Age of Empires IV : Résumé de l'événement Fan Preview

Tout ce qui se rapporte à l'actualité du jeux vidéo
Avatar de l’utilisateur
Titiboy
Administrateur
Messages : 20089
Inscription : 26 mai 2009, 12:58
Titre : Fondateur de ConsoleFun
Localisation : Les ténèbres

Age of Empires IV : Résumé de l'événement Fan Preview

Message par Titiboy » 12 avril 2021, 23:19

Un nouvel âge est arrivé ! Vous avez pu découvrir le gameplay d’Age of Empires IV durant l’événement Age of Empires: Fan Preview, qui a mis en avant la communauté d’Age of Empires mais aussi les nombreux jeux qui ont fait de cette franchise un incontournable de la stratégie depuis deux décennies.

 



Plus de détails sur Age of Empires IV



L’événement a commencé par un aperçu de l’une des nouvelles civilisations jouables dans Age of Empires IV, le Sultanat de Delhi, mais aussi de l’une des unités les plus emblématiques de cette civilisation : l’Éléphant de Guerre. Les images de gameplay montraient des archers tirant depuis les murs du château, des piquiers au cœur de la bataille, des Savants du Sultanat épaulant les assauts des Éléphants de Guerre, dans un style très Age of Empires.

 







Nous avons ensuite pu avoir un aperçu de la campagne des Normands, ce qui fut également l’occasion de découvrir certaines fonctionnalités d’affichage inédites de Age of Empires IV. Les « soldats dorés » mettent en avant certaines unités en les plaçant sur des images réelles de ruines et de champs de bataille, ce qui nous donne une idée de la manière dont les événements dépeints dans le jeu se sont réellement passés il y a des siècles. Le tout rappelle certains documentaires, l’effet est saisissant. Vous allez pouvoir admirer ce type de présentation dans les autres campagnes d’Age of Empires IV.

 







La campagne des Normands suit l’histoire de Guillaume le Conquérant alors qu’il se bat avec le roi Harold pour le contrôle de l’Angleterre, à commencer par la bataille d’Hastings. Par la suite, ce sont ses descendants Robert, Guillaume II et Henri Ier que nous suivrons, alors qu’ils continuent de se battre pour ce qui deviendra l’Angleterre moderne. Nous avons pu observer les unités médiévales classiques en action, comme des chevaliers affrontant des piquiers sur d’immenses champs de bataille ou un siège de château impressionnant.





 







Le nombre d’unités à l’écran comme les détails affichés par le moteur du jeu donnent un aspect épique indéniable au tout. L’herbe des champs, les textures précises de la pierre sur les murs du château et les détails des unités comme leurs boucliers, lances et armures participent à établir un degré d’authenticité et de réalisme très élevé au jeu de stratégie.

 



À travers les Âges : les époques médiévales, féodales, l’âge des châteaux et l’Empire



Suite à ces révélations, nous avons pu en apprendre encore plus sur le gameplay d’Age of Empires IV, en commençant par le Haut Moyen Âge et une bataille entre les Anglais et le Sultanat de Delhi, ce qui allait nous mener à découvrir les quatre Âges disponibles dans le jeu. Les villageois Anglais accumulent des ressources pour établir leur centre-ville, les éclaireurs utilisent leurs lances pour chasser le cerf et les villageois regroupent leurs moutons pour les rapprocher de la ville. Puis un éclaireur solitaire aperçoit une fortification ennemie, ce qui n’appelle qu’une chose : la guerre. Peu de temps après, piquiers, archers et constructions plus avancées se développent, les civilisations évoluent et continuent à se battre pour le contrôle de la carte.

 







De l’autre côté de la planète, l’Âge Féodal nous montre les civilisations des Mongols et des Chinois, ce qui contraste grandement avec les châteaux et les chevaliers vus précédemment. L’architecture chinoise est immédiatement reconnaissable, les villageois cultivent le riz et les soldats habillés en tenues traditionnelles brandissent leurs épées intimidantes : pas de doute, cette civilisation est unique.









Les Mongols, eux, utilisent des structures proches de tentes, ce qui correspond à leur style de jeu et leur permet de rapidement changer leur village de lieu, à la recherche de ressources. Pouvoir déplacer sa base à l’envi est une fonctionnalité de gameplay réjouissante, qui ouvre la porte à bien des stratégies inédites.






Résumé :




  • Durant le Fan Preview, nous avons dévoilé un aperçu inédit du gameplay d’Age of Empires IV.

  • Les Definitive Editions bénéficieront de nouvelles mises à jour comme l’extension Dawn of the Dukes pour Age of Empires II: Definitive Edition et la civilisation des États-Unis pour Age of Empires III: Definitive Edition.

  • Visitez le Village Virtuel pour explorer les bâtiments et les différentes expériences possibles, en apprendre plus à propos d’Age of Empires IV et profiter de contenu vidéo exclusif.




Un nouvel âge est arrivé ! Vous avez pu découvrir le gameplay d’Age of Empires IV durant l’événement Age of Empires: Fan Preview, qui a mis en avant la formidable communauté d’Age of Empires mais aussi les nombreux jeux qui ont fait de cette franchise un incontournable de la stratégie depuis deux décennies.



Plus de détails sur Age of Empires IV



L’événement a commencé par un aperçu de l’une des nouvelles civilisations jouables dans Age of Empires IV, le Sultanat de Delhi, mais aussi de l’une des unités les plus emblématiques de cette civilisation : l’Éléphant de Guerre. Les images de gameplay montraient des archers tirant depuis les murs du château, des piquiers au cœur de la bataille, des Savants du Sultanat épaulant les assauts des Éléphants de Guerre, dans un style très Age of Empires.





Nous avons ensuite pu avoir un aperçu de la campagne des Normands, ce qui fut également l’occasion de découvrir certaines fonctionnalités d’affichage inédites de Age of Empires IV. Les « soldats dorés » mettent en avant certaines unités en les plaçant sur des images réelles de ruines et de champs de bataille, ce qui nous donne une idée de la manière dont les événements dépeints dans le jeu se sont réellement passés il y a des siècles. Le tout rappelle certains documentaires, l’effet est saisissant. Vous allez pouvoir admirer ce type de présentation dans les autres campagnes d’Age of Empires IV.







La campagne des Normands suit l’histoire de Guillaume le Conquérant alors qu’il se bat avec le roi Harold pour le contrôle de l’Angleterre, à commencer par la bataille d’Hastings. Par la suite, ce sont ses descendants Robert, Guillaume II et Henri Ier que nous suivrons, alors qu’ils continuent de se battre pour ce qui deviendra l’Angleterre moderne. Nous avons pu observer les unités médiévales classiques en action, comme des chevaliers affrontant des piquiers sur d’immenses champs de bataille ou un siège de château impressionnant.





Le nombre d’unités à l’écran comme les détails affichés par le moteur du jeu donnent un aspect épique indéniable au tout. L’herbe des champs, les textures précises de la pierre sur les murs du château et les détails des unités comme leurs boucliers, lances et armures participent à établir un degré d’authenticité et de réalisme très élevé au jeu de stratégie.



À travers les Âges : les époques médiévales, féodales, l’âge des châteaux et l’Empire



Suite à ces révélations, nous avons pu en apprendre encore plus sur le gameplay d’Age of Empires IV, en commençant par le Haut Moyen Âge et une bataille entre les Anglais et le Sultanat de Delhi, ce qui allait nous mener à découvrir les quatre Âges disponibles dans le jeu. Les villageois Anglais accumulent des ressources pour établir leur centre-ville, les éclaireurs utilisent leurs lances pour chasser le cerf et les villageois regroupent leurs moutons pour les rapprocher de la ville. Puis un éclaireur solitaire aperçoit une fortification ennemie, ce qui n’appelle qu’une chose : la guerre. Peu de temps après, piquiers, archers et constructions plus avancées se développent, les civilisations évoluent et continuent à se battre pour le contrôle de la carte.





De l’autre côté de la planète, l’Âge Féodal nous montre les civilisations des Mongols et des Chinois, ce qui contraste grandement avec les châteaux et les chevaliers vus précédemment. L’architecture chinoise est immédiatement reconnaissable, les villageois cultivent le riz et les soldats habillés en tenues traditionnelles brandissent leurs épées intimidantes : pas de doute, cette civilisation est unique.







Les Mongols, eux, utilisent des structures proches de tentes, ce qui correspond à leur style de jeu et leur permet de rapidement changer leur village de lieu, à la recherche de ressources. Pouvoir déplacer sa base à l’envi est une fonctionnalité de gameplay réjouissante, qui ouvre la porte à bien des stratégies inédites.

 





Nous avons pu ensuite découvrir l’Âge des Châteaux, où le Sultanat de Delhi et la civilisation anglaise avaient bien progressé : les Éléphants de Guerre s’attaquaient à des châteaux gigantesques, les tours de siège s’avançaient inexorablement, les soldats entrechoquaient leurs épées le long des murs du château… Le tout était vraiment épique.



Enfin, la vidéo montre l’Âge Impérial, où l’on retrouve les Chinois disposant désormais d’immenses châteaux, de structures comme des casernes ou des étables et d’une architecture plus avancée, qui se préparent à l’invasion des Mongols. Des unités impressionnantes se lancent sur le champ de bataille, les catapultes envoient des rochers sur les murs du château, les soldats sur leurs chevaux traversent le terrain au galop, des feux d’artifice explosent en l’air pour remonter le moral des troupes et plus encore.

 





Tout ce que nous avons pu voir jusqu’ici montre que Relic a su saisir les principales caractéristiques du gameplay classique d’Age of Empires (accumuler des ressources, construire, faire évoluer sa civilisation et explorer). Nous en savons encore peu sur les différences de gameplay qu’offriront chacune des civilisations, mais nous en apprendrons plus au fil de l’année, avant le lancement du jeu.

 



Dans les coulisses de Relic Entertainment



Après ces premières images de gameplay, nous avons pu en découvrir plus sur Relic Entertainment. Il est toujours appréciable de pouvoir mettre des visages sur une équipe de développement, surtout pendant une pandémie mondiale. Malgré les défis que ladite pandémie a imposé au studio, les développeurs ont pu travailler à distance pour concevoir Age of Empires IV.

 







Nous avons appris que l’équipe travaillait en étroite collaboration avec leur « Conseil de la communauté », un groupe de fans d’Age of Empires qui les aide à tester le jeu et leur donne des retours pour façonner le titre. Après tout, c’est la communauté qui jouera longtemps après la sortie ; connaître leurs retours dès le début du développement ne peut qu’aider à améliorer le potentiel du jeu.

 







Nous avons également pu mieux comprendre le travail dédié à la fidélité historique du jeu, les discussions avec des consultants comme le fait d’assister à des reconstitutions historiques pour que le jeu soit le plus authentique possible. Chaque son, chaque unité dans le jeu vient de recherches historiques approfondies. Lors de cet aperçu, il était évident que l’équipe s’est assurée de retrouver l’esprit des jeux d’origine, mais aussi d’être fidèle à l’Histoire.



Répondre

Revenir à « News de jeux vidéo »