1

[TEST] Weedcraft Inc.

icone auteur news

Le 17/05/2019

 

 

Je tiens à préciser en début de ce test que le site de ConsoleFun et son staff n'incite en aucun cas à la consommation de drogue et que le test présenté aujourd'hui ne concerne rien d'autre qu'un jeu vidéo.

 

 

Développé par Vile Mornarch et édité par Devolver Digital, Weedcraft est un jeu de gestion de production et de trafic d'herbes. Disponible sur la plateforme Steam, il est sorti le 11 avril 2019 pour une somme d'un peu moins de 20 euros. C'est à dire moins cher que le gramme que vous pouvez acheter légalement au Pays-Bas !

 

Vous vous nommez John Woodson, jeune homme sortit fraîchement de son master en Business Administration. Après des années d'absence, vous rentrez chez vous, à Flint, pour l'enterrement de votre père. Suite à cet événement, votre frère Clyde vous aborde et vous demande de le rejoindre dans son minuscule business de dealer, où il fait pousser deux-trois plantes dans la cave de la maison familiale. Grâce à vos supers études en business, vous vous dites pourquoi pas et plongez alors dans le monde du trafic de cannabis.

 

 


Notre futur baron de la weed dans le michigan.

 

 

 

Un lieu pour les faire pousser toutes

 

 

 

Tout d'abord, pour vous établir dans une ville vous devrez louer un lieu pour vos activités. Entre autre, au début du jeu, il s'agit de la maison familiale de John, où vous allez faire pousser en toute illégalité vos plantations. Il existe deux lieux différents : les lieux publics, où vous payez un emplacement à un prix fixe, et les lieux privés, plus polyvalent, où vous allez payer un loyer mensuel comme pour votre maison.

 

Chaque lieu dispose d'une limite à l'activité. Il sera donc à vous de gérer les emplacements en fonction des événements qui surviendront, mais faites attention, l’extension ou la suppression d’activité vous coûtera pas mal d'argent. Le but du jeu est de, bien sur, faire pousser du cannabis pour le revendre.

 

Dans vos lieux de culture, vous devrez prendre soin de vos plantations. Un bon entretien est essentiel pour obtenir un bon produit. Chaque pousse possède deux jauges qui se rempliront plus ou moins vite en fonction de leur variété. Arroser ses plantes permet d'améliorer la qualité attendue jusqu'à la récolte et les tailler permet d'améliorer leur croissance, et donc de réduire le temps qu'elles mettent à pousser. Il est ainsi nécessaire de bien surveiller ses cultures afin d'être rapiden pour en faire pousser le maximum.

 

 


Prenez soin de vos plantations, se sont elles qui paient votre loyer.

 

 

 

Des clients exigeants mais toujours prêts à acheter

 

 

 

Quand vous aurez récolté votre herbe, il faudra la vendre. Comme dit un peu plus tôt, il vous faudra un lieu pour vos activités de ventes. Vos clients potentiels appartiennent à divers groupes sociaux. Par exemple, au marché, vous trouverez surtout des SDFs, des sportifs et des habitués. A l’hôtel, plutôt des touristes et des artistes.

 

Chaque groupe a ses préférences en matière de goût, d'effet, de prix et de qualité, qui influent directement sur la côte de vos produits. C'est à ce moment du jeu que le système de la stratégie du commerce se met en place.

 

Les sans-abris ont une préférence pour l'herbe avec un goût de terre et un effet d'antidouleur. Ils vont l'aimer de qualité plutôt modeste à un seuil de prix au gramme qu'ils peuvent se permettre de 8 dollars. Contrairement aux sportifs, qui vont vouloir une herbe de qualité plutôt rare, qu'ils vont payer jusqu'à 19 dollars le gramme et qui va leur apporter des effets de bonheur, fringale, excitation avec un goût de citron. Ils ne sont absolument pas exigeants ! Weedcraft propose une belle variété de produits qui saura satisfaire beaucoup de clients.

 

Le succès de vos ventes dépendront bien évidemment du prix. Si vous les faites plus chers que le seuil demandé, les clients seront moins enclin à vous acheter votre marchandise. Dans l'onglet des ventes, vous pourrez observer quels lots se vendent plus ou moins bien auprès de chaque groupe de clients. Vous devrez trouver un équilibre qui satisfera tout le monde ou alors choisir une approche plus stratégique et personnelle. Mais surtout, le succès dépendra de la qualité de vos produits. Une encyclopédie très pratique vous sera fournit dans le jeu afin d'en apprendre plus sur les différentes herbes et les groupes sociaux.

 

 


Une précieuse aide qui vous aidera à mieux connaître votre clientèle.

 

 

 

Une plante doit être traitée avec beaucoup d'amour... et de produits chimiques !

 

 

On en vient alors à un point très important du jeu : l'amélioration de qualité de vos cultures. Énormément de facteurs vont rentrer dans l'équation de la qualité de votre herbe. Nous avons déjà vu qu'un arrosage et une taille régulière améliorent la qualité sur la durée et diminuent le temps de pousse. Afin qu'une plante grandisse dans le bonheur et devienne encore plus verte, il lui faut un équipement digne de ce nom. Un pot, du terreau et un éclairage de qualité ne feront qu'améliorer celle de la plante.

 

Pour améliorer la qualité d'une variété, il faudra trouver ses conditions optimales de nutrition en jouant avec le NPK. Mais qu'est-ce donc que le NPK, Jammy ? Et bien, il s'agit de l'abréviation de Azote, Phosphore et Potassium. Et oui, vous allez devoir jouez au petit chimiste. En jouant avec les trois jauges du NPK, vous verrez à chaque arrosage que les valeurs de qualité changeront. Il vous revient de trouver les bonnes mesures afin d'avoir la plante parfaite. Pour les désespérés, bien plus tard dans le jeu, vous pourrez débloquer un système de recherche qui permettra, contre une somme d'argent, que le jeu fasse les recherches pour vous.

 

Mais ce n'est pas tout, chaque variété d'herbe va avoir une température et un taux d'humidité à respecter. Le maintient d'une température et d'une humidité optimales dans la chambre de culture est un élément crucial pour la qualité. Pour cela vous devrez installer des humidificateurs d'air, des ventilateurs et autres appareils pour jouer sur ces statistiques. On en revient alors à la limite de place que vous pouvez avoir dans vos chambres de culture. Vous devrez jouer avec stratégie afin de vendre un maximum d'herbe tout en mettant des appareils high-tech qui vous prendront de la place.

 

Ces systèmes d'améliorations chimiques et matérielles apportent vraiment un aspect professionnel au jeu et un plus qui ne nous laisse pas sur notre faim avec seulement un arrosage à faire toutes les deux minutes.

 

 


Jouer au chimiste, c'est pas si sorcier que ça !

 

 

Un fort aspect social

 

 

Dans votre business, vous pourrez vous faire aider en embauchant de la main d'oeuvre. Les employés ont tous des spécialités que ce soit dans la vente, la culture ou le relationnel. Bien évidemment, qui dit employés, dit salaire à reverser tous les mois. Et plus leur compétences augmenteront, plus ils vous demanderont une augmentation pour leur travail acharné. A vous de refuser ou non, mais gardez en tête qu'une bonne relation avec vos employés est toujours plus bénéfique que de s'en faire des ennemis. Attention toutefois, tous les employés ne sont pas forcément bon à prendre car chaque personne possède un taux d'intégrité qui représente son sens moral. Une personne intègre sera démoralisée si elle doit effectuer un travail illégal.

 

Et si vous trouvez que cela se complique un peu, ce n'est pas fini. C'est ici que tout se joue et rend le jeu plus complet encore, car tous les équipements que vous achèterez pour vos cultures auront un taux de vigilance policière. Car oui, la police fait partie du système du jeu et pourront vous tomber dessus a tout moment si votre activité devient bien trop louche et visible.

 

La vigilance représente le niveau d'attention portée par la police à vos lieux. Du coup, elle augmente en fonction de la taille de votre activité. Rentre alors en jeu le système de business de façade afin de camoufler temporairement votre commerce. Un bar, de la distribution de flyers, un restaurant, tout peut fonctionner pour gruger la police et permettra de faire diminuer la vigilance pendant un moment.

 

Dans chaque ville, chaque lieu est supervisé par un agent de police qui enquêtera personnellement sur les activités illégales. Tous ses agents obéissent à un chef au dessus d'eux qui peut devenir votre meilleur allié ou ton votre ennemi. Vous pourrez corrompre les agents en les soudoyant ou vous en faire des amis afin qu'ils ferment les yeux sur vos activités.

 

Mais ce ne sont pas les personnes les plus dangereuses ! Vous pensiez être les seuls vendeurs de weed du michigan ? Que nenni, cher dealer, vous allez avoir de la concurrence en plus de la pression de la police !

 

La concurrence apparaît vous forme de gang rivaux, très clichés des dealers américains, qui viendront s'installer dans les mêmes lieux de ventes que les vôtres pour vous mettre à la porte et devenir le leader du marché. La plupart des lieux seront déjà occupés et alors ce sera à vous de prendre le pouvoir à leur place.

 

Chaque gang à un niveau, plus il est élevé et plus le rival est dangereux pour vos affaires. Plus sa jauge de contrôle sur le lieu de vente est basse et pire sera son agressivité, et ils n'hésiteront pas à faire couler votre commerce de la pire manière qu'il soit ou à s'en prendre à vos employés en les retournant contre vous ou en les menaçant. Si vous arrivez à les faire tomber à zéro, ils quitteront les lieux et vous serez le leader du coin.

 

C'est là que toute l'importance de la qualité de vos cultures rentre en compte car la concurrence rendra le jeu beaucoup plus compliqué qu'un simple agent de police qui peut être corrompu. Les groupes de clients achèteront la meilleure qualité d'herbe à un prix défiant la concurrence. Vous pouvez faire baisser la concurrence en améliorant les ventes de vos lots. Pour ce faire il faudra monter la cote d'un lot pour qu'il se classe dans le top 3 de tous les groupes sociaux. Il sera donc de votre responsabilité de faire en sorte que l'herbe ne soit pas plus verte ailleurs que chez vous.

 

Mais ne vous inquiétez pas, tout comme la police, les rivaux peuvent être soudoyés. Ou alors, vous pourrez vous en faire des alliés afin de vous échanger de nouvelles herbes, agrandir votre catalogue de vente et vous ouvrir à de nouveaux groupes sociaux. L'ajout la police et de la concurrence apportent de la tension et de la difficulté, ce qui rend rend le jeu un peu plus stratégique et intense.

 

 

Un système de discussion intéressant mais sous-exploité

 

 

C'est ainsi que rentre un nouveau point très important dans le jeu : le système de discussion. On parle depuis tout à l'heure de se faire des amis, de corrompre et de soudoyer : le jeu possède un système d’interactions spéciales entre protagonistes. C'est ainsi que vous pourrez améliorer votre relation avec vos employés, éviter les ennuis avec la police et faire face à la concurrence.

 

Pour connaître une personne, il suffit simplement de lui parler afin qu'elle se dévoile petit à petit et rév_le des informations sur sa vie privée. Vous pouvez enquêtez sur les infos suspectes pour découvrir des ragots, qui permettront de faire chanter une personne afin d'avoir un contrôle infaillible sur elle.

 

Si votre relation avec une personne est suffisamment bonne, vous pouvez lui demander gentiment de vous rendre un service amical. Mais attention à ce que vous demandez, les personnes à forte intégrité peuvent s'offenser si vous leur demandez quelque chose d'illégal et/ou immoral. Certains employés iront même jusqu'à vous dénoncer à la police.

 

Vous pouvez aussi payer une personne pour qu'elle réponde à votre demande. Certaines personnes ont des attentes différentes et sont plus cupides que les autres. Ce système est très utile afin d'avancer dans le jeu et très intéressant à première vue, mais on se rend compte qu'il devient très simpliste à la longue. Les dialogues seront souvent les mêmes et les intérêts des personnes assez similaires. On en fait donc très rapidement le tour au point d'effectuer les interactions sociales à l'aveugle pour en finir rapidement.

 

 


Des fois se faire des amis c'est important...sauf s'il vend la même herbe que vous.

 

 

Un jeu plus complet qu'il n'y paraît

 

 

Nous venons de voir le plus gros du système du jeu qui est complexe et déjà très complet, mais il existe encore d'autres fonctionnalités qui viennent se rajouter au jeu. Des quêtes sont proposées afin de progresser au fur et à mesure dans l'histoire. En accomplissant ces quêtes, vous recevrez des points d'expérience et de l'argent mais aussi de quoi débloquer de nouveaux équipements.

 

Les points d'expérience accumulés serviront à remplir deux arbres de talent qui améliorent les capacités de votre personnage à s'occuper de sa culture, de ses ventes, de la recherche et de son relationnel.

 

Plus vous avancez dans votre business, plus vous pourrez vous développer dans d'autres villes et faire de nouvelles rencontres. Voire même passer à un commerce complètement légal dans certains états en achetant des licences. Plein de détails sont apportés au jeu afin de le rendre vivant et complet.

 

 

Comme dans un comics

 

 

Les développeurs ont voulu donner une ambiance bande dessinée à leur jeu. On le ressent particulièrement dans les graphismes qui font penser au coup de crayon d'un dessinateur, jusqu'aux dialogues de l'histoire qui sont représentés sous forment de cases de comics.

 

En ce qui concerne la musique, le jeu nous impose une ambiance RnB qui colle parfaitement à l'image du commerce de drogue illégal américain tel qu'on le voit dans les films ou qu'on se l'imagine. Tout cela rend la direction artistique particulièrement réussie.

 

Malgré tout, on notera un manque de clarté de l'interface où il faudra jouer d'une fenêtre à l'autre, comme le passage de la ville à la chambre de culture qui peut rapidement devenir agaçant quand énormément de chose devront être gérées en même temps (police, concurrence, arrosage, vente...). Les employés seront bien sûr là pour aider mais ils ne seront pas forcément des plus utiles tant que leur compétences sont faibles. On notera aussi un oubli de traduction durant certains dialogues d'histoire mais qui reste suffisamment mineur pour ne pas impacter réellement la partie.

  • JOUABILITÉ

    13

    Jouabilité assez simple, mais dans une partie avancée vous rencontrerez des soucis d'interface en passant d'un lieu à l'autre, ou en ouvrant les nombreuses fenêtres qui vous ralentiront énormément.

  • GRAPHISMES

    17

    Le style tout droit sortit d'une bande dessinée américaine se marie bien avec l'ambiance du jeu.

  • BANDE SON

    15

    Des musiques d'ambiance RnB/reggae qui collent parfaitement à l'esprit du jeu.

  • DURÉE DE VIE

    16

    Comptez un certain temps et une bonne stratégie afin de terminer un scénario car la police et la concurrence ne vous aidera pas à progresser rapidement.

  • SCÉNARIO

    13

    Scénario accrocheur mais toute fois assez simple.

    • Points positifs

      • Du choix dans les variétés d'herbe et de clientèle
      • Un système de culture complet et professionnel
      • Une difficulté croissante
      • Police et compétition de la concurrence intense
      • Complet et stratégique
      • Système de discussion intéressant
      • Direction artistique réussie
      • Progression au fil des objectifs à accomplir
    • Points négatifs

      • Une concurrence souvent très agressive
      • Une difficulté des fois trop importante
      • Système de discussion sous-exploité
      • L'interface de passage entre les différents écrans et lieux

    Conclusion

    Weedcraft est un très bon jeu de gestion, à la fois complet, complexe, intense et amusant. Avec sa progression équilibrée grâce aux objectifs, le jeu nous permet de nous habituer doucement aux différentes mécaniques. Au début très simple, le jeu se dévoile comme beaucoup plus complet et complexe que de nombreux jeux de gestion. Avec son ambiance très américaine, le joueur ne peut que s'immerger totalement dans le business de la weed. On regrettera toutefois le problème de l'interface très dérangeant dans une partie avancée ainsi que le système de discussion vraiment simpliste.

    15

  • Les avis du staff

    En complément de ce test, les autres membres du staff peuvent aussi vous donner leur avis sur le jeu

    Commentaires (1)

    Beyonslay a écrit un commentaire le 08/07/2019 à 18:23

    Une quantité impressionnante de mécaniques et une belle variété de styles de jeu sont disponibles, mais Weedcraft Inc manque de profondeur dans les interactions sociales et souffre de quelques caractéristiques fastidieuses. [color=#a9a9a9:3n6o5rm7][size=75:3n6o5rm7]______________________________[/size:3n6o5rm7][/color:3n6o5rm7] [url=https://showbox.red/:3n6o5rm7][color=#a9a9a9:3n6o5rm7][size=55:3n6o5rm7]ShowBox[/size:3n6o5rm7][/color:3n6o5rm7][/url:3n6o5rm7] [url=https://tutuapp.win/:3n6o5rm7][color=#a9a9a9:3n6o5rm7][size=55:3n6o5rm7]Tutuapp[/size:3n6o5rm7][/color:3n6o5rm7][/url:3n6o5rm7] [url=https://mobdro.onl/:3n6o5rm7][color=#a9a9a9:3n6o5rm7][size=55:3n6o5rm7]Mobdro[/size:3n6o5rm7][/color:3n6o5rm7][/url:3n6o5rm7]

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire à ce test !

    Le test a reçu 1 FUN

    Vous n'avez pas encore funé le test !

    ConsoleFun vous donne la possibilité de funer vos articles favoris en cliquant sur le coeur ci-dessus. Participez à la vie communautaire du site et montrez votre intérêt pour notre actualité, pour toujours plus de fun !

    Galerie d'images

    Qui est notre testeur ?

    Gothiik : Responsable de la section "Soluce" / Vidéo-Maker

    Gameuse depuis trop longtemps pour être assez précise. J'ai commencé sur une Game Boy, suivi de la Sainte Megadrive ! De longues années passées sur Wow a anéantir ma vie sociale et scolaire, haha ! Mais qui m'a permis de trouver l'homme de ma vie. Les nuits blanches sur un Mario Kart ou autres jeux en multi avec des amis restent les meilleurs moments de ma vie (si je ne me suis pas endormit avant !).

    "Baromètre du test"

    "autre sujet... "