Actualité du jeu vidéo

icone_news

Les news de jeux les plus récentes

PGW 2013 : Le guide de la Paris Games Week 2013

Xbox One PS4 PS3 Xbox 360 Wii U PC 3DS PS Vita 

Publié le | Par loveandpeace

(1 commentaires)

Voici un résumé de conseils utiles pour votre périple pour la Paris Games Week ! Premièrement, il va falloir être patient ! Les files d'attentes ne se désemplissent pas ! Alors essayez d'être présent le plus tôt possible avant l'ouverture, car les premiers arrivés seront les premiers servis. Une astuce, restez jusqu'à la fin, car vers l'approche de la fermeture (19h), le salon se vide un peu, profitez-en ! Deuxième astuce, prévoyez de quoi manger ! Oui car sans vouloir faire du tort aux restaurateurs présents sur le salon... on ne peut que constater que ce n'est pas donné de manger sur place ! En moyenne il vous faudra compter 8 euros par personne, pour un sandwich et une boisson. Donc rien ne vous empêche de préparer vos propres collations et de les déguster à l’heure qui vous plaira. Sans compter qu’encore une fois, il vous faudra faire la queue pendant au moins 30 minutes, voir 1 heure avant de pouvoir commander votre repas. Petite astuce, profitez-en pour regarder les tournois ESWC qui se déroulent sur le salon. En mangeant il n’y a rien de mieux ! Pour ce qui est des toilettes c'est pareil ! N'attendez pas d'avoir la vessie prête à exploser pour aller faire la queue aux W.C. Car là aussi malheureusement il y a du monde ! N'oubliez pas que la patience est mère des vertus. Ensuite, troisièmement, n'essayez pas de négocier une entrée en avant-première ou de pouvoir passer devant tout le monde. Les discours des hôtesses et des vigiles sont bien rôdés. Si vous n'avez pas de badge V.I.P. ou autre, ce n’est pas la peine. Sachez que même nous, avec l'accréditation et le Pass presse, nous avons dû insister pour pouvoir rentrer et éviter la queue. D'ailleurs, certains stands (que nous ne citerons pas), ont tout simplement refusé de nous faire entrer et ce malgré nos dizaines de tentatives ! Quatrièmement, faites-vous plaisir ! Il y a des tonnes d'endroits sur le salon de la PGW 2013 où l'on peut participer à des concours et animations gratuites. Vous pourrez facilement y gagner des cadeaux et goodies, pour peu que vous fassiez du bruit ou que vous soyez devant. Donc, même à la fin de vos essais sur des jeux, n'hésitez pas à demander aux animateurs et responsables des stands s’ils peuvent vous lâcher un ou deux souvenirs. En parlant de souvenir, pensez à prévoir un peu d'argent, car il y a de nombreuses boutiques de goodies, t-shirts, peluches, jeux vidéo, accessoires, et figurines à prix cassés, il serait dommage de passer à côté parce que vous n'avez pas de monnaie ou votre carte bleue. Aussi, une chose très importante : le respect ! Ne soyez pas malpoli parce que vous voulez passer devant tout le monde. Evitez de bousculer et pousser les gens autour de vous. Pensez à remercier les animateurs et responsables des stands pour vos essais, sachez qu’ils supportent toute la journée le bruit et les gens parfois ingrats. Un peu de douceur dans ce monde de brutes !  N'oubliez pas que des poubelles sont à votre disposition un peu partout sur le salon, ainsi que des boîtes de recyclage, donc ne jetez pas vos détritus par terre. Et surtout évitez de les laisser sur les stands ! Pour faire simple, faites-vous plaisir, sans nuire aux autres ! Le jeu vidéo est une passion pour certains ou un simple passetemps pour d'autres, mais dans tous les cas il se pratique dans le respect. Pour info, si vous avez moins de 18 ans et que vous espériez toucher à « Killzone Shadow Fall » ou encore « War Thunder », présents sur le stand de Sony, ce n’est pas la peine, l'entrée vous sera refusée. Pour finir, prévoyez plusieurs jours de visite si vous voulez mettre la main sur les grosses licences à venir. Il faut compter au moins 2h30 à 4h d’attente (voir plus parfois) pour des jeux comme Call of Duty Ghosts, Battlefield 4 ou Assassin's Creed IV sur PS4 ou Xbox One. Le plus simple est de choisir une file d'attente le plus rapidement possible et d'y rester. Pour vous aider, pensez à étudier le plan du salon disponible sur le site officiel. Voilà, on espère que ce petit guide vous a plu et qu'il vous sera utile. N'hésitez pas à laisser vos commentaires et même rajouter vos propres conseils pour étoffer notre manuel ! Bon séjour !

Consulter l'article en détail ...

South Park - Le Bâton de la Vérité : repoussé en 2014 !

Multi

Publié le | Par Contra

(0 commentaires)

Si vous comptiez rejoindre la bande à Cartman dès Décembre dans South park " Le Bâton de la vérité ", il vous faudra finalement prendre son mal en patience puisqu'on apprend aujourd'hui le report du RPG au 6 Mars 2014. un nouveau report frustrant pour un jeu fort prometteur que Matt Stone et Trey parker (les créateurs de l'animé) nous promettent comme fidèle à la célèbre série.

Consulter l'article en détail ...

Steam : le cap des 65 millions atteint

PC

Publié le | Par Contra

(0 commentaires)

Lancé il y a un peu plus de 10ans, le Steam de Valve est aujourd'hui un franc succès puisque la plateforme affiche pas moins de 65 millions d'utilisateurs et en profite donc pour passer devant le Xbox Live de Microsoft sur console. Le système Steam est désormais omni-présent sur tout PC de gamers qui se respectent et propose bien souvent des tarifs très agressifs par rapport à la concurrence, ce qui explique en grande partie son succès, et cela malgré les quelques critiques qu'on pourrait lui faire (dépendant du système, quid des jeux "achetés" si un jour la plateforme venait à disparaitre ?). Valve ne boude pas son plaisir.

Consulter l'article en détail ...

Dying Light: : Impression de Dying Light + vidéo

Xbox One PS4 PS3 Xbox 360 PC 

Publié le | Par Titiboy

(2 commentaires)

Dying Light, sous ce nom assez mystérieux, se cache un jeu relativement nerveux, et sous toutes ses formes. En effet, Dying Light est une sorte de survival horror couplé d'un gameplay à la Mirror Edge et de Dead Island. Dans la démo que nous avons essayé, le personnage que vous contrôlez doit aller d'un point A vers un point B, dans un délai de 5 minutes. Vous ressentirez donc le stress du chronomètre, mais également de la tonne de zombies qui vous courront derrière. Question ambiance, c'est fun et assez réaliste. Les zombies se cache un peu partout, vous rendant la tâche difficile. Si vous ne faites pas trop de grabuges, les zombies ne vous entendront pas tous, ce qui vous permettra de vous tirer d'un mauvais pétrin. Avec l'aide de la touche R1, vous vous accrocherez sur les parois du décors, afin d'escalader tout obstacle vous barrant le chemin. Il ne sera pas rare d'escalader les murs afin d'avoir une vue dégager sur les ruelles qui jonche la ville, vous permettant de décider du meilleur chemin à prendre. D'une difficulté relative, le jeu nous a séduit, et semble prometteur. Veuillez-trouver notre vidéo de gameplay :

Consulter l'article en détail ...

PGW 2013 : Nos impressions sur le multijoueur et solo de Battlefield 4 !

Xbox One PS4 

Publié le | Par loveandpeace

(2 commentaires)

Nous sommes toujours à la Paris Games Week et c'est en direct de la salle de presse que nous revenons à vous pour vous parler de Battlefield 4. Plutôt dans la journée nous avons publié une petite vidéo avec les réactions à chaud de Loveandpeace (moi) sur le jeu de DICE. A voir ici. Entre-temps j'ai eu la chance de pouvoir re-tester la version Xbox One du jeu et ensuite de pouvoir tester la partie solo du jeu...cette fois sur PS4 ! Et j'avoue être un peu déstabilisé.  D'un côté la version Xbox One, qui se jouait en ligne, m'a paru assez brouillon. Les manettes de Microsoft accusaient un temps de retard ou décalage quand on tirait. Et d'un autre côté, la version PS4 m'a paru plus souple, plus simple. Le pad de Sony a l'air d'être mieux adapté au jeu et du coup je me suis régalé, là où sur Xbox One j'ai galéré. (Au passage petite parenthèse, pour vous faire remarquer que les deux mots : se régaler et se galérer forment un anagramme, et ce n'est pas un hasard...). Alors certes, l'un était sur une partie multijoueur, l'autre sur le mode solo, mais je reste quand même sur cette impression bizarre. Cela venait peut-être du calibrage des manettes ou d'autres choses, je ne sais pas. Toujours est-il que la partie solo sur PS4 m'a vraiment passionnée. C'était nerveux, exigeant, mais étant un grand habitué de la licence je n'étais pas perdu, sauf au moment de conduire une jeep (les véhicules se conduisent justes avec le stick gauche désormais). La destruction du décor est vraiment impressionnante, les impacts de balles sont très réalistes, je me suis cru en plein champ de bataille. Le jeu permettait d'aborder la mission un peu comme on voulait. Lors d'un assaut des ennemis, j'ai pris le volant d'un énorme camion qui trainait sur la map et je me suis amusé à rouler sur les pauvres malheureux qui tentaient par tous les moyens de m'en faire descendre ! Côté graphismes c'est juste très beau, voir très très beau ! On atteint enfin le rendu qu'un PC boosté peut donner. Merci la Next Gen. Pour ce qui de la version Xbox One et la partie en multijoueur, j'ai vraiment été surpris. Pas déçu mais presque. Il faut dire que je ne suis pas habitué à la manette de Microsoft. Le multijoueur reprend vraiment les base de son prédécésseur en les améliorant un peu. Il n'y aura pas de grand chamboulement pour cette année. On ne change pas une équipe qui gagne et après tout le mode multijoueur de la licence a fait ses preuves. Graphiquement là parcontre j'ai été déçu. Je ne peux pas dire que c'était moche, mais en tout cas, le jeu n'était pas plus beau que Battlefield 3. Cela est-il du à la console ? Ou le fait que ce soit un mode en ligne ? Ou peut être parce que c'était une version de test ? Bref tout ça pour dire que nous attendrons les versions finales pour nous faire un avis ! Mais nous n'avons aucun doute que Battlefield 4 fera de l'ombre à son concurrent Call of Duty Ghosts (lire notre test) !

Consulter l'article en détail ...

PGW 2013 : Gameplay Dead Rising 3 + impressions

Xbox One

Publié le | Par Titiboy

(0 commentaires)

Blockbuster du lineup de sortie de la XBOX ONE, ce jeu est attendu par pratiquement tous les futurs possesseurs de la console. Nous avons eu le droit de voir une séance de jeu en live, accompagnée des explications d'un représentant de Microsoft. Il maitrisait bien son sujet comme vous pourrez le voir en vidéo : A noter que le jeu possède "une âme" qui est décalé à souhait. Amusant et fun sont les premiers mots qui nous viennent à l'esprit. Le nombre de zombies affichés sur chaque coin de la ville est impressionnant. Le jeu est dynamique, explosif, bourrin....bref un super défouloir qui s'annonce. Malgré le nombre de zombies important, vos déplacements sont libres, et la combinaison des armes vous permettra de détruire du zombie à toutes les sauces. Sentiment de liberté et d'impunité. Après tout, il ne reste que des zombies.... Attente : 8.5/10

Consulter l'article en détail ...

PGW 2013 : Notre essai de Dragon Ball Z Battle of Z

Multi

Publié le | Par loveandpeace

(1 commentaires)

Après avoir essayé le dernier épisode de la longue liste des jeux estampillés Dragon Ball Z, la question qu'il nous reste en tête c'est : Pourquoi ? Pourquoi Namco Bandai s'acharne à vouloir sortir encore un jeu Dragon Ball Z ? Je m'explique : Depuis quelque temps le studio Japonais nous parle de ce super-nouveau jeu DBZ, avec des bons gros graphismes, et surtout la possibilité de jouer à 4 joueurs en même temps ! Alors pourquoi, sur le salon de la Paris Games Week, le jeu se joue en solo ? Même pas à deux ? Un petit versus entre amis ? Non, une seule manette et on joue avec et contre l'ordinateur ! Quel intérêt ? Est-ce que leur jeu n'est pas prêt (A se jouer à 4, ou pas prêt tout court) ? Etait-ce si compliqué de mettre une connexion internet ou au moins une deuxième manette pour jouer à plusieurs, comme tout jeu de baston qui se respecte ? C'est le seul endroit sur le salon où il y a un jeu typiquement multijoueur qui doit se jouer tout seul. J'ai l'air frustré ? Non, attendez la suite... Parlons du jeu en lui-même. Je ne vais pas mentir, côté gameplay c'est quasiment injouable ! Ou alors il faut vraiment beaucoup de partie pour s'habituer. Car tous les pauvres joueurs que j'ai pu observer, laissaient tomber au bout de quelques minutes ! La plupart du temps, on ne fait que chercher l'adversaire. Oui, car pour info le jeu est dans une arène 3D ouverte. Donc l'ennemi ne fait que courir (ou plutôt voler), et même le verrouillage ne change pas grand-chose. Et même au niveau des combos et attaque, rien de nouveau, en tout cas rien d'exceptionnel malheureusement. Ensuite, discutons un peu des graphismes...enfaite il n'y a pas grand-chose à dire, ce n'est pas terrible, c'est tout. Quasiment aucune évolution par rapport aux épisodes précédents. On sent que c'est un peu mieux fait, mais ça ne casse pas des briques. Pour finir, deux petites précisions. La première c'est que le jeu n'est pas encore sorti, donc on attendra la version final pour se faire un avis définitif, même si c'est mal partit. Et la deuxième, je tenais à dire que en tant que grand fan incontesté de tout ce qui tout touche à l'univers de Dragon Ball, je serais infiniment triste et déçu si le jeu ressemble à ça lors de sa sortie. Donc, attention Namco Bandai ! Ne m'obligez pas à ma transformer en Super Saiyan 3 !

Consulter l'article en détail ...

PGW : The Elder Scrolls Online, Skyrim s'en va voir le MMO

PC

Publié le | Par Taraskeskro

(0 commentaires)

The Elder Scrolls Online cristallise à lui seul la peur des joueurs. Amateur de la série, vous vous pouvez la question : Est-ce que le jeu sera un énième clone de World of Warcraft et d'Everquest ? Et bien non !  Pour le moment, la volonté de Bethesda est bien de faire un MMO Role Play solide, se rapprochant énormément du terrain déjà conquis par le dernier Skyrim. La création de personnage est très détaillée. On y retrouve un nombre de paramètres hallucinant, de la forme du contour des yeux aux marquages des rides du visage. Les fous du Role-Play seront ravis par tant de possibilité. Sachez que nous l'étions en tous les cas. Les races d'Elder Scrolls sont bien toutes présentes, mais seulement 3 étaient jouables sur la version qui nous a été proposée. A savoir, l'elfe noir, l'argonien et le nordique. On choisit une classe allant du guerrier au magicien en passant par les hybrides. Chaque classe dispose de 3 arbres de compétences et de même que vous y verrez des compétences liés aux armes et armures que vous portez ! Aucune limitation ici, le magicien a accès aux armures de plaques. Le nombre de spécialisation est juste dingue et je ne parle pas de l'attribution des points de statistiques dans les 3 grandes valeurs : Santé, Magie et Vigueur. Coté système de combat, c'est du combat dynamique comme on en trouve dans TERA, Guild Wars 2 ou Neverwinter. Donc, c'est le système classique que vous avez pu tester sur Skyrim. On peux jouer à la première personne, parer les attaques... Coté ambiance sonore, le tout est assez classique et ne laisse qu'une vague trace dans votre mémoire. Surtout quand votre expérience est agrémentée du volume monstre de l'ESWC juste à coté. On termine par l'univers graphique, et là le jeu n'arrive pas à la cheville d'un Skyrim survitaminé aux mods de la communauté pour le faire passer en HD. Même si la modélisation des personnage est suffisament poussée pour soutenir les choix des joueurs, les décors sont datés et l'ambiance générale nous fais plus penser à Skyrim 1.5 qu'à un nouveau jeu. Version alpha oblige, on est loin d'avoir un jeu fini devant soit et Bethesda ne souhaite pas répondre aux questions des journalistes pour le moment. Le titre reste à surveiller.

Consulter l'article en détail ...

PGW 2013 : Nous avons pris le volant sur Drive Club

PS4

Publié le | Par loveandpeace

(0 commentaires)

Qui à être sur le stand de Sony autant tester un autre de leurs exclusivités, j'ai nommé Drive Club ! Alors, que l'on soit clair, Drive Club est un peu (je dis bien un peu) à l'image de The Crew (lire notre aperçu PGW13), en tout cas sur l'aspect multijoueur. Je veux dire par là qu'à aucun moment ces deux jeux n'ont pour prétention de rivaliser avec Forza 5, Gran Turismo 6 ou encore Need For Speed. Drive Club met surtout l'accent sur le multijoueur et les défis entre joueurs. Sur l'essai auquel nous avons eu le droit, nous devions participer à une course où l'on jouait en ce que j'appellerait un "semi-réseau". C'est-à-dire que l'on devait bien jouait contre des fantômes ou relevait des défis en ligne contre des joueurs qui venaient d'essayer le jeu (tout comme moi) mais pas en temps réel. Il pouvait très bien avoir joué au jeu deux heures avant moi. La PS4 a tout simplement enregistrée leurs performances plus tôt dans la journée pour me les ressortir à mon passage. Ceci étant dit, dans la version finale du jeu, il sera possible de jouait contre d'autres joueurs en ligne et en direct. Donc durant la course, le jeu m'a demandé de battre un record de vitesse, de drift, de temps etc...simple, amusant, efficace mais déjà vu. Pour ce qui est du gameplay, on est vraiment entre un Gran turismo et un Need For speed. Le titre de Sony penche vers la simulation, mais il ne nous a pas vraiment donnés de sensations exceptionnelles. Au point que l'on se pose la question : "Pourquoi les gamers choisiraient Drive Club à la place de Gran Turismo ou NFS ?" Dans le fond, ce n'est pas un mauvais jeu, mais il n'apporte pas grand-chose au genre, en tout cas pas au point de l'acheter. Pour ce qui est des graphismes, c'est un peu la même chose. Depuis des mois on nous parle de la Next Gen et sa puissance gigantesque, mais de ce qu'on a pu voir sur Drive Club, nous espérons que le jeu sera plus joli en version final.

Consulter l'article en détail ...

PGW 2013 : L'aperçu de Killzone Shadow Fall sur PS4

PS4

Publié le | Par loveandpeace

(0 commentaires)

Pendant que l'ambiance montait petit à petit à la Paris Games Week et que les files d'attente se remplissaient, nous étions déjà entrain de tester Kilzone Shadow Fall sur PS4 sur le stand de Sony. Premier constat, Killzone Shadow Fall est le plus beau jeu auquel nous avons pu jouer sur le salon et de loin ! L'eau est magnifique, les rayons du soleil sont reproduits à la perfection, les arbres bougent avec le vent...et les explosions, enfin tout paraît si vrai qu'on en bave. Au passage, je me permets de râler un peu, par rapport à Sony, qui n'avait prévu de casque audio sur son stand, c'est-à-dire que l'on joue sans le son...et tout gamer qui se respecte sait que le son, surtout sur un FPS, est très important, bref passons... Nous étions donc en réseau, dans un mode jeu classique pour la licence Killzone : le mode "Zone de guerre". Pour ceux qui ne connaissent pas, c'est mode multijoueur très dynamique où les objectifs changent plusieurs fois par partie. Un coup on doit tuer tout ce qui bouge, un autre coup on doit capturer des points ou encore faire exploser de charges, ce qui confère un aspect changeant aux parties et testent vos capacités à s'adapter. Pour ce qui est du gameplay, cela reste du Killzone pur et dur. Les personnages sont assez lourds, quand on court on a l'impression de conduire un tank, les armes sont maniables et à la fois assez durs à maitriser pour certaines. De ce que l'on a pu voir, les classes et leurs armements ont l'air bien équilibrer. Au niveau de la jouabilité les anciens ne seront pas destabilisés et les néophytes pourront tout aussi bien prendre leurs pieds au bout de quelques parties. Tout ce qu'on espère c'est que le mode solo sera aussi de cette qualité car le jeu pourrait valoir l'achat de la PS4 à lui tout seul. Sur ce, restez connecté, dans les heures à venir on vous donnera nos impressions sur Drive Club, le jeu de courses automobile de Sony.    

Consulter l'article en détail ...

PGW 2013: Nos premiers essais sur Kinect Sports Rivals

Xbox One

Publié le | Par Antia

(0 commentaires)

Nous voici cette fois sur le stand Microsoft, sur lequel nous avons pu tester Kinect Sports Rivals. Ce jeu tout public et plutôt orienté multi-joueurs, sortira en même temps que la console XBox ONE et utilisera la nouvelle technologie Kinect ! C'est pas moins de cinq sports différents qui vous seront proposés dans cette version: Tennis / bowling / Jet Ski / Football et escalade.   Concernant la Kinect, celle-ci permet maintenant de jouer dans le noir et bénéficie d'une meilleure reconnaissance du joueur; de 40cm jusqu'à 5m de distance. Sa précision semble bluffante. Effectivement, l'accélération sur le jet ski sera augmentée ou diminuée en fonction de l'ouverture de votre main. Affaire à suivre.  

Consulter l'article en détail ...

PGW 2013: Nos premiers retours sur WolfenStein - TNO

Xbox One PS4 PS3 Xbox 360 PC 

Publié le | Par Antia

(0 commentaires)

Paris games week, deuxième jour. Nous avons eu l'occasion d'aller voir le stand Bethesda qui présentait, parmi d'autre, le jeu WolfenStein: the new Order. L'histoire de cet opus se concentre 60 ans après la 2ème guerre mondiale et notre héro tombé dans le coma durant cette dernière, se réveil dans un monde où les allemands sont sortis vainqueurs. C'est donc dans un monde néo-nazi que la progression se fera. Ce FPS reste assez old school dans sa façon de jouer. Très linéaire, il faudra compter entre 12 heures et 16 heures de jeu pour en arriver à bout. L'I.A reste simple aux possible selon nos premières impressions et le "bourrinage" est au rendez vous. Prévu courant 2014, il sortira sur les plate-formes PS3 / 4 - XBOX 360 / ONE et PC.  

Consulter l'article en détail ...

PGW 2013 : Nos impressions sur The Crew !

Xbox One PS4 PC iPhone Android 

Publié le | Par loveandpeace

(0 commentaires)

C'est toujours en direct de la Paris games Week 2013 que nous vous écrivons et cette fois c'est pour le dernier jeu de course de voitures d'Ubisoft : The Crew Alors qu'est ce que The Crew ? Pour résumer simplement le concept du jeu, je vais utiliser le terme "MMO". Enfaite, le jeu nous a été présenté comme le premier MMO de course automobile. Le principe du jeu est vraiment calqué sur des jeux comme World of Warcraft ou AION. Le joueur devra choisir sa voiture, gagner des courses, remplir certains objectifs, en solo ou à plusieurs, engranger de l'expèrience, pour au final améliorer son véhicule, le customiser et devenir un monstre de la route. Le jeu se déroule en monde ouvert. Les responsables du stand nous ont clairement fait comprendre que la map sera immense. D'après eux il faudra plus de deux heures pour traverser la map dans sa longueur. Sans compter que des Addons sortiront surement pour agrandir la carte dans les mois suivant la sortie du jeu. Soyons clair, graphiquement ce n'est pas très beau, enfin en tout cas pour un jeu Next Gen. Il y avait pas mal d'aliasing et de clipping, et de bug de collision. Mais rappelons qu'Ubisoft nous a présenté une version Bêta de son jeu, donc ne nous emballons pas. Dans la partie que nous avons jouée, nous étions en réseau, et il fallait réussir un takedown sur une voiture ennemie. Le but était de s'unir avec les autres joueurs en ligne pour pouvoir accomplir la quête. Le plus gros problème qui nous a sauté aux yeux  ce sont les collisions. Comme le jeu est en "Open World", on passe son temps à essayer de ne pas prendre des murs, des palmiers ou autres obstacles qui viennent gêner notre route. Surtout que sur la partie testée il n'y avait pas de route définie, donc l'adversaire pouvait aller ou il voulait...Au final le soft nous a paru un peu brouillon. Donc pour résumer un peu, The Crew est une bonne idée sur le papier, mais manette en main il laisse un goût amer. Le concept de MMO de course automobile est vraiment bon mais la réalisation n'est pour l'instant pas à la hauteur. Pour info The Crew sortira au 2ème trismestre 2014 sur Xbox One, PS4, PC mais sur IOS et Androïd.

Consulter l'article en détail ...

PGW : On a joué à Call of Duty Ghosts (XBOX ONE)

Multi

Publié le | Par loveandpeace

(0 commentaires)

C'est en exclusivité, à la Paris Games Week 2013,  que j'ai enfin pu mettre la main sur le dernier Call of Duty ! Le moins que l'on puisse dire c'est qu'Activision a mis le paquet pour impressionner ceux qui viendront tester le jeu. Ambiance lourde, dans une salle sombre, un matériel de folie. Sur le stand, rien n'est laissé au hasard. Je précise avant tout que nous étions sur la version Xbox One, en réseau à 16 joueurs, sur le mode de jeu Blitz. Un mode vraiment bien trouvé, ou le but du jeu est de marquer des points pour votre équipe en passant à travers des cercles, en général assez exposés. La première équipe qui marque le plus de points dans le temps imparti gagne. Simple, fun donc redoutablement efficace. Passons au ressenti manette en main. Pour tout dire, nous avons été agréablement surpris par le plaisir instantané procuré par le soft d'Infinity Ward. Le jeu semble moins nerveux que ses prédécesseurs, demande un plus de précision dans sa jouabilité, tout en restant accessible à tout le monde. Les vétérans des opus passés ne seront pas du tout dépaysés, ne vous inquiétez pas ! Graphiquement, on ressent la présence d'un nouveau moteur, qui donne au jeu une belle gueule et une meilleure fluidité au niveau de la caméra. Mais honnêtement, cela reste un Call of Duty. Evidemment, Call of Duty Ghost n'est pas une révolution, pas celle qu'on nous avait annoncé en tout cas. Ce nouvel épisode ravira les fans de la licence, mais pas sur qu'il fasse changer d'avis ses détracteurs. Pour finir, si vous voulez tester le dernier bébé d'Activision à  la Paris Games Week 2013, nous vous conseillons de venir très tôt le matin (ouverture à 9h), car les files d'attente sont tout simplement gigantesques ! Pour rappel, le jeu sortira le 22 Novembre sur Xbox One et le 29 Novembre 2013 sur PS4. Restez connecté, dans la journée nous vous donneront nos impressions du jeu, en vidéo, en direct du stand Call of Duty ghosts à la Paris games Week ! En attendant, voici la vidéo du stand du salon.

Consulter l'article en détail ...

PGW : Le nouveau Zelda sur 3DS rase les murs

3DS

Publié le | Par Taraskeskro

(2 commentaires)

Sur les stands de la Paris Games Week, on ne trouve pas uniquement Call of Duty et Battlefield, on trouve aussi des jeux pour toute la famille comme le nouveau Zelda : A Link Between Worlds sur 3DS. Le jeu pourrait bien justifié à lui seul l'achat même de la console portable de Nintendo tant les deux niveaux de tests sont sublimes. Pour rappel, il s'agit de la suite d'un des piliers de la série : A Link to the Past, l'opus sur SuperNES. On y retrouve le même monde mais cette fois ci, link disposera de nouvelle capacité, et une très particulière, la possibilité de se fondre dans les murs du jeu pour éviter les projectiles ou encore traverser une grille. Avec l'ambiance du salon, c'est très complexe de se faire une idée de l'ambiance sonore du jeu, mais ce que l'on peux dire, c'est que graphiquement, le jeu est un exemple de la qualité Nintendo. C'est clair, bien animé, et l'interface est au petits oignons. Je vous laisse quelques photos du stand Nintendo et on y retourne !

Consulter l'article en détail ...

Précédent       Suivant