Actualité du jeu vidéo

icone page de journal

Les news de jeux les plus récentes

Catégorie : test-trophees

test-trophees

Publié le | Par

(1 commentaires)

Overcooked! All You Can Eat : Notre review sur les trophées !

Sorti le 10 novembre 2020 sur toutes les plateformes, Overcooked! All You Can Eat est un party game sur le thème de la cuisine. Édité par Team17, co-développeur aux côtés de Ghost Town Games, ce jeu consiste à préparer les commandes demandées dans le temps imparti afin de gagner le maximum de points. C’est parce qu’il nous a été proposé par le Playstation Plus en ce mois de septembre 2021 que nous nous sommes lancés dans l’aventure. Le jeu regroupe en fait plusieurs contenus remasterisés, à savoir Overcooked!, Overcooked! 2 et tous les contenus additionnels sortis jusqu’ici, en plus d’un DLC inédit et d’un mode multijoueur en ligne qui regroupe les joueurs de toutes les plateformes.     Parlons justement de la base de ce jeu : le multijoueur. Nous avons pu nous essayer au jeu en solo, et en multi aussi bien local qu’en ligne, et force est de constater que le jeu est nettement plus fun quand on y joue à plusieurs. Il est d’ailleurs nettement moins difficile quand on s’y attaque en bande et c’est pour cela que nous vous conseillons vivement d’aborder ce jeu à plusieurs.   Le principe des différents niveaux sera toujours le même : préparer le maximum de commandes dans le temps imparti, tout en prenant en compte les différentes contraintes qui vous compliqueront la vie, que ce soit des tapis roulants, des sols glissants, des temps de cuisson à respecter pour ne pas mettre le feu à votre cuisine, et bien d’autres choses encore ! Le jeu dispose d’une grande variété d’obstacles tous plus fun les uns que les autres. Ajoutez à cela une musique super entraînante, une atmosphère très enfantine et un univers haut en couleurs et vous obtiendrez l’un des meilleurs party games disponibles sur Playstation !       Les voici, les voilà : les trophées ! La principale bonne nouvelle est qu’aucun trophée n’est manquable, et que vous pouvez donc attaquer le jeu sans trop vous soucier de ces derniers. Lancez-vous donc dans l’aventure en complétant le mode histoire de Overcooked ! 1 et 2, faisant de vous Le Héros du thym avant d’affronter Les Zomb’mies. Vous serez à cet instant déjà un Chef international en ayant visité tous les lieux du jeu, et on ne vous racontera Pas de salades après avoir réalisé les tutoriels des deux jeux. En plus de ces quatre trophées liés à l’histoire, ce ne sont pas moins de quatre autres trophées qui seront tombés lors de votre aventure, tous liés au fait de terminer un niveau dans un endroit spécifique. Pensez également à caresser le chien du Roi Oignon dans les deux scenarii pour obtenir deux trophées supplémentaires.     L’histoire étant terminée, partez compléter le contenu additionnel Ever Peckish Rises pour montrer votre Gloutonnerie, et terminez le premier niveau de chaque monde en tant que Grand voyageur. En terminant un monde dans le Rab de garniture, on vous demandera si Vous voulez des frites avec ?, faisant d’une pierre deux coups avec Gloutonnerie. Pour gagner du temps pour la suite, avancez jusqu’au niveau 5 du DLC Festive Seasoning, afin d’accéder au lance-flammes pour cuire 20 aliments avec ce dernier, même s’il y a un Risque d’incendie. Pensez à incarner un Raton magique pour vous téléporter et à prendre le rôle d’une créature aquatique dans un niveau sushi car Ça sent le poisson, les deux trophées se réalisant sur Overcooked! 2.   Partons maintenant à la conquête des challenges demandant d’accumuler une action un certain nombre de fois, ce qui devrait déjà bien avoir avancé en ayant terminé les trophées précédents. Pour avancer considérablement dans votre quête du trophée de platine, vous devrez : Lancer 100 ingrédients dans une marmite, pour faire une Marmite à 3 points, ce qui ne sera faisable que dans Overcooked! 2 et ses DLC ; Rouler 10 fois sur des zomb’mies, laissant de côté la Prudence au volant. Ce trophée se réalise avec le véhicule, lorsque vous changez de niveau toujours sur Overcooked! 2 ; Ressusciter 10 fois, malgré vos Gaffes en cuisine ; Livrer le mauvais plat 10 fois, les clients s’écriant « C’est CRUU » ; Jeter 99 aliments à la poubelle…vous vous prenez pour un Éboueur ou quoi ?     Les trophées liés à des actions cumulables étant réalisés, lancez-vous maintenant sur les actions spécifiques en commençant par faire manger vos clients Sur le pouce, ce qui consiste à servir 5 commandes en moins de 30 secondes. Veillez d’ailleurs à servir vos commandes dans l’ordre pour faire de La cuisine mécanique, retirez un aliment du feu une seconde avant de devoir faire baisser la Chaleur insoutenable d’un incendie, prenant ainsi un Risque calculé. Si par malheur un incendie se déclenche, laissez brûler dix cases à la fois car Tout va bien. Enfin, gardez une commande prête plus de 30 secondes avant de la servir, même si le client vous dira que C’est FROID. En passant, pensez à utiliser tous les émoticônes pour Que d’émotions.   A partir de là, si ce n’était pas le cas auparavant, il est fortement conseillé de disposer de plusieurs manettes afin de faciliter grandement la suite de votre quête, car on va vous demander de terminer des niveaux avec des chefs en particulier, ou de réaliser des interactions avec un autre joueur. Pour commencer avec les trophées réalisables avec deux chefs, qu’ils soient sur la même manette ou pas, terminez n’importe quel niveau avec 3 étoiles en mode classique alors que chaque joueur est une boîte, en tant que Champion de boxe, expulsez quelqu’un d’un niveau pour Pizza-yoyo, et faites votre Critique culinaire en lançant 5 tomates à un autre joueur.     A noter : Pour les trophées cités ci-après, nous avons utilisé deux manettes en choisissant les personnages adéquats et avons laissé le niveau s’écouler sans forcément jouer, ce qui vous sera d’une grande aide si vous jouez en solo.   Prenez donc votre deuxième manette et jouez le niveau 4-2 de Overcooked ! alors que les joueurs incarnent un loup-garou, un vampire et un fantôme… quelle Monstrueuse salade ! Terminez également le niveau 2-2 avec 4 chefs rats, car c’est une Infestation et terminez n’importe quel niveau du DLC Campfire Cook Off avec 4 ours, pour faire un Pique-nique d’ours. Lancez ensuite un niveau avec 4 reptiles, membres de l’Ordre du nouveau monde, et vous aurez sûrement également vu qu’Ils ne se doutent de rien… puisque 3 chefs au moins sont identiques. Enfin, prenez 4 chefs à lunettes pour jouer la Divinité de la friture, et choisissez des chefs extraterrestres pour lancer et attraper un ingrédient 15 fois sans le faire tomber, une Gelée de l’espace par exemple.     Vous y êtes presque, c’est la dernière ligne droite ! Partez en mode arcade et effectuez 15 duels pour remporter Le tournoi culinaire, devenant ainsi Spécialiste du dîner. Arrangez-vous pour gagner l’un de ces duels, quelqu’un deviendra ainsi Fan de vous. Evidemment, ces objectifs sont nettement plus fun en les réalisant en ligne avec un ami !       FUN : 18/20 DIFFICULTÉ : 5/20 DURÉE D’OBTENTION : 15 – 20h                       NOTE GLOBALE : 19/20   On ne connaissait la licence que de nom, nous voilà conquis ! Overcooked! est clairement un jeu qui se joue à plusieurs pour en tirer tout le fun qu’il est capable de procurer aux joueurs, et c’est ce que nous avons essayé de faire au maximum. C’est vraiment avec un grand plaisir que nous sommes devenus Chef légendaire, et avons découvert ce jeu dynamique et rythmé, pour un pur moment de fun à plusieurs. On remerciera encore une fois le Playstation Plus de nous l’avoir proposé. Si vous êtes motivés, dépêchez-vous, il ne vous reste que quelques jours aux abonnés pour l’ajouter à leur bibliothèque ! Et de notre côté, on est impatients de voir débarquer un troisième op

Consulter l'article en détail ...

test-trophees

Publié le | Par

(0 commentaires)

Black Mirror : Notre review sur les trophées !

Black Mirror est un point’n’click horrifique sorti le 28 novembre 2017 sur PC, Playstation 4 et Xbox One. Développé par THQ Nordic et édité par KING Art, le jeu raconte l’histoire de David Gordon, de retour dans la maison familiale afin de discuter l’héritage de son père, qui est mort dans de tragiques circonstances inexpliquées. Au fil de l’histoire, David va découvrir que sa famille et sa maison sont liées à d’étranges phénomènes surnaturels.     Le gameplay de ce jeu est plutôt simple à résumer : on se déplace et on interagit avec notre environnement, et c’est tout ! Les énigmes ne sont pas très complexes à résoudre à partir du moment où on prend la peine de lire ce qu’il se passe, même si certains des sous-titres n’ont pas eu droit à une traduction en français. Autre bémol de ce titre, l’obscurité dominante du décor fait que tout devient facilement illisible si on ne joue pas dans le noir… Mais c’est le scénario qui veut ça, il est plus difficile de faire de l’horreur en plein jour ! En ce qui concerne le scénario, il est plutôt riche et bien construit, et on a hâte de progresser dans les cinq chapitres qui composent l’histoire pour résoudre le mystère qui nous entoure, un bon point donc.         Évoquons maintenant ce qui nous intéresse : les trophées ! Ils sont au nombre de 22, et quatre d’entre eux peuvent être manqués, devant être obtenus lors des trois premiers chapitres. Au cours du premier chapitre, le majordome vous conduira à votre chambre en vous souhaitant Bienvenue à Sgathan Dubh. C’est juste après cet évènement que vous pourrez débloquer le premier trophée manquable, en ouvrant le bureau Sans laisser de traces, ce qui vous demandera d’utiliser le fil et non le couteau pour ouvrir ce dernier. Une fois les énigmes du bureau résolues, vous verrez un petit garçon et débloquerez Attention danger. Enfin, vous verrez le Chapitre I terminé quand vous aurez utilisé la clé du maître obtenue dans le meuble afin de vous rendre dans le bureau de votre défunt père, et résolu les énigmes qui y figurent pour découvrir une magnifique maquette. En route pour le chapitre 2, au cours duquel vous commencerez par laisser votre curseur dans un cercle qui se déplace, au risque de crier « Je ne peux pas respirer ». Puis, au moment du petit déjeuner, veillez bien à Manger sainement et rester en bonne santé en dévorant tout ce qui se situe sur la table, pour ne pas louper ce deuxième trophée manquable. Un peu plus tard, vous escaladerez un mur pour examiner une entité étrange, et tomberez 20 000 lieues sous les mers. Voici le Chapitre II terminé.     Nous voici au début du troisième chapitre, pendant lequel vous ne devrez surtout pas demander la clé de la cave au majordome, mais plutôt utiliser le monte-plat qui fera une petite Musique d’ascenseur, troisième trophée manquable du jeu. Vous ferez ensuite une Rencontre spectrale en analysant ce qui s’est passé dans la cave, il est d’ailleurs conseillé de sauvegarder juste avant d’inspecter la scène pour vous éviter de refaire des manipulations inutiles ensuite. Un peu plus tard, dans la serre, vous examinerez le bras de Cécilia, le sécateur et la fêlure, Comme une fleur puis devrez apprendre à calmer vos nerfs encore une fois, car Je ne peux toujours pas respirer. Enfin, vous irez dans le grenier retrouver votre cousin, interagissez avec ses marionnettes avant de lui parler pour obtenir le dernier trophée manquable de ce titre : Profondo Russo. Il vous reste désormais à progresser jusqu’à voir le Chapitre III terminé. A partir de là, étant donné qu’aucun autre trophée n’est manquable, vous n’aurez plus qu’à terminer le scénario pour obtenir les sept trophées restants, et le platine une fois le Chapitre V terminé.         FUN : 11/20 DIFFICULTÉ : 2/20 DURÉE D’OBTENTION : 5 – 6 h   NOTRE GLOBALE : 12/20 Soyons clairs, Black Mirror n’est pas un incontournable du point’n’click, et pourrait prendre exemple sur des titres comme Life is Strange ou les jeux Telltale pour s’améliorer. On sent ici le côté réchauffé d’une licence des années 2000, même s’il s’agit d’un reboot de la licence originale de 2003. La musique est peu présente voire inexistante, des temps de chargement existent à chaque changement de pièce (même en jouant sur PS5), et les traductions sont parfois un peu hasardeuses. Cependant, le scénario est prometteur, et pourrait donner des suites intéressantes si les principaux défauts sont gommés. Quoiqu’il en soit, Black Mirror ne restera pas gravé dans nos mémoires mais nous a fait passer un bon moment, et on laissera sa chance à une potentielle suite améliorée !

Consulter l'article en détail ...

test-trophees

Publié le | Par

(0 commentaires)

Scarlet Nexus : Notre review sur les trophées !

Scarlet Nexus inaugure une nouvelle licence proposée par Bandai Namco, sorti le 25 juin 2021 sur Playstation 5, Playstation 4, Xbox One, Xbox Series et PC. Ce J-RPG nous met dans la peau de Kasane et Yuito, deux personnages enrôlés au sein de la Brigade d’Extermination des Autres, abrégée BEA, qui seront très utiles dans la lutte contre les Autres grâce au fort potentiel de leurs pouvoirs.   Les Autres, ce sont des monstres qui tombent de la Ceinture d’Extinction qui trône dans le ciel terrestre, et qui cherchent à tout prix à manger le cerveau des humains. C’est donc la BEA qui est en charge de protéger l’humanité grâce aux pouvoirs psioniques de ses membres, certains maîtrisant le feu, la glace, ou l’électricité entre autres.     Il est donc possible de vivre l’histoire sous deux angles différents, celui de Kasane et celui de Yuito, qui ne seront pas confrontés aux mêmes évènements, permettant ainsi de connaître différents points de vue d’une même situation, comme les deux faces d’une même pièce. Le gameplay des personnages est d’ailleurs légèrement différent bien qu’ils possèdent le même pouvoir, la psykokynésie : Yuito utilisera donc un style de combat au corps-à-corps avec son épée, tandis que Kasane privilégiera des attaques à distances avec ses couteaux manipulés grâce à son pouvoir.   A noter qu’au fil de votre progression, vous acquerrez de plus en plus de nouvelles aptitudes grâce aux points de compétences que vous pourrez affecter à votre guise, renforçant ainsi la sensation d’évolution de votre personnage au fur et à mesure que l’histoire avance. Si vous souhaitez obtenir des infos plus précises et détaillées sur l’aspect général du jeu, nous vous invitons à consulter notre test écrit. Pour cet article, nous allons nous concentrer sur ce qui nous intéresse ici, les trophées !     Les trophées de Scarlet Nexus n’ont rien de bien difficile, mais il est important de savoir que dix d’entre eux peuvent être manqués, tous liés aux étapes de relation avec les différents personnages. Gardez donc en tête de systématiquement répondre aux messages cérébraux que vous recevrez, et d’aller parler à tous les personnages à chaque interlude, activant ainsi les étapes de relation nécessaires à l’obtention des trophées. Vous obtiendrez ces derniers vers la fin de la seconde run, car il vous faudra en effet terminer le jeu avec les deux personnages afin de débloquer Des fils rouges pour deux.   Une fois cela en mémoire, lancez-vous dans l’aventure avec votre premier personnage, l’ordre dans lequel vous effectuerez vos deux parties n’ayant que peu d’importance au final. Vous démarrerez donc votre carrière de Gardien écarlate, jusqu’à une Conclusion Historique, pour aller Vers un avenir inconnu en terminant votre première run.     Petit point concernant le niveau d’affinité que vous avez avec vos amis, à ne pas confondre avec les étapes de relation dont il est question dans les trophées cités plus haut, il vous sera demandé de montrer votre esprit de Camaraderie en montant votre lien avec un personnage au niveau 6, ainsi que de montrer vos Liens très étroits avec les autres personnages, en les montant tous au niveau 6. Pour ce faire, outre les actions nécessaires aux étapes de relation, il vous sera possible d’offrir des Cadeaux à chaque personnage. Vous devrez d’ailleurs offrir tous les cadeaux à tous les personnages, ce qui ne sera possible qu’en fin de seconde run, étant vous-même Fana de cadeaux, que vous pourrez échanger contre des objets collectés lors de vos aventures, passant de Collectionneur lors du premier échange à Accumulateur compulsif une fois 100 types d’objets échangés.   Toujours en ce qui concerne la boutique, dépensez un peu de l’argent que vous aurez cumulé pour devenir Richissime en faisant vos Premiers pas dans la mode, en changeant votre apparence pour la première fois et devenant ainsi une Fashionista une fois 100 accessoires achetés. Profitez également de cette étape pour acheter une tête de Baki et l’équiper à tous les membres de votre équipe, faisant de ces derniers de magnifiques Bakis. Pendant que vous êtes à la planque, profitez-en également pour poser devant l’affiche de la BEA qui se situe dans la salle de sport, pour crier « Protection ! ».     Au fil de votre aventure, alternant histoire et interludes, vous aurez la possibilité de terminer des quêtes annexes, ces dernières demandant généralement de tuer une variété d’Autres bien particulière, et ce d’une façon bien spécifique. Accomplissez donc votre première quête pour devenir L’allié de tous, puis Héros de la BEA une fois votre trentième quête terminée.   A noter : Il existe un total de 34 quêtes sur une run, ce qui est largement suffisant pour obtenir les trophées correspondants. Si vous voulez faciliter les choses, il est tout-à-fait possible de cumuler les quêtes sur vos deux runs, certaines quêtes n’apparaissant qu’à partir d’un certain chapitre. Ainsi, vous êtes libres d’accomplir 10 quêtes lors de votre première partie, puis 20 sur la seconde.   A cet instant, plusieurs trophées seront peut-être tombés sans même y prêter attention, mêlant actions spécifiques à réaliser en combat et actions cumulées au fil de votre périple : Tenez le coup Au-delà de la souffrance en utilisant le SAC 100 fois ; Devenez Maître du champ psionique en achevant 100 ennemis avec le champ cérébral. D’ailleurs, essayez de trouver un endroit avec beaucoup d’ennemis afin de monter votre combo au maximum dans le champ cérébral en tant qu’Expert en champ cérébral ; Utilisez la pression cérébrale 20 fois, grâce à R2, pour devenir Exterminateur d’Autres et faire D’une pierre deux coups en éliminant trois ennemis simultanément par ce biais ; Montrez que vous avez Le pouvoir de l’observation en réalisant 20 esquives parfaites ; Éliminez un total de 1000 ennemis, en tant que Soldat puissant ; Laissez l’Égarement s’emparer de vous dans le champ cérébral, en laissant s’écouler le décompte jusqu’au bout. Faites cela le plus tôt possible car les alliés vous aideront à allonger le timer au fil de votre progression, montrant ainsi que Tu n’es pas seul ; Soyez un Psychokinésiste aguerri en réussissant 50 enchainements avec un objet spécial, grâce à la touche L2 ; Montrez que vous êtes Sous protection rapprochée, en activant 20 visions combattantes ; Activez Le pouvoir du Nexus en utilisant 4 visions de combo lors d’un même enchaînement. Vous devrez d’ailleurs toutes les activer pour Expert des liens, ce qui sera uniquement faisable sur la seconde run car vous devrez également utiliser les visions de combo du personnage que vous contrôlez sur la première partie lors de la seconde ; Écrasez cinq ennemis avec un bus, ce dernier étant en Roue libre.     Comme pour les trophées liés aux étapes de relation, certains objectifs ne seront accessibles qu’à la fin de votre seconde partie : votre Soif de connaissance vous demandant d’apprendre toutes les compétences d’une catégorie de la carte cérébrale, alors que votre Omniscience nécessitera d’apprendre toutes les compétences, nécessitant ainsi de farmer les monstres pendant quelques heures pour atteindre le niveau 80.   Notre astuce : Afin d’optimiser le temps nécessaire à l’obtention de l’expérience manquante pour atteindre le niveau 80, il est conseillé de tuer en boucle le premier groupe de monstre de l’étage 7 du tombeau des Sumeragi, une zone de fin de jeu, ce groupe octroyant un total d’environ 64 000 points d’expérience. Téléportez-vous ensuite dans une autre zone, puis revenez-y afin de réitérer l’opération. Pas très stimulant, mais plutôt efficace !   Il ne devrait rester qu’un trophée qui n’est accessible que sur deux parties, Exterminez-les tous, qui vous demandera de compléter le registre des ennemis. Veillez également à collecter les dix textes mystérieux, lors du scénario de Yuito, au sein de l’hôpital de la BEA, faisant de vous un Archiviste. A cet instant, vous aurez sûrement déjà ranimé un total de 5 alliés, pour prouver votre Amitié, serez déjà un Psychokinésiste acharné après avoir lancé 100 objets, et un Allié de confiance vous aura sûrement déjà porté Secours en vous protégeant ou en vous ressuscitant.       FUN : 17/20 DIFFICULTÉ : 7/20 DURÉE D’OBTENTION : environ 50h (en skippant les éléments connus sur la deuxième partie)                       NOTRE GLOBALE : 17/20   Avec un gameplay super dynamique, un scénario riche et très bien construit ainsi qu’une bande son au service de l’émotion, Scarlet Nexus se présente comme une référence du genre. On pourra cependant regretter le fait qu’il ne présente que peu de cinématiques animées, mais énormément de dialogues à base de sous-titres sur une image fixe, ce qui peut nuire à l’immersion du joueur et peut finir par le lasser à la longue. Si le trophée de platine est loin d’être inaccessible, c’est clairement pesant de se retaper les lignes de dialogues lors de la seconde partie. Malgré cela, c’est avec un grand plaisir que nous avons terminé la Trame de Fils rouges, le jeu nous ayant même motivé à regarder l’animé créé pour l’occasion. Si vous avez encore des doutes, retrouvez notre test vidéo ainsi que notre test écrit détaillé et vous sortirez convaincus !

Consulter l'article en détail ...

test-trophees

Publié le | Par

(0 commentaires)

Marvel’s Spider-Man Miles Morales : Notre review sur les trophées !

Marvel’s Spider-Man Miles Morales est le dernier jeu sorti de la licence Spider-Man exploitée par Insomniac Games. Sorti le 12 novembre 2020 sur PS4, et le 19 novembre sur la Playstation 5 tout juste disponible, ce standalone met le joueur dans la peau de Miles Morales, le second Spider-Man, que nous avons pu rencontrer dans le premier opus.     En ce qui concerne le gameplay, cela est relativement identique à Marvel’s Spider-Man : on voltige d’immeuble en immeuble, on lance des toiles, on immobilise les ennemis… Par contre, l’acquisition des différentes techniques est faite de manière nettement plus intelligente car elle est parfaitement justifiée et intégrée au scénario. Un pouvoir inédit figure d’ailleurs dans cet opus : la bioélectricité, qui vous permettra de faire des explosions électriques pouvant paralyser les ennemis, entre autres. On pourra aussi noter une meilleure gestion des crimes, qui apparaissent directement dans l’appli accessible en jeu et non aléatoirement comme ce fut le cas dans le premier opus. Concernant le scénario, Miles Morales doit remplacer Peter Parker pendant que ce dernier est parti rejoindre MJ en Symkarie, et doit donc se faire connaître pour gagner en légitimité. C’est à cette occasion qu’il devra contrecarrer les plans de Simon Krueger, qui souhaite commercialiser et démocratiser le Nuform, une nouvelle source d’énergie révolutionnaire mais finalement nocive pour les personnes étant à son contact. Il devra aussi affronter Tinkerer, une rebelle dépourvue de sens éthique et prête à tout pour lutter contre Krueger avec son gang de l’Underground. L’identité de Tinkerer, que l’on découvrira assez vite, permettra de mettre en avant les failles psychologiques de notre jeune Spider-Man, qui n’a que 17 ans au moment où se passe l’histoire.     Graphiquement très beau, la version PS4 dispose de temps de chargement très courts. La version PS5, elle, en est totalement dépourvue, grâce à son disque dur SSD. Le Ray Tracing est bluffant, les visages sont particulièrement expressifs, et les combats sont d’une fluidité incroyable ! Miles Morales met en avant les capacités de la console, et c’est vraiment très prometteur pour le futur !       Parlons maintenant de ce qui nous intéresse : les trophées ! Deux trophées peuvent être manqués ici : veillez à remporter le mini-jeu des fusées, qui ne figure pas sur votre chemin donc fouillez bien lors de votre flashback au sein de l’exposition des sciences en fin de scénario, car vous avez L’esprit de compétition. En début de partie, faites en sorte que Rhino percute 15 objets lors de votre Rodéo sur Rhino, car c’est comme Un Rhino dans un jeu de quilles.     Lancez-vous donc dans l’aventure, et obtenez les 12 trophées qui y sont liés. Essayez de varier les plaisirs en effectuant également la collecte, et les missions annexes de l’application Araignée Sympa du Quartier, dans le but de terminer le jeu à 100% et posséder Un nouveau chez-soi. Pour ce faire, vous devrez : Accomplir les 12 missions annexes de l’application ASDQ et obtenir une Note de cinq étoiles ; Effectuer le Chapardage de toutes les caches de l’Underground, y compris celles se trouvant dans les bases, pour un total de 55 caches ; Récupérer les capsules temporelles, pour devenir Explorateurs urbains ; Parcourir l’Avenue de la mémoire en collectant toutes les cartes postales ; Faire fermer les 3 labos de Roxxon Juste sous leur nez ; Clôturer les 3 repaires de l’Underground pour voir l’Underground terrassé, c’est également l’occasion de ne pas se faire repérer car Ils n’ont rien vu venir ; Compléter tous les objectifs bonus des différents types de crimes pour devenir Maître du crime ; Récupérer les enregistrements sonores pour soigner vos Entailles profondes ; Faites en sorte d’avoir chaque Spiderentrainement : terminé pour enfin affronter le Premier supervilain de Pete, et essayez d’obtenir le rang Spectaculaire ou mieux pour chacun des trois types d’épreuves, débloquant ainsi un trophée pour chaque type. La suite des trophées se constitue essentiellement d’actions spécifiques à réaliser en combat. Ainsi, effectuez 25 éliminations depuis un mur (Murs en bas) et depuis un plafond (Plafond en haut). Éliminez 50 ennemis en tant qu’Araignée invisible grâce au camouflage, mettez 100 ennemis en Surcharge, et effectuez un saut bioélectrique ainsi qu’un sprint bioélectrique sur le même adversaire car Ça ne s’arrête pas. Pour terminer, lancer un ennemi avec le sprint bioélectrique Dans les dents de trois autres adversaires et usez de la mine télécommandée pour en achever 50, en leur tendant un Guet-apens. Vous aurez sûrement déjà effectué 100 éliminations silencieuses, car les méchants n’auront eu Nulle part où se cacher. Astuce : Si vous éprouvez des difficultés à effectuer le Combo x100, passez en mode de difficulté minimum. Les coups des ennemis n’interrompent pas votre combo !     A cet instant de votre quête, il ne devrait vous rester que des trophées anecdotiques. Allez vous recueillir sur la tombe de votre père car vous devez Ne jamais baisser les bras. Allez également voir la statue d’une légende de Marvel, à l’endroit où l’on trouve Les meilleures frites de la ville. Partez ensuite en mode photo et appliquez un autocollant et un éclairage personnalisé, JJJ serait fier de vous ! Faites défiler l’intégralité du flux social à la fin de l’histoire pour constater que vous êtes Socialement acceptable désormais ! La plupart des trophées restants seront sans doute tombés sans même vous en rendre compte, en améliorant vos mods de lentilles et de tenue par exemple. Vous allez nous dire « j’ai encore des trophées qui ne sont pas tombés, comment vais-je faire ? », mais pas de panique ! Les trophées restants se débloquent en New Game +. Lancez donc votre NG+, et parcourez les différentes missions afin de débloquer les derniers points de compétences même si Ce n’est que le début. Vous aurez également déverrouillé le dernier costume et serez Paré à toute éventualité. Il ne restera qu’à finir votre New Game Plus Plus et vous devriez en avoir fini des trophées de cet épisode !       FUN : 17/20 DIFFICULTÉ : 4/20  DURÉE D’OBTENTION : 18-20h      NOTE GLOBALE : 18/20   Bien qu’Insomniac Games n’ait pris aucun risque avec cet opus, n’ajoutant rien de significatif, Marvel’s Spider-Man Miles Morales constitue une véritable optimisation de ce qui a été fait précédemment. Avec une narration toujours au top et une scène post-générique qui laisse présager de nouvelles aventures, Miles Morales est proche de la perfection. On pourrait reprocher que le jeu soit plutôt court et qu’il impose de terminer deux fois l’histoire pour qu’on puisse dire à Miles « Sois toi-même », mais après tout il ne s’agit que d’un standalone. C’est en tout cas avec grand plaisir que nous avons pu voir les doutes et les peurs d’un tout jeune Spider-Man, qui s’affirme au fur et à mesure comme étant un véritable héros, et il ne nous restera qu’une chose à dire : vivement la suite ! Pour aller plus loin, retrouvez nos review sur les trophées de Marvel’s Spider-Man, ainsi que sur ses trois DLC : Le Casse, La Guerre des Gangs et Le Retour de Silver.  

Consulter l'article en détail ...

test-trophees

Publié le | Par

(0 commentaires)

Tetragon : Notre review sur les trophées !

Tetragon est un jeu d’énigmes et de plateformes développé par Cafundo Creative Studio et édité par Buka Entertainment. Sorti le 12 août 2021 sur Playstation 4, Xbox One et Nintendo Switch, ce titre nous met dans la peau d’un bûcheron dont le fils a été enlevé par une entité étrange. Vous devrez donc résoudre des énigmes à travers les différents niveaux afin de retrouver votre fils et empêcher le Tetragon d’accomplir ses sombres desseins.     La mécanique de jeu est ici très simple en réalité : vous devez rejoindre le portail de sortie en utilisant les panneaux de commande disséminés dans le niveau pour faire effectuer une rotation à ce dernier, vous donnant ainsi l’accès à d’autres passages et donc d’autres panneaux de commande. Vous pourrez également vous aider des piliers qu’il vous faudra faire bouger afin d’atteindre des plateformes inaccessibles. Nous voici donc partis dans une aventure haute en couleur et à l’ambiance étonnamment apaisante, en particulier grâce à sa bande son du plus bel effet. Afin de vous aider à vous faire une idée de ce que peut donner le jeu, en voici le trailer officiel :       Vous êtes séduits ? Alors c’est parti pour ce qui nous intéresse : les trophées !     Tetragon propose au total 13 trophées, dont un seul est manquable dans la mesure où il est lié à l’avancée de la collecte lors de l’affrontement final. L’intitulé des trophées étant en anglais, nous allons en décrypter la liste. Avant toute chose, sachez qu’il vous sera indispensable d’interagir avec tous les fantômes, au nombre de treize, et de récolter la totalité des 13 fragments du Tetragon éparpillés dans les différents niveaux. Une fois cela en tête, lancez-vous dans l’aventure jusqu’à terminer les onze niveaux qui composent le premier chapitre, terminant ainsi la Fruitful Forest. Au cours du niveau 7 de ce chapitre, vous aurez également découvert le passage secret vers la maison de la sorcière, The Witch’s House. Pensez à y pénétrer afin d’aller chercher l’un des collectables nécessaires aux trophées de collecte. A noter : Le fragment visible sur le niveau 8 ne sera pas accessible lors de votre premier passage, car vous ne disposerez pas encore du super saut. Continuez donc votre aventure pour y revenir plus tard.     Poursuivez votre périple jusqu’à terminer le Gnik Castle, qui vous imposera de faire un choix cornélien lors de son dernier niveau : soit vous prenez immédiatement le portail que vous ouvre le Tetragon, soit vous essayez de libérer le prisonnier en contrebas. De toute façon, les deux seront nécessaires afin d’obtenir respectivement les trophées Giving Up et Release the Prisoner. Progressez encore dans l’intrigue jusqu’à terminer le chapitre 3, Deep Woods, tout en découvrant la grotte secrète lors du niveau 5 pour obtenir The Secret Cave. Pensez là-aussi à y pénétrer afin d’aller chercher les collectables qui s’y trouvent ! Terminez ensuite le dernier chapitre, Ancient Stones, pour aller affronter le boss final, lequel vous demandera de lui renvoyer ses projectiles grâces aux piliers et fera pivoter la salle très régulièrement.     Arrivé à ce point, soit vous avez déjà tous les fragments en votre possession (et aurez donc débloqué The Tetragen’s reborn) et vous obtiendrez le trophée The Return of the Jewell,  soit vous ne les possédez pas tous et débloquerez The End Of Tetragon. Attention : Etant donné que vous devrez vaincre le boss final deux fois (une fois sans la totalité des fragments et une fois avec), assurez-vous de laisser un fragment de côté avant votre premier affrontement. En effet, une fois les fragments collectés, ils le sont définitivement, ce qui vous priverait du trophée The End Of Tetragon et imposerait une run complète supplémentaire. Vous pouvez par exemple ne pas entrer dans la grotte secrète du chapitre 3, cette dernière contenant un fragment et un fantôme, afin d’y revenir à la toute fin de votre périple. Si cela n’est pas encore le cas, allez interagir avec les fantômes que vous avez éventuellement manqués, débloquant ainsi Searching for ghosts et le trophée de platine par la même occasion.       FUN : 7/10 DIFFICULTÉ : 5/10 (sans aide) DURÉE D’OBTENTION : 6 – 7h (sans aide)   NOTE GLOBALE : 7/10   Avec une atmosphère envoûtante et colorée, Tetragon est un bon petit jeu d’énigmes. Nécessitant vraiment une réflexion intensive sur certains passages, il se veut parfois frustrant à cause de petits bugs de piliers ou d’affichage, comme le compteur de fragments qui ne s’incrémente pas correctement. En ce qui nous concerne, nous avons également eu un crash du jeu sur la première fin, celle sans la totalité des fragments. On pourra regretter que certaines rares énigmes ne sont pas très intuitives, notamment en ce qui concerne l’accès aux zones secrètes qui semble faire partie de l’arrière-plan alors qu’il est interactif, mais c’est avec un grand plaisir que nous sommes devenus Master of Tetragon. Tetragon est finalement un jeu qui saura ravir les aficionados de casse-têtes !

Consulter l'article en détail ...

test-trophees

Publié le | Par

(1 commentaires)

Assassin’s Creed Valhalla : Notre review sur les trophées du DLC « Le Siège de Paris » !

Le Siège de Paris constitue le second et dernier DLC pour Assassin’s Creed Valhalla. Il est sorti le 12 août 2021 et est inclus dans le Season Pass. On y incarne toujours notre personnage Eivor, qui devra aider ses amis du Nord à lutter contre la folie du roi Charles le Gros de Francie, afin de dissuader ce dernier de s’attaquer aux terres d’Angleterre, dont Eivor est le jarl.     Ubisoft nous transporte donc ici en région parisienne : vous devrez accomplir tout un tas de haut-faits entre Melun, Évreux et Amiens. Ne vous attendez pas à une révolution du gameplay, ce dernier est strictement le même. On notera cependant l’ajout d’une nouvelle mécanique de jeu : les hordes de rats qu’il faudra faire fuir vers des bouches d’égout à proximité avec votre arme, ce qui est plutôt sympa.     Parlons maintenant de ce qui nous intéresse : les trophées ! Ce contenu additionnel comporte neuf trophées dont aucun n’est manquable. Comme d’habitude sur cet opus, il sera nécessaire de tout collecter sur la carte, qui ne comporte heureusement que quatre zones pas trop vastes, ce qui rend la collecte nettement plus appréciable pour Savoir ce qui est juste. Alternez donc entre les phases de collecte et les phases de scénario afin de rendre votre périple plus agréable et collecter les 40 richesses, les 20 mystères et les 9 artéfacts. C’est d’ailleurs pendant cette collecte que vous trouverez les trois nobles qu’il vous faudra tuer pour Nous, trois nobles, ainsi que le Méchant taureau et les trois clés qui donneront accès au Futur antérieur dans le bureau des Assassins de Paris, le tout faisant partie des 20 mystères à trouver.     Au cours de votre aventure, vous aurez l’occasion d’accomplir des missions afin d’aider la Rébellion, devenant ainsi un Lèse-majesté après dix missions accomplies. Vous pourrez crier « Vive la Rébellion » lorsque vous aurez monté votre niveau d’infamie au niveau 4, c’est-à-dire le niveau maximum, ce qui arrivera après une bonne vingtaine de missions. Ce niveau d’infamie donnera accès aux différents éléments de l’équipement de Moissonneur, nécessaire pour accomplir le trophée Moisson. Si cela n’est pas le cas, terminez maintenant l’aventure, vous montrant ainsi capable de Faire ce qui est juste.     A ce point de votre avancée, équipez-vous donc d’une faux et des cinq pièces de Moissonneur, et tuez un ennemi, faisant ainsi votre Moisson. Rendez-vous également à Évreux afin de Caresser les chats qui y sont présents au nombre de quatre. Attention : à l’heure où nous écrivons ces lignes, un bug semble affecter ce trophée sur la version PS5 : la commande « Caresser » n’apparaît jamais. Il est nécessaire de retirer sa cape afin que la commande « Caresser » soit disponible. Certains témoignages remontent aussi le fait qu’il faille se rendre dans l’Animus et revenir afin de débloquer la commande, ce qui ne fut pas notre cas.     FUN : 8/10 DIFFICULTÉ : 2/10 DURÉE D’OBTENTION : 10-12h     NOTE GLOBALE : 8/10   On ne sait pas si c’est notre côté chauvin mais ce DLC nous a énormément plu. Bien qu’il ne s’agisse pas d’une révolution dans le jeu, les zones sont toujours aussi sublimes et l’arc narratif traité ici est vraiment qualitatif. Clairement, on ne regrette pas d’avoir pris le Season Pass ! Si comme nous, vous voulez compléter Assassin’s Creed Valhalla, retrouvez ici notre review des trophées du jeu de base, ainsi que ceux de la première extension : La colère des Druides ! Il ne nous reste plus qu’à trouver la motivation de nous lancer dans les défis de maîtrise, contenu additionnel gratuit sorti il y a quelques semaines et qui semble plus exigeant que tout le reste.

Consulter l'article en détail ...

test-trophees

Publié le | Par

(0 commentaires)

Marvel’s Spider-Man « Le Retour de Silver » : Notre review sur les trophées !

Paru le 21 décembre 2018, Le Retour de Silver est le troisième et dernier contenu additionnel inclus dans le Season Pass de Marvel’s Spider-Man. Comme le reste des DLC, ce contenu est inclus dans le Remaster paru sur PS5 à l’occasion de la sortie du standalone dédié à Miles Morales. C’est donc sur cette version que nous avons réalisé notre test.     On ne parlera pas ici de gameplay, celui-ci étant strictement identique à ce qui a été fait précédemment. On assiste au retour de Silver Sable, qui vient se venger de Hammerhead car ce dernier utilise l’équipement qu’il a dérobé pour semer le chaos et oppresser le peuple en Symkarie, le pays d’origine de Silver. Cette dernière a bien l’intention d’arrêter Hammerhead, avec pertes et fracas, ce qui va à l’encontre des principes de l’homme-araignée.     Place maintenant aux trophées de cette extension, qui sont là-aussi au nombre de sept, basés sur la même mécanique que les deux précédents DLC : histoire, crimes et collecte ! Lancez-vous dans l’aventure afin de faire Amis-ennemis avec Silver, jusqu’à atteindre la Fin de partie. Ce sont les deux seuls trophées que vous obtiendrez en finissant l’histoire de cette extension.     Partez ensuite accomplir les derniers défis de Screwball avec un rang Spectaculaire ou mieux, comme d’habitude, pour provoquer L’Interruption des programmes, et voir votre ennemi Déconnecté en terminant la poursuite de l’influenceuse. Profitez aussi du temps que vous aurez pour nettoyer les repaires Olympus, découvrant ainsi Les affres de la guerre en accomplissant la mission annexe ainsi débloquée. Enfin, récupérez les huit enregistrements de scènes de crimes, qui vous permettront de découvrir un évènement Inacceptable. Une fois la totalité de la collecte effectuée, vous comprendrez que New-York est finalement La ville qui dort parfois, et en aurez fini de votre aventure avec Peter Parker.     FUN : 6/10 DIFFICULTÉ : 2/10 DURÉE D’OBTENTION : 3-4h                         NOTE FINALE : 6/10   Bien que ce fut un grand plaisir d’enfin connaître le dénouement de cette histoire, la lassitude commence à nous jouer des tours : cette extension est encore et toujours basée sur les mêmes mécaniques, et cela devient lassant à la longue. Probablement aussi qualitatif que les deux premiers DLC, la note baisse car sur la fin, clairement, nous en avions assez. Il faut dire que nous avons enchaîné le jeu et ses DLC à la suite. Fort heureusement, le fait d’être un grand fan de l’univers Marvel, et de Spider-Man en particulier, en plus du fait que le temps nécessaire pour compléter chacun des DLC proposés ici est assez court, nous a permis de tenir bon ! La ville qui ne dort jamais reste malgré tout un bon Season Pass, sur un excellent jeu, mais manque cruellement de variété. Si vous souhaitez vous lancer dans l’aventure, retrouvez la review du jeu dans cet article ainsi que la review des trophées pour Le Casse et La Guerre des Gangs !  

Consulter l'article en détail ...

test-trophees

Publié le | Par

(0 commentaires)

Marvel’s Spider-Man « La Guerre des Gangs » : Notre review sur les trophées !

« La Guerre des Gangs » : tel est le nom du deuxième DLC sorti dans le cadre du Season Pass de Marvel’s Spider-Man « La ville qui ne dort jamais ». Paru le 20 novembre 2018, ce contenu additionnel est inclus dans la version Remastered du jeu sur Playstation 5, tout comme le premier DLC. C’est donc sur cette mouture que nous avons réalisé notre test.     Pour commencer, on ne constatera toujours aucun changement en ce qui concerne le gameplay, dans la mesure où le scénario de ce DLC prend place directement après « Le Casse ». Il est donc cohérent de ne pas y dépayser le joueur. Suite à la disparition de Black Cat, qui a voulu escroquer Hammerhead, la ville de New-York se retrouve embarquée dans une guerre entre les différents gangs de la Maggia. En effet, Hammerhead veut en devenir le grand patron, et fera tout son possible pour y parvenir en assujettissant les gangs rivaux, avec l’aide de l’équipement de Sable que son propre gang a dérobé. C’est donc en compagnie de Yuri que Spider-Man se retrouve en plein conflit mafieux, et va devoir stopper la folie des grandeurs de l’homme au crâne d’adamantium, quel qu’en soit le prix.     Intéressons-nous maintenant aux trophées, qui sont au nombre de sept pour ce nouveau contenu additionnel et dont aucun n’est manquable. Conformément à ce qui a été fait sur le DLC précédent, votre action prendra place dans quelques quartiers de la ville uniquement, ce qui vous aidera grandement dans la quête des collectables.   Commencez donc votre aventure, quitte à Presser la détente dès la première mission. Il vous sera parfois nécessaire de Franchir les limites pour découvrir le lieu d’entreposage des armes de Hammerhead cinq missions plus tard. Puis, pour votre huitième et dernière mission de cette extension, vous réaliserez que Hammerhead dispose d’un Crâne d’acier, menton de verre.     Pour réaliser que Cette ville est ma famille, et compléter le DLC à 100%, veillez à réaliser tous les défis de Screwball, au nombre de cinq, avec un rang Spectaculaire ou mieux pour que cette dernière crie « Abonnez-vous ! », résolvez cinq crimes dans chaque quartier pour essayer de mettre fin à La guerre des gangs une fois le premier secteur sécurisé et fermez les quatre business de Hammerhead, c’est la Prohibition après tout !     FUN : 7/10 DIFFICULTÉ : 2/10 DURÉE D’OBTENTION : 3-4h                         NOTE FINALE : 7/10   Fort heureux de connaître la suite de l’histoire débutée dans Le Casse, ce DLC continue sur sa lancée, et c’est peut-être bien dommage… Autant de trophées, qui en plus demandent à peu près la même chose que le contenu précédent, La guerre des gangs ne prend vraiment aucun risque… Fort heureusement, le scénario est très intéressant. C’est d’ailleurs ça qui nous a tenu en haleine, confirmant encore une fois que la narration constitue le gros point fort de Marvel’s Spider-Man. Si vous souhaitez vous lancer dans la quête de la totalité des trophées du jeu, retrouvez notre review des trophées du jeu de base dans cet article ainsi que la review des trophées pour Le Casse !  

Consulter l'article en détail ...

test-trophees

Publié le | Par

(0 commentaires)

A Plague Tale : Innocence : Notre review sur les trophées !

Proposé par le studio français Asobo Studio, A Plague Tale : Innocence est un jeu d’action-aventure sorti le 19 mai 2019 sur Playstation 4, Xbox One et PC. Il nous revient dans une version optimisée pour les dernières générations de consoles en ce mois de juillet, et c’est dans le cadre de notre abonnement au service Playstation Plus que nous avons pu jouer à cette nouvelle mouture sur Playstation 5.     L’histoire prend place en 1348 : la peste ravage le royaume de France et fait des dégâts considérables. C’est dans ce contexte que nos deux protagonistes, Amicia de Rune et son frère Hugo, tenteront de fuir l’Inquisition lancée à leur poursuite. Sur leur route, ils rencontreront d’autres orphelins avec lesquels ils devront joindre leurs forces pour survivre à d’impressionnantes hordes de rats.   Dès le premier des 17 chapitres qui composent le scénario, vous serez absorbés dans l’histoire. La narration est superbement réalisée, bien aidée par une bande son géniale, et A Plague Tale : Innocence dévoile ainsi un récit de qualité. Préparez vos mouchoirs, car malheureusement, de nombreux drames vous tomberont dessus, ne faisant que renforcer le réalisme de la situation que vous vivez. C’est clairement un jeu d’ambiance, pour notre plus grand bonheur.     Le gameplay de ce jeu se veut particulier, car il ne possède que très peu de phases de combat. Cela met en valeur l’innocence des enfants que l’on contrôle, et c’est un parti pris très intéressant. N’espérez donc pas avoir de grosses séquences d’action et des explosions partout, vous devrez plutôt faire preuve d’une grande discrétion pour ne pas vous faire repérer, et d’ingéniosité pour vous permettre de trouver un chemin à travers les rats.     Venons-en maintenant aux trophées que propose le jeu ! Ils sont au nombre de 36 dont aucun ne peut être manqué, bonne nouvelle donc ! Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, 17 d’entre eux sont liés au scénario ! En effet, vous obtiendrez un trophée à chaque chapitre clôturé, rendant votre quête du platine fluide et agréable. Lancez-vous donc dans l’histoire, et profitez de l’ambiance, nous allons vous indiquer les points d’attention à relever.   Avant toute chose, et afin de gagner un temps considérable, éviter au maximum de fabriquer des munitions de type Somnum et Luminosa, afin de conserver vos composants pour améliorer en intégralité votre fronde car Ce n’est plus un jouet et votre équipement pour en avoir Plein les poches ! De plus, essayez de fureter un peu partout dans les différents niveaux afin d’obtenir un maximum de composants nécessaires pour devenir un Alchimiste en fabriquant 100 munitions, mais également les collectables que nous allons détailler un peu plus tard. Vous devrez aussi pénétrer dans les 5 chariots d’alchimiste pour découvrir le Partage de ressources, ces chariots se situant dans les chapitres VII, IX, X, XII et XVI.     Attention : améliorez en priorité la fronde et l’équipement, mais pas la rubrique Alchimie, sous peine de devoir refaire une run afin de collecter suffisamment de composants !   Une fois l’histoire terminée, vous accèderez à la sélection de chapitres, qui vous permettra de partir à la recherche des collectables manquants. Ainsi, essayez d’obtenir la totalité des fleurs pour l’herbier d’Hugo pour passer d’Herboriste à Botaniste, trouvez les curiosités pour devenir Chasseur de curiosités une fois la moitié obtenue, puis Collectionneur de curiosités après avoir trouvé la 26ème et dernière curiosité, pour terminer par les 11 présents étant donné que vous jouez le rôle de La grande sœur.     A cet instant de votre quête, il ne devrait vous rester que des actions spécifiques à accomplir dans certains chapitres, à savoir : Au cours du chapitre I, terminez l’entraînement de visée derrière l’étable car il vous faut Plus d’entraînement ; Au chapitre II, trouvez un repas pour Hugo en cueillant une pomme dans un arbre lorsque Hugo vous demandera si les pommes sont à tout le monde, il faut bien Nourrir la faim ; Rendezvous maintenant au chapitre IV pour trouver Hugo qui joue à cachecache, en passant directement sur la gauche du champ afin de le prendre à revers, et lui crier « Trouvé ! » ; Soyez le Sauveur d’un soldat dans le chapitre V, en allumant la torche qui se situe au loin après la première vibration, à l’endroit où vous verrez ledit soldat bloqué derrière une grille et condamné à une mort atroce sans votre aide ; Allez rendre Hommage en trouvant la tombe tout en bas du château dans le chapitre VIII ; Entrez par la porte principale à la fin du chapitre IX, affrontant ainsi deux gardes lourdement armés, mais c’est comme ça quand on fait les choses A la dure ; Soyez Cléments et épargnez les soldats mourants dans le chapitre XII ; Devenez L’acolyte du Capitaine en lui collant aux basques dans le chapitre XIV, allant même jusqu’à le dépasser en arrivant dans la cour, afin de rejoindre la porte d’en face avant lui. Cachezvous ensuite sous le chariot de livre en attendant qu’il arrive ; Trouvez la forge de Rodric dans le chapitre XVI, pour rendre Le forgeron nostalgique d’une époque plus bénie.     FUN : 8/10 DIFFICULTÉ : 3/10 DURÉE D’OBTENTION : 18-20h                         NOTE GLOBALE : 8.5/10   Une narration incroyable, une bande son sublime et anxiogène à souhait, des graphismes sublimes sur cette nouvelle version optimisée, et une liste des trophées fluide et agréable à obtenir : telle est la description de A Plague Tale : Innocence. On pourra remercier le service Playstation Plus de nous l’avoir proposé ce mois-ci, sans quoi nous n’aurions peut-être jamais découvert cette petite perle et obtenu le trophée Innocence ! Du coup, on a vraiment hâte de découvrir le prochain opus, sous-titré Requiem, prévu pour l’année prochaine. Et vous, vous êtes-vous laissé tenter par ce jeu ? N’hésitez pas à réagir en commentaire ! Et si vous voulez vous lancer, ne tardez pas, le jeu est encore disponible pour quelques jours avec PS+ !

Consulter l'article en détail ...

test-trophees

Publié le | Par

(1 commentaires)

Marvel’s Spider-Man « Le Casse » : Notre review sur les trophées !

Le Casse constitue le premier DLC de Marvel’s Spider-Man dans le cadre du Season Pass intitulé « La ville qui ne dort jamais ». Sorti initialement le 23 octobre 2018, le premier DLC est inclus dans la version remasterisée pour les nouvelles générations de consoles. C’est sur cette version que nous avons effectué notre test.     Ne vous attendez pas à un changement en ce qui concerne le gameplay, celui-ci est strictement identique au jeu de base ! Pour ce qui est du scénario, vous devrez poursuivre Black Cat, qui semble travailler pour Hammerhead, et devrez empêcher ce dernier de devenir le chef de la Maggia. Vous aurez également l’occasion d’en apprendre plus sur le passé qui lie Spider-Man et Black Cat, notamment sur la relation amoureuse qui les a unis il y a quelques temps de cela. Mais ce n’est que le début de l’intrigue !       Passons maintenant aux trophées. Ce contenu additionnel vous proposera de réaliser sept nouveaux trophées dont aucun n’est manquable. Les différents objectifs que vous aurez à remplir prendront place uniquement dans cinq quartiers de la ville, ce qui réduira considérablement votre zone de recherche, facilitant votre collecte. Ainsi, comme pour le jeu de base, essayez de varier entre phases de collecte/crimes et phases de scénario, car il vous sera impératif de réaliser la totalité des éléments que vous trouverez sur la carte pour obtenir tous les trophées de ce DLC.     Commencez donc par progresser dans ce nouvel arc narratif, qui vous permettra de voir Le retour du chat dans un premier temps. Quelques missions plus tard, vous aurez l’occasion de l’amadouer en lui chuchotant « Petit petit », et vous pourrez fièrement dire « Au revoir Felicia » à la fin de votre aventure, après avoir accompli la dixième et dernière mission de ce contenu supplémentaire. Pour tomber Sous le charme de la ville, et compléter le DLC à 100%, veillez à réaliser tous les défis de Screwball, au nombre de cinq, avec un rang Spectaculaire ou mieux pour Screwbidou. Résolvez cinq crimes dans chaque quartier pour faire tomber le Crime désorganisé après le premier quartier nettoyé, et récoltez les neuf œuvres volées par le premier Black Cat, levant ainsi le voile sur La Grande Arnaque quand vous accomplirez la quête annexe ainsi débloquée.       FUN : 7/10 DIFFICULTÉ : 2/10 DURÉE D’OBTENTION : 3-4h     NOTE FINALE : 7/10   Avec un scénario intéressant mais un gameplay strictement identique à celui du jeu de base, ce contenu additionnel de Marvel’s Spider-Man ne prend pas de risques. On peut regretter que la liste des trophées soit similaire à celle d’origine, demandant de compléter l’histoire ainsi que la totalité des collectables. Heureusement, notre zone d’action étant plus restreinte, cela se fait relativement vite. L’histoire s’arrêtant sur un joli cliffanger, on a désormais hâte de connaître la suite, confirmant ainsi que la narration est vraiment l’un des gros points forts du jeu ! Si vous souhaitez vous lancer dans la quête de la totalité des trophées du jeu, retrouvez notre review des trophées du jeu de base dans cet article ! Des reviews concernant les deux autres contenus additionnels sortiront bien entendu prochainement !

Consulter l'article en détail ...

test-trophees

Publié le | Par

(0 commentaires)

Bloodline : Notre review sur les trophées du nouveau DLC pour Watch Dogs : Legion !

Sorti le 6 juillet 2021 sur toutes les plateformes, Bloodline est le nom du premier contenu additionnel de Watch Dogs : Legion doté de trophées. Bien qu’aucun changement majeur ne soit de mise en ce qui concerne le gameplay, ce DLC possède un gros point fort : le retour d’Aiden Pierce et de Wrench, héros des deux premiers Watch Dogs.     Côté scénario, on prend part à une histoire beaucoup plus sombre que celle du jeu de base, avec des problématiques beaucoup plus profondes. Aiden est contacté par un mystérieux client qui lui demande d’aller régler un problème dans la ville de Londres. Il devra donc contrecarrer Thomas Rempart, un riche héritier mégalomane qui a pour but d’immortaliser l’esprit des gens pour les implanter dans des machines, et qui n’hésite pas à employer n’importe quel moyen, que ce soit moral ou pas. C’est alors que Wrench va intervenir et faire capoter un deal entre les deux hommes, ce qui obligera Aiden à partir à sa poursuite car Rempart menace de s’en prendre à son neveu Jackson.     Aiden, reconnu par la communauté des hackers comme une légende vivante, devra donc user de méthodes parfois brutales pour arriver à ses fins, quoi qu’il lui en coûte. On découvrira notamment que Pierce est resté focalisé sur le meurtre de sa nièce, qui s’est produit à cause de lui dans le premier opus. C’est donc à un personnage torturé que nous avons affaire, rongé par les remords mais bourré de charisme et de personnalité, et c’est ce qu’il nous manquait dans le jeu ! L’histoire peut sembler anodine mais elle se concentre énormément sur la psychologie des personnages.     On sait pourquoi vous êtes là, alors parlons maintenant des trophées ! Ils sont au nombre de neuf, dont aucun n’est manquable, et ils sont relativement simples à obtenir. Gardez simplement une chose en tête : allez récolter les fichiers de disque dur que vous verrez à proximité car vous devrez en collecter la moitié pour remplir votre espace de Stockage. Une fois cela en tête, lancez-vous dans l’aventure et commencez par Briser la glace en terminant la mission Cible en vue, et faites un tour de Passe-passe en accomplissant la Chasse au renard. Une fois la dernière mission terminée et votre ultime Face-à-face remporté, vous vous rendrez compte que vous avez Une grande et belle famille, et il en sera terminé des trophées liés au scénario. Cependant, certaines missions devenant particulièrement difficiles sur la fin, il est vivement conseillé d’améliorer au maximum son personnage, dont il faudra de toute façon débloquer toutes les compétences pour être Équipé comme jamais 2.0, et c’est cela qui demandera le plus de temps.     Pour acquérir les différentes compétences, vous devrez terminer la totalité des contrats de la Résistance qui vous seront proposés au fil de l’aventure. Profitez-en donc pour terminer les quêtes annexes qui se présentent à Aiden dès que possible, afin de faciliter au maximum votre progression. Vous aurez donc à terminer les quêtes de Connie pour Vive la Résistance, celles d’Angel pour rendre Service à la communauté, celles de Claire qui vous donnera des armes Sous le manteau ainsi que les quêtes de Freddie, répondant à L’offre et à la demande. Une fois la petite quinzaine de quêtes annexes accomplies avec Aiden, vous pourrez continuer d’avancer dans le scénario, jusqu’à prendre le contrôle de Wrench. C’est uniquement lorsque vous contrôlerez ce dernier que vous pourrez accomplir les cinq contrats de fixeur qui lui seront proposés et ainsi obtenir les améliorations manquantes. Vous voilà donc Équipé comme jamais 2.0 !     FUN : 7/10 DIFFICULTÉ : 3/10 (mode normal) DURÉE D’OBTENTION : 8-10h   NOTE GLOBALE : 7.5/10   Avec un scénario nettement plus intéressant que le jeu de base, Bloodline se démarque nettement dans l’univers de Watch Dogs. Ici, pas question de changer de personnages à volonté, une mécanique qui n’a pas été suffisamment exploitée de toute façon, mais un réel attachement au personnage que l’on contrôle, ce qui contraste radicalement avec ce qui a été fait précédemment. Comme dans nos souvenirs, Aiden est le héros froid, charismatique et attachant, tandis que Wrench est toujours le guignol de service, à balancer des vannes lourdes à longueur de temps, sans jamais être capable de garder son sérieux. La narration est très réussie, on découvre Aiden un peu plus en profondeur et on comprend un certain nombre de choses, et c’est tant mieux ! Finalement, ce DLC est même meilleur que le jeu de base, et ce n’est pas la première fois que ça arrive chez Ubisoft. Si comme nous, vous souhaitez vous lancer dans la quête des trophées de Watch Dogs : Legion, retrouvez notre review des trophées du jeu de base dans cet article !

Consulter l'article en détail ...

test-trophees

Publié le | Par

(0 commentaires)

Marvel's Spider-Man Remastered : Notre review sur les trophées !

Marvel’s Spider-Man est un jeu d’action développé par Insomniac Games et sorti le 7 novembre 2018. A l’occasion de la sortie de la Playstation 5 et de l’épisode dédié à Miles Morales, Insomniac a remis cet opus au goût du jour avec une version remasterisée pour la dernière génération de consoles. C’est donc sur cette nouvelle mouture que nous avons effectué notre test avec un grand plaisir. On y incarne l’homme-araignée, le premier connu, Peter Parker, qui devra jongler entre les mesquineries de Norman Osborn, les écarts de Mister Negative et surtout, la folie du Docteur Octopus. Rien de très original ici, le gentil affronte les méchants, mais la qualité de la narration apporte énormément de profondeur au jeu.     Pour ce qui est du gameplay, on peut dire qu’Insomniac Games a mis le paquet ! Que c’est agréable de parcourir les rues de Manhattan, balançant sa toile d’immeubles en immeubles et effectuant bon nombre de cabrioles improbables ! Les déplacements sont dynamiques, les phases de combat sont nerveuses et intenses : Marvel’s Spider-Man a tout d’un must-have. Et pour ne rien gâcher, le remaster est vraiment très beau, on sent qu’Insomniac a une longueur d’avance sur les autres pour exploiter les performances de la console.     Parlons maintenant de ce qui nous intéresse : les trophées ! Marvel’s Spider-Man possède une liste de trophées dont l’intégralité ne peut être manquée, et surtout qui ne sont pas liés à un quelconque niveau de difficulté en ce qui concerne le jeu de base ! On peut ainsi se lancer dans l’aventure sans trop avoir les trophées en tête ; enfilez donc votre costume moulant, n’oubliez pas vos lance-toiles, et c’est parti !     Tout au long de votre périple, vous rencontrerez un grand nombre d’activités annexes qu’il vous faudra terminer dans votre quête du platine. Ainsi, allez résoudre les crimes qui apparaîtront non loin de votre position et allez chercher les différents objets qui viendront garnir la carte au fur et à mesure que vous avancerez dans l’histoire, en essayant d’alterner entre phases de collecte et phases de scénario. Sans cela, la collecte deviendra vite ennuyeuse malheureusement.     Occupez-vous en priorité des tours de surveillance, afin d’afficher les différents éléments de la carte et bénéficier d'une Super couverture. Tout au long de l’aventure, vous devrez obtenir en totalité : Les sacs à dos pour les trophées Objets trouvés et Toile et sacs à dos, Les photographies qu’il vous faut prendre en faisant du Tourisme, Les 12 chats de Black Cat, qui les a déposés en marchant sur ses Pattes de velours, tel Un chat qui dort, Les 12 pigeons d’Howard, qui vous prend sans doute pour un Chasseur de pigeons, Les stations de recherches du département R&D d’Oscorp, Les défis de Taskmaster, qui possèdent 4 types différents et vous confèreront un trophée pour chaque type si vous les terminez au rand Spectaculaire ou mieux. Accomplir la totalité des défis fera de vous le Premier de corvée, lors de votre affrontement final avec Taskmaster, Les crimes, pour lesquels il vous faudra voir l’Œil vigilant, Les bases des différentes factions présentes dans le jeu : les planques de Fisk, les entrepôts des Démons, les bases de Sable et les camps de prisonniers ; un trophée tombant une fois que vous aurez complété toutes les bases pour chacun de ces catégories. Essayez de devenir un As de la base en terminant tous les objectifs d’une base, ce qui doit être votre objectif pour chacune d’entre elles afin de débloquer le plus de points possibles dans le but de pouvoir acheter toutes les améliorations que vous souhaitez.     Si, en plus de toute cette collecte, vous complétez la totalité des quêtes annexes, cela fera de vous L’araignée sympa du quartier, et vous verrez même Tombstone terrassé. Vous pourrez affirmer fièrement « J’<3 Manhattan » et utiliser les points que vous aurez gagnés en collectant les différents objets pour améliorer vos gadgets et acheter des tenues supplémentaires. Ainsi, vous aurez débloqué Une tenue pour chaque saison (découvrant ainsi la grande variété de costumes que propose ce titre) et Parker Industries. Profitez de l’instant pour aller au labo, et jouer le Bricoleur du dimanche en terminant tous les projets optionnels. Arrivé à ce point, il ne devrait vous rester que quelques trophées de combat et des actions spécifiques à réaliser car vous serez peut-être déjà devenu le Spider-Man Supérieur en achetant toutes les compétences avec les points que vous aurez obtenus en montant de niveau. Si cela n’est pas déjà fait, réalisez 75 éliminations silencieuses comme tout Arachnophile qui se respecte, et tentez aussi d’effectuer quatre figures différentes avant d’atterrir en vous balançant entre les immeubles pour réaliser vos Pirouettes arachnides. Effectuez dix esquives parfaites, car vous êtes Spider-sensible, et assommer dix fois un ennemi contre un autre avec le piège de toile en leur criant : « Embrassez-vous ! »     Effectuez cinq voyages rapides, pour Metro, boulot, héros, et allez observer la ville depuis le sommet de la tour des Avengers, grimpant ainsi Toujours plus haut. Aussi, allez vous recueillir sur la tombe de votre oncle Ben, tout au nord de la ville, car De grands pouvoirs… Pensez également à saluer dix passants dans la rue, en tant que Spider-Man urbain. Vous aurez probablement obtenu les autres trophées sans même y prêter attention, si ce n’est les trophées liés au remaster qui ne sont pas nécessaire à l’obtention du platine. Ainsi, essayez de terminer une base sans subir de dégâts, vous êtes tout de même L’intouchable Spider-Man ! Profitez-en pour assener une Volée de coups en réalisant un combo de 100 coups, essayez de Dépasser le maître en terminant un défi de Taskmaster au niveau Ultime, soyez Armé et paré en améliorant tous vos gadgets au maximum et Perfectionniste en montant un jalon au maximum également, ce qui sera sûrement déjà le cas.     FUN : 8/10 DIFFICULTÉ : 2/10 DURÉE D’OBTENTION : 25-30h                         NOTE GLOBALE : 8/10   Il y avait longtemps qu’on attendait un vrai jeu Spider-Man, et le voilà ! Fluide et beau, ce remaster est incroyable. Mieux, nous n’avons même jamais pu voir la mini-cinématique dans le métro qui apparaît pendant les voyages rapides, car les temps de chargement sont inexistants ! Le scénario, qui pourrait très bien s’intégrer à l’histoire originale des comics, permet d’introduire un certain nombre de personnages que les amateurs du Marvel Cinematic Universe ne connaissent peut-être pas, comme les Sinister Six ! On pourra peut-être regretter que la liste des trophées soit aussi jusqu’au-boutiste, allant même jusqu’à ajouter des trophées DLC pour le New Game + et le mode de difficulté Ultime, pour lesquels on pourrait rajouter une bonne quinzaine d’heures en combinant les deux. En tout cas, maintenant que nous avons obtenu le platine Be Greater, nous allons nous attarder sur les DLC ! En effet, le Season Pass est inclus dans ce remaster, et c’est avec un grand plaisir que nous allons prolonger l’aventure. On reviendra très vite pour vous dire ce qu’on en a pensé !

Consulter l'article en détail ...

test-trophees

Publié le | Par

(0 commentaires)

Ratchet and Clank : Rift Apart : Notre review sur les trophées !

Ratchet and Clank : Rift Apart constitue la nouvelle aventure de nos deux protagonistes que sont Ratchet le lombax et Clank le robot. Proposé par Insomniac Games le 11 juin 2021, ce jeu de plateformes et d’action-aventure à la troisième personne est l’une des premières exclusivités de la Playstation 5, et c’est avec un grand plaisir que nous avons pu découvrir les fonctionnalités qu’il propose.     Commençons par le scénario : le terrible Docteur Néfarius revient et endommage le tissu espace-temps, ouvrant ainsi des failles dimensionnelles dans l’univers tout entier. C’est dans ce contexte de apotentielle fin du monde que Ratchet et Clank devront refermer ces failles, aidés par Rivet et Kit, leurs pendants dans une autre dimension. On pourra noter que, dans cet opus, l’accent est particulièrement mis sur les émotions des personnages, les doutes et les appréhensions de Ratchet, la colère de Rivet parfois, ainsi que la culpabilité de Kit, entre autres. Parlons maintenant de l’aspect technique du jeu : si le gameplay n’a rien de révolutionnaire quand on connaît la licence, c’est au niveau visuel que se situe le gros changement. Le jeu est beau, magnifique même, on a l’impression de regarder un film ! Ajoutez à cela une fluidité au top - aucun temps de chargement n’est présent – ainsi que les gâchettes haptiques qui remplissent très bien leur rôle, et vous obtiendrez une immersion totale dans l’univers de nos quatre héros. Et comme on sait pourquoi vous êtes là, parlons des trophées maintenant !     La liste des trophées est très simple à compléter, et un seul d’entre eux pourra être manqué. Veillez donc à bien tuer 5 grunhors, même si c’est une Espèce en voie d’extinction. Il est vivement conseillé de les tuer dès qu’on les aperçoit, car ils sont en nombre très restreint sur la planète Sargasso uniquement. Le tout premier que vous rencontrerez repop lorsque l’on quitte le jeu, c’est peut-être l’occasion de le faire pour être débarrassé de ce trophée manquable.     Parcourez ensuite les différentes planètes qui se présentent à vous, en prenant soin de varier régulièrement vos armes et de bien fouiller toutes les zones au maximum. Ainsi, en plus des trophées liés à l’histoire que nous ne détaillerons pas ici pour vous laisser le plaisir de la découverte, vous aurez sûrement ramassé un boulon en or, étant donné que Ça brille !, et peut-être même cinq boulons en fouillant Les moindres recoins. Vous aurez également la possibilité d’enfiler votre Tenue de combat et de demander « Tu trouves que ça me boudine ? » pour avoir équipé une puis trois pièces d’armures. Ensuite, concernant la collecte, vous aurez peut-être obtenu un robot espion (Destruction en vue), voire les dix si vous avez bien fouillé et accompli les objectifs facultatifs, vous permettant d’acquérir le T.E.L.T, et Ça va faire mal ! Pour en terminer avec les collectables, vous pourrez trouver un ours en peluche sur chaque planète, car C’est trop géniaaaal ! (un ours) et vous verrez que l’ours est Beaucoup trop mignon en collectant les 9. A noter : Lors de l’accomplissement de certaines quêtes secondaires, vous obtiendrez des collectables nécessaires à l’obtention de certains trophées. Vous obtiendrez également le Collecteur, qui vous permettra d’identifier les différents objets sur votre carte. Il est tout à fait possible de parcourir l’histoire en accomplissant les objectifs facultatifs jusqu’à obtenir le Collecteur, et de revenir ensuite sur les différentes planètes pour aller chercher les objets manquants. Profitez du jeu, il offre une réelle souplesse quant à l’acquisition des trophées et vous obtiendrez sûrement une majorité d’entre eux sans vous en rendre compte si vous réalisez les quêtes annexes !     Si vous avez bien changé d’arme régulièrement, la plupart auront sûrement atteint le niveau 5 en fin de run, car C’est de la bombe ! Rassurez-vous, vous ne pourrez pas améliorer intégralement une arme avant d’avoir commencé le mode défi pour acheter l’amélioration oméga d’une arme, car Il y a même un porte-gobelet ! Vous devrez également attendre d’avoir atteint le mode défi pour acheter les deux armes qu’il vous manquera pour posséder l’Arsenal complet, mais vous aurez rempli une roue d’armes bien avant cela, débloquant ainsi La totale. Au fil de votre aventure, vous aurez des défis de Glitch, un petit robot, à accomplir. Il est possible de « Passer le casse-tête », mais nous ne le recommandons pas afin de profiter de l’intégralité de ce que propose le jeu. Vous comprendrez, après le cinquième et dernier défi, que Glitch trouve toujours un chemin. Si vous avez bien tout exploré, vous aurez peut-être frappé la totalité des 29 cristaux des planètes Blizar et Cordelion, assouvissant Une envie irrépressible. Si ce n’est pas le cas, pas de problème, vous pourrez toujours retourner sur lesdites planètes pour terminer le travail !     Venons-en maintenant aux trophées liés aux armes, qui sont au nombre de six : Attaquez 5 ennemis gelés au corps à corps pour Briseglace : nécessite le Glaciateur ; Faites D’une pierre deux coups en tuant deux ennemis avec une seule attaque du Ricochet ; Éliminez dix ennemis en renvoyant des tirs avec le Vacuréacteur, pour Retours gratuits (l’arme devra être améliorée intégralement pour que le bouclier puisse renvoyer les tirs) ; Touchez 20 ennemis à la tête avec le Chasseur de têtes pour faire Des petits trous, des petits trous… ; Déployez un total de 50 Champitron, car c’est L’éclate totale ; Enfin, triomphez de 30 ennemis végétalisés à l’aide de l’Arroseur topiaire, car vous aimez le Jardinage de l’extrême. La plupart des autres trophées ayant probablement été obtenus sans y prêter attention, il ne devrait vous rester que trois trophées spécifiques, en dehors des objectifs réalisables en mode défi dont nous avons parlé précédemment. Ainsi, allez lancer trois chansons sur le Juke-box de Zurkie pour jouer au DJ Lombax. Fais comme chez toi en allumant la télévision chez Rivet, et allez accomplir les défis d’arène si cela n’est pas fait, montant ainsi Toujours plus haut lors du premier défi en or terminé.     FUN : 9/10 DIFFICULTÉ : 2/10 DURÉE D’OBTIENTION : 12 – 15h                         NOTE GLOBALE : 9/10   Profitant des capacités de la nouvelle génération de console, Ratchet and Clank : Rift Apart s’inscrit malgré tout dans la lignée de son prédécesseur. Sublime graphiquement, on pourra tout de même regretter que le jeu soit si court, même pour un jeu de la licence Ratchet and Clank. Le scénario, assez classique finalement, procure tout de même du plaisir au joueur même si certains regretteront peut-être que la liste des trophées soit un peu fainéante : pas besoin d’améliorer toutes les armes, pas besoin d’obtenir tous les boulons d’or, et pas besoin de terminer le mode défi pour devenir Maître du multivers, ce qui est bien dommage. Cependant, on prend beaucoup de plaisir à compléter la liste de trophées et c’est bien là l’essentiel ! Et vous, avez-vous tenté l’aventure ? Si vous hésitez encore, vous pouvez retrouver notre test vidéo pour vous faire une idée plus précise !

Consulter l'article en détail ...

test-trophees

Publié le | Par

(0 commentaires)

Alex Kidd in Miracle World DX : Notre review sur les trophées !

Alex Kidd in Miracle World DX est le remake d’un jeu iconique de la Sega Master System sorti le 1er novembre 1986 au Japon, puis en 1987 dans le reste du monde. Proposée par Merge Games, cette nouvelle mouture paraît le 22 juin 2021 sur toutes les plateformes. L’occasion est trop belle, nostalgiques que nous sommes, pour manquer de nous replonger dans les aventures du jeune héros !     Alex Kidd aura donc pour mission de sauver les habitants de Radaxian en les libérant du sort de pétrification que leur a infligé Janken le Grand… et ce ne sera pas une mince affaire ! En effet, cette licence est connue pour sa difficulté bien au-delà de la moyenne, car notre héros meurt dès qu’il se fait toucher, et on ne dispose que de trois vies ! Soyez donc prudents sous peine de devoir recommencer l’intégralité du niveau en cours.     Bien que très frustrant parfois, ce jeu possède un élément amusant : une partie des combats de boss se déroule en jouant à Pierre-Feuille-Ciseaux. Les connaisseurs, qui ont pu passer des dizaines d’heures sur le jeu à l’époque au point d’avoir mémorisé les moindres recoins de chaque niveau, se souviendront probablement de l’ordre dans lequel il faut utiliser la pierre, la feuille et les ciseaux pour gagner. Bonne nouvelle, l’ordre ne semble pas avoir été changé à l’heure où nous écrivons ces lignes !     Pour les plus nostalgiques d’entre vous, il existe également la possibilité de jouer avec les graphismes originaux et de basculer de l’une à l’autre version par une simple pression du bouton L2, ce qui ne laisse pas insensible mais pique rapidement les yeux. En effet, les niveaux ont été retravaillés, avec des textures et une bande son actualisées en HD afin de coller un peu mieux aux exigences de notre époque, et c’est réussi avec brio ! Alex Kidd in Miracle World DX est un jeu qui passe très bien dans les standards actuels et le concept du jeu, le try and die, n’a pas pris une ride. Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, une liste de trophées à été implémentée, et nous allons nous empresser de l’analyser !     La liste, composée de 17 trophées, semble bien anodine mais il n’en est rien. Une bonne partie des trophées est manquable, et le jeu nécessitera de toutes façons plusieurs run afin de pouvoir obtenir le trophée de platine tant convoité ! Chez ConsoleFun, on vous conseillerait deux voire trois run afin de pouvoir obtenir les trophées avec le moins de frustration possible.     La première run consistera à (re)découvrir l’intégralité du jeu, en passant les différents niveaux. Veillez à interagir avec tous les PNJs du jeu (y compris les 4 dans le château de Radaxian) afin de montrer que vous êtes une Pipelette. Au cours de votre aventure, vous affronterez un Bœuf sauvage, ainsi que des Pillards, libèrerez votre frère qui a été fait Prisonnier (toujours dans le château de Radaxian), et affronterez les trois commandants, vous débloquant ainsi les trois trophées associés. Après avoir triomphé de Janken le Grand, il ne vous restera qu’à terminer l’histoire pour devenir Protecteur de Radaxian. Notre petite astuce : il est possible d’activer le mode « vies infinies » si vous trouvez le jeu trop dur. Ce mode, qui vous permettra d’avancer sans trop d’encombres, bloque l’obtention du trophée Protecteur de Radaxian. Vous pouvez donc activer ce mode pour la première run, en prenant soin de n’acheter aucun objet en boutique car vous êtes Avare. Cela permettra d’entamer la seconde run sans ce boost de vies, mais en ayant la possibilité d’acheter les objets en boutique. Pour ceux qui le souhaitent, voici la liste des choix à effectuer sur les différents boss : Gooseka (1er combat) : Pierre - Ciseaux Chokkina (1er combat) : Ciseaux - Feuille Parplin (1er combat) : Pierre - Ciseaux Gooseka (2nd combat) : Feuille - Feuille Chokkina (2nd combat) : Pierre - Pierre Parplin (2nd combat) : Pierre - Ciseaux Janken le Grand : Feuille – Feuille   Ces combinaisons ayant été testées avant la sortie officielle du jeu, il n’est pas impossible qu’un patch vienne les modifier à l’avenir, soyez donc attentifs malgré tout. Si vous avez obtenu et conservé la Boule magique lors de votre périple, vous verrez les choix de vos adversaires et pourrez agir en conséquence.     Attaquez-vous donc ensuite à la seconde run, en prenant soin de ne pas utiliser les vies infinies, mais en essayant d’obtenir les trophées qui manquent. Ainsi, attrapez la Boule magique dans le mont Kave, soyez Pacifiste et ne tirez pas avec le peticopter dans le niveau du lac Namui, et pensez à caresser le chien, cette Bête modifiée, qui vous donnera en plus un objet mais nous allons y revenir. Enfin, tuez la première pieuvre dans le niveau 3 (voir image ci-après) et entrez dans le « pot » sur laquelle elle trône afin de découvrir l’île secrète, et montrer au monde que vous êtes un Aventurier. Si vous n’avez pas utilisé le mode vies infinies, vous débloquerez alors Protecteur de Radaxian à la fin de votre run.     Pour terminer, lancez une dernière run, avec vies infinies et possibilité d’acheter des objets, dans le but de découvrir 100% des 15 items du jeu. En tant que Collectionneur, il vous faudra bien fouiller scrupuleusement les niveaux, ces objets se trouvant généralement dans les blocs de pierre. Vous pourrez trouver un objet par niveau maximum, ce qui veut dire que si vous avez trouvé l’objet, vous pouvez arrêter de fouiller partout dans le niveau. Attention : le chien que vous devez caresser pour Bête modifiée donne un objet, le premier soldat que vous croiserez dans le château de Radaxian également. Enfin, un objet sera dropé par la seconde pieuvre du niveau 3 (Pour tuer les pieuvres, il suffira de frapper chacune des boules qui constituent son tentacule). Les autres objets se trouvent en général dans les blocs de pierre, sauf l’objet du château de Janken, qui se trouvera dans un passage sous l’eau particulièrement difficile à surmonter. Si vous avez tout ramassé, c’est ce dernier objet qui fera de vous un Collectionneur aguerri. Pour terminer, il vous restera à passer en mode Boss Rush, qui demande d’affronter Janken ainsi que ses trois commandants à la suite, et ce sans possibilité d’obtenir des objets. Cet objectif, plutôt difficile également, fera de vous un Champion. A noter qu’il vous faudra utiliser les combinaisons des premiers affrontements pour les 3 commandants.     FUN : 6/10 DIFFICULTÉ : 8/10   DURÉE D’OBTENTION : 10-15h                      NOTE GLOBALE : 7/10   C’est avec beaucoup de plaisir et de nostalgie que nous avons lancé Alex Kidd in Miracle World DX, et ce fut réellement satisfaisant de redécouvrir ce jeu avec un œil d’adulte, nous qui l’avions largement terminé étant enfants. En revanche, pour les trophées, ce fut une tout autre histoire ! Seuls les plus courageux et les plus motivés pourront devenir Grand protecteur de Radaxian, tant les niveaux sont parfois exigeants ! Il vous faudra en effet faire preuve d’un grand sang-froid et garder votre calme à tout moment pour espérer toucher le graal du bout des doigts. Maintenant que, de notre côté, nous en sommes venus à bout et connaissons le jeu par cœur, on attend la suite avec impatience ! Même sans le platine, cela nous a fait grand plaisir de retomber en enfance le temps de quelques heures. Et vous, vous allez vous lancer ? Êtes-vous fan de cette mode des remakes sur des jeux de votre enfance ? N’hésitez pas à réagir en commentaires !

Consulter l'article en détail ...

test-trophees

Publié le | Par

(0 commentaires)

Notre review sur les trophées de Crash Bandicoot 2 : Cortex Strikes Back Remastered !

Paru dans un premier temps le 31 octobre 1997 sur Playstation, Crash Bandicoot 2 est le deuxième épisode de la série Crash. Ce remaster, proposé par Activision dans le cadre d’une réédition des trois volets sortie le 30 juin 2017 sur Playstation 4, Xbox One, Nintendo Switch et PC, est un jeu de plateformes dans lequel on incarne le héros éponyme qui s’est fait enlever par le Docteur Neo Cortex. Ce dernier a changé de vie et souhaite apparemment sauver le monde. Il comptera donc sur Crash Bandicoot pour l’y aider.      Ce jeu, suite directe du premier opus, a globalement reçu un bon accueil, étant même considéré comme meilleur que son prédécesseur. Fidèle à la tradition de la saga, il vous satisfera par le plaisir de jeu qu’il procure, mais la difficulté y reste bien présente. Pour cette réédition, le jeu se dote bien entendu d’une liste de trophées que nous allons nous empresser de décortiquer !     Avant toute chose, sachez qu’un seul trophée peut être manqué, mais que ce dernier est très simple à réaliser. Découvrez Comment énerver Cortex en pénétrant dans le premier niveau et en le quittant aussitôt, et ce trois fois de suite. Profitez désormais du jeu en parcourant les différents niveaux et en récupérant les 25 cristaux jusqu’à affronter le boss de fin, afin de débloquer les cinq trophées liés au mode histoire. Vous débloquerez, en terminant le jeu, le pouvoir de courir plus vite, qui vous sera absolument indispensable pour partir à la chasse aux reliques, dont nous parlerons un peu plus tard, après avoir débloqué les trophées liés aux actions spécifiques.   Pour commencer, rendez-vous donc dans la deuxième salle de téléportation, au sein de laquelle vous verrez Polar l’ours blanc : sautez-lui dessus 10 fois de suite même s’il risque de vous mettre Un petit coup de patte. Prenez ensuite le contrôle de votre sœur Coco en interagissant avec le téléporteur, et partez tuer 5 ennemis avec la technique du plat pour Briser le statu Coco. Si ce n’est pas encore le cas, faites-vous tuer par une abeille faisant Bzzz ! et mourrez en ayant volé juste avant pour crier Et c’est le Crash ! Pour ce dernier trophée, il vous suffit de vous rendre dans un niveau sur lequel vous montez l’ours blanc (niveaux 8, 13 ou 26), et de percuter les blocs soulevés par deux ennemis puis d’atterrir dans l’eau. La clé de la réussite de ce jeu, c’est 99% de transpiration : rendez-vous au niveau 20 Bee-Having et avancez jusqu’au deuxième checkpoint. Placez vous sur la bordure de façon à être aligné avec la ruche et faites une glissade suivie d’un tourbillon en direction des abeilles qui en seront sorties. Si toutes les abeilles sont tuées, vous obtiendrez une vie. Reproduisez la manipulation autant que nécessaire pour enfin atteindre les 99 vies nécessaires au trophée.     Maintenant que la partie facile est terminée, lancez-vous dans l’obtention des 42 gemmes du jeu. Pour ce faire, il vous faudra découvrir les 5 sorties secrètes du jeu : -    Dans le niveau Air Crash, vous n’aurez Pas besoin du jetboard ; -    Faites Un voyage dans les îles dans Bear Down ; -    Dans Diggin’ it, essayez d’atteindre le Trampoline carnivore ; -    L’ours blanc étant Unbearable, criez-lui Reviens petit ours ; -    Enfin, dans Hangin’ Out, Vaut mieux s’accrocher. Rassurez-vous, les passages secrets se trouvent sans grande difficulté, et cela vous débloquera en plus les trophées Chemin de traverse, Diamant brut et Toujours en vie (pour l’instant) sans même y prêter attention ! Pour terminer avec les gemmes, vous débloquerez Dans le joyau et la bonne humeur après votre 21ème gemme, ainsi que Vengeance à coup de laser une fois la totalité des gemmes acquise. Pour conclure la chasse au trophée de platine de Crash Bandicoot 2, il est temps de se lancer sur la quête des reliques, qui devront au minimum être en or, comme sur l’opus précédent. Ainsi, Vérifiez la pression ! (5 reliques) et Faites chauffer les moteurs ! (10 reliques). Voici votre Wumpacombustion enclenchée ! (27 reliques sur 27).     FUN : 8/10 DIFFICULTÉ : 6/10 DURÉE D’OBTENTION : 25 – 30h NOTE GLOBALE : 7/10 C’est encore avec une bonne dose de plaisir et de nostalgie que nous avons pu essayer de maîtriser l’N.Croyable Crash Bandicoot 2 pour en obtenir la totalité des trophées. Nettement moins frustrant que le premier opus, on se demande s’il est vraiment moins difficile, ou si notre niveau a augmenté après avoir terminé le premier volet. Quoiqu’il en soit, c’est toujours aussi fun et déjanté, et c’est avec hâte que nous allons nous attaquer au troisième et dernier opus de cette série de remasters. On vous fera bien entendu un retour dès que ce sera chose faite ! Et vous, avez-vous tenté l’aventure ? Si vous souhaitez retrouver la review des trophées du premier volet, ça se passe ici mais attention, vos nerfs seront mis à rude épreuve !  

Consulter l'article en détail ...

test-trophees

Publié le | Par

(0 commentaires)

Final Fantasy VII Remake : Notre review sur les trophées !

A l'occasion de la sortie de la version upgradée de Final Fantasy VII Remake, sobrement intitulée Final Fantasy VII Remake Intergrade, le 10 juin 2021, on vous publie à nouveau la review des trophées qui avait été produite il y a quelques temps !  Final Fantasy VII Remake est la version actualisée du cultissime Final Fantasy VII, sorti à l’époque en 1997 sur Playstation. Développé par Square Enix, cette nouvelle mouture sortie le 10 Avril 2020 retrace la première partie de l’histoire originale. Vous incarnez Cloud, un ex-Soldat qui a rejoint le groupe éco-terroriste Avalanche afin de défendre la planète contre les pratiques peu scrupuleuses de la Shinra en matière de drainage d’énergie. Pour ce faire, vous affronterez tout un tas d’ennemis tous plus puissants les uns que les autres. Pour les connaisseurs de la version originale, le premier volet de cette nouvelle mouture du jeu s’arrête en quittant Midgar. Oubliez tout ce que vous connaissez des anciens Final Fantasy, cette itération possède un gameplay largement inspiré de Final Fantasy XV, abandonnant le combat au tour par tour pour un style nettement plus spontané et dynamique, beaucoup plus en phase avec les attentes actuelles des joueurs. Outre les spécificités liées à chaque personnage jouable, qui sont au nombre de 4 pour cet opus, vous prendrez vite en main les commandes et serez facilement à l’aise, mais il vous faudra un certain temps pour en maîtriser les subtilités. On pourra reprocher malgré tout un « effet couloir », tant il est impossible d’explorer réellement le moindre recoin des zones que l’on traverse, un peu dommage.     Mais venons-en aux trophées !  Si certains sont liés à l’histoire, sachez que plusieurs autres peuvent être manqués lors de votre première partie, car il vous en faudra au moins deux pour pouvoir tout compléter, en plus de rejouer quelques chapitres via la sélection de chapitre. Prenez donc connaissance du trophée Super Modèle avant de vous lancer, dont l’obtention sera conditionnée par les quêtes et les choix que vous ferez lors des chapitres 3, 8 et 9. Au cours de votre périple, il vous sera important d’équiper directement une arme fraichement obtenue, et d’en utiliser la capacité spéciale au maximum, afin de toutes les débloquer pour prouver que vous êtes un Maître d’arme. Accomplissez également toutes les quêtes secondaires que vous trouverez au cours des chapitres 3, 8, 9 et 14 afin de devenir un Mercenaire légendaire. Attention toutefois, vous ne pourrez pas accomplir toutes les quêtes sur une seule partie car deux quêtes s’annulent entre elles au chapitre 9. Au fil de l’aventure, vous rencontrerez Chadley, qui vous proposera des défis de combat dans son simulateur. Il vous faudra compléter les 20 rapports de combat pour devenir Assistant de recherche assidu. Cela vous débloquera en plus des matérias intéressantes, très utiles à votre progression, et en particulier la matéria Techniques ennemies, qui vous permettra d’obtenir le trophée Imitateur offensif, demandant d’absorber 4 techniques précises sur vos ennemis. Quelques trophées sont aussi à surveiller lors de votre avancée au sein des 18 chapitres qui composent le scénario. Ainsi, vous veillerez à réussir avec brio le jeu de moto au cours du chapitre 4 pour SOLDAT sur deux roues, qui vous demandera de terminer ce mini-jeu avec 80% de vie minimum. Vous devrez également montrer que vous êtes L’as de la fléchette au cours du chapitre 3 ou 4, seuls moments où vous aurez accès aux fléchettes. Fouillez bien tout au niveau du chapitre 6, pour obtenir la matéria Chocobo et Mog, et surtout Professionnel de l’entretien, désactivez le verrouillage maximum au chapitre 7 pour faire partie des pros du déverrouillage. Il en restera bien d’autres, que nous vous invitons à guetter, tous concernant une action spécifique à accomplir au cours d’un chapitre en particulier, merci la sélection de chapitre ! Quelques trophées subsisteront, notamment les boss optionnels qui ne peuvent être vaincus qu’en mode difficile, via le simulateur de combat du chapitre 17. Terminez donc tous les combats d’arène au Wall Market pour pouvoir affronter l’Arme Ultime et faire une Rencontre de type olfactif. Par ailleurs, vous débloquerez un trophée lors de votre run en difficile, car vous êtes A l’épreuve des difficultés. Attention toutefois, les chapitres 9, 11 et 17 sont particulièrement difficiles, il vous faudra vous armer de patience. Vous devriez, suite à votre dernière run, être Jusqu’au-boutiste et avoir donc atteint le niveau 50 avec un personnage.     FUN : 8/10 DIFFICULTÉ : 7/10  DUREÉ D’OBTENTION : 70-80h NOTE GLOBALE : 7/10         FF7 Remake joue avec brio la carte de la nostalgie pour les joueurs nés dans les années 90, mais il a aussi su se réinventer pour toucher un large public. On retrouve là un gameplay puissant et vif impliquant le joueur : on a l’impression de faire nous-mêmes partie d’Avalanche. On notera quand même la durée conséquente des cinématiques qui peut potentiellement frustrer celui qui n’adhère pas pleinement à l’histoire. Ici, on les a regardées comme les épisodes d’une bonne série, nostalgiques que nous sommes. On peut aussi trouver dommage qu’il faille refaire une run et demi afin d’obtenir le trophée Super soldat, plutôt superflu pour une œuvre de cette classe. La run en mode difficile, elle, apporte un vrai challenge et c’est très appréciable, car cela donne accès à du nouveau contenu.   En parlant de nouveau contenu, on a hâte de pouvoir tester les aventures de Yuffie, et pourquoi pas d'en obtenir les trophées, le tout avec une super qualité et des temps de chargement considérablement réduits sur PS5 ! Nous tâcherons de vous faire un retour sur cette version Intergrade dès que possible, car il faut avouer que c'est quand même très tentant !  

Consulter l'article en détail ...

test-trophees

Publié le | Par

(0 commentaires)

Crash Bandicoot Remastered : Notre review sur les trophées !

Sorti initialement en 1996 sur Playstation, Crash Bandicoot constitue le premier volet d’une trilogie iconique. Ce remaster, proposé par Activision dans le cadre d’une réédition des trois volets et paru le 30 juin 2017 sur Playstation 4, Xbox One, Nintendo Switch et PC, est un jeu de plateformes dans lequel on incarne le héros éponyme, qui aura pour but de traverser les trois îles Wumpa afin de vaincre le Docteur Neo Cortex et ainsi sauver son amie Tawna.   Ce jeu, qui a déjà été couronné de succès lors de sa sortie initiale et qui fut l’un des fers de lance de la Playstation, avait été remarquable de par le fun qu’il procure mais également par la frustration qu’il occasionne, tant le niveau de difficulté y est parfois élevé. A l’occasion de ce remaster, une liste de trophées a bien entendu été implémentée. Nous allons donc nous y attarder !     Première bonne nouvelle : aucun trophée ne peut-être manqué lors de votre quête du platine, et heureusement car vous n’êtes pas au bout de vos peines ! Premièrement, terminez simplement le jeu afin de débloquer tous les niveaux et de maîtriser le gameplay au maximum : vous débloquerez pour l’occasion les six trophées liés à chacun des boss que vous vaincrez. Cette étape, qui se fera sans grande difficulté, est une promenade de santé comparé à ce qui vous attend… Place aux choses sérieuses maintenant ! En effet, la quête du platine vous demandera tout d’abord d’obtenir toutes les gemmes dans chaque niveau, car vous aimez Tout ce qui brille après 13 gemmes obtenues, et C’est ça que gemme après la 26ème de ces dernières. Pour obtenir des gemmes, il vous faudra terminer un niveau en détruisant toutes les caisses du niveau. Notre astuce : Pour optimiser votre collecte de gemmes, il est fortement conseillé de commencer par les niveaux qui possèdent des gemmes de couleur, ces dernières vous donnant accès à de nouveaux passages dans les autres niveaux, ainsi que Gemme cachée. Attention, en plus d’obtenir toutes les caisses, il ne vous faudra pas mourir une seule fois pour que la gemme vous soit accessible. Pour information, voici la liste des endroits où vous trouverez les gemmes colorées : La gemme jaune s’obtient sur The Lab ; La gemme bleue tombe sur le niveau Toxic Waste ; Concernant la gemme violette, rendez-vous sur Lights Out ; Slippery Climb vous permettra de collecter la gemme rouge ; Pour la gemme orange, c’est dans la Generator Room qu’il faudra vous rendre ; Et enfin, The Lost City vous donnera la possibilité d’obtenir la gemme verte.   En plus des gemmes, il vous faudra partir Sur les chapeaux de roues (5 reliques) afin de conquérir les reliques, en or minimum, Courir sans se retourner (10 reliques) jusqu’à effectuer une Arrivée triomphale pour la 26ème relique obtenue…. Et vous aurez terminé avec la partie difficile du jeu ! Il ne devrait alors vous rester que quelques trophées liés à des actions spécifiques   . Faites D’un tourbillon deux coups en envoyant valser un ennemi dans un autre, et ce deux fois dans le même niveau. Chassez également une vie avec le tourbillon, car C’était totalement voulu ! Battez 5 ennemis avec le tourbillon de Coco car Tous les coups sont permis, et gagnez un total de 99 vies affichées même si c’est Plus de vie qu’il n’en faut. Concernant ce trophée spécifiquement, nous avons procédé de la façon qui suit, à la toute fin du jeu : Rendez-vous dans le niveau Castle Machinery ; Dès le début, partez vers la plateforme sur la gauche, qui permet de récupérer une bonne vingtaine de vies ; Sauvegardez, quittez puis recommencez : les vies obtenues jusqu’alors seront encore présentes. Arrivé à ce stade, vous devriez avoir des trophées auxquels vous n’aurez même pas prêté attention : A manger qui consiste à se faire manger par une plante, Déculottée qui demande de mourir électrocuté, Pas besoin d’en faire des… caisses que vous aurez loupées - environ 35 - au sein d’un même niveau. Il ne devrait donc vous rester qu’à trouver la clé dans Sunset Vita, en détruisant les trois panneaux Cortex pour accomplir Le défi maboul de Cortex, ainsi que la clé dans Jaws of Darkness, de la même manière, pour accomplir La terrible épreuve de Cortex. Vous aurez en même temps compris que C’est à ça que ça sert.   Si vous en avez encore le courage, il ne vous restera qu’à vous confronter au niveau additionnel, dont les trophées ne sont pas nécessaires pour le platine, à savoir Stormy Accent. Ce niveau, qui a été retiré du jeu de base à l’époque, car jugé trop difficile, mettra vos nerfs à rude épreuve. Obtenez-y Le joyau de la couronne en y détruisant toutes les caisses, et effectuez un temps inférieur à 4 minutes 30 pour faire tomber Une antiquité antique.     FUN : 6/10 DIFFICULTÉ : 7/10  DURÉE D’OBTENTON : entre 30 et 35 heures NOTRE GLOBALE : 7/10 C’est avec une bonne dose de nostalgie que nous avons lancé ce jeu, et ce fut avec bonheur que nous avons pu parcourir à nouveau les paysages colorés que le déjanté Crash Bandicoot doit traverser. Très exigeant à certains endroits, il met les nerfs du joueur à rude épreuve. D’ailleurs, le niveau Stormy Accent justifierait presque de rajouter un point de difficulté au jeu ! En tout cas, c’est avec une grande satisfaction que nous sommes venus à bout de l’N. Trépide Crash Bandicoot, étant donné que cet opus est le plus dur de la série ! Vous souhaitez vous lancer ? Alors prenez une camomille, détendez-vous et bon courage ! Certaines manettes n’y survivront pas !   

Consulter l'article en détail ...

test-trophees

Publié le | Par

(0 commentaires)

Days Gone : Notre review sur les trophées

Days Gone est un jeu d’aventure à la troisième personne développé par Bend Studio et sorti le 26 avril 2019 sur Playstation 4. Offert dans le cadre de la Playstation Plus Collection, comme 19 autres jeux, on a également pu le retrouver dans une version améliorée en 4K sur PC le 18 mai 2021. Au cours de notre aventure, on incarne Deacan St John, un ancien soldat membre d’un club de biker, qui va tenter de tout faire pour aider les différentes communautés présentes dans le jeu. Dans le but d’obtenir des primes, le joueur devra chasser des mutants, qui se baladent généralement en hordes, dont on découvrira l’origine au fil de l’histoire.    En ce qui concerne le gameplay, cette œuvre est très dynamique, bien que le fait de devoir maintenir une touche pour ramasser des objets fasse un peu daté. Le menu, auquel on accède en glissant son doigt sur le pavé tactile, est assez pratique une fois qu’on l’a bien pris en main. Gros point positif en revanche, l’atmosphère dans laquelle est plongé le joueur, grâce à la bande son notamment : certaines pistes sont sublimes et le joueur se prend vite à jouer le biker ayant soif de liberté. D’ailleurs, la moto est le point central de votre aventure : vous devrez trouver du carburant pour vous ravitailler, la faire réparer si elle subit trop de dégâts, l’améliorer pour en optimiser les performances et être près d’elle pour sauvegarder. En résumé, votre moto est votre meilleure amie, normal pour un biker me direz-vous !     Parlons maintenant de ce qui nous intéresse : les trophées ! Pour commencer, il est important de savoir qu’aucun d’entre eux ne peut être manqué, et que vous pouvez jouer dans la difficulté qui vous plait car aucun objectif du jeu de base n’est lié à la difficulté. Cependant, si vous voulez réduire le nombre de parties nécessaires à l’obtention du 100%, il est vivement recommandé de jouer en difficulté Survie afin de valider des objectifs du DLC correspondant, car La survie c’est la vie.   Afin d’optimiser la quête du trophée de platine, ramassez absolument tout ce que vous trouverez sur les cadavres et les mutants, car il vous sera demandé de collecter 989 oreilles de mutants étant donné que vous êtes Tout ouïe et 541 objets sur les cadavres, pour savoir si Vous avez du rouge sur vous. Profitez-en également pour utiliser les ferrailles que vous trouverez pour réparer votre moto au fil de votre aventure, c’est là qu’est L’art de la mécanique, et tuez des ennemis avec des armes de corps à corps autres que le couteau de base car c’est une Valeur sûre.   Outre les 12 trophées liés à l’histoire principale, vous devrez également réaliser un certain nombre d’objectifs secondaires. De manière générale, il vous faudra réaliser toutes les activités annexes que le jeu proposera, effectuant ainsi le Grand nettoyage pour une zone. De ce fait, détruisez absolument tous les nids qui se trouveront sur votre passage, car vous êtes un Exterminateur. Nettoyez également les camps de maraudeurs, étant vous-mêmes Chasseur de maraudeurs, ainsi que les camps classiques, en tant que Chasseurs de camps ennemis. Pour finir, visitez et videz au maximum les bases du Nero, ces dernières vous demandant d’alimenter le générateur afin de déverrouiller les portes automatiques pour récolter un serum augmentant au choix votre endurance, votre concentration (qui ralentit le temps quand vous visez) ou votre vie. Cela vous permettra de découvrir Le miracle de la science lors de votre première amélioration, puis de voir vos Performances accrues lorsque vous aurez intégralement amélioré l’une des trois caractéristiques. Ici, nous avons opté pour la vie pour un plus grand confort de jeu. Ces checkpoints du Nero devront tous être visités dans le cadre d’un scénario secondaire qu’il vous faudra terminer pour comprendre la Fin du monde.   Sur votre route, vous découvrirez également des points d’intérêt touristique, qui font partie des « objets rares » requis pour devenir Chasseur de trésors en herbe, qui vous en demandera 50% du total existant. Outre ces zones d’intérêts, vous découvrirez également des enregistrements du Nero dans les checkpoints, des informations sur les plantes lors de leur cueillette, des informations sur les personnages en fouillant les différentes bases des communautés, afin d’atteindre les 75% de la collection et de figurer Sur la route de la gloire. Vous aurez très vite obtenu Mon précieux lors de la collecte du premier objet de ce type. Pendant votre balade, repérez et détruisez 12 Tas de cailloux, et sauvez 10 survivants car C’est pas une vie. Au fil de votre aventure, il vous sera nécessaire d’améliorer votre bolide afin de pouvoir affronter les menaces que vous rencontrerez. Une fois votre Premier achat effectué, vous devrez également acheter une amélioration de chaque type (performance, esthétique et peinture), pour Made in Farewell. Cependant, cela vous sera très utile pour échapper aux hordes que vous rencontrerez, vous obtiendrez d’ailleurs Et de une après l’extermination de votre première horde. Si vous êtes en mode survie et que vous en venez à bout en moins d’une minute, vous obtiendrez Horde-minute. En chemin, essayez d’accomplir des assassinats furtifs pour devenir Le fantôme de Farewell après le centième meurtre, et tuez une brute au couteau, car Ça, c’est un couteau ! Essayez également de tuer des ennemis avec chaque type de carreaux avec votre arbalète, pour découvrir des Plaisirs variés.    Arrivé à ce point de l’aventure, il est fort possible que vous ayez obtenu un certain nombre de trophées sans même y prêter attention. Ainsi, vous avez potentiellement augmenté votre confiance au maximum auprès d’un camp, devenant ainsi Amis pour la vie, voire auprès de trois camps différents, pour être Meilleurs amis pour la vie (et au-delà). Pour vous y aider, vendez des plantes ou de la viande au sein du camp auprès duquel vous voulez monter votre réputation, afin de fournir du Ravitaillement. Vous serez d’ailleurs sûrement un Flambeur en ayant dépensé 20000 crédits dans un même camp. Vous aurez également fabriqué 50 objets pour devenir, logiquement, un Bricoleur. Toujours au cours de votre périple, vous aurez débloqué des points de compétence vous permettant d’obtenir de nouvelles capacités : dépensez votre premier point pour faire un Bon début, puis votre quinzième point (Hors de contrôle), votre trentième (Nul ne peut m’arrêter) et enfin votre 45e et dernier point (M. Fahrenheit). A ce stade, il ne devrait vous rester que Farewell Drift, qui vous demandera de totaliser 10 minutes de drift, ainsi que Burnout d’enfer qui nécessitera d’effectuer un drift sous nitro pendant au moins 5 secondes d’affilée. Une fois tout cela accompli, vous aurez prouvé que vous êtes un Acharné du jeu vidéo, et c’est tout à votre honneur…    Cependant, si vous souhaitez pousser la complétion jusqu’à obtenir 100% des trophées, il vous faudra terminer à nouveau l’histoire en Nouvelle partie + au cours de laquelle toutes vos améliorations, armes, compétences, collectables et réputations seront conservées ! Rien ne vous empêche donc de commencer la collecte sur la première run pour la terminer sur la seconde. Vous y obtiendrez The End (encore) pour avoir terminé en mode difficile II ou survie II, pendant que vous aurez fait Un dernier tour en terminant simplement le jeu à nouveau. Veillez simplement à tuer un ennemi avec chaque type de munitions de la nouvelle arme débloquée pour le New Game + : le fusil de précision BND-150, pour obtenir Logan’s Shadow. Pour terminer votre quête de 100% des trophées, il vous faudra vous rendre en mode défi, afin d’y accomplir les 10 missions disponibles avec une médaille d’or partout. Pour notre part, la difficulté y étant excessive, nous ne nous y sommes pas éternisés, cela devenant vite punitif. Notre note se constitue donc uniquement sur le jeu de base.     FUN : 8.5/10 DIFFICULTÉ  4/10 DURÉE D’OBTENTION : 50h sans le NG+, 80h avec NOTE GLOBALE : 8/10 Pour conclure, on peut dire que Days Gone nous a permis de vivre une aventure hors du commun. Une ambiance magnifique, un contexte calme et anxiogène à la fois, ce jeu fut une vraie bonne surprise. D’ailleurs, on y trouve quelque chose qu’on ne voit nulle part ailleurs : les hordes. Ces dernières ne sont pas des entités uniques, mais un ensemble de mutants indépendants les uns des autres, ce qui permet de faire ressentir au joueur ce sentiment d’oppression, très intense lorsque vous avez une centaine de vilains à vos trousses ! Par ailleurs, la liste des trophées a été intelligemment pensée, même si elle demandera de compléter la plupart des quêtes annexes, ces dernières étant très intéressantes et bien intégrées à votre aventure. De plus, Bend Studio a eu la bonne idée d’intégrer les trophées liés à la Nouvelle Partie + sur une liste à part, comme un DLC, ce qui vous permettra d’être un Acharné sans devoir refaire le jeu une nouvelle fois. On pourra cependant regretter la difficulté excessive du mode défi, pour lequel nous n’avons pas eu la patience de persévérer. Ce fut donc avec un grand plaisir que nous avons découvert cette œuvre, dont Sony ne semblait pas décidé à financer la suite. Les joueurs, eux, ne sont pas du même avis, et une pétition a été lancée pour essayer de faire changer d’avis à Sony, comme nous vous l’évoquions ici.  

Consulter l'article en détail ...

test-trophees

Publié le | Par

(2 commentaires)

Wreckfest : Notre review sur les trophées !

Wreckfest est un jeu de courses automobiles et de combat motorisé, développé par Budgear Entertainment et édité par THQ Nordic. Sorti dans un premier temps en 2018 sur PC puis le 27 août 2019 sur Playstation 4 et Xbox One, il nous revient ce mois-ci sur Playstation 5. A cette occasion, il nous a été proposé dans le cadre des jeux offerts via le Playstation Plus du mois de mai 2021.   Concernant le gameplay, ce jeu se veut relativement arcade, et ne nécessitera pas de talent particulier en matière de jeux de simulation automobile. Digne successeur de Destruction Derby, Wreckfest constitue vraiment un moment de fun à l’état pur : quel plaisir de conduire des véhicules tous plus farfelus les uns que les autres, dans le but de démolir les concurrents ! Ajoutez à cela les retours haptiques de la manette PS5, dont les gâchettes deviennent de plus en plus dures à presser au fur et à mesure que l’état de votre véhicule se dégrade, et vous obtenez de superbes sensations de jeu !   On sait très bien pourquoi vous êtes là : les trophées ! Sachez qu’aucun objectif de la liste ne peut être manqué, et que les 21 trophées sont très agréables à réaliser. Veillez à garder en tête que vous devrez faire des Carambolages à crédits, et économiser un total de 50000 crédits, ne dépensez donc rien avant d’avoir accompli cet objectif. Une fois que vous savez cela, vous pourrez vous lancer dans votre carrière, et obtenir Avis de tempête pour votre premier succès. La carrière est composée de cinq championnats qu’il vous faudra terminer, afin d’obtenir les cinq trophées qui y sont liés. Concentrez-vous en priorité sur les épreuves indiquées comme « Challenge » car il vous faudra toutes les réussir pour avoir Une carrière bien remplie. Cela vous fera en plus gagner des véhicules pour devenir Garagiste de province une fois le dixième obtenu, puis Collectionneur amateur pour dix de plus. Vous devrez sûrement acheter certains véhicules spécifiques afin de pouvoir tenter certaines épreuves, ne vous privez pas !    Une fois la carrière terminée, vous voici donc Champion des masters mondiaux, et vous devriez avoir passé plus de cinq minutes dans les airs, découvrant ainsi L’ivresse des sommets. Le niveau 10 devrait largement être atteint (Peut mieux faire !) ainsi que le niveau 25 qui vous a octroyé la Mention bien ! Vous ne devriez pas encore avoir atteint le niveau 50, mais ce sera pour la fin de votre quête du platine, car vous allez encore gagner de l’expérience lors de l’accomplissement des autres trophées qu’il vous reste à obtenir. Parmi ces derniers, vous devrez réaliser un Travail en groupe et remporter 20 épreuves en multijoueur. Il est tout à fait possible de booster ce trophée avec un ami, avec lequel vous pouvez créer une partie privée. L’un prend le bus scolaire, l’autre le tracteur tondeuse, et c’est parti pour un mode Dernier debout ! En plus de ce trophée, cela vous fera avancer Chauffeur chauffard, qui demande d’exploser 50 adversaires avec le bus scolaire. Pour terminer cet objectif, créez une partie personnalisée en mode élimination avec 23 adversaires de type tondeuse ou canapé, passez les dégâts en mode réaliste, et choisissez le bus comme véhicule. Il ne vous restera qu’à démolir vos adversaires jusqu’à devenir Chauffeur chauffard.   Une fois cette étape passée, vous devriez bien avoir avancé Casse automobile, vous demandant de détruire 100 adversaires, et vous devriez avoir Un penchant masochiste car on vous aura peut-être détruit 100 fois. Si tel n’est pas le cas, créez le même type de partie qu’auparavant, mais en inversant les rôles, et laissez-vous détruire ou foncez dans les murs. Vous avancerez en plus Côté jardin, qui demande de passer une heure au volant de la tondeuse. Pour notre part, nous avons lancé une course personnalisée, seul, avec la tondeuse, et nous avons laissé tourner la console… Rien de compliqué donc. Deux trophées devraient subsister à ce stade, le premier vous demandant de partir Vers l’infini… en atteignant une vitesse de 210 km/h au volant de la Rocket. Pour commencer, améliorez intégralement la Rocket et retirez-lui ses éléments de protection afin d’en alléger le poids. Réglez ensuite la transmission comme sur la capture d’écran ci-dessous puis rendez-vous dans une épreuve personnalisée, seul toujours, au circuit de Motorcity. Collez-vous au mur au niveau du premier gros virage, et c’est parti pour une longue ligne droite ! N’ayez pas peur, le mur vous arrêtera à la fin, ne freinez sous aucun prétexte et vous devriez obtenir le trophée que vous convoitez !   Dernier point, et non des moindres, obtenir les Félicitation du jury ! en atteignant le niveau 50. A titre indicatif, nous étions niveau 35 lors de la fin de notre aventure, au moment d’entamer le grind. Il est donc temps d’enchaîner les courses et de monter l’expérience pour terminer notre quête du graal. Notre astuce ConsoleFun: créez une partie personnalisée avec une voiture rapide, en choisissant 23 adversaires avec des tracteurs ou des canapés, sur le circuit Hellride. Optez pour une course à dégâts de 60 tours. Effectuez votre course normalement, en conduisant prudemment pour ne pas être détruit. Au bout de deux – trois tours, tous vos adversaires se seront crashés, et il ne vous restera plus qu’à en faire de même pour finir à la première place, gagnant par la même occasion entre 30000 et 45000 points d’expérience, soit presqu’un niveau tout entier en à peine 3 minutes ! Répétez l’opération jusqu’à atteindre le niveau 50, et clôturer par la même occasion votre phase de grind.     FUN : 9/10 DIFFICULTÉ : 3/10 DURÉE D’OBTENTION : 20-25h NOTE GLOBALE : 8/10 Avec une playlist agréable et des sensations vraiment très réussies, Wreckfest nous plonge dans un pur moment de fun. Ce type de jeu se faisant très rare dans le paysage vidéoludique, c’est avec un grand plaisir que nous avons profité du Playstation Plus pour le découvrir. On pourra regretter l’absence d’un mode multijoueur en local, et l’interface un peu vieillissante en ce qui concerne les menus, mais cela reste une grande réussite. Pour ne rien enlever, la liste des trophées a été intelligemment pensée, mêlant objectifs de carrière et trophées fun, pour un résultat très plaisant à compléter. Ce fut donc avec un grand plaisir que nous avons prouvé que nous étions des As du volant ! Et vous, allez-vous tenter votre chance ? Qu’avez-vous pensé du jeu ? Dépêchez-vous de l’ajouter à votre bibliothèque, il est encore disponible jusqu’au 1er juin 2021.  

Consulter l'article en détail ...

test-trophees

Publié le | Par

(0 commentaires)

Assassin’s Creed Valhalla : Notre review sur les trophées du DLC La colère des druides

La colère des druides, tel est le nom du premier contenu additionnel du dernier volet de la saga Assassin’s Creed : Valhalla. Proposé aux joueurs depuis le 13 mai 2021, ce contenu prend place à la suite du jeu de base, aux confins d’une Irlande magnifiquement verdoyante. Eivor doit y aider son cousin à rallier l’ensemble des territoires de l’Irlande à sa cause, le tout en gérant les pratiques douteuses d’un sombre culte druidique : les enfants de Danu.   Concernant le gameplay et les mécaniques de jeu, tout est strictement identique au jeu de base, à cela près qu’ont été ajoutées des missions royales, qui vous permettent d’étendre l’influence de Dublin sur le commerce international.      En ce qui concerne les trophées, cette extension possède neuf petits objectifs à remplir : aucun n’est manquable, mais avec des collectables assez nombreux comme c’était déjà le cas pour le jeu de base. Ainsi, veillez à tout collecter au sein des quatre régions qui composent la nouvelle carte, pour un total de 115 collectables vous permettant de devenir une Légende irlandaise. Présentés sous la même forme que lors de l’aventure principale, on y retrouve essentiellement les mêmes types d’objets, si ce n’est les nouveaux objets Ui Neill qui remplacent les masques romains, et les épreuves de Morrigan vous demandant d’affronter les ennemis qui apparaissent. Ce dernier type d’épreuves vous permettra donc de faire les choses à la manière des druides. Notre astuce : Sur la totalité des mystères à réaliser, vous devrez effectuer trois offrandes. L’une d’entre elles vous demandera de rapporter 5 sabots de cervidés, essayez donc de les chasser au fur et à mesure que vous les croiserez dans votre progression. Une autre offrande vous demandera de rapporter 5 grands esturgeons, mais il est possible de les pêcher facilement en partant environ 200 mètres au sud de cette offrande, près du pont de pierres. Au fil de votre périple, vous aurez la possibilité d’obtenir des composants comme des vêtements, des objets de luxe ou des textes, qui vous serviront à augmenter la renommée de Dublin au maximum, car Tous les chemins mènent à Dublin. Pour ce faire, accomplissez des demandes royales, qui vous donneront des composants en récompense car vous êtes un Faiseur de rois, mais ouvrez également tous les coffres, détruisez et ramassez tous les petits objets que vous pourrez trouver. Vous aurez probablement affaire à La Légende de saint Patrick sans même vous en rendre compte (l'image ci-dessoous vous en indique l'emplacement si besoin).   En montant la renommée de Dublin, en plus d’accomplir les différents mystères éparpillés sur la carte, vous devriez obtenir la totalité de la Parure du Champion du Dublin, et vous pourrez équiper deux crochets que vous aurez également reçus au fil de votre aventure, pour Double croissant. Enfin, concentrez-vous sur l’extermination des enfants de Danu afin de voir arriver l’Aube des druides. Pour terminer, réalisez la campagne avec brio pour la Délivrance de l’Irlande, et il en sera fini de votre chasse aux trophées !     FUN : 7/10 DIFFICULTÉ : 3/10 DURÉE D’OBTENTION : 12 – 15h          NOTRE GLOBALE : 7/10 Avec une histoire plutôt intéressante mais des mécaniques de jeu strictement identiques, La colère des druides ne prend aucun risque. Finalement, il n’est que la continuité de l’aventure d’origine, et n’apporte pas grand-chose à la licence… Ses trophées sont somme toute assez classiques, Ubisoft ayant là encore pris le parti de nous contraindre à collecter tous les objets du jeu… et c’est bien dommage car cela devient vite fastidieux ! Heureusement que les zones sont moins nombreuses que pour le jeu de base, nous aurions probablement abandonné sinon… Malgré tout, ce fut avec plaisir que nous avons complété cette nouvelle aventure d’Eivor, qui aura le mérite de nous avoir présenté Barid, le cousin de notre personnage, qui se veut plutôt attachant. Vous souhaitez également vous lancer dans l’aventure ? Retrouvez donc notre review des trophées du jeu de base dans cet article.   

Consulter l'article en détail ...

      Suivant