0

[TEST] Clavier The G-Lab Keyz Carbon 2

icone auteur news

Le 06/07/2018

Les claviers mécaniques de gaming ont le vent en poupe, et aujourd’hui nous vous proposons le test du dernier né de The G-Lab.
The G-Lab est une jeune marque proposant du matériel pour gamer à des prix qui se veulent très concurrentiels. Nous avons pu constater lors des tests du casque Kult Selenium, ou de la souris Kult Promethium, que ce bas prix n’était pas forcement synonyme de mauvaise qualité. Alors voyons si cela se confirme avec ce Keyz Carbon².

 

 

Caractéristiques

 

Petits tour d’horizon des caractéristiques techniques du clavier :

Type de clavier : Mécanique

Couleur des Switchs : Bleu

Durabilité : 50 millions de frappes

Vitesse de retour : 0,1 millisecondes

Rétro-éclairage des touches : Rainbow fixe

Anti-ghosting : N-Key rollover

Touches gestion logiciels : 12

Mode : AZERTY

Nombre de touches : 105

Dimensions : 452 x 185 x 42 mm

Poids : 1 060 g

Dimensions (cordon) : 1,8 m

Connectique : USB 3.0

Compatibilité : Windows, Mac OS et Ubuntu

 

Déballage

 

Nous avons reçu une boîte classique pour The G-Lab : un design épuré, qui reprend néanmoins les informations importantes. Ainsi, nous avons une forte présence du noir, avec quelques touches de couleurs évoquant le coté rétroéclairé du clavier, les noms du clavier et de la marque sont en carton argenté, renforçant le coté lumineux, et pour finir on retrouve la présence de l’iconographie habituelle de la marque, constituée de symboles atomiques et moléculaires.

 

Vient ensuite l’ouverture, où l'on découvre un clavier bien calé par des supports cartonnés, et protégé d’un emballage amortissant. Il s’accompagne d’un très bref feuillet indiquant la démarche d’installation, succinctement les différentes possibilités d’activation du rétroéclairage, ainsi que les mentions légales. Pour terminer, une petite clef de démontage de touches est elle aussi présente.

 

En bref, un packaging simple et efficace, qui donne envie d’ouvrir la boîte. Des informations bien présentes, mais on pourra regretter un manuel d’utilisation plus étoffé. 


 

 

Esthétique

 

 

Lorsqu’on sort fébrilement la bête de son cocon, que découvre-t-on ? Visuellement, on peut être décontenancé. En effet, le bas des touches n’est pas protégé, comme sur la plupart des claviers concurrents, et cela peut donner une impression de manque de finition. Mais ne vous y trompez pas, cela revêt deux avantages, un gain évident sur le poids final du produit et une plus grande facilité d’accès, de démontage et de nettoyage du clavier. Et par ailleurs, il est plutôt agréable de pouvoir observer l’état interne de son clavier sans devoir démonter et remonter les touches.

 

 

On a affaire à un clavier plutôt compact et léger pour sa gamme, mesurant 45,2 cm de long, pour 18,5 cm de large et 4,2 cm de haut et pesant 1,060 Kg, soit 200 grammes de moins que le Klim Domination, qui boxe dans la même catégorie. Le clavier semble plutôt robuste, grâce au métal utilisé pour la base, et la gaine tressée du cordon USB renforce cet aspect de solidité. Notons la présence du logo blanc de la marque au-dessus des flèches directionnelles. Il dispose de deux pieds pour être surélevé et de patins anti-antidérapants remplissant parfaitement leur office. Les touches sont légèrement concaves pour plus de confort.

 

Vient alors le moment du branchement, là, c’est l’explosion de couleurs, et c’est simple d’utilisation, les différents mode lumineux se changent d’une rapide pression simultanée sur les touches FN et INS, et sur les touches FN et « flèches directionnelles » pour agir sur la vitesse et l’intensité lumineuse.

C’est sans doute ici que le Keyz Carbon² souffrira le plus de la comparaison avec la concurrence. En effet, là où le KLIM Domination propose de très nombreuses configurations visuelles et même une personnalisation, le clavier de The G-Lab, lui ne propose que six modes, les couleurs y sont systématiquement rangées en lignes et aucune personnalisation n’est prévue. On regrettera par exemple l’absence de possibilité de passer le clavier en monochrome.

 

En bref, un clavier plutôt joli et visuellement efficace, à l’aspect robuste et délicat à la fois, qui mériterait tout de même quelques modes lumineux supplémentaires.

 

 

 

Test

 

Avec ses switch bleus garantis 50 millions de frappes par le fabricant et une vitesse de réaction de 0,1 millisecondes, le Kez Carbon² est particulièrement efficace, en bureautique comme en jeu. On notera qu’en sa qualité de clavier gaming, en mode jeu, il bénéficie d’un net avantage. Les touches sont bien espacées, ce qui permet de limiter grandement les accidents et offre une ergonomie particulièrement appréciable. Quel que soit le type de jeu sur lequel il ait été testé (FPS, gestion, action/aventure, RPG, plateforme), le Keyz Carbon² comble les attentes, et les réactions à l’écran sont très bonnes, c’est parfois même presque trop sensible : soyez sûr de vos gestes ! C’est fluide, c’est ergonomique, c’est efficace.

 

Les switch bleus présentent l’avantage de disposer d’une pré-frappe, ajoutant à la fluidité d’exécution et une plus grande longévité des switch. Cependant ils présentent le désagrément d’être extrêmement bruyants, et cela même si on a le doigt léger. Même avec un bon casque sur les oreilles, le bruit reste fort, ce qui peut être gênant pour les jeux nécessitant une communication vocale.

 

En terme de gestion de logiciels, le Keyz Carbon² offre 12 touches permettant de gérer diverses applications (multimédia, boîte mail, navigateurs…). Et le rétroéclairage est très efficace dans les ambiances nocturnes, notamment grâce à l’absence de caches en bas des touches et aux lettres/symboles translucides.

 

En bref, un clavier très bruyant, mais qui remplit son office en terme de réactivité, de fluidité et d’ergonomie.

 

  

 

Combien ?

 

Voilà la question qui peut fâcher : combien coûte le Keyz Carbon²  ? Soyons clair, le crédo de The G-Lab, c’est le matériel gaming de qualité accessible à tous les joueurs, et surtout aux jeunes joueurs ayant de faibles revenus. La firme propose donc ce clavier mécanique gaming à 59,99€ (prix fabricant), mais un petit tour sur la toile vous permettra de le trouver en deçà de ce tarif.

 

Et même si quelques défauts sont à noter (bruit et limites de personnalisation), on peut affirmer que cela vaut le coup. Le Keyz Carbon² répond parfaitement aux attentes sur le plan technique, et, associé à un bon casque, il constitue un élément de choix pour tout gamer.

 

 

 

    • Points positifs

      • Les switch mécaniques
      • Léger pour sa gamme
      • Retro-éclairage
      • Ergonomique
      • Réactif
      • Compact
      • Solide
      • Prix
    • Points négatifs

      • Personnalisation lumineuse très limitée
      • Absence de touches macro
      • Switch très bruyant

    Conclusion

    Proposé au prix abordable de 59,99€, le Keyz Carbon² de The G-Lab est un très bon investissement technique, mais on retiendra un manque de possibilités du point de vue de la personnalisation lumineuse. Il est visuellement agréable, stable et solide laissant un goût de bonne qualité. On retiendra donc un clavier bruyant, mais efficace. Le Keyz Carbon² répondra parfaitement aux attentes des gamers et notamment aux jeunes joueurs désireux de s’adonner à leur passion sur du matériel de qualité, performant, sans trop se délester financièrement.

    16

  • Les avis du staff

    En complément de ce test, les autres membres du staff peuvent aussi vous donner leur avis sur le jeu

    Commentaires (0)

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire à ce test !

    Le test a reçu 0 FUN

    Vous n'avez pas encore funé le test !

    ConsoleFun vous donne la possibilité de funer vos articles favoris en cliquant sur le coeur ci-dessus. Participez à la vie communautaire du site et montrez votre intérêt pour notre actualité, pour toujours plus de fun !

    Galerie d'images

    "Baromètre du test"

    "autre sujet... "