Dead Cells : Nous avons pu nous essayer au prochain jeu de M

Tout ce qui se rapporte à l'actualité du jeux vidéo
Avatar de l’utilisateur
Dronfax
Maître Ninja
Messages : 1115
Inscription : 23 septembre 2011, 18:59
Titre : Glandeur pro
Localisation : Gotham Cité

Dead Cells : Nous avons pu nous essayer au prochain jeu de M

Message par Dronfax » 09 novembre 2016, 18:34

Studio français développant et publiant habituellement des jeux sur navigateurs, Motion Twin est un studio qui ne vous est peut-être pas inconnu, avec à son actif des jeux tels que Hordes, Dino RPG ou Mini Troopers. Toutefois, le studio veut passer à quelque chose d'un peu différent avec leur prochain jeu : Dead Cells. Premier jeu du studio à être publié sur PC et consoles, Dead Cells est défini par ses créateurs comme un "Roguevania", puisant son inspiration dans des jeux tels que Dark Souls ou... Castlevania.

Dead Cells était présent sur le stand Made in France de la Paris Games Week. Nous avons pu tester le jeu et même interviewer Steve Filby, co-gérant de Motion Twin.







Dans Dead Cells, le joueur n'est pas aux commandes d'un personnage en tant que tel mais plutôt d'un amas de cellules qui, dès le début du jeu, iront posséder un corps mort. A partir de cela, le joueur prend alors le contrôle du corps possédé et devra se déplacer à travers un donjon généré procéduralement, affrontant zombies, larves, chauves-souris et divers boss à la difficulté encore accrue. Parce que oui, Dead Cells n'est pas un jeu facile et la mort pourra arriver rapidement sur le joueur non-averti, celle-ci étant en plus permanente, c'est-à-dire qu'à chaque mort, le joueur sera forcé de recommencer une partie sans les armes et sorts possédés lors de sa mort. Parce que si le jeu débute alors que votre personnage n'est armé que d'une épée basique et ne possède aucun sort ou aptitudes, pourrez trouver sorts et armes à travers le donjon pour ensuite les assigner à certaines touches prédéfinies (deux armes/sorts assignés à deux boutons, et deux aptitudes spéciales assignées à deux gâchettes).

 







Toutefois, lorsque que le joueur tue certains ennemis; ceux-ci peuvent lâcher cellules mortes qui, une fois récupérées, sont conservées même après la mort du personnage et qui peuvent être utilisées pour débloquer de nouveaux sorts et de nouvelles armes dès le début de la partie, en accédant à une salle spéciale, disposant d'une "Table d'Alchimie". Cela bien sûr à condition d'avoir amassé assez de cellules d'un certain type. Ce système permettant une certaine progression au joueur, et ce malgré la difficulté du jeu, le joueur continue donc à progresser après chaque mort.

Très pêchu, le jeu peut se targuer d'avoir un système de combat très dynamique, assez proche d'un Salt and Sanctuary (pour reprendre un RPG en 2D) dans l'idée puisque nécessitant la maîtrise d'un certain timing mais également de la roulade, qui vous permettra d'esquiver et d'éviter ennemis et projectiles. Très beau, le jeu propose un pixel-art aussi joli que détaillé, couplé à des animations fluides et de nombreux effets graphiques participant à construire l'ambiance du jeu.

 



Steve Filby, co-gérant du studio présente le jeu et ses mécaniques

Prévu pour Mars/Avril 2017 sur PC et éventuellement ensuite sur consoles, nul doute que Dead Cells est un projet à suivre avec attention.
Image Image

Répondre

Revenir à « News de jeux vidéo »