2

[TEST] Hyrule Warriors Definitive Edition

icone auteur news

Le 21/06/2018

C’est le 19 Septembre 2014 que sortait Hyrule Warriors sur Wii U, marquant la première collaboration de Koei Tecmo avec une licence Nintendo. Depuis, le titre a fait son petit bout de chemin, puisque après une parution sur Nintendo 3DS le 24 Mars 2016 sous le nom de Hyrule Warriors Legends, c’est finalement Hyrule Warriors Definitive Edition qui est arrivé sur Switch le 1er mai dernier. Nous avons testé pour vous cette ultime version, et voici notre verdict ! Un beat’em’all Zelda, ça passe ou ça casse ?

 

 

Un scénario facile mais excusable

 

 

Cya est une sorcière qui s’est laissé ronger et posséder par le mal, persuadée de devoir ouvrir les portes du temps pour soumettre le héros légendaire à son emprise avant d’accomplir ses sombres desseins. Faisant alors déferler une horde de forces du mal sur Hyrule, les plus grands héros du royaume, toutes époques confondues, vont devoir s’allier afin de repousser l’invasion et permettre le retour de la paix sur Hyrule. Voilà qui pose le cadre, et annonce la couleur : oui, tous les personnages de l’univers de Zelda vont se croiser, combattre les uns avec et contre les autres, le tout dans des batailles épiques tournant autour de la Triforce.

 

Si le postulat de base est plutôt intéressant, force est de constater au fil du jeu que les idées scénaristiques sont bonnes, mais manquent cruellement de puissance une fois que l’on plonge dans les détails. La faute à une écriture très brouillonne, qui rendent de suite plus fades les situations incroyables qui prennent place sous nos yeux. Malgré cela, on se prend au jeu et il faut souligner l’ascension  héroïque au fur et à mesure de notre progression dans les chapitres : les enjeux sont relativement bien menés, les scénarios bonus s’intègrent bien à l’histoire, et le dernier arc scénaristique est une très bonne surprise, le tout grâce à un gameplay musou adapté à la formule Zelda franchement réussi.


Le scénario nous fait explorer diverses époques et provoque des rencontres parfois surprenantes !

 

L’univers Zelda adapté façon musou : une réussite

 

 

Partant du principe que l’on va massacrer des armées de milliers de combattants, chaque musou-game a le challenge de proposer un gameplay suffisamment intéressant pour que le joueur ne soit pas écrasé par la répétitivité du genre. Hyrule Warriors n’échappe pas à la règle, et relève le challenge sans grand souci !

 

Avec une trentaine de personnages jouables où chacun a son propre panel d’attaques et de coups spéciaux, le titre n’est pas avare en diversité, et propose constamment des références aux jeux Zelda. Que ce soit avec les grandes fées qui débloqueront des voies bloquées par leur immense pouvoir, des missiles teigneux qu’il faudra guider ou arrêter, ou encore des cocottes qui vous attaqueront si vous avez le malheur de les frapper dans la cohue !


Les différents modes seront l’occasion de débloquer des têtes connues.

 

La façon de combattre reste globalement la même que dans chaque musou : une attaque faible, une forte, des combos, une jauge à remplir pour une attaque spéciale, une autre jauge pour passer en mode berserker quelques secondes, une parade et une esquive. Mais surtout, des objets ! On retrouve en effet quelques-uns des items iconiques de l’univers Zelda, tels que les bombes ou l’arc. Ces objets se révèlent efficaces contre certains monstres, et montrent toute leur utilité dans les combats de boss : on retrouve là encore des antagonistes clés de la licence, et les plus monstrueux d’entre eux nécessiteront la bonne utilisation d’un certain objet avec un timing précis.

 


Le Roi Dodongo fait partie des invités dans les rangs des trouble-fêtes !

 

Il faudra par ailleurs remplir différents objectifs au fil des cartes, tout en capturant des forts pour amoindrir les rangs ennemis. A noter que lorsque des alliés sont présents sur le champ de bataille, il est possible de leur donner pour ordre de rejoindre un endroit ou de combattre un ennemi désigné, ce qui est bien pratique lorsque l’on veut optimiser ses batailles ! Cela dit, il faudra souvent switcher entre les personnages pour finir le travail soi-même, l’IA n’étant pas toujours débrouillarde : sans aller jusqu’à se faire massacrer, elle a tendance à ne pas faire trop avancer les combats. De plus, chaque ennemi a une jauge de point faible, qui apparaît généralement après un gros coup porté par l’assaillant. Il suffira alors d’esquiver et de frapper pour vider la jauge, ce qui déclenchera une attaque dévastatrice. De quoi ajouter un soupçon de subtilité dans ce monde de brutes.

 


Il est possible de donner des ordres stratégiques aux alliés.

 

L’ensemble des cartes contient pléthore de contenu à débloquer, que ce soit de quarts de cœurs à trouver pour augmenter sa barre de vie, ou des Skultullas d’Or à collecter pour pouvoir crafter des élixirs accordant certains bonus. Car en effet, on retrouve des éléments de crafts ! C’est en ramassant les matériaux tombés au sol à la mort des ennemis sur le champ de bataille que l’on pourra alors crafter des badges pour chaque personnage, débloquant ainsi des compétences et bonus d’attaque et de défense à la façon d’un arbre de compétence.

 

On pourra aussi augmenter le niveau d’un personnage en l’échange de rubis, sans pouvoir dépasser le niveau maximal atteint parmi tous les protagonistes toutefois. De même, il est possible de fusionner des armes pour transférer des capacités d’une arme à une autre. Un système très complet, qui dissimule des heures et des heures de farming pour tout compléter.

 


La badgerie permet de crafter des badges qui accordent des capacités ou bonus.

 

Et cerise sur le gâteau, le mode Légende n’est que le commencement : vient alors les modes Aventure, Défis, et un mode où l’on incarne un boss. Le mode Aventure reconstitue une carte à parcourir écran par écran à la façon du premier Zelda sur NES, où chaque écran propose une mission à réussir : tuer un certain nombre d’ennemis, abattre un certain type d’ennemis, prendre des forts… Les objectifs sont variés et vous obtenez un rang à la fin de chaque mission, selon votre vitesse, les dégâts subis, et le nombre de K.O infligés. Par ailleurs, de nouvelles mécaniques sont introduites, notamment les petites fées : liées à un élément, elles vous permettent d’envahir un fort qui, sans elles, inflige des dégâts en continu. De même, on débloque des objets qu’il faudra utiliser pour, par exemple, explorer une case et en découvrir le secret. 

 

Le mode Défis quant à lui propose, sans surprise, des challenges à relever. Chacun de ces deux modes cache son lot de personnages jouables à débloquer, avec un casting très riche qui devrait satisfaire la quasi-totalité des fans. Enfin, le tout est jouable en coopération, avec n’importe quel type de manette : Joy-Con simple, double, Pro Controller… et le jeu devient alors encore plus sympathique à parcourir, le multi atténuant la répétitivité.


Le mode Aventure propose une dizaine de cartes de cet acabit : des dizaines d’heures de jeu en perspective !

 

 

Un moteur de jeu vieillissant

 

 

Malheureusement, Hyrule Warriors Definitive Edition rencontre les mêmes problèmes que les derniers musou : le moteur de jeu se veut vieillissant, et cela se ressent graphiquement. Les environnements sont assez pauvres, les textures sont baveuses à souhait, et seuls les personnages principaux ont un modèle et des animations soignés. Les cinématiques sont assez hétérogènes, avec certaines très soignées et d’autres plutôt brouillons. Les effets de lumière, par contre, sont bien gérés.

 

Côté technique, le jeu tourne en 1080p 60fps constamment en dock, et passera en 720p avec quelques baisses de framerate occasionnelles en mode portable.

 

La musique, quant à elle, réarrange certains thèmes phares de la franchise, et viennent souvent apporter du dynamisme voire de la tension aux batailles.

 


Les environnements sont assez pauvres, et les textures baveuses.

  • JOUABILITÉ

    15

    Un musou-game agrémenté d’éléments de gameplay issus de Zelda, c’est un pari réussi et le mix entre cet univers et de grandes batailles stratégiques est franchement réussi. Mention spéciale aux boss qui demandent une légère adaptation.

  • GRAPHISMES

    11

    Difficile de sortir réjoui quant aux graphismes que propose cette Definitive Edition. Si les personnages et leurs animations sont soignés, et que le moteur de jeu gère bien les effets de lumière, c’est malheureusement insuffisant : les environnements sont pauvres, les textures baveuses, et on regrette que le royaume d’Hyrule n’ait pas eu droit à un meilleur traitement.

  • BANDE SON

    13

    Avec des réarrangements de thèmes phares de la licence, on a là une bande son dynamique qui apporte même de la tension à certains moments du jeu. Sans forcément marquer les esprits plus que ça, elle fait le job, avec une mention spéciale pour les phases de narration avant le début des chapitres en mode Légende.

  • DURÉE DE VIE

    17

    Comptez une dizaine d’heures pour boucler l’histoire principale, et multipliez au moins par dix ce temps pour venir à bout de tout ce que le jeu a à proposer.

  • SCÉNARIO

    12

    De bonnes idées, mais sous-exploitées à cause d’une écriture franchement pauvre. Ce qui n’empêche pas d’avoir un fil narration prenant et cohérent, mais dans la mise en œuvre, on a le strict minimum.

    • Points positifs

      • Une bonne utilisation des éléments phares de Zelda (boss, objets, lore…)
      • Un casting très varié et plein de surprises
      • Énormément de contenu à découvrir
      • Le mode Aventure
    • Points négatifs

      • Des environnements pauvres et des textures baveuses
      • Une écriture scénaristique creuse malgré de bonnes idées

    Conclusion

    Embarquant tous les DLCs des opus parus sur Wii U et 3DS, cette Definitive Edition est indéniablement la version ultime pour expérimenter le musou à la sauce Zelda. Si le scénario n’est pas sensationnel à cause de la qualité d’écriture qui pêche un peu, cette histoire mêlant les époques de l’univers Zelda reste cohérente et a le mérite de créer des rencontres inimaginables autrement, pour le plaisir des fans de toute heure. Le titre est loin d’être avare en contenu, et il faudra de nombreuses heures pour en venir à bout intégralement.

    15

  • Les avis du staff

    En complément de ce test, les autres membres du staff peuvent aussi vous donner leur avis sur le jeu

    Commentaires (2)

    manire a écrit un commentaire le 04/07/2018 à 16:47

    Il a peut-être fallu quelques tentatives pour obtenir la bonne formule, mais Hyrule Warriors: Definitive Edition est exemplaire. On peut en dire beaucoup sur la quantité absurde de contenu, mais ce qui amène vraiment ce jeu au niveau supérieur, ce sont les différents raffinements. Le magasin de cartes d'objets fait tout un monde de différence pour les aventuriers dévoués.

    manire a écrit un commentaire le 06/07/2018 à 02:05

    Il a peut-être fallu quelques tentatives pour obtenir la bonne formule, mais Hyrule Warriors: Definitive Edition est exemplaire. On peut en dire beaucoup sur la quantité absurde de contenu, mais ce qui amène vraiment ce jeu au niveau supérieur, ce sont les différents raffinements. Le magasin de cartes d'objets fait tout un monde de différence pour les aventuriers dévoués. [color=#a9a9a9:2x2yz2f7][size=75:2x2yz2f7]________________________________________________________________________________________________[/size:2x2yz2f7][/color:2x2yz2f7] [url=https://downloader.vip/minecraft-pocket-edition/:2x2yz2f7][color=#a9a9a9:2x2yz2f7][size=75:2x2yz2f7]Minecraft Pocket Edition[/size:2x2yz2f7][/color:2x2yz2f7][/url:2x2yz2f7] [url=https://downloader.vip/google-play-services/:2x2yz2f7][color=#a9a9a9:2x2yz2f7][size=75:2x2yz2f7]Google Play Services[/size:2x2yz2f7][/color:2x2yz2f7][/url:2x2yz2f7] [url=https://downloader.vip/counter-strike/:2x2yz2f7][color=#a9a9a9:2x2yz2f7][size=75:2x2yz2f7]Counter-Strike[/size:2x2yz2f7][/color:2x2yz2f7][/url:2x2yz2f7]

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire à ce test !

    Le test a reçu 1 FUN

    Vous n'avez pas encore funé le test !

    ConsoleFun vous donne la possibilité de funer vos articles favoris en cliquant sur le coeur ci-dessus. Participez à la vie communautaire du site et montrez votre intérêt pour notre actualité, pour toujours plus de fun !

    Fiche du jeu

    Hyrule Warriors Definitive Edition

    Hyrule Warriors Definitive Edition

    Support : Nintendo Switch

    Editeur : Nintendo

    Développeur : Koei Tecmo

    Genre :Beat'em all

    Multijoueur : Oui jusqu'à 2 joueurs en local

    Moyenne des joueurs : - / 20

    Moyenne de la presse : - / 20

    Galerie d'images

    Qui est notre testeur ?

    Vesperia : Co-Responsable de la rubrique "Tests"

    Joueur de 22 ans, je tente de rattraper des années de culture vidéoludique pour comprendre le pourquoi du comment de chaque jeu. Ce qui me prend beaucoup de temps et me fait accumuler plus de retard encore. J'aime le jeu vidéo, tout simplement.

    "Baromètre du test"