Detention : Arrivée sur Switch imminente

Tout ce qui se rapporte à l'actualité du jeux vidéo
Avatar de l’utilisateur
Vaan
Ninja confirmé
Messages : 326
Inscription : 25 janvier 2016, 19:03
Titre : Membre
Localisation : Dans mes vêtements

Detention : Arrivée sur Switch imminente

Message par Vaan » 25 février 2018, 11:33

Les jeux horrifiques offrent de belles surprises ces derniers mois. Entre jeux classiques et réalité virtuelle, entre gore et horreur psychologique tous les pans de la terreur vidéoludique sont représentés. Chaque joueur peut choisir son degré de violence en fonction de ses affinités.

 

Nous allons parler ici d'un jeu sorti l'année passée : Detention. Développé par le taïwanais Red Candle et édité par Coconuts Island le jeu se déroule à Taïwan dans les années 60.

 


Le pays est sous loi martiale et est en proie aux tensions qui existent entre plusieurs communautés défendant chacune des partis politiques opposés. Les heurts sont intenses entre la polpulation et les forces armées qui tentent de maintenir l'ordre. L'histoire se concentre sur une école taïwanaise dans laquelle sont scolarisés nos deux personnages principaux. Alors que Weï assiste à un cours il s'endort. Au réveil il s'aperçoit, décontenancé, que l'établissement a procédé à une évacuation. La raison est aussi celle de son réveil : Une pluie diluviennes annonçant un typhon. Il décide de prendre ses jambes à son cou mais voilà des esprits maléfiques se sont emparés des lieux. Il retrouve Reï, son amie, et ensemble ils devront se frayer un chemin jusqu'à la sortie. 

 


Mêlant Point'n Click et Puzzle Game le jeu est en 2D scrolling horizontal. Les déplacements doivent s'effectuer en toute discrétion. Par exemple si le joueur aperçoit un démon il doit retenir sa respiration sous peine de trahir sa présence. Chaque pas doit être mesuré, réfléchi. Autre information importante : le jeu plus orienté infiltration qu'action puisque nous sommes dépourvus d'armes. La seule issue ? Rester dans l'ombre. Des énigmes viennent ponctuellement mettre en difficulté nos écoliers. Lors de nos pérégrinations il faut recueillir des documents papiers, des objets, ouvrir des portes, portails, fouiller les étagères etc... Des points d'interrogation indiquent les endroits à analyser. Le bouton d'action transforme la souris en main, en bulle pour les dialogues et en porte pour changer de lieu.

 

Artistiquement le jeu mélange habilement les zones claires et sombres à l'image de la psychologie torturée des lieux. La 2D intégrale est de bonne facture et lors des dialogues les personnages sont montrés face caméra. 

 

Si le jeu est déjà disponible sur PS4 et PC sa sortie est imminente sur Switch. Les possesseurs de la console pour l'acquérir dès le 1er Mars prochain. Un petit bémol néanmoins mais qui a son importance. Le jeu est intégralement...en anglais. Espérons qu'un patch ultérieur apportera la langue de Molière au jeu. Il serait dommage de passer à côté de ce jeu indé à cause de son incompréhension linguistique.

 

Si malgré l'absence de voix françaises le jeu vous intéresse voici en vidéo de quoi il retourne :

 

 

 

 

 

 


"Je ne sais pas faire de bons jeux d'action. Je préfère raconter une histoire." (ref: Hironobu Sakaguchi)

Répondre

Revenir à « News de jeux vidéo »