Assassin's Creed Unity : Un lancement qui sent le souffre

Tout ce qui se rapporte à l'actualité du jeux vidéo
Avatar de l’utilisateur
GalWii
Ninja d'élite
Messages : 926
Inscription : 15 août 2013, 00:24
Localisation : Anor Londo

Assassin's Creed Unity : Un lancement qui sent le souffre

Message par GalWii » 15 novembre 2014, 14:22

Si vous suivez un tant soi peu l'actualité du jeu-vidéo, vous n'êtes pas sans savoir que le nouvel Assassin's Creed Unity est sorti il y a tout juste deux jours. Un lancement qui sent clairement le souffre pour un épisode qui devait faire date dans l'histoire de la série et qui, malgré lui, s'est vu installé sur le banc des accusés à cause de nombreux points noirs.



Entre problèmes d'affichage, carences techniques, framerate flucutuant et un jeu final qui est loin d'être optimisé, Assassin's Creed Unity a été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase d'un verre déjà bien rempli par Ubisoft. A tel point que la firme Française, classé parmi les trois plus gros éditeurs du monde, a vu sa côte en bourse chuter de façon drastique et les joueurs n'ont pas hésité à fustiger l'éditeur sur la place publique. Et à raison.





A l'instar de Watch Dogs, qui nous avait épaté lors de sa présentation à l'E3 et qui n'avait pu, une fois le jeu sorti, tenir les promesses qu'il nous avait montré, Assassin's Creed Unity bacle sa copie et nous offre là une expérience, certes bonne, mais qui aurait mérité quelques mois supplémentaires pour être celle vraiment attendue par les joueurs.



Déçu et désabusé, c'est aujourd'hui en toute logique que le marketing agressif et quelque peu mensonger d'Ubisoft est pointé du doigt par les joueurs du monde entier. Comment accepter, aujourd'hui, de se voir proposer une expérience qui n'est pas celle qu'on nous a vendue et, pire encore, un produit qui n'est pas fini? Un jeu peut décevoir et déçoit parfois par ses mécaniques ou même son histoire, et ce même avec les plus gros efforts de son équipe, mais il ne s'agit pas de ça ici. Il s'agit d'un calendrier qui oblige les développeurs (qui sont peut-être les plus à plaindre) à fournir le plus de travail possible dans un intervalle de temps très court afin de respecter les délais. Sans parler qu'Ubisoft n'en est pas à son coup d'essai en matière de jeu incomplet.





Tout comme cette nouvelle politque des micro-transactions qui prend une place importante dans le jeu, pour quelle raison devrions-nous accepter de voir s'introduire dans nos jeux une façon aussi grossière de quémander un peu d'argent? Comme si l'achat d'un jeu n'était déjà pas suffisamment cher pour nos bourses, Ubisoft veut nous faire payer encore en échange de quoi nous posséderons des items et des compétences que les autres n'ont pas. La fénéantise au service d'un jeu, et globalement d'une industrie, qui assume dorénavant son désir d'avidité et qui ne se cache plus pour proposer aux joueurs de nouvelles fonctionnalités, qui auraient pu être intégrées dans le jeu de base.



Si l'on rajoute à tous ces problèmes, déjà bien conséquents pour Ubisoft, l'apparition d'une polémique instaurée par certains hommes politiques quant à la légitimité de son aspect historique, Assassin's Creed Unity ne cesse de faire parler de lui dans les médias comme sur internet. Après tout, on peut finalement se demander si telle n'était pas la volonté première d'Ubisoft : faire parler de son jeu. Que ce soit en bien ou en mal, par les joueurs ou par la presse, Assassin's Creed Unity reste sous le feu des projecteurs et pour un éditeur aussi important qu'Ubisoft, c'est peut-être ça le plus important.





Au final, la sortie d'Assassin's Creed Unity est l'exemple parfait de ce qu'il ne fallait par faire pour Ubisoft. A force de trop vouloir faire bien, Ubisoft fait mal, de par son statut et son besoin de maintenir en vie sa plus grosse licence, l'éditeur Français s'inscrit dans un processus néfaste qui l'oblige à prioriser la forme plutôt que le fond, de satisfaire les actionnaires plutôt que les joueurs. Si Ubisoft continue dans cette voie, ce qu'on ne lui souhaite pas, il court à sa perte. Il ne tient qu'à lui de réagir devant ce flot de mécontentements, légitimes et basés sur un très lourd passif. Et ainsi éviter de voir la guillotine tomber sur lui.



 



 



 



Avatar de l’utilisateur
*
Maître Ninja
Messages : 1581
Inscription : 07 mai 2012, 16:01
Titre : Testeur écrit, Newseur

Re: Assassin's Creed Unity : Un lancement qui sent le souffr

Message par * » 15 novembre 2014, 15:01

En même temps, il fallait s'y attendre... Ca reste du AC, ni plus ni moins.
- Responsable des testeurs
- Rédacteur de tests
- Rédacteur de news

Avatar de l’utilisateur
Dronfax
Maître Ninja
Messages : 1115
Inscription : 23 septembre 2011, 18:59
Titre : Glandeur pro
Localisation : Gotham Cité

Re: Assassin's Creed Unity : Un lancement qui sent le souffr

Message par Dronfax » 15 novembre 2014, 15:27

Je trouve que cette image résume assez bien la situation d'Ubisoft : http://images-cdn.9gag.com/photo/aNe7ZX3_700b_v1.jpg .

Après, le jeu est buggé etc... Mais on peut pas lui retirer d'indéniables qualités au niveau de son gameplay et son design
Image Image

Avatar de l’utilisateur
xionixes
Ninja confirmé
Messages : 422
Inscription : 10 mars 2012, 19:11
Titre : vidéo-testeur

Re: Assassin's Creed Unity : Un lancement qui sent le souffr

Message par xionixes » 15 novembre 2014, 16:38

Moi jle veux quand meme !

Avatar de l’utilisateur
Mr.Husotsuki
Ninja d'élite
Messages : 686
Inscription : 14 avril 2014, 12:17
Titre : Dante
Localisation : France

Re: Assassin's Creed Unity : Un lancement qui sent le souffr

Message par Mr.Husotsuki » 15 novembre 2014, 16:50

Ouille alors la j'aurai jamais cru que vous pensiez cela d'eux.

Une minute avant de faire mon long roman.

Avez-vous essayez le jeu ?

Commençons tout d'abord par la plateforme PC qui propose donc la version la plus abouti et la plus fini.

Il s'agit d'un jeu misant sur les dernières technologies actuelles. Donc pour ce qui est de l'optimisation : Le jeu est parfaitement optimisé pour les processeurs multi-coeur et les GPU dit haut de gamme. Ubisoft avait bien-sûr prévenu les joueurs depuis un bon moment. Au final tout le monde c'est jeter dessus en croyant qu'une simple GTX 840M ou GTX 650 puisse le faire tourner correctement ...

De plus, une personne suffisamment intelligente sait qu'il faut bien-sûr passé un peu de temps sur la partie avancée des paramètres proposé par le jeu ainsi que par les panneau de configuration de votre carte graphique.

Ayant testé le jeu :
I5 4650K
GTX 770
8 GB de ram
Paramètre recommande Très Elevé : 40/60FPS quasi constant

FX 8350
GTX 980/780
8GB de Ram
Paramètre recommandé Ultra : 50/80 FPS constant


Comment ? En réfléchissant un temps soit peu.


Pour les versions Consoles :

Comment peut-on croire à une révolution lorsque les deux consoles sont encore équipé de Puces Graphiques et de processeurs aussi peu puissant.

La PS4 et la Xbox One ont mérité la version qu'ils ont obtenu (malgré une limitation de la PS4 causé par Ubisoft pour évité une version supérior)

Il ne faut pas critiquer Ubisoft a tout va. Il faut plutôt gueuler sur Sony & Microsoft qui nous ont "encu..." avec leur soit disant next-gen qui au passage est vivement critiqué par différents studio de Ubisoft.


Ubisoft propose depuis de nombreuses années des soft qui pousse de plus en plus dans l'avancée technologique malgré le cas "Watch Dogs".



Bref si vous voulez acceder à la version présenté lors des trailers. Allez sur PC et bidouiller les paramètres en atteignant enfin vos attentes.

Il n'y écrit nulle-part que les trailers étaient tourné sur Consoles ni sur une configuration PC Moyenne.


Analysez , testé et réflechissez.


Pour ce qui est du reste je suis d'accord.

Mais pour le coté technique je suis complètement en désaccord, c'est là ou Assassin's Creed Unity excelle fortement !

Avatar de l’utilisateur
GalWii
Ninja d'élite
Messages : 926
Inscription : 15 août 2013, 00:24
Localisation : Anor Londo

Re: Assassin's Creed Unity : Un lancement qui sent le souffr

Message par GalWii » 15 novembre 2014, 18:09

D'accord Huso, je comprends ce que tu veux dire et heureusement d'ailleurs que la version PC soit la plus belle. Seulement, je ne pense pas que les bugs de textures et le popping varient en fonction de la carte. On ne va pas refaire le débat mais compare le prix d'une console avec un PC qui est capable de faire tourner AC U en high.. Faut aussi savoir à qui on s'adresse, les gamers occasionnels ont pas forcément envie de dépenser beaucoup pour jouer de temps en temps.



Je ne suis pas en train de critiquer Ubisoft pour avoir conçu une version console en dessous du PC, je joue moi aussi sur PC donc ça me concerne pas. C'est plutôt sur la façon dont ça s'est passé, tu trouves normal qu'un jeu soit buggé à sa sortie? Le jeu doit être très bon, ça je n'en doute pas et j'ai toujours bien aimé la série. Seulement je voulais souligner que la sortie du jeu n'était vraiment pas à la hauteur de comment on nous l'a vendu.

Je vais le tester, de fond en comble, m'en faire un avis et en écrire un test clair qui aborde tous les points ;)

Avatar de l’utilisateur
Vesperia
Maître Ninja
Messages : 1163
Inscription : 19 août 2011, 00:11
Titre : Élu du mana / Modo
Localisation : Tour du Salut

Re: Assassin's Creed Unity : Un lancement qui sent le souffr

Message par Vesperia » 15 novembre 2014, 20:34

Ils ont pas eu assez de temps de développement, ça a été annoncé et ils ont affirmé qu'ils prendraient plus de temps à l'avenir, ainsi que le fait que deux studios d'Ubi s'occuperont désormais d'un seul jeu, avec une implication égale.

Après, de ce que j'en ai vu, les bugs etc semblent rester classiques, et c'est surtout au niveau du gameplay "on trace ton parcours alors c'est plus du freerun" que ça a l'air encore plus chiant qu'avant.



Sinon j'le veux quand même, mais Rogue commence à m'intriguer un peu plus.

Avatar de l’utilisateur
Dronfax
Maître Ninja
Messages : 1115
Inscription : 23 septembre 2011, 18:59
Titre : Glandeur pro
Localisation : Gotham Cité

Re: Assassin's Creed Unity : Un lancement qui sent le souffr

Message par Dronfax » 15 novembre 2014, 21:50

@Huso selon moi, il est pas normal de devoir bidouiller le jeu pour qu'il soit fluide et l'excuse comme quoi "on l'a downgrade pour pas faire de jaloux" ne marche pas et est ridicule.
Image Image

Avatar de l’utilisateur
Titiboy
Administrateur
Messages : 16535
Inscription : 26 mai 2009, 12:58
Titre : Fondateur de ConsoleFun
Localisation : Les ténèbres

Re: Assassin's Creed Unity : Un lancement qui sent le souffr

Message par Titiboy » 16 novembre 2014, 12:28

Espérons que UbiSoft se rattrape en corrigeant les bug rapidement.
Ca devrait les faire remonter en bourse avant Noël... :). Encore 1 mois.

Avatar de l’utilisateur
almadweb
Aspirant Ninja
Messages : 37
Inscription : 03 octobre 2013, 11:25
Titre : Développeur
Localisation : ConsoleFun World

Re: Assassin's Creed Unity : Un lancement qui sent le souffr

Message par almadweb » 17 novembre 2014, 18:10

Concernant les bugs (http://www.gameblog.fr/dossier_804_top- ... reed-unity) ce n'est pas acceptable d'une super-production, les patchs sont là pour corriger des bugs rares et non pas pour faire passer le jeu d'une version alpha à une version finale du jeu. J'ai connu des versions alpha et beta bien plus abouties).



=> Dans l'état, ce jeu devrait être retiré de la vente. Et quid des joueurs encore en 56k ? Les patchs a plusieurs Go, ils font comment pour les récupérer ? (Cette histoire me rappelle furieusement un épisode de Need for Speed qui avait du recevoir un patch de 4 Go).



Concernant les performances requises sur PC, je trouve ça inadmissible. J'ai une GTX670 et elle ne passe pas. Cette carte est une haut de gamme (prix conseillé de 399€) sortie mi-2012 et vendue jusqu'à fin 2013.

De plus, le jeu ne justifie pas plus ses performances graphiques que Watch Dogs. Watch Dogs a l'avantage de proposer des options permettant à des ordinateurs de 2009 de faire correctement tourner le jeu.

J'ai fait mon "abruti" et j'ai tenté d'aller voir à la FNAC à partir de quel prix on pouvait avoir un PC qui supportait la configuration MINIMALE du jeu. La réponse est simple, un seul PC de bureau (ne parlons même pas des portables) était assez performant. Il était vendu en bonne affaire à 1500€.



=> Bref, un jeu qui aurait du sortir le 15 décembre au moins. Je comprends que l'éditeur ne veuille pas rater Noël mais ne pas rater le mois de novembre cela m'est incompréhensible.

Répondre

Revenir à « News de jeux vidéo »