La Légende Final Fantasy XIII : Un making-of littéraire par Third Editions !

avatar Maktorius

Rédigé par - le



Dans leur grande tradition de proposer des ouvrages d'analyse de jeux vidéo, une saga sort clairement du lot chez Third Editions : la Légende Final Fantasy. En effet, la quasi intégralité des jeux numérotés de la saga ont été passés au peigne fin au fil des années, si on excepte pour l’instant les deux MMORPG. Et justement, l'un des épisodes numérotés manquant à la collection était le premier Final Fantasy sur console HD , soit le treizième volet de la saga. Et c'est ainsi qu'un nouvel ouvrage, sur un Final Fantasy plutôt décrié à sa sortie, arriva chez Third Editions. Mais se contenter uniquement de Final Fantasy XIII aurait été trop limité, et c'est donc un ouvrage de 480 pages décryptant les trois jeux de la trilogie qui est disponible depuis le 8 juillet 2021.

 

 

 

 

 

Pour écrire La Légende Final Fantasy XIII, Third Editions a fait appel à Jérémie Kermanec. Traducteur dans le jeu vidéo, il a ainsi œuvré sur Destiny ou encore Fortnite. Il est également membre du site Final Fantasy World puisqu'il est un grand fan de cette saga de J-RPG. Chez Third, il s'était d'ailleurs déjà fait remarqué avec son excellent ouvrage La Légende Final Fantasy XV, qui revenait sur ce jeu ô combien décrié par les fans. Une valeur sure donc, qui nous promet un travail de recherches et d'analyse aux petits oignons. Il nous propose ainsi un ouvrage dense, détaillé et divisé en cinq parties distinctes.

 

Le premier chapitre est, comme toujours avec la maquette de base de cette collection, centré sur l'Univers du jeu. Et c'est déjà un énorme morceau qui ouvre le livre : non seulement l'auteur s'évertue à résumer dans le détail, avec tout ce que cela comporte en spoilers, l'histoire de chacun des trois jeux qui composent cette trilogie, à savoir FF XIII, FF XIII-2 et Lightning Returns, mais de plus, et c'est une étape cruciale et obligatoire, Jérémie Kermanec revient sur le mythe fondateur à l'origine du projet qu'était le Fabula Nova Crystallis.

 

C'est effectivement crucial car le projet initial, qui comprenait Final Fantasy XIII, Final Fantasy Agito XIII (qui deviendra Final Fantasy Type-0) et Final Fantasy Versus XIII (qui deviendra le controversé FF XV) changera quelque peu de forme, au profit de la trilogie que l'on connaît maintenant. C'est donc de nombreux éléments du mythe fondateur qui auraient dû être expliqués ou présents dans des jeux s'étant émancipés du mythe de base par la suite, qui se sont finalement retrouvés expliqués en partie grâce aux romans puis aux Ultimania, rarement édités en France. Cette première partie de l’ouvrage fait ainsi l’excellente choix que de revenir en détail sur le mythe fondateur.

 

Le chapitre suivant est très certainement le plus long et le plus riche en informations du livre. En effet, ce second chapitre est centré sur la création des jeux. Et c'est un gros morceau que de revenir sur la création de la trilogie Final Fantasy XIII. En effet, pour revenir sur la genèse de ce premier Final Fantasy HD, l'auteur remonte jusqu'au début des années 2000 et la santé du nouvellement né groupe Square Enix. Une fois ce petit point nécessaire, le livre démarre le cœur du sujet avec la mise en place du Fabula Nova Crystallis, issu de la volonté du président de Square Enix de rentabiliser au maximum l'univers d'un FF au lieu de tout jeter et de repartir de zéro à chaque projet. Cette volonté débouchera sur la création d'un tout nouveau moteur graphique, le Crystal Tool, qui sera central dans tous les soucis de développements des jeux Final Fantasy XIII, ses suites mais également le MMORPG Final Fantasy XIV et Final Fantasy XV.

 

Bien entendu, les deux suites du jeu, Final Fantasy XIII-2 et Lightning Returns, sont également passées au crible. Car oui, bien que les soucis du Crystal Tool aient été réglés avec le temps, le développement des deux suites de Final Fantasy XIII n'ont pas été de tout repos pour les équipes de développement. Entre des joueurs pas forcément intéressés et des impératifs de plus en plus serrés, leur développement ne fut pas un long fleuve tranquille. Bien sûr, le tout est agrémenté avec moultes anecdotes du réalisateur des jeux et du producteur de la saga, issues de diverses interviews au fil du temps pour la presse spécialisée mais également pour les différents Ultimania dédiés à la trilogie.

 

Après un chapitre aussi dense, il fallait passer à autre chose et c'est ainsi que La Légende Final Fantasy XIII enchaîne avec tout un chapitre centré sur la musique de la trilogie. C'est sans doute l'acte le plus léger mais aussi celui qui peut être le plus difficile à se représenter du livre. Bien entendu, découvrir la volonté des compositeurs derrières les premières OST de la saga auxquelles Nobuo Uematsu n'a pas participé, de près comme de loin, est très intéressant. Seulement, à condition de connaître les musiques évoquées par cœur, il peut être un peu compliqué de comprendre les analyses techniques de celles-ci. Pour autant, les explications des compositeurs via leur interviews restent parfaitement clairs et permettent de mieux cerner à quel point la bande musicale d'un Final Fantasy peut influencer l'ambiance de celui-ci.

 

Après l'interlude musical, le livre reprend avec un autre beau morceau puisqu'on entre dans le chapitre dédié au décryptage des jeux. C'est l'occasion pour l'auteur de s'interroger sur la place du J-RPG au tournant de la HD du début des années 2010. En effet, il peut être compliqué pour un genre aussi codifié de faire face à la concurrence occidentale, notamment quand on pense à l'utilisation quasi systématique des open world alors que Final Fantasy XIII décide de partir sur un modèle ultra dirigiste durant la première moitié de son aventure. De plus, le livre une réflexion intéressante sur la place de la saga Final Fantasy mais surtout sur la postérité de la trilogie alors même que le jeu a eu du mal à trouver son public. On revient d'ailleurs sur la place de Lightning, érigée en véritable icône presque malgré elle au fil des épisodes et qui finit par porter sur ses épaules toute la trilogie.

 

Et pour finir le livre, un ultime chapitre, qui rejoint celui sur le décryptage et qui se concentre sur les thèmes présents dans Final Fantasy XIII, Final Fantasy XIII-2 et Lightning Returns. Ainsi l'auteur revient majoritairement sur deux thèmes majeurs des jeux : la mythologie et l'humanité. Le premier est assez évident puisque Final Fantasy XIII est né du projet Fabula Nova Crystallis, la Nouvelle Légende du Cristal. Mais en plus de posséder un mythe fondateur, l'univers de cette trilogie est elle-même parsemée de thématiques mythologique puisque les dieux existent pour de vrai et influent en permanence l'humanité. L'humanité est ainsi le second thème central des jeux puisqu'ils nous permettent de suivre la grande Histoire des Hommes, de leur création à leur possible destruction avant de finalement déjouer le destin pour se forger leur propre avenir, jusqu'à partir coloniser d'autres planètes.

 

Au final, La Légende Final Fantasy XIII est-il un livre à conseiller ? Sans hésitation, la réponse est oui ! Il n'est pas exagéré de dire que tout fan de la saga Final Fantasy, qu'il soit ou non fan des jeux de la trilogie Final Fantasy XIII, se devrait de lire cet ouvrage. En effet, il offre un éclairage plus que complet sur les soucis qu'ont rencontré ces jeux et permettra de voir à quel point la volonté d'origine des développeurs peut vite disparaître, ou du moins ne pas se ressentir dans le produit final et ce pour diverses raisons : incompréhension des joueurs, mauvais équilibrage, soucis avec les outils de développement. Bien sûr, ça ne veut pas dire que votre point de vue changera sur les jeux, mais le livre offre un véritable making-of littéraire ultra complet et trouvera aisément sa place dans votre bibliothèque.

 

Si cette lecture vous intéresse, vous pouvez trouver un extrait à télécharger ainsi que la possibilité d'acheter le livre au prix de 34,90 euros sur le site de Third Editions.

phylactère

Commentaires (2)

Greed Lavare a écrit un commentaire le

guillemets

Merci pour cette review courte et détaillée, Maktorius ! Quand mes moyens me le permettront, je pense acheter ce bel ouvrage !

Seepreet a écrit un commentaire le

guillemets

it is thus a book of 480 pages deciphering

Connectez-vous sur le forum pour commenter cette news.




page de journal

L'actu du moment




coeur

L'article a reçu 5 FUN

Vous n'avez pas encore funé l'article !

ConsoleFun vous donne la possibilité de funer vos articles favoris en cliquant sur le coeur ci-dessus.

logo tipeee icone de citation

Pour vous proposer toujours plus de contenu et de diversité, le staff de ConsoleFun met tout en oeuvre pour combler la moindre de vos attentes. Seulement, on est un peu à sec en ce moment et la science ne nous a pas encore permis de nous démultiplier (les goujats). C'est pourquoi nous recherchons activement des personnes motivées pour participer à cet ambitieux projet ConsoleFun : rédaction de news, de tests, réalisations de vidéos ou encore modérateur, il y en a pour tous les goûts !

Nous rejoindre !
logo tipeee Information

Depuis sa création en 2009, ConsoleFun ne cesse d'évoluer pour vous proposer toujours plus de nouvelles fonctionnalités. Autour d'une même passion, le jeu vidéo, le staff et la communauté du site partagent dans la bonne humeur et l'envie de progresser ensemble. En soutenant ConsoleFun à l'aide d'un don, vous nous permettez de poursuivre l'aventure qui, nous l'espérons, atteindra des sommets !

Faire un don
×

Change header

Upload
To crop this image, drag a region below and then click "Save Image"
Uploading