Actualité du jeu vidéo

icone_news

Les news de jeux les plus récentes

Catégorie : chronique

Fiche-Vidéo : Star Fox Zero sur Nintendo Wii U

Chronique vidéo

Publié le | Par Nigel

(0 commentaires)

On dégaine notre "fiche-vidéo" dédiée à Star Fox Zero sur Wii U ! Nous avons réalisé cette vidéo afin que vous puissiez avoir le plus d'information possible sur le jeu en moins de 3min15 ! Le défi est relevé avec succès ! Bref, vous n'avez plus regarder la vidéo, et attendre sa sortie prévue pour le 22 avril 2016 pour pouvoir l'essayer dans votre salon. A titre d'information, sachez qu'un petit stock du pack "première édition" est revenu sur Amazon (alors qu'il était en rupture depuis plusieurs semaines). Il comprend notamment le DLC Star Fox Guard. A réserver aux fans ! Voici le lien de précommande pour les intéressés.    

Consulter l'article en détail ...

Notre TOP 25 des jeux PS4 et Xbox One de 2016-2017 !

Chronique vidéo

Publié le | Par Titiboy

(3 commentaires)

La rédaction de ConsoleFun a réalisé un classement des jeux "Playstation 4 et Xbox One" les plus attendus pour 2016 & 2017 ! C'est toujours très délicat de faire un classement sur les jeux vidéo qui nous attendons le plus. En effet, les internautes sont relativement sensibles aux choix d'une rédaction puisqu'ils ont pour habitude d'applaudir ou de critiquer les classements diffusés en fonction de leur propre goût. Le débat est ouvert, et nous invitons chacun d'entre vous de le faire via notre article ConsoleFun (en cliquant sur ce lien). Nous assumons donc le fait de remuer le sujet sensible de "La guerre des consoles". Néanmoins, nous attirons aussi votre attention sur le fait que les deux concurrentes (de nature) peuvent aussi cohabiter ensemble. Veuillez trouver ci-dessous notre TOP 25 des jeux attendus pour 2016 & 2017 sur PS4 & One  :   Et vous ? Quel serait votre classement ?  

Consulter l'article en détail ...

Fiche-Vidéo : Pier Solar sur Megadrive

Chronique vidéo

Publié le | Par Titiboy

(0 commentaires)

Nous vous avons concocté une vidéo consacrée au jeu Pier Solar sur Megadrive. Il s'agit du dernier jeu de la console 16 bits de Sega à sortir en version boite, et mérite véritablement votre attention puisqu'en plus d'être plutôt bon, Pier Solar a bénéficié récemment d'un lifting HD pour Wii U, PS4, Xbox One, Dreamcast, PS3, Xbox 360 et PC. De quoi détenir un maximum d'information du jeu en quatre minutes, dans cette "fiche-vidéo" :    

Consulter l'article en détail ...

Fiche-Vidéo : Street Fighter V (sur PS4 et PC)

Chronique vidéo

Publié le | Par Titiboy

(0 commentaires)

Le mois de Février 2016 va s'accompagner de la sortie très attendue de Street Fighter V sur PS4 et PC. L'occasion pour ConsoleFun de tenter de vous récapituler les composantes du jeu en 4 minutes de vidéo. Ceci permettra à tout ceux qui ont raté le train en marche de s'informer rapidement sur ce futur hit. Un condensé d'informations donc, pour les joueurs de jeux de combat :    

Consulter l'article en détail ...

Banal + : Pariez et tentez de remporter une carte PSN ou Xbox Live !

PS4 Chronique vidéo 

Publié le | Par loveandpeace

(1 commentaires)

Chers lecteurs, il ne vous reste que 2 jours pour tenter de rempoter la carte PSN ou Xbox Live d'une valeur de 20 Euros en pariant sur le match OM contre Troyes qui se jouera ce dimanche à 20h45. Pour cela c'est facile, il vous suffit de pronostiquer les bons résultats de notre match et du match réel avant dimanche 26 août 19h, en laissant un commentaire ici même ou sur la page Facebook officielle Banal +. On vous souhaite bonne chance et on vous dit à dimanche !                       

Consulter l'article en détail ...

Banal + : Les résultat des matchs PSG contre le Gazelec Ajaccio

PS4 Chronique vidéo 

Publié le | Par loveandpeace

(1 commentaires)

Suite à quelques problèmes, nous n’avons pas été en mesure de publier le match du Banal Football Club hier soir comme cela était prévu, nous nous en excusons.   Cependant, vous avez été nombreux à participer à notre premier match du Banal Football Club, et l’on vous en remercie. N’oubliez pas que les paris sont ouverts pour le prochain match, qui est Marseille contre Troyes. Vous avez jusqu’à dimanche 26 août 19 h pour tenter de gagner vous aussi ! Laissez donc un commentaire avec vos pronostiques. Sans plus attendre, voici le premier épisode du Banal Football Club. Les résultats sont affichés en dessus de la vidéo :   Les gagnants de ce match sont : Stéphane Demarcq (Facebook), Thibault Boillaud (Facebook), Samuel Amiel (Facebook), Titiboy (sur Consolefun) et Maktorius (sur Consolefun) ! Chers amis, peut être que l'un de vous gagnera donc une carte PSN ou Xbox Live à la fin de ce mois. On vous souhaite bonne chance à tous !

Consulter l'article en détail ...

Découvrez notre grand jeu Banal +

PS4 Chronique vidéo 

Publié le | Par loveandpeace

(3 commentaires)

Ils sont de retour, et cette fois ils sont déterminés ! Arno et DD (anciennement Loveandpeace) lancent leur nouvelle chaîne banal +. Au programme, du jeu vidéo, du jeu vidéo et du jeu vidéo ! Ce dimanche, la première émission de Banal + débarquera sur la toile, et il s’agit du Banal Football Club. Vous pouvez d’ores et déjà regarder le générique ci-dessous :   Arno et DD vous proposent de participer au grand jeu Banal +. Chaque mois il y aura une carte PSN ou Xbox Live d’une valeur de 20 euros à remporter, et en fin de saison vous pourrez peut-être gagner un jeu neuf de votre choix ! Pour participer, c’est simple, il vous suffit de pronostiquer les résultats de notre match et du match réel en laissant un commentaire sur cet article ou sur la page Facebook officiel Banal +. Le match de cette semaine est : PSG contre Gazélec Ajaccio. Vous avez jusqu’à dimanche 16 août 19 h pour tenter d’être le grand vainqueur ! Vous savez ce qu’il vous reste à faire, participer, partager et commenter !

Consulter l'article en détail ...

Back to the Future : 11 Fevrier 2005 - World Of Warcraft

PC Chronique vidéo 

Publié le | Par Mr.Husotsuki

(1 commentaires)

"Il y a 10 ans, un jeu bouscula le monde des MMO-RPG. Après 3 années de developpements, World Of Warcraft sorti le 11 Février 2005 sur PC, proposant alors un MMO complet avec un contenu conséquent et avec de nombreuses prises de risques" Vous l'aurez compris Mr.Husotsuki revient aujourd'hui sur le lancement de World Of Warcraft pour son dixième anniversaire aujourd'hui ! Un hommage à un jeu devenu culte qui ne cesse de se renouveler avec dernièrement Warlords of Draenor.  

Consulter l'article en détail ...

Flash Info #5 : The Visitor

PC Chronique ecrite 

Publié le | Par DarthColette

(1 commentaires)

Les jeux vidéo, c’est toute une histoire ! Quand on entend ces termes, on ne peut s’empêcher de penser aux dernières innovations, aux consoles next-gen, au dernier jeu d’un grand éditeur, aux images vues dans les  salons les plus renommés du monde. Cependant, il ne faut pas oublier que les jeux vidéo fleurissent également sur la toile. Nommés alors jeux “flash”, ils ne nécessitent aucune installation et sont extrêmement accessibles.   Alors, qui sont ces jeux méconnus de l’univers vidéo-ludique ?     #5 : The Visitor   Parce que les jeux flash ne sont pas dénués d’âme, je me sens aujourd’hui obligée de vous parler de ce petit jeu qui m’a profondément marquée : The Visitor.   Alors qu’est-ce donc que cette bête-là ? Et bien oui, vous avez raison d’utiliser ce terme. The Visitor, c’est un ver tombé sur terre dans une météorite. Et c’est sur cet évènement que démarre le jeu, sans la moindre indication. Si l’histoire n’est guère plus développée, c’est qu’elle n’en a pas besoin.   A travers ce point & click plus que jouissif, vous devrez avancer à travers les différents tableaux en interagissant avec les décors. Votre but ? Dévorer tout être vivant, pour peu qu’il ne soit pas trop gros pour vous, vous permettant ainsi de muter et de devenir toujours plus gros et meurtrier.   Par le biais de cet univers à la musique angoissante et aux décors soignés, le ton est donné. Vous êtes le chasseur, et surtout vous adrez ça !   Alors oui, The Visitor est un jeu que l’on peut résumer e quelques phrases. Oui, il est court et ne propose que peu d’intérêt une fois terminé. Mais bon sang, quel plaisir que de détruire, dévorer, déchiqueter dans un véritable bain d’hémoglobine ! Et au final, on en demande pas plus à The Visitor, qui sait réveiller, l’espace d’un instant, le monstre qui sommeille au fond de nous.   Si vous aussi vous vous sentez l’âme d’un extraterrestre assoiffé de sang, n’hésitez pas à libérer vos pulsions au lien suivant :   http://www.silvergames.com/the-visitor Sur ce bonne semaine à vous, et à n’oubliez pas : les jeux vidéo se cachent parfois où on ne les attend pas.  

Consulter l'article en détail ...

Back to the Future : 15 Janvier 2000 - Ace Combat 3 : Electrosphère

PSX Chronique vidéo 

Publié le | Par Mr.Husotsuki

(0 commentaires)

"Consolefun Airlines est fière de compter dans ses rangs quelques-uns des meilleurs pilotes du monde. Malheureusement aucun d'entre eux n'est présent sur ce vol" Vous l'aurez compris aujourd'hui on va parler d'avions et plus particulièrement du jeu Ace Combat 3 : Electrosphère sortie le 15 Janvier 2000. Le retour dans le passé peut faire mal au yeux mais cela n'enlève en rien à la qualtié de ce soft ! Préparez-vous, nous allons décoller avec notre cher Capitaine Husotsuki. Et n'oubliez pas ! "En sortant de l'avion, vérifiez d'avoir emporté tous vos objets personnels. Tout ce qui sera oublié dans l'avion sera partagé entre le personnel de bord. Merci de ne pas oublier femme ou enfant."

Consulter l'article en détail ...

[Chronique] Décembre 2014 : Les jeux à ne pas manquer !

Xbox One PS4 PS3 Xbox 360 PC 3DS Chronique vidéo 

Publié le | Par Mr.Husotsuki

(0 commentaires)

On se retrouve aujourd'hui avec Mr.Husotsuki pour une nouvelle chronique. Notre cher Video-Maker va vous parler des différents jeux sorties ce mois-ci, principalement de ceux à ne pas manquer et bien-sûr sa ou ses grosse(s) déception(s) du mois. (Bien-Sûr la chronique reste subjectif !) Les sorties à ne pas manquer en Décembre 2014  : - Game Of Thrones Episode 1 : Iron From Ice - The Crew - Kingdom Hearts HD  2.5 Remix - Lara Croft and The Temple Of Osiris - Phoenix Wright : Ace Attorney Trilogy   N'hésitez pas à donner votre avis complet ainsi que vos conseils pour que notre cher Video-Maker puisse améliorer sa chronique.  

Consulter l'article en détail ...

Back to the Future : 17 Décembre 1999 - Super Smash Bros N64

N64 Chronique ecrite 

Publié le | Par loveandpeace

(1 commentaires)

Aujourd’hui, nous retournons 15 ans en arrière pour revenir aux origines d’une licence qui cartonne à chaque opus. D’ailleurs, un nouvel épisode vient de voir le jour sur « Wii U » il y a quelques semaines et est certifié « Chef-d’œuvre » par la plupart des sites spécialisés. Je parle bien entendu de « Super Smash Bros », sorti en France sur Nintendo 64 le 17 décembre 1999 ! Premier volet de la série, il marque vite les esprits des joueurs qu’ils soient fans ou non de l’univers « Nintendo ». C’est le premier jeu vidéo de baston de la firme japonaise ou l’on peut retrouver la plupart des célèbres personnages Nintendo. Le jeu est développé par HAL Laboratory, qui, il faut le dire, est un des studios de Nintendo les plus productifs des années 80/90. Il est intéressant de noter qu’au départ le jeu fut développé sous le manteau, de peur que les grands patrons n’approuvent pas le fait que les combattants soient des personnages de la maison ! Ce n’est qu’une fois que le développement du soft fut avancé qu’ils présentèrent une version prototype. Il faut dire qu’à l’époque, les jeux Nintendo étaient plutôt destinés aux enfants. Et il est vrai que les univers de chaque licence sont souvent colorés et enchanteurs. On peut comprendre les craintes de Masahiro Sakurai, le concepteur de SMB, en ce qui concerne l’accueil de son idée et de son avenir au sein de l’entreprise quand il eut à présenter un jeu où les figures emblématiques de Nintendo se tapent dessus ! D’ailleurs, même quand le jeu fut approuvé, aucune sortie internationale n’était prévue ! Mais devant le succès de ce titre novateur, Nintendo décida d'exporter son jeu aux États-Unis, puis en Europe. Le principe du jeu est simple : éjecter l’adversaire du tableau ! Pour ce faire, on appuie sur une touche pour frapper, tout en dirigeant le stick dans une direction choisie. On peut aussi attraper notre ennemi, puis le projeter. Chaque personnage dispose de trois petits sauts pour se rattraper en cas d’éjection hors du stage. Certains personnages sont plus légers que d’autres, donc plus faciles à pousser. Mais chaque personnage possède aussi un ou plusieurs points forts. Par exemple, Kirby peut voler temporairement ! Ce qui fait la différence entre SMB et les autres jeux vidéo de combats, c’est la jauge de pourcentage. Oui, car dans ce jeu il n’est nul besoin de vider la barre de santé de son adversaire pour le vaincre. Non, enfaite, lorsqu’un personnage reçoit des dégâts, ce n’est pas une « jauge de vie » qui diminue, mais un pourcentage de dégâts qui augmente. Ce pourcentage peut dépasser 100 %, et peut même aller jusqu’à 999 %. Plus le pourcentage de dégâts est haut, plus il est facile d’éjecter le personnage hors du stade. Au total, 12 personnages sont jouables dans Super Smash Bros N64 : Mario, Donkey Kong, Link, Samus, Yoshi, Kirby, Fox et Pikachu. Luigi, Ness, Captain Falcon et Rondodou doivent être débloqués en réalisant certains défis. Pour ce qui est du solo, quatre modes sont disponibles. Tout d’abord, le mode « classique » où le joueur doit affronter une série de personnages qu’il tente de vaincre avec un nombre limité de vies. S’il perd toutes ses vies, il peut continuer à condition de perdre une partie de ses points. Il existe aussi un mode « Training » qui permet de... s’entrainer et perfectionner ses techniques avec le personnage de son choix. Mais ce n’est pas tout, deux minis-jeux peuvent être joués: Le Board the Platforms, qui demande au joueur d’activer dix plates-formes le plus rapidement possible, et le Break the Targets qui lui demande de détruire dix cibles, toujours le plus vite possible. Si le joueur sort de la carte, il perd. D’ailleurs, ces deux modes apparaissent de façon ponctuelle au cours du mode classique. Mais bien évidemment, ce qui a fait le succès de Super Smash Bros reste (et restera toujours) son multijoueur ! Il est possible d’y jouer jusqu’à quatre joueurs en même temps, et de personnaliser les règles de jeu. Il est par exemple possible de faire des matchs limités dans le temps, où le gagnant est désigné à la fin, ou des matchs où chaque personnage a un nombre de vies limité, le dernier survivant étant le vainqueur. Voilà, chers amis, vous connaissez tout de cette licence qui ne cesse de nous étonner à chaque fois. Pour information, sachez que Super Smash Bros. est disponible sur la Console virtuelle de la Wii et de la Wii U depuis le 12 juin 2009. Avis aux nostalgiques ! Et vous alors ? Dites-nous quels opus de SMB vous préférez, et quel est votre personnage favori dans les commentaires !  

Consulter l'article en détail ...

Back to the Future : 15 Décembre 2006 - The Legend of Zelda: Twilight Princess

Wii GameCube Chronique ecrite 

Publié le | Par loveandpeace

(4 commentaires)

Que l'on soit clair, aujourd'hui nous avions le choix de revenir sur deux jeux vidéo qui ont marqué l'histoire. Soit nous vous parlions de "The Legend of Zelda: Twilight Princess" ou soit de "Barbie Princesse de l'île merveilleuse" ! Ces deux jeux contiennent des princesses et des voyages dans des lieux merveilleux, mais heureusement pour vous le premier l'a emporté de justesse ! Encore une fois c'est bien sûr le créateur de la licence qui est aux commandes, j'ai nommé Shigeru Miyamoto ! Le jeu est développé par le studio interne "Nintendo EAD", le plus gros département de la firme basé à Kyoto qui est à l'origine des plus gros jeux Nintendo de la gamecube, de la Wii de la DS voire de la N64 comme Mario Kart: Double Dash!!, The Legend of Zelda: The Wind Waker, Wii Sports, Super Mario Galaxy, New Super Mario Bros. Enfin, autant vous dire que les mecs connaissent leur boulot ! Avant de parler plus en détails du jeu, il est important de noter que ce treizième opus de The Legend of Zelda est Cross-Gen et est donc sorti à la fois sur Wii et Gamecube. Ce fut d'ailleurs le dernier titre majeur à sortir sur la NGC...paix à son âme ! Il y a donc 8 ans, jour pour jour, The Legend of Zelda: Twilight Princess débarquait sur Gamecube avec la ferme attention d'offrir à la console une dernière symphonie avant qu'elle ne disparaisse à tout jamais ! Pour ce qui est de l'histoire, elle commence un peu comme souvent. Link est un jeune homme innocent (un berger pour cette fois), qui malgré lui va se retrouver entraîné dans une histoire complexe entre magies, pouvoirs et monstres ! La différence de cet épisode est d'abord dans ses graphismes. Alors que le précédent opus "The wind walker" était tout en Cell-Shading, avec un univers tout mignon et coloré, ici "LZTP" vise une ambiance plus sombre, plus adulte. Un bouleversement que beaucoup de joueurs attendaient. Dans ce volet, notre héros possède quelques nouvelles capacités pour avancer dans sa folle épopée. Tout d'abord, il peut désormais se transformer en loup. Quand il est dans cet état, il peut communiquer avec des animaux non humains, se téléporter d'une zone à une autre ou téléporter des objets comme des ponts, des rochers ! Les combats à cheval sont aussi une des grandes nouveautés de cet opus. Le fait que Link se balade entre Hyrule et le royaume du Crépuscule donne au jeu une réelle profondeur. Le Game design de chaque chapitre et donjon est vraiment très abouti. Au fil de l'histoire, vous serez amené à traverser une variété de décors époustouflante, vous mettant à l'épreuve à chaque seconde. Nous avons fait le choix de ne pas vous raconter l'histoire en profondeur, ni les affrontements finaux, ni la fin tout simplement, car cela serait un crime de vous spoiler un jeu si génial. Ce volet marque clairement un changement dans l'histoire de la licence même si les bases restent identiques. Notre personnage est plus adulte, et même le monde dans lequel il interagit se montre plus dangereux que par le passé. Évidemment, tout le staff vous recommande "The Legend of Zelda: Twilight Princess", ainsi que tous les autres épisodes de la licence ! Encore une fois, nous disons merci à Nintendo pour toutes ses heures de jeux passées à pourfendre des monstres et parcourir cet univers merveilleux !   Et vous, quel est votre opus préféré de The Legend of Zelda ?

Consulter l'article en détail ...

Back to the Future : 13 Décembre 2001 - Devil May Cry

PS2 Chronique ecrite 

Publié le | Par loveandpeace

(1 commentaires)

  Aujourd'hui nous allons nous intéresser à une licence qui eut jadis son heure de gloire. Revenons à l'année 2001, Capcom est en plein dans son âge d'or et est le roi du "Surival Horror". La licence Resident Evil compte déjà 4 volets, tous excellents sortis en à peine 5 ans ! Un exploit compte tenu de la profondeur de chaque opus ! Resident Evil : Code Veronica vient de sortir sur Dreamcast en 2000 puis sur PS2 au début d'année 2001 et se vend très bien, mais Capcom désire un vrai 4ème opus ! Le studio "Capcom Production Studio 4", créateur de Resident Evil et Dino Crisis est chargé de se mettre au travail et trouver une suite au 3ème épisode. Tout d'abord il faut savoir que ce studio réunit tous les maitres de l'horreur de la firme comme par exemple Shinji Mikami  Hideki Kamiya, ou encore Shu Takumi qui, disons-le, sont des pointures dans leur domaine. Très vite ils commencent à travailler sur une maquette, qui malheureusement sera refusée par la maison mère ! Mais au lieu d'abandonner leur projet, ils continuent de bucher dessus et le rebaptisent pour lui trouver un nouveau nom : Devil May Cry ! Voilà comment une des meilleures licences des années 2000 est née ! Il est important de noter qu’à la base le studio en charge du jeu venait de signer un contrat d'exclusivité avec Nintendo pour le prochain Resident Evil. Mais Devil May Cry étant une licence complètement différente, c'est sur PS2 qu'elle échoue ! DMC devient presque par hasard une exclusivité du catalogue déjà fourni de la Playstation 2. Par la suite la licence s'exportera sur PC, puis sur Xbox360. Mais revenons au premier opus. Devil May Cry possède un univers très travaillé s'inspirant à la fois de la Divine Comédie, (poème italien épique et allégorique datant de 1307) et aussi de plusieurs mythologies différentes. "Dante est un chasseur de démons qui gère sa petite entreprise, le Devil May Cry. Il se définit comme un détective privé qui ne s'occupe que d'affaires très spéciales, mais il est plutôt vu par ses pairs comme un homme à tout faire qui accepte n'importe quel sale boulot. Il est le fils du légendaire chevalier sombre Sparda, un démon qui a sauvé l'humanité il y a deux millénaires de cela en se retournant contre les siens. Une jeune femme nommée Trish contacte Dante pour lui demander son aide afin de détruire le monde inférieur, l'Underworld. Par la même occasion, ceci permettrait de sauver une nouvelle fois l'humanité, car un grand danger court : Mundus, l'empereur du mal autrefois vaincu et emprisonné par Sparda, s'est libéré et est parvenu à créer une brèche entre le monde inférieur et celui des humains sur l'île Mallet..." Capcom garde évidemment la vue à la troisième personne et les caméras fixes qu'il maitrise si bien. Notre héros dispose au début du jeu d'une énorme épée nommée Force Edge, de deux pistolets nommés Ebony & Ivory ; par la suite il acquiert une épée de foudre, Alastor, puis des gantelets de flammes, Ifrit, et finalement l'épée qui porte le nom de son père, Sparda, qui se trouve être la version transformée de Force Edge. Certaines armes acquièrent par la suite d'autres pouvoirs encore plus puissants. Son gameplay ainsi que sa difficulté élevée fera rentrer le jeu dans le cœur des joueurs. Pour collecter le plus possible d'orbes, il faut allier style et réflexes. En effet, les pistolets servent d'avantage à maintenir les ennemis sous votre joug plus qu'à les tuer. Plus les combos s'enchainent plus vous gagnerez de sphères, qui vous permettront d'acheter de nouvelles techniques plus dévastatrice. Tous les possesseurs de PS2 furent marqués par ce jeu, car il était non seulement agréable à jouer mais aussi à regarder. Au-delà de finir le jeu entièrement le but est aussi de réaliser les plus beaux enchainements possibles. Les musiques et l'ambiance générale du soft font de Devil May Cry un jeu à part. Dante reste et restera un personnage emblématique de l'ère PS2.

Consulter l'article en détail ...

Back to the Future : 12 Décembre 2004 - La Playstation Portable/ PSP

PSP Chronique ecrite 

Publié le | Par loveandpeace

(5 commentaires)

Quand la Playstation 1 est sortie au Japon en 1994, personne ne pensait que cette petite console grise allait se vendre. D'ailleurs pas même les gars de chez Sony qui furent les premiers surpris devant la qualité des jeux et de leur machine. Les ventes s'envolèrent et bien sur tout le monde connaît la suite de l'histoire. Le géant Japonais du multimédia régnait désormais sur le marché des consoles de salon, et ce même devant le grand Nintendo, leader depuis les années 80. En 2004, c'est d'ailleurs Nintendo qui dégaine le premier avec la Nintendo DS. Pour ce qui est des consoles portables, Nintendo est loin d'en être à son premier coup d'essai. Du côté de chez Sony c'est tout le contraire ! La Playstation Portable ou PSP est la première console portative de la firme. Elle débarque au Japon seulement quelques jours après la Nintendo DS, le 12 Décembre 2004. À l'inverse de la NDS qui vise l'originalité avec son stylet, son écran tactile et son microphone, la PSP est plus une PS2 portable. Ce qui est déjà un exploit en soi ! Car disons-le, elle affiche des graphismes similaires à sa grande sœur, ce qui pour l'époque est une prouesse technique. Pour cette console portable, Sony va faire du Sony, c'est-à-dire proposer une machine tout en un. La PlayStation Portable permet de jouer à des jeux vidéo, de regarder des vidéos et des images, d'écouter de la musique et offre la possibilité de naviguer sur Internet. Son système de connexion sans fil Wi-Fi permet de faire communiquer jusqu'à seize machines en même temps ! Un vrai condensé du savoir-faire de la firme Japonaise. À son lancement, elle coûte environ 21.000 Yen (180 euros de l'époque) contre 15.000 pour le Nintendo DS. Information fun, sachez qu'au moment de la sortie les memory stick 1Go étaient vendus 110 euros ! 6 ans plus tard cela sera le prix de la carte mémoire de 64Go ! Quand elle fut annoncée, tout le monde fut intrigué par l'UMD (Universal Media Disc). Plutôt que d'utiliser des cartouches comme le fait Nintendo, Sony lance un nouveau format de disque ! Malheureusement, cela ne marchera pas, mais alors pas du tout ! Fin 2006 plus aucun film ne sortira en UMD et même Sony abandonnera sa création en 2009 avec le lancement de la PSP Go qui privilégie les téléchargements, puisque la console est tout simplement dépourvue de quelconque lecteur de disque. De 2004 à 2011, 4 versions sortiront avec plusieurs ajouts pour certaines ou plusieurs retraits pour d'autres ! Par exemple le PSP Street qui est une version exclusive pour l'Europe, le Wi-Fi et le bouton de réglage de luminosité furent tout simplement retirés ! Même si on ne peut pas dire que la Playstation Portable est un échec, on ne peut pas dire non plus que c'est un succès ! Avec plus de 89 millions d'unités vendues dans le monde, toutes versions confondues, elle reste très loin de la Nintendo DS qui a atteint la barre des 160 millions de ventes ! Il est clair que la PSP est une console puissante, élégante, mais son catalogue de jeux n'était clairement pas assez fourni et la plupart du temps ces jeux n'étaient que des portages. Contrairement à la DS qui marqua l'histoire grâce à des jeux vidéo d'une qualité rare, Sony a peut-être fait l'erreur de voir la PSP comme une Playstation portable et non pas comme une console à part entière, sûrement capable de choses merveilleuses au vu de ses qualités techniques. Encore une fois, la puissance n'a pas fait la différence ! Une leçon à retenir pour les années à venir, que ce soit pour les consoles portables ou de celles de salon. Ce qui fait une grande console c'est toujours ses jeux vidéo originaux, profonds, qui nous transportent et nous font rêver !

Consulter l'article en détail ...

Back to the Future : 11 Décembre 2000 - Counter Strike

PC Chronique ecrite 

Publié le | Par loveandpeace

(0 commentaires)

Un jour, un grand homme a dit "Counter Strike est au FPS multijoueur ce que la Joconde est à l'art". Bon d'accord, personne n'a jamais dit ça mais qui sait cela arrivera-t-il peut être à un moment donné. Surtout au vu de ce que ce jeu a apporté au genre et de façon plus générale au monde du jeu vidéo. Vous l'avez compris, aujourd'hui nous fêtons la sortie française de la première version finale de Counter Strike. Je dis "première version finale" car il ne faut pas oublier qu'au départ Counter Strike est un simple "mod" développé par deux passionnés, Minh Le et Jess Cliffe. Beaucoup de gens ne le savent pas mais CS fut créé à partir du jeu Half-Life, sorti en 1998 ! La bonne idée de Valve fut d'inclure un kit de développement avec leur jeu pour laisser les joueurs les plus férus créer leurs propres contenus ! Mais ils étaient loin de se douter que quelque part, deux personnes allaient créer de leurs petits doigts habiles le FPS multijoueur le plus emblématique du jeu vidéo ! Ils prirent un moteur de jeu gratuit et avec le peut de temps libre qu'ils avaient commencèrent à modéliser, programmer, coder avec passion. La première version bêta sort le 19 Juin 1999. Le jeu commence alors à vraiment faire parler de lui sur Internet et se construit une communauté solide. Counter Strike est déjà à cette époque plus joué que certains blockbusters comme Quake III ou Unreal Tournament ! Il ne faut pas longtemps pour que Valve propose de racheter les droits de CS et embauche nos deux développeurs. La version finale sort en Amérique le 8 Novembre 2000 sous le nom de "Half-life : Counter Strike" ! Le jeu reste alors gratuit mais il faut tout de même posséder Half-life. En 2004 le jeu est contraint de migrer sur Steam car les serveurs fonctionnent encore avec le service World Opponent Network qui ferme ses portes. À partir de ce moment le jeu devient payant et peut s'acheter seul pour 10 euros. Nous ne savons pas s'il est utile de vous expliquer les principes et les modes de Counter Strike au vu de sa popularite dans le monde entier. Mais au cas oû certains seraient restés dans une grotte pendant 14 ans, nous allons vous faire un résumé rapide. Le principe est simple, deux équipes de 5 joueurs (terroriste et anti-terroriste) s'affrontent sur des cartes de petite taille. Il existe plusieurs modes populaires, comme le mode "zombies" ou "deathmatch", mais le plus joué reste le mode "defuse" : "Le but des terroristes est de placer une bombe (du C-4) dans une des deux zones (parfois unique) définies (zone A et zone B) et d'empêcher les anti-terroristes de désamorcer la bombe. Celle-ci explose au bout de 35 secondes, donnant la victoire immédiate aux terroristes. Si la bombe est désamorcée, si tous les terroristes sont tués ou si la bombe n'a pas explosé à la fin de la manche, la victoire revient aux anti-terroristes. La bombe est attribuée à un terroriste aléatoirement à chaque début de manche, et les anti-terroristes peuvent acheter un kit de désamorçage qui réduit de moitié le temps nécessaire au désamorçage. Lors de l'explosion, tous les joueurs se trouvant dans la zone de déflagration sont tués." Plus vous remplissez les objectifs et plus vous tuez d'adversaires plus vous gagnez de l'argent. Au début de chaque manche cet argent durement gagné vous permettra d'acheter des nouvelles munitions, armes et équipements pour repartir à la baston ! À la sortie de Counter Strike, l'acceuil de la presse est plus que bon et les notes très hautes, en tout cas pour un mod. Le jeu récoltera toutes sortes de récompenses tout au long de son existence. En 2007, CS était encore le FPS en ligne le plus joué largement devant les autres jeux du genre, et même devant les suites de la licence en réunissant 35% des joueurs de jeu de tir en ligne ! Mais ce qui fait de CS un jeu à part c'est aussi sa dimension "E-Sport". Le jeu fut très rapidement le FPS de référence pour toutes les compétitions. À l'heure actuelle, certains célèbres tournois comme la "Dreamhack", qui n'est pas la foire à la saucisse je vous le rappelle, continu d'utiliser cette version de Counter Strike ! Il faut savoir que c'est un jeu qui demande de la coordination, de la concentration et des réflexes. Le jeu en équipe est indispensable pour rester vivant et espèrer la victoire.   Donc si vous n'avez jamais joué à CS ou même ses à suites, tout le staff de ConsoleFun vous les conseille ! N'hésitez pas à commenter et partager vos souvenirs sur Counter Strike !

Consulter l'article en détail ...

Back to the Future : 10 Décembre 1993 - Doom

PC Chronique ecrite 

Publié le | Par loveandpeace

(4 commentaires)

Plus les épisodes de Back to the future avancent plus nous remontons dans le passé. Aujourd'hui nous allons revenir au début des années 1990, plus précisément le 10 Décembre 1993 ! Ce jour est marqué par la sortie d'un jeu vidéo mythique, j'ai nommé : Doom ! Considéré à tort par beaucoup comme étant le premier jeu FPS de l'histoire, il est en tout cas celui qui a rendu célèbre le genre, puisque pendant longtemps les jeux vidéo du même type étaient appelés "Doom-like" Renommé pour être l’un des titres majeurs à avoir lancé le type de jeu vidéo en trois dimensions, Doom est reconnu comme étant le précurseur des jeux vidéo utilisant un graphisme en 3D immersive, et un pionnier du jeu multijoueur en réseau, ainsi que pour le fait d'avoir permis aux joueurs de créer leurs propres contenus pour le jeu. Le jeu est développé par Id Software, studio de développement de John Carmack, John Romero, et Adrian Carmack. Le soft sortira en tant que Shareware (jeu gratuit) et sera téléchargé 10 millions de fois en à peine une seule année ! Il est aussi un des premiers jeux vidéo à être sujet à polémique en rapport avec la violence et les jeux vidéo en général. Même si à l'époque c'est surtout son aspect technique qui marquera les esprits, Doom possède un scénario simple et efficace. Le joueur prend le rôle d’un Space Marine sans nom, « l’un des plus durs qui soit sur Terre, endurci au combat et entrainé à l’action », qui a été déporté sur Mars après avoir assailli un officier supérieur qui avait ordonné à ses soldats de massacrer des civils sans défense. Il est forcé de travailler pour une société qui fait des expériences secrètes sur les voyages interdimensionnels et la téléportation. Mais qui dit "expérience secrètes" dit scénario qui part en vrille, tout le monde le sait ! Un jour, une porte reste ouverte et permet à des créatures de l'enfer de débarquer sur Mars. Plusieurs escouades de marines seront envoyées, mais en vain, tout le monde mourra, laissant notre pauvre héros seul contre tous ! Mais contrairement aux apparences Doom n'est pas qu'un jeu de bourrin. Chaque monstre possède un point faible selon une arme donnée. Leurs comportements varient en fonction de votre approche (agressif ou discret), et de votre position. Il faut aussi noter que Doom est le premier jeu PC jouable en mode multijoueur en réseau soit en coopératif soit en mode Deathmatch. On pourrait passer la journée à vous parler de ce jeu vidéo qui restera dans l'histoire comme le père des FPS. Beaucoup de jeux actuels comme Call of Duty ou encore Battlefield empruntent encore ses mécanismes. En 2012 Id Software sortira Doom 3 BFG Édition qui comprendra une réédition des épisodes originaux de Doom et Doom 2 sur PC, PS3 et Xbox 360 !   Petit sondage : qui a déjà joué au premier épisode de Doom ?  

Consulter l'article en détail ...