Actualité du jeu vidéo

icone_news

Les news de jeux les plus récentes

Catégorie : psx

Dossier : La PLAYSTATION

PSX

Publié le | Par Titiboy

(4 commentaires)

Née d'une mésentente entre Nintendo et Sony à l'époque de la Super Nintendo, la Playstation débarque en décembre 1994 au Japon et en septembre 1995 aux Etat-Unis et en Europe. Vouée à l'échec par la presse spécialisée au milieu des deux mastodontes Nintendo et Sega, Sony va prendre à revers tous ses détracteurs et va s'imposer comme un acteur majeur dans le monde des constructeurs. En effet, c'est avec cette console que la 3D va vraiment s'imposer, autre nouveauté de taille : le CD-ROM qui va permettre aux développeurs d'intégrer des scènes cinématiques grandioses et va enfin permettre aux jeux-vidéos d'être considéré autrement qu'un loisir pour boutonneux à lunettes qui restent enfermés chez eux. Au vu de son succès sans précédent dans le monde, la Playstation (PS1, PSX) va être déclinée sous plusieurs formes : La Net Yaroze en 1997 : une Playsation noire non zonée, entendez par là qu'elle peut lire aussi bien les jeux japonais, américains qu'européens. Sa principale caractéristique était d'être destinée aux développeurs amateurs, elle était donc livrée avec un câble permettant de télécharger des programmes et données, des manuels d'utilisation ainsi que 2 manettes noires elles aussi. Voici une vidéo montrant les meilleures démos créées sur la Net Yaroze par des amateurs.   La PSone en 2000 : une playstation blanche plus petite que l'original, outre le fait que la console ait changer de design, elle aura le droit également à une nouvelle interface dans le menu d'accueil. Vendu séparément, Sony produira un écran LCD pouvant se clipser derrière la machine et alimenter par une prise allume cigare afin de pouvoir y jouer dans la voiture. A noter également la disparition du port situé à l'arrière de la console qui permettait de brancher plusieurs consoles entre elles ainsi que l'Action Replay. La PocketStation en 2000 : assez anecdotique et sortie qu'au japon, elle permettait d'être utilisée comme carte mémoire mais aussi d'avoir des fonctionnalités dans certains jeux comme Final Fantasy 8, Crash Bandicoot 3 ou encore Street Fighter Alpha. Mais si la Playstation a si bien marché, c'est pas tellement la console en elle-même mais plutôt sa ludothèque impressionnante qu'elle au eu tout au long de sa vie. Voici une liste de jeux ayant marqué l'esprit, elle est bien sûr incomplète - Resident Evil 1,2 et 3 - Dinos Crisis 1 et 2 - Silent Hill - Parasite Eve 1 et 2 - Final Fantasy VII,VIII, IX - Xenogears - Chrono Cross - Soulblade - Tekken 1, 2 et 3 - Crash Bandicoot 1, 2 et 3 - Crash Team Racing - Tomb Raider 1, 2, 3, 4 et 5 - ... La Playstation sera également la première console à voir le piratage à grande échelle avec l'arrivée d'Internet et des graveurs CD de plus en plus répandus. L'Action Replay jouera un rôle important dans le piratage de la machine même si il n'était pas destiné pour cela à la base. Il existait une technique qui, grâce à l'Action Replay et un petit morceau de plastique ou un ressort permettait effectivement de lancer des jeux gravés ou import à condition d'avoir au mon un jeu PAL à sa disposition. Voilà je lance ce topic afin de débattre de cette console et si vous aussi vous pensez que cette console est incontournable et qu'elle a marquer l'industrie du jeu-vidéo. Voici en bonus quelques pub françaises de l'époque, attention toutefois pour celle de Final 7, ça spoil un peu   Pub pour la console Playstation Pub Final Fantasy 7 Pub Parappa The Rapper  

Consulter l'article en détail ...

Resident Evil 1.5 : Notre dossier !

PSX

Publié le | Par Lightoo

(7 commentaires)

Introduction 1er Août 1996, Capcom frappe un grand coup en lançant sur le sol européen Resident Evil. Fort de son succès, la société décide de mettre en chantier rapidement une suite : Resident Evil 2. Tout le monde connaît la saga Resident Evil de nos jours à tel point que les produits dérivés sont légion : les bouses d'Anderson, les figurines, les vêtements, les BD ou les romans de S. D. Perry. Mais je ne suis pas ici pour parler de ça mais plutôt d'un titre assez obscure dans l'histoire de la saga qui a fait coulé beaucoup d'encre et qui va me faire taper encore longtemps sur les touches de mon clavier, je parle de Resident Evil 1.5. Un Resident Evil qui se passe entre le 1 et le 2 ? Faux ! En effet, connaissant la fourberie de Capcom : Resident Evil 0 qui se situe avant le premier opus, Resident Evil 3 qui se passe à la fois avant, pendant, après le 2, les spin off, les remake, les faux-remake, il serait aisé de penser que celui si se place d'un point de vue scénaristique entre le 1 et le 2. La vérité est ailleurs, si il porte ce nom, c'est parce qu'à la base, il devait être Resident Evil 2 mais a été annulé pendant son développement, on l'estime à 80% sur Playstation et environ 10% sur Saturn. Son fort taux d'avancement et les différences entre cette version et celle commercialisée lui ont permis d'avoir un chiffre officiel de la part de la société japonaise malgré son abandon, le fameux 1.5. Parasite Evil Pourquoi avoir abandonné un jeu qui en était presque à son terme ? Différentes raisons ont été évoquées au fur et à mesure des années. Voici les plus courantes : – le jeu ressemblait trop au 1 dans son approche – l'histoire n'avait aucun lien avec le précédent opus – le jeu était jugé trop choquant et aurait été censuré à sa sortie – Shinji Mikami, papa de la série aurait jugé son jeu tout simplement mauvais Si ces raisons peuvent expliquées l'abandon de ce projet, je préfère penser que la refonte de Resident Evil 2 coïncide avec le rachat de Squaresoft (Square Enix aujourd'hui) d'une partie du staff de Capcom pour leur propre survival-horror à savoir la série Parasite Eve. Il en est d'autant plus vrai lorsqu'on voit le 2ème opus de la saga qui a des ressemblances frappantes avec 1.5 au niveau de l'ambiance et des environnements. Bon allez, maintenant que j'ai ramené ma science, vous allez me dire qu'il faut que je parle du jeu et vous avez raison ! Avant toute chose, il faut savoir que d'après Capcom, seulement 5% de 1.5 a été conservé pour Resident Evil 2 Je suis toujours un bleu ! :( Il existait 2 personnages jouables, l'un était Leon S. Kennedy, toujours la jeune recrue que l'on connaît, son caractère était le même. Le second était un nouveau qui sera supprimé de la version finale : Elza Walker : jeune étudiante venue à Racoon City pour une compétition de motos. Il n'y avait donc pas de Claire Redfield même si Elza dans son physique et son comportement ressemblait étrangement à cette dernière. On ne sait pas si les autres personnages étaient jouables, au vu de certaines images, on peut penser que certains y étaient à des moments-clés de l'aventure. On peut d'ailleurs distinguer 2 groupes de personnages suivant celui qu'on choisissait au début. Leon était accompagné pendant son périple de : Lisa, laborantine au sein d'Umbrella Marvin Brannagh, policier de Racoon [u]Elza était quant à elle accompagnée de :[/u] Sherry Birkin, fille du couple des chercheurs William et Annette au sein d'Umbrella John, pas d'informations sur ce dernier On croisait la route d'autres personnages durant l'aventure notamment : Roy : policier de Raccoon Brian Irons : chef de la police de Racoon William Birkin : créateur du virus-G et scientifique de renom chez Umbrella Annette Birkin : assistante de son mari William Il est intéressant de s'intéresser aux personnages pour voir que déjà, il y a pas mal de différences entre 1.5 et la version finalisée. Certains personnages vont en effet être modifiés ou tout simplement supprimé d'une version à l'autre. [u]Personnages ayant été supprimé :[/u] – Elza : remplacée par Claire Redfield – Roy [u]Personnages modifiés :[/u] – Lisa : deviendra Ada, on se sait pas si elle était également une traîtresse – Marvin : avait un rôle plus important, n'était pas blessé au début de l'aventure – John : avait un rôle lui aussi plus important ,il deviendra le fameux armurier de Resident Evil 2 Robert Kendo dont son rôle s'arrête très tôt dans l'aventure – Brian Irons : était un personnage gentil et était blessé pendant l'aventure – Annette Birkin : elle aussi avait un rôle plus gentil que dans Resident Evil 2 et devait assisté nos héros Seuls 3 personnages donc n'ont pas grandement changés entre les 2 versions : Leon, Sherry et son père William. A noter que le reporter Ben Bertolluci n'apparaissait pas dans 1.5. Un vrai commissariat ! On ne peut pas trop savoir ce qu'était le scénario car les informations n'ont pas beaucoup filtré. Ce pendant, au vu des images fournies, on peut couper le jeu en 3 parties : commissariat, égouts et laboratoire. Il est fort probable qu'il y en avait davantage. Quelque soit le personnage choisi en début de partie, le joueur commençait dans le commissariat, la seule différence était que Leon commençait sur le toit de l'immeuble et Elza dans le Hall. Le commissariat était assez différent de la version que l'on connait, c'est à dire qu'il semblait être réellement un lieu des forces de l'ordre et non pas un espèce de musée reconverti en commissariat. La suite se passait dans les égouts, faute d'informations conséquentes, on n'en sait pas plus sur cette partie de l'aventure. Quant au labo, au vu des images, c'est la seule partie du jeu qui n'a pas subi de transformations majeures entre les deux versions. Des enfants zombies ! Le bestiaire était lui aussi différent à savoir que la plus grande particularité était la présence d'enfants zombifiés et que les zombies n'avaient pas tous la même corpulence. Des gorilles devaient faire leur apparition ainsi qu'une forme évoluée des araignées. Les cerbères étaient toujours là. Les lickers, les plantes du labo et M. X étaient donc absents de cette version. Au niveau des boss, Birkin était au rendez-vous ainsi que le crocodile géant des égouts qui cette fois-ci était accompagné par quelques uns de ses rejetons un peu à la manière du requin Neptune et ses petits dans RE 1. Pour finir sur le jeu à proprement parler, il a été mentionné à plusieurs reprises que le joueur aurait pu utilisé des grenades et aussi s'équiper de protections qui se détérioreraient au fur et à mesure du temps passé dans l'aventure. Et maintenant ? Tout fan qui se respecte se doit de jouer à cette version me direz-vous. Hélas, j'ai bien peur que ce ne soit jamais le cas tellement cette béta est source de mystères. Elle n'a bien sûr jamais été commercialisée par Capcom. Cependant, il y a quelques années, un chanceux aurait eu une version et a même postée des vidéos sur Youtube du jeu qui n'avaient jamais encore été vues du grand public. Il l'avait mis en vente pour la somme de 10000$,malheureusement, quand la somme a été atteinte, le vendeur a retiré l'annonce et n'a plus jamais donné de nouvelles. Le seul moyen qui existe aujourd'hui pour voir des éléments de 1.5 en dehors des vidéos postées sur Youtube est de posséder Resident Evil 2 et un Action Replay, en effet, ce dernier permettant de traverser les mûrs, on peut pénétrer dans certaines zones oubliées par Capcom qui se révèlent être des salles de 1.5. Conclusion Resident Evil 1.5 est un jeu d'une aura presque mystique, de son développement pour le moins atypique jusqu'à sa réputation sur Internet en passant par son inaccessibilité pour les joueurs. A moins que Capcom se décide de le donner avec pourquoi pas Resident Evil 6, je doute que l'on puisse y jouer un jour et je pense que c'est mieux comme ça. Toute chose est beaucoup plus intrigante lorsqu'on ne la connaît pas, pouvoir y jouer couperait ce côté mystique. Pour autant, dans une période ou la saga s'est complètement transformée en jeu d'action, il est normal que les fans de la première heure veulent y joué rien que parce c'est une Resident Evil à l'ancienne. Je finirai ce dossier en disant que la saga n'aurait certainement pas eu la même direction si cet épisode aurait été commercialisé à la place de notre cher Resident Evil 2.

Consulter l'article en détail ...

Précédent