Back to the Future : Le 9 décembre 1994 - Tekken

Retrouvez régulièrement les différentes chroniques écrites du site
Avatar de l’utilisateur
loveandpeace
Maître Ninja
Messages : 1180
Inscription : 19 août 2013, 16:51
Titre : Rédacteur
Localisation : Bordeaux

Back to the Future : Le 9 décembre 1994 - Tekken

Message par loveandpeace » 09 décembre 2014, 14:12



Nous sommes le Mardi 9 Décembre 2014 et il y a 20 ans de cela Namco Bandai lancer sur arcade une de ses plus grandes licences. C'est une époque où les bornes d'arcade sont encore très à la mode, partout dans le monde et surtout au Japon. Et c'est d'ailleurs à l'heure actuelle encore un des seuls pays où les salles d'arcade ne se désemplissent pas !



Bref, revenons à nos moutons ! Dans les années 90, Sega et Namco sont concurrent direct et se tire la bourre, c'est un temps qui nous parait loin ! Sega vient tout juste de sortir Virtua Fighter, le premier jeu vidéo de combat en 3D et vient de mettre K.O. les autres studios de développement ! Pendant ce temps dans l'ombre, Namco prépare sa revanche et s'apprête à lancer un jeu de combat qui lui aussi est en 3D ! Et devinez quoi ? Il sort le 9 Décembre 1994 !



La claque est totale ! Sega n'a qu’à bien se tenir ! Oui car dès l'année suivant un portage sort sur Playstation 1 et dévaste tout sur son passage. Tekken est le premier jeu vidéo à avoir dépassé la barre du million de vente sur PS1 ! La classe non ?





La première version ne dispose que de 8 personnages jouables, et même si cela paraît ridicule de nos jours, à l'époque c'est déjà très bien. Chaque combattant possède son propre boss, un personnage spécial à battre au Stage 8. Heihachi, le principal antagoniste est le boss final du jeu. Les boss et Heihachi ne peuvent pas être débloqués ni joués dans la version arcade. En revanche, à l'adaptation du jeu sur PlayStation, ils seront jouables.





Tekken est un jeu très apprécié par les fans du genre, car au-delà des combats il possède une histoire profonde.



Pour résumer ,



"Heihachi Mishima était un maître de la finance japonaise. Il était à la tête de la Mishima Zaibatsu et était l'un des hommes les plus riches et les plus puissants du Japon. Pour combler le tout, sa femme, une magnifique demoiselle nippone, attendait un enfant de lui. Malheureusement, le jour de l'accouchement, sa femme mourut et lui laissa entre les mains un joli garçon prénommé Kazuya. Heihachi, dans la douleur et la tristesse, rendait responsable Kazuya de la mort de sa femme. Les années passèrent et Heihachi entretenait toujours sa haine envers Kazuya, qu'il entraînait durement à l'art du karaté style Mishima, le style de combat héréditaire.Un jour, Heihachi entraina Kazuya, étant maintenant âgé de 10 ans, loin de la maison paternelle, tout près d'un ravin. Heihachi se mit à être très agressif et à battre son enfant, et il projeta son fils dans le ravin ! Ce n'était qu'une question de temps avant que Kazuya ne rende l'âme, puisque son corps se vidait de son sang à une vitesse fulgurante. Dans un dernier élan de haine, il se jura de se venger de son père. Il allait rendre l'âme quand un démon sortit des entrailles du sol. Le démon proposait au jeune garçon de prendre place en lui, en échange de la vie et d'une éventuelle vengeance sur son père. "



"Les années qui suivirent furent très tristes et silencieuses, et Heihachi se méfiait de son fils qui avait miraculeusement survécu à son attaque. Un jour, lors d'un de ses voyages, Heihachi croisa un jeune garçon, du même âge que Kazuya, se battant dans la rue. Impressionné par ce jeune garçon nommé Lee Chaolan, Heihachi décida de l'adopter et ramena Lee chez lui.Très vite, Kazuya quitta le domicile familial pour vivre sa propre vie, le plus loin possible de son père, cet être qu'il détestait plus que tout au monde. Qu'importe, Heihachi se préparerait bien à ce que son fils vienne lui faire la peau ou peut-être que ce serait lui qui aurait à venir à Kazuya. Heihachi organisa un tournoi international d'art martiaux réunissant plusieurs maîtres du combat : le King of Iron Fist Tournament. Certains étaient intéressés par la prime, la plus importante somme d'argent jamais offerte dans une compétition professionnelle, d'autres, comme Kazuya, étaient intéressés par la vengeance."



"Avec l'aide du Démon, Kazuya gagne le tournoi du King of Iron Fist Tournament et bat son père Heihachi en finale. Se vengeant de lui, il jette son père du haut d'une falaise sans le moindre remords et prend le contrôle de la Mishima Zaibatsu, société jusqu'alors dirigée par Heihachi."



Pour l'époque les combats sont fluides et les combos à votre disposition sont nombreux. Virtua Fighter a marqué l'histoire pour être le premier jeu de combat en 3D mais Tekken a su perdurer et faire grandir sa communauté et peut se targuer d'être un des jeux de combat les plus vendu dans le monde !





Tekken 7 débarquera bientôt sur nos consoles nouvelles générations. 20 ans nous séparent du premier volet sur borne d'arcade à ce futur nouvel opus, c'est énorme ! Quel jeu peut se vanter d'en avoir fait autant ? Oui, vous avez compris, ils sont peu nombreux !



Réagissez et dites nous quel est votre personnage préféré de la licence Tekken !



 

David Giordano dit Loveandpeace. Rédacteur, newseur et testeur pour ConsoleFun.fr
Le jeu vidéo est-il un art ?
Si vous posez la question c'est que vous n'avez pas assez joué aux jeux vidéo !

Répondre

Revenir à « Chroniques Écrites »