous a donnée l'occasion de voir un moment de l'histoire où Randal tente de vendre ce qu'il peut au "Pawn Shop" du coin. Un passage assez drôle où Randal tente notamment de vendre une console portable éducative coréenne (ressemblant étrangement à une GameBoy) qui électrocuterait son utilisateur à chaque mauvaise réponse. Mel, le vendeur, pousse Randal à vendre l'anneau de son ami Matt, anneau qui a tendance à hypnotiser, obnubiler celui qui le possède (qui a dit Le Seigneur des Anneaux ?). Après avoir pesé le pour et le contre, Randal vend l'anneau, ce qui sonnera, pour lui, le début des ennuis.



 



Des références à gogo





À gogo on disait...



Randal's Monday est un jeu réservé à un public bien précis et risque de déplaire à ceux qui ne comprendraient les différentes références du jeu. Cependant, avec ses graphismes à la American Dad, son humour gras et ses personnages totalement barrés, Randal's Monday à tout pour plaire aux geeks, son public cible, mais risque de déplaire au reste. Un jeu à surveiller.


Image Image

Retour vers News de jeux vidéo

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 13 invité(s)