Back to the Future : 22 Décembre 1987 - Metal Gear sur NES

icone auteur news

Rédigé par loveandpeace - le 22/12/2014

Vous n’allez pas le croire, aujourd’hui nous fêtons la sortie sur NES au Japon d’une des licences les plus célèbres du jeu vidéo ! Il y a 27 ans, jour pour jour sortait Metal Gear !

Oui, 27 années… on se sent vieux, fatigué et dépassé quand on regarde aussi loin en arrière !

Il faut d’abord se remettre dans le contexte. Déjà, il faut prendre conscience que la plupart des chroniqueurs et rédacteurs de ConsoleFun n’étaient même pas encore nés ! Cette phrase ne fait pas avancer l’article, mais c’est marrant, tout simplement.

En 1986, alors que le jeune Hideo Kojima vient tout juste de faire ses armes dans le monde du jeu vidéo et de finir Penguin Adventure... (Oui, il faut bien commencer quelque part), Konami lui demande de concevoir un jeu d’action militaire. Même si cela est son premier projet en tant que chef d’équipe, Kojima écrit depuis longtemps et dans son esprit fourmille tout un tas d’idée.

Au tout début, lui et son équipe décident de faire un jeu de tir en vue subjective classique, mais les limites techniques de la MSX2, (un micro-ordinateur japonais) vont le pousser à revoir sa copie et s’orienter malgré lui vers un jeu d’infiltration ! Dans tout le jeu, vous ne trouverez pas plus de 4 ennemis par écran en même temps.

Avec le recul, c’est intéressant de prendre conscience des tournants mystérieux que peut prendre la vie…

L’environnement est visualisé de dessus, en vue de trois quarts, et se déploie par plans fixes successifs (sans scrolling). Les déplacements du personnage sont limités à quatre directions. La progression est relativement ouverte et non linéaire, obligeant à quelques allers et venues (le personnage peut revenir sur ses pas et des raccourcis secrets ont été aménagés).

Allant à contre sens de tout ce qui se fait à l’époque, Metal Gear ne propose pas de tuer tout ce qui bouge, mais au contraire de fuir l’ennemi.

Même si de nos jours chaque épisode de cette licence est attendu comme le messie, ce premier opus est loin d’être sans défauts, bien au contraire. Parfois, l’IA s’emballe et les gardes se mettent à courir partout sauf dans votre direction. Les graphismes sont vraiment médiocres pour l’époque et on ne vous parle des dialogues qui souffrent d’une traduction plutôt hasardeuse !

 

Il y a différent type d’ennemis. Certains ne vous poursuivent pas si vous changez d’écran, ce qui, il faut l’avouer, est bien pratique. Mais si vous êtes repéré, certains gardes de haut level vous traqueront sans relâche, jusqu’à un combat à mort, et ce peu importe le nombre d’écrans que vous traverserez !

Même si pour l’époque, le jeu est inventif et pousse le joueur à réfléchir, le gameplay n’est pas forcément le point fort de ce premier épisode.

Mais les bases sont déjà là ! Un scénario en béton qui lance le joueur dans une aventure épique entre guerre nucléaire, complot, terrorisme, et trahison. Évidemment, nous n’allons pas vous raconter l’histoire complète du jeu, mais juste le synopsis de base :

« En 1995, un groupe de mercenaires provoque une crise en Afrique du Sud en érigeant une place forte, la forteresse “Outer Heaven”. D’après le renseignement, Outer Heaven abrite le développement d’une nouvelle arme qui pourrait menacer l’équilibre des forces de dissuasion nucléaire2. L’unité des forces spéciales Fox Hound est chargée d’intervenir afin de trouver des informations sur cette arme. Son meilleur agent, Gray Fox est envoyé en mission d’infiltration à Outer Heaven, mais tout contact est rompu après un dernier message : “Metal Gear...”. Fox Hound fait appel à une nouvelle recrue, Solid Snake, pour enquêter sur la disparition de Gray Fox et la mystérieuse arme. »

Attention spoiler : À la fin du jeu, Solid Snake se rend compte que son ennemi n’est autre que celui qui lui donne des ordres depuis le début : Big Boss ! Un combat acharné a alors lieu et le grand méchant de l’histoire meurt… jusqu’au générique de fin, où l’on apprend qu’au final Big Boss est vivant ! Il est important de noter que dans cet épisode, Big Boss n’est pas encore désigné comme le père génétique de Snake.

Par la suite, le scénario et l’univers de Metal Gear seront de plus en plus complexes et beaucoup de personnages charismatiques viendront étoffer l’histoire.

Même si la licence n’a connu la gloire qu’en 1998 sur PlayStation 1 avec l’épisode « Metal Gear Solid », il était important pour ConsoleFun de revenir aux origines de ce monument du jeu vidéo.

Désormais, aujourd’hui l’infiltration a un nom : Metal Gear Solid ! Et ce n’est pas avec les premières vidéos de Metal Gear Solid V que changerons d'avis !

 

Et vous chers lecteurs, quel est votre épisode préféré ? Et surtout, n’hésitez pas à nous dire quel est votre personnage favori de la licence.

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Metal_Gear_Solid

Galerie d'images

Commentaires (3)

loveandpeace a écrit un commentaire le

Meilleure licence de jeu vidéo de tous les temps pour moi !
Metal Gear Solid 3 Snake Eater reste mon jeu préféré !

Titiboy a écrit un commentaire le

Franchement bel article !

ContraOff a écrit un commentaire le

C'est aussi ma licence favorite. Je garde une préférence pour Metal Gear Solid premier du nom paru en 1998 sur PSx, le meilleur jeu de tous les temps pour moi, au point d'importer la version collector japonaise avec le ticket d'origine, précieusement entreposé dans un carton attendant le jour où je pourrais l'exposer. Snake <3

Connectez-vous sur le forum pour commenter cette news.




icone blanche

L'actu du moment

L'article a reçu 2 FUN

Vous n'avez pas encore funé l'article !

ConsoleFun vous donne la possibilité de funer vos articles favoris en cliquant sur le coeur ci-dessus.

logo tipeee icone de citation

Pour vous proposer toujours plus de contenu et de diversité, le staff de ConsoleFun met tout en oeuvre pour combler la moindre de vos attentes. Seulement, on est un peu à sec en ce moment et la science ne nous a pas encore permis de nous démultiplier (les goujats). C'est pourquoi nous recherchons activement des personnes motivées pour participer à cet ambitieux projet ConsoleFun : rédaction de news, de tests, réalisations de vidéos ou encore modérateur, il y en a pour tous les goûts !

Nous rejoindre !
logo tipeee Information

Depuis sa création en 2009, ConsoleFun ne cesse d'évoluer pour vous proposer toujours plus de nouvelles fonctionnalités. Autour d'une même passion, le jeu vidéo, le staff et la communauté du site partagent dans la bonne humeur et l'envie de progresser ensemble. En soutenant ConsoleFun à l'aide d'un don, vous nous permettez de poursuivre l'aventure qui, nous l'espérons, atteindra des sommets !

Faire un don
×

Change header

Upload
To crop this image, drag a region below and then click "Save Image"
Uploading