Assassin's Creed 2

Ecrivez vos remarques et vos tests sur les jeux.
Avatar de l’utilisateur
Titiboy
Administrateur
Messages : 16658
Inscription : 26 mai 2009, 12:58
Titre : Fondateur de ConsoleFun
Localisation : Les ténèbres

Assassin's Creed 2

Message par Titiboy » 25 janvier 2010, 18:47

Enfin, il est là ! Sous mes yeux, dans mes mains ! Hourra ! Hourra ! Et oui chers amis lecteurs, ma joie ne fut pas dissimulée lors de la sortie ô combien attendue de ce nouvel opus de assassin’s creed. Depuis des mois déjà, Ubisoft me faisait baver d’envie avec des vidéos (qui spoilaient beaucoup trop à mon goût) magnifiques et des images incroyables.

Il était une fois en Italie.

Ezio Auditore est un jeune florentin oisif issu de la bourgeoisie dorée de la belle ville de Florence (qui aurait pu être le frère de Paris Hilton aujourd’hui) qui occupe sa vie de rêve entre bagarres, beuveries et flirt lorsqu’il ne fait pas le coursier pour son papa banquier. Mais ô tragédie, ô rage, le petit voit sa famille se faire pendre sur la place du marché, et alors sa vengeance sera terrible.

C’est donc cette vengeance que nous allons devoir exécuter dans l’Italie du 15eme siècle.

Cours, saute et tue !

Si en soit la maniabilité qui avait fait la force du premier est toujours là, on constate rapidement que les ingénieurs du studio de Montréal n’ont pas hésité à repousser les limites.

Plus haut, plus loin et plus fort sont les maîtres mots de notre jeune assassin qui évoluera un peu plus à chaque mission. A chaque ville, vous apprendrez une nouvelle manière de vous déplacer, une nouvelle technique d’attaque ou d’esquive, un nouvel angle d’approche dans les missions bref, on se transforme petit à petit en félin, en escaladant toits, murs, barriques, ponts, balcons. De plus vous pourrez vous suspendre au balcon, nager dans les lagunes, fleuves et flaques pour ensuite revenir à la terre ferme avec une aisance remarquable. Une telle fluidité, j’en reste bouche bée.

Rares seront les fois, où vous manquerez votre saut, car la caméra vous permet d’appréhender encore mieux le terrain et les moindres recoins où s’accrocher.


Laisse les gondoles à Venise !!!! (Air connu)

De Florence à Venise, de la Toscane à la mer adriatique, le personnage évolue dans les plus beaux décors qu’ils soient !!! On passe son temps à se dire : « il faut que je revienne ici, juste pour admirer le panorama » Les bâtiments sont travaillés dans les moindres détails, les édifices les plus célèbres sont dans la plus exacte représentation, étant allé plusieurs fois en Italie je peux vous assurer de cela, car j’ai été jusqu’à comparer les plans du jeu avec ceux des villes, mis à part quelques artères modernes, je n’ai pas trouvé une seule différence dans les « centres historiques ».

On retrouve le charme et le calme des villes italiennes, on se promène dans les rues et on se surprend à faire du tourisme en admirant un balcon, une statue, une maison, surtout que chaque monument historique à même droit à une fiche de description consultable, mais non ma chérie je ne fais que jouer, je m’instruis aussi !!!!

Cette richesse apporte énormément au gameplay et nous plonge un peu plus dans l’ambiance. Surtout que les villes sont pleines le jour et vide la nuit, on entend les crieurs qui donnent moults informations précieuses sur les villes et les personnes. Bref, il y a de la vie et ça fait du bien.


Là ! Il est là ! Attrapez le !!!!

Au-delà de cet aspect culturel bienvenu, Ezio devra faire ses preuves en tant qu’apprenti assassin, si la mission principale vous occupera une petite dizaine d’heures, il serait dommage de passer à coté des missions annexes qui contrairement au premier opus, ne sont pas occultantes pour finir le jeu, mais elles apportent une vraie différence et une variété appréciable au contenu global.

De la course, de l’assassinat politique, de la correction de méchants citoyens (genre tabasser un mari un peu trop frivole), porter un message, éliminer des gardes corrompus, voler de l’argent, des documents, observer un complot, aider un groupe de voleur, recherches de trésors. Bref il y en a pour tous les goûts, sans oublier le fameux sanctuaire de l’assassin, sorte de mission de plate forme à la Prince of Persia qui vous permettra de récupérez la fameuse armure d’Altaïr.

De plus, le niveau de difficulté est parfaitement bien géré puisque lorsque vous monterez en puissance, les gardes seront un poil plus coriace ou plus rapide juste pour faire grimper l’adrénaline. Certains sont agiles et rapides tandis que d’autres sont puissamment protégés et armés, les combats seront intenses, par le nombre de gardes différents qui arriveront mais on trouve toujours une solution pour s’en débarrasser. Il est désormais possible de désarmer un garde et d’utiliser son arme contre lui. Rien de plus jouissif d’empaler un gros lourdaux avec sa hallebarde…

Dans cette Italie marchande, des échoppes vendent armes (poignards, épées, marteaux, couteaux de lancers, poudre explosive, marteaux, fleurets) et armures (de la plus simple à la plus ouvragée), il y a même des médecins qui fourniront, un soutien logistique en vous soignant et en vendant poisons et médicaments, malheureusement, il est impossible de vendre quelque objet que ce soit. Dommage.

Mais surtout, surtout, surtout, il y a milles méthodes pour vous débarrasser des gêneurs : embuscades dans la paille, lancer de gardes depuis les toits, coups de poignards dans le dos, agressions directes ou même la simple fuite sont des éléments que l’on emploie régulièrement.

Pour vous aider, on trouve à chaque coin de rue des mercenaires, des prostitués, des acteurs et des voleurs à recruter et qui nous donnent un vrai coup de main soit pour détourner l’attention, soit pour zigoullier un ou deux indélicats.

Et il y en aura des indélicats ! Mais je ne veux absolument rien dire sur la trame principale de l’histoire pour ne pas vous gâcher le plaisir.


Bon ben alors tu viens ?

Malheureusement, le jeu souffre de quelques défauts qui aurait pu être comme même modifié, de nombreux bugs d’affichage tardif, des collisions avec les passants un peu trop appuyées, une durée de vie un peu courte et surtout, surtout un problème inadmissible de DLC (Downloadable Content) puisque certaines zones de la carte (et pas des petites en plus) sont volontairement inaccessibles et il faudra payer jusqu’à 15euros supplémentaires (pour un jeu déjà à 70euros) pour faire mumuse un petit quart d’heure, ça fait cher. Trop c’est trop. Cela me gâche mon plaisir de jouer.

On est dans le grand marketing absolu.


Signé PEKO

Avatar de l’utilisateur
Petit Baltha
Ninja confirmé
Messages : 464
Inscription : 16 juillet 2009, 21:21
Titre : Membre du Clan Fun
Localisation : esneux

Re: Assassin's Creed 2

Message par Petit Baltha » 26 janvier 2010, 15:56

lol le roman j ai pas envie de lire en gros il est bien ou pas ^^
" C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieur à celle du son, que tu as l'air brillant avant d'avoir l'air con. "

Avatar de l’utilisateur
Titiboy
Administrateur
Messages : 16658
Inscription : 26 mai 2009, 12:58
Titre : Fondateur de ConsoleFun
Localisation : Les ténèbres

Re: Assassin's Creed 2

Message par Titiboy » 26 janvier 2010, 16:00

va voir le test sur le site banane

Avatar de l’utilisateur
Tracker_o
Ninja
Messages : 82
Inscription : 29 juin 2009, 21:43
Titre : Membre du Clan Fun
Localisation : Montpellier

Re: Assassin's Creed 2

Message par Tracker_o » 26 janvier 2010, 18:55

T vrément q'un flémar baltha :mrgreen:
Image

Avatar de l’utilisateur
Petit Baltha
Ninja confirmé
Messages : 464
Inscription : 16 juillet 2009, 21:21
Titre : Membre du Clan Fun
Localisation : esneux

Re: Assassin's Creed 2

Message par Petit Baltha » 27 janvier 2010, 11:07

oui oui mais faut ouvrir le site et tout te rien de mieux a me proposer mdr et moi je chaume peut etre mais je vais a l ecole la semaine et je travaille le week end o reste de mes parents meme le dimanche alors
" C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieur à celle du son, que tu as l'air brillant avant d'avoir l'air con. "

Avatar de l’utilisateur
Tracker_o
Ninja
Messages : 82
Inscription : 29 juin 2009, 21:43
Titre : Membre du Clan Fun
Localisation : Montpellier

Re: Assassin's Creed 2

Message par Tracker_o » 27 janvier 2010, 21:13

La vie est trop injuste baltha jte comprend :mrgreen:
Image

Avatar de l’utilisateur
Petit Baltha
Ninja confirmé
Messages : 464
Inscription : 16 juillet 2009, 21:21
Titre : Membre du Clan Fun
Localisation : esneux

Re: Assassin's Creed 2

Message par Petit Baltha » 28 janvier 2010, 13:28

lol clair quelle injustice sa me donne presque envie de me sucider :mrgreen: :mrgreen:
" C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieur à celle du son, que tu as l'air brillant avant d'avoir l'air con. "

Avatar de l’utilisateur
Dr_Neville
Ninja
Messages : 207
Inscription : 30 juillet 2009, 23:19
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: Assassin's Creed 2

Message par Dr_Neville » 28 janvier 2010, 17:28

Que dire de plus que ... " Magnifique "
¤´¯`•> [C.Y] Dr Robert Neville <•´¯`¤

Image

Avatar de l’utilisateur
DesTunK
Ninja confirmé
Messages : 469
Inscription : 17 janvier 2010, 13:19
Localisation : Moirans

Re: Assassin's Creed 2

Message par DesTunK » 03 février 2010, 13:34

Forcement :twisted: :twisted:
Cherche pas, je te roule dessus :D

DTK # DesTunK

Avatar de l’utilisateur
Chamallow
Ninja
Messages : 160
Inscription : 02 juin 2009, 17:38
Titre : De passage
Localisation : DTC

Re: Assassin's Creed 2

Message par Chamallow » 10 février 2010, 12:44

Humm, ça donne envie de l'acheter.

Vous avez une plate-forme à conseiller? PS3 ou PC (avec manette de xbox 360). Mais bon si ya du DLC, je crois que ça va finir sur PC (on se comprend).
---------- __o
-------- _ \<,_
------- (*)/ (*)
~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Répondre

Revenir à « Tests de jeux sur Console Fun »