1

[TEST] Uncharted 3

Blog
icone auteur news

Rédigé par

icone auteur news

Le

 

Il est souvent difficile d’être la suite d’un jeu qui a marqué la génération. Cela risque d’être le cas pour Uncharted 3 : l’illusion de Drake. On se souvient que Uncharted 2 avait conquit les possesseurs de PS3 et avait obtenu le titre de GOTY et de plus beau jeu sur console. Naughty Dog a-t-il réussi à se rapprocher encore un peu plus de la perfection ?

 

Le célèbre cocktail Uncharted

 

Les fans de la série n’ont pas à s’inquiéter, ils seront en terrain connu. Comme à son habitude Uncharted 3 propose une aventure reposant sur trois phases de jeu sans cesse renouveller : plateforme, gunfight et énigme. Et comme d’habitude ce sont les phases de plateforme et surtout de gunfight qui sont le plus présentes. La formule présente depuis le début de la série pour l’ensemble du gameplay a été conservé. On peut citer comme exemple les énigmes, plutôt facile dans leur résolution, même si certaines risquent de vous poser quelques problèmes. A l’aide du célèbre calepin de Nathan Drake, le joueur va devoir résoudre des énigmes en inspectant bien son environnement et en se servant de ses méninges.

 

Les phases de plateformes sont toujours aussi intuitives, plaisantes mais simplistes. Il suffit toujours de donner une direction et de cliquer sur une touche pour faire progresser Nathan le long des murs et des parois. Le chemin est toujours tracé et il est rare de mourir lors de ces phases. Elles pourraient donc être très ennuyeuses mais heureusement un autre facteur rentre en compte, la mise en scène. Les nombreux retournements de situations telles qu’une explosion, une prise qui cède, l’effondrement d’un bâtiment… sont comme à leur habitude un plaisir pour les yeux et à jouer. C’est un réel plaisir de tenter de s’échapper d’un château enflammé où les escaliers, les murs et le sol s’effondrent de toute part.

 

Enfin les phases de gunfight et plus largement les phases de combats ont été soumises à pas mal de changements. Premièrement les gunfights, fini les séances de tirs aux pigeons il s’agit ici de vrai combat armé. Vos ennemis sont beaucoup plus mobiles qu’avant, ils tenteront de vous encercler sous la couverture des snipers très adroits. Ils n’hésiteront pas non plus à faire appel à des hommes portant une armure, utiliser des lance-roquettes ou encore à jeter des grenades qu’il est maintenant possible de renvoyer avec un bon timing. Le joueur devra donc être en mouvement constant et progresser par l’échec. Pour se faciliter ses gunfights on peut utiliser la manière furtive et éliminer un maximum d’ennemis au corps à corps. Le corps à corps a encore plus évolué que les gunfights, plus complexe, plus dynamique et plus varié, il apporte un réel plus dans le gameplay par rapport aux épisodes précédents. Les mouvements de Nate ont été travaillés et ils sont plus nombreux. De plus Nate et capable de combattre deux ennemis en même temps, par exemple il peut repousser un ennemi d’un coup de pied alors qu’il est retenu par un autre adversaire. Des nouveaux ennemis font aussi leur apparition, des hommes grands et forts comme des gorilles qu’il faut obligatoirement battre à mains nues en effectuant pas mal de QTE. Toujours dans les nouveautés, on notera l’apparition de séquence sous l’eau et à dos de cheval. Les ajouts à ce niveau sont nombreux et plutôt intéressants.

 

Nathan c’est le plus beau !!!

 

Uncharted 2 avait eu le titre du plus beau jeu sur console de salon et avant la sortie d’Uncharted 3 aucun jeu n’avait pu lui dérober son titre. C’est aujourd’hui chose faîte avec cette suite, alors que cela semblait impossible les développeurs ont réussi à nous pondre un jeu encore plus beau avec des graphismes toujours plus époustouflants. Le joueur en aura plein les yeux devant la somptuosité des décors,  encore plus de détails, des jeux de lumières encore plus maîtrisés, une réalisation toujours exemplaire. Uncharted 3 vous fera voyager dans les endroits les plus beaux que vous n’ayez jamais vus sur votre console. De Londres à la Syrie en passant par un château en France ou encore le Yémen, Nathan est un excellent guide touristique. La réalisation de chaque environnement est une vraie réussite remplie de détails et d’une rare finesse. Les villages arabes, le désert, les ruines semblent tous plus vrai que nature, il en est de même pour la foule qui a un comportement pratiquement humain.

 

Côté bande sonore Uncharted 3 ne déçoit pas, le fan habitué à la série aura le droit à une bande son d’excellente facture comme dans les deux premiers volets. On peut l’estimer encore meilleure que les précédentes. Tous les ingrédients pour une excellente bande-son sont réunis, la musique qui transporte et qui marque le joueur, les doublages excellents dignes des meilleures réalisations cinématographiques et des bruitages plus vrais que nature. Malheureusement la plupart des musiques ressemblent beaucoup à celles des seconds opus mais n’en reste pas moins aussi marquantes, on retrouve aussi les mêmes doubleurs pour tous les personnages que l’on connait déjà tel que Nate, Sully ou Elena. Bref une bande-son où il n’y a rien à redire. On a donc un jeu tellement bon techniquement qu’il arrive au joueur de confondre les cinématiques et les phases de jeu.

 

L’histoire d’un héros et de ses amis

 

Niveau scénaristique, la série Uncharted nous a habitués à des productions « hollywoodiennes ». On a donc eu l’habitude d’avoir un scénario plutôt classique, avec un personnage principal héroïque, des ennemis brutaux et sans pitiés, et à la fin ce sont toujours les gentils qui gagnent. Si les premier et second volets respectaient ces principes, on a le droit dans cette suite à quelques nouveautés. Bien sûr Nate est toujours le même héros sans peur et sans reproches, mais il n’attire plus toute l’attention sur lui. Elena et surtout Sully ont eu aussi le droit à leur moment de gloire, en effet on va en apprendre beaucoup plus sur son histoire et notamment sa rencontre avec Nate. Ce sera l’occasion pour le joueur de contrôler Nathan adolescent. Au niveau des ennemis là aussi Naughty Dog nous propose du changement, ici pas de grosse brute russe chauve à la tête d’une armée. La personne à la tête de l’armée que va devoir affronter Nate est une femme d’âge mure, moins impressionnante mais plus sournoise que les anciens adversaires du chasseur de trésor. Des nouveautés qui sont les bienvenues même si elles sont loin de bouleverser la structure habituelle de la série.

 

Dernier point à développer, la durée de vie, le point qui déçoit souvent dans cette série. Après une amélioration dans le deuxième épisode, Uncharted 3 déçoit de nouveau. On passe d’une douzaine d’heures de jeu à plus qu’une petite dizaine pour finir l’aventure en ligne droite. Heureusement Naughty Dog n’a pas voulu que les joueurs se sentent lésés et a apporté beaucoup de contenu au niveau de multijoueur. Le mode online est toujours présent mais bien plus étoffé avec des nouveaux modes de jeu, des nouvelles cartes, des nouveaux personnages et encore plus de DLC… L’une des bonnes surprises est l’apparition d’un mode multijoueur splitté, on y trouve le classique mode survie où les 2 joueurs devront combattre des vagues d’ennemis. Plus original on trouve un mode scénario totalement différent du scénario du mode solo mais qui ne lui arrive pas à la cheville. Même s’il y a bien l’existence d’un scénario, les deux joueurs ne verront pas de phases de plateforme ou d’énigmes mais que des phases de gunfights. Le challenge plutôt relevé dans ce mode ainsi que la possibilité d’acheter des armes et des compétences pour son personnage le rende tout de même intéressant.

 

Malheureusement malgré ces nombreuses nouveautés et améliorations au niveau technique, du gameplay et du contenu… Le joueur aura toujours une sensation de déjà-vu, l’effet de surprise lors des scènes impressionnantes n’aura plus le même effet qu’auparavant, le plaisir de la découverte sera estompé. Uncharted 3 est un très grand jeu mais qui ressemble un peu trop à ses aînés.

 

VERDICT FINAL

 

GAMEPLAY : Malgré quelques nouveautés, la jouabilité est quasi-identique à celle du second opus. Ce n’est pas une mauvaise chose en choix, bien au contraire, Nathan obéit au doigt et à l’œil. Les phases de plateformes sont toujours aussi plaisante bien que simpliste. Les gunfights et les combats, quand à eux, se sont vus dotés de nouvelles améliorations fortes sympathiques. 18/20

 

DUREE DE VIE : Certains joueurs risquent d’être déçus. Alors que le second volet tentait de corriger ce point noir en augmentant la durée de vie à 12 heures pour l’aventure solo, le mode aventure se finit ici en une petite dizaine d’heures. Comme d’habitude il est possible de rejouer les différents niveaux pour trouver l’ensemble des trésors. Mais c’est surtout les modes multijoueurs online et écran splitté qui risquent d’ajouter encore quelques heures à la durée de vie. 14/20

 

GRAPHISMES : Magnifique, sublime, splendide... Nous sommes tout simplement en face du jeu le plus beau sur console à ce jour. La qualité technique est au rendez-vous avec une réalisation des personnages encore plus réalistes. Les paysages sont, en plus d’être très variés, d’une rare finesse remplis de détail et de jeu de lumière parfaitement maîtrisé. On frôle de justesse la note maximale. 19/20

 

BANDE SON : La bande sonore de ce 3ème épisode est à la hauteur de ses prédécesseurs. Les musiques ne sont pas sans rappelées celles des premiers opus mais elles n’en restent pas moins excellentes et marquantes. Comme d’habitude dans cette série les bruitages sont réalistes et les doublages d’excellente facture. 18/20

 

SCENARIO : On est peut être en face du meilleur scénario de la série même s’il est vrai que c’est une histoire de goût. La découverte des aventures de Drake est toujours aussi passionnante mais le petit plus vient de la présence d’un ennemi diffénrent des deux premiers épisodes plus fourbe et plus sournois, le flashback qui nous raconte la rencontre entre Drake et Sully, l’évolution des relations entre certains personnages… Malheureusement cet épisode, par rapport aux autres, ne surprend pas autant lors de ces moments critique pour Nathan réalisé à la « hollywoodienne ».  16/20

 

NOTE GLOBALE : Nathan Drake est de retour plus en forme que jamais. Avec une réalisation technique encore meilleur, des ajouts au niveau du gameplay et un scénario qui se distingue de ceux des précédents volets, Uncharted 3 possédait toutes les armes pour surpasser son aîné. Néanmoins celui-ci le ressemble trop et n’a pas son charme au niveau de la surprise lors des scènes sorti tout droit d’un film d’actions, il devra se contenter de l’égaler. Uncharted 3 est une excellente pioche que vous soyez fan ou non de la série, un jeu à posséder obligatoirement pour tout possésseur de PS3 18/20

 

Les plus

Le plus jeu console

Un scénario plus original

Des nouveautés sympathiques

 

Les moins

Trop proche d’Uncharted 2

L’effet de surprise qui s’estompe

Une aventure trop courte 

Galerie d'images

Note des Membres :- / 10


Commentaires

Titiboy a écrit un commentaire le 21/03/2013 à 20:18

Antokaz, revient boudiou. Tu as disparu. Tu nous manque; revienssssssssssssssssssssss :)

Connectez-vous sur le forum pour commenter cette news.

L'article a reçu 0 FUN

Vous n'avez pas encore funé l'article !

ConsoleFun vous donne la possibilité de funer vos articles favoris en cliquant sur le coeur ci-dessus. Participez à la vie communautaire du site et montrez votre intérêt pour notre actualité, pour toujours plus de fun !

photo_profil

Blogueur : antokaz