0

[TEST] Super Mario Odyssey

icone auteur news

Le 28/11/2017

Développé et édité par Nintendo, Super Mario Odyssey marque le retour de l’ex-plombier moustachu Mario sur la récente console Nintendo Switch. Sorti le 27 Octobre 2017, ce jeu de plateforme 3D succède donc à Super Mario World sur Wii U après quatre années d’absence.

L’enjeu est de taille pour cette franchise des années 80, puisqu’elle devra réussir à renouveler ses concepts en contentant aussi bien les fans de la première heure que les jeunes possesseurs de la console hybride de Nintendo. Notre rédaction vous livre donc sa critique définitive sur ce jeu très attendu. Super Mario Odyssey marquera-t-il un tournant dans l’histoire de la licence ? Réussira-t-il à nous surprendre, comme l’ont fait certains de ses prédécesseurs (confère le test de Super Mario Sunshine, voir ce lien) ? Nos éléments de réponse ci-dessous.



Un voyage à travers le monde, pour un mariage réussi ?


 

Rien ne va plus au Royaume Champignon. Le maléfique Bowser a kidnappé la princesse Peach avec pour ambition de se marier avec elle. Bien entendu, Mario se lance à la rescousse de la belle, mais se fait rapidement battre par Bowser dans une scène du jeu qui servira d’introduction à cette aventure haute en couleurs. Après sa défaite, notre héros échoue dans un pays étrange peuplé de spectres pouvant prendre l'apparence de chapeau. Il rencontre ainsi Cappy, qui cherche lui aussi à rattraper Bowser. Celui-ci ayant également pris en otage sa petite sœur. Ensemble, ils vont poursuivre leur ennemi commun à travers le monde, à bord du vaisseau dénommé Odyssey.

 

Comme vous pouvez le constater, le scénario reste assez classique pour un jeu de la licence. Il suit le schéma traditionnel de la grande totalité des Super Mario, qui consiste à poursuivre votre grand rival sur tous les continents du monde. Un prétexte qui sert à pouvoir varier les paysages, les décors, les obstacles et de savourer les spécificités propres à chaque monde visité. De quoi casser une certaine répétitivité sur les mécaniques du jeu toujours aussi bien huilés.

 

Malgré son scénario peu surprenant , nous pouvons d’ores-et-déjà vous rassurer sur le contenu proposé par ce Super Mario Odyssey, puisqu’il est généreusement fourni. Comptez environ une quinzaine de mondes aux multiples inspirations. Du désert mexicain (Pays des sables), à la ville citadine (Pays des Grattes-Ciel), sans oublier le Pays des Lacs faisant référence au monde aquatique, ou celui du monde des nuages… le dépaysement sera total, même si nous pouvons regretter certains mondes présentant une surface assez petite ! Soulignons que le level-design de chaque niveau est extrêmement travaillé. Rien n’est laissé au hasard ! Dans ce jeu, tout a une utilité, et il faudra y consacrer une multitude d’heures pour connaitre la signification de chacune des composantes des mondes qui forment le jeu.


Vous aurez de quoi faire pour capturer toutes les lunes du jeu...
 

 

Tout comme Super Mario 64 ou Super Mario Galaxy, le jeu est jouable en monde ouvert, et ne se révèlera pleinement à vous que si vous récupérez de nombreux artefacts. Ici, pas d’étoile à récupérer, mais des lunes qui seront réparties aux quatre coins du monde. Accumuler les lunes vous donnera l’assurance de pouvoir visiter plus de zones, plus de mondes…et donc d’avoir une chance de sauver votre princesse.

 

Une fois encore, le jeu ne fait pas dans la demi-mesure puisque 836 lunes sont à trouver par différents moyens. Résolution d’énigmes, sauts périlleux à réussir, phases de plateformes ardues, recherches fines derrière des rochers, ou anéantissement d'ennemis et boss… les posssibilités d’obtention vous permettront une fois encore d’enrichir l’expérience de jeu. N’oublions pas également les grosses pièces jaunes, qui ne vous permettront pas cette fois-ci de récupérer des vies au bout de 100, comme ce fut le cas dans les précédentes moutures, mais serviront à acheter des lunes (pour atteindre les 999 lunes maximums) ou vous procurer des costumes en boutique (débloquant ainsi quelques zones réservées).

 


Tout comme d'autres jeux de plateforme, vous pourrez récupérer des points de vie en mettant la main sur des coeurs, au nombre de 3 par défaut. Vous pourrez doubler ce nombre avec des coeurs spéciaux faiblement disséminés dans les différents mondes parcourus. Ceci modulera quelque peu la difficulté du jeu qui est loin d'être insurmontable pour les habitués du genre.

 

Sachez qu'un mode "assisté" est sélectionnable pour les plus jeunes afin de faciliter leur progression dans le jeu. La récupération des points de vie se fera en faisant patienter votre héros sur place quelques secondes. Toujours dans ce mode assisté, le nombre de point de vie passera de 3 à 6, avec la possibilité de monter jusqu'à 9 points de vie. Ce jeu s'adresse donc à un public de tout âge, qu'on soit pas, peu, ou très habile de la manette. N'oublions pas non plus le système de "checkpoint" à la sauce Super Mario 3D Land (3DS), représenté sous la forme de petits drapeaux qu'il faudra toucher pour pouvoir revenir à ce point de sauvegarde en cas de décès de votre héros. 


Environnements et intempéries variés....c'est ce que vous réserve Super Mario Odyssey !


 

 

Un Super Mario qui en jette aussi bien graphiquement que musicalement !

 

 

Graphiquement, le jeu est vraiment très beau. Les environnements sont colorés et flattent la rétine. D'autant que le jeu ne possède pas de réel défaut technique. Aucun bug n'a été constaté que ce soit du clipping, de l'aliasing ou simplement des bugs de collision. Tout juste pouvons-nous constater quelques rares baisses de framerate dans le monde des Gratte-Ciel, celui-ci étant le monde le plus chargé en PNJ et en éléments de décors. Mais ces baisses de framerate ne nuisent absolument pas au plaisir du jeu, qu'on y joue en mode portable ou sur téléviseur.

 

La direction artistique est propre, précise, mêlant à la fois des éléments imaginaires et réels comme ce fut le cas sur Dreamcast avec un certain "Sonic Adventure". Le tout est accompagné de musiques excellentes, qui collent parfaitement à chacun des mondes visités (avec une mention spéciale pour le thème principal du jeu, à savoir "Jump up, Superstar"). De quoi emmener Mario au bout du monde... et au-delà ! Vous en profiterez d'ailleurs pour ré-entendre des mélodies et des sons bien connus des joueurs de la première heure. Et ce n'est pas le seul clin-d'oeil que nous fait Nintendo dans ce jeu !



En effet, tout au long de l'aventure, il est possible de voir des références plus ou moins évidentes aux différents jeux Super Mario, voire même The Legend of Zelda. Il est ainsi possible de trouver des hiéroglyphes représentant Mario ou Peach en costume de chat, références évidente à Super Mario 3D World. La référence la plus évidente reste les passages en 2D où Mario repasse en mode pixélisé façon épisode NES avec le gameplay associé, tout en rappelant le principe de se fondre dans le mur comme nous le proposait le jeu The Legend of Zelda : A link Between Worlds. Mais il y a encore des tonnes de références que l'on vous laissera découvrir au fil de votre aventure pour ne pas gâcher votre plaisir.
 


Cappy vous permettra de prendre possession d'un T-REX ...mais aussi de tout un tas d'autres personnages...


 

Des manques d'inspirations dommageables ?
 

 

 

Grâce à une réalisation technique et musicale pratiquement sans faille, Super Mario Odyssey est un incontournable de la Nintendo Switch, qu'on ne s'y trompe pas. Cependant, même si le jeu a conquis notre rédaction, il n'est pas exempt de quelques faiblesses à commencer par les boss du jeu qui présentent des lacunes trop apparentes. C'est d'autant plus vrai pour les pâles copies des semi-boss "Lapins crétins" très fortement inspiré des lapins de Ubisoft... qui joncheront régulièrement à mi-parcours les mondes visités. Ils s'incrusteront à de multiples reprises dans les niveaux pour proposer des combats "décalés" sous fond humoristique qui ne collent pas vraiment à l'univers de bowser et de sa famille.

 

L'introduction dans l'aventure de ces personnages laisse de marbre, et donne un sentiment de répétitivité inutile. Nous avons le même avis sur certains costumes que pourra porter Mario, et qui, sans background, n'apporteront rien à l'aventure... si ce n'est de prolonger la durée de vie artificielle (et courte) du titre qui pâtit d'une simplicité déconcertante dans sa trame principale. En soi, Super Mario Odyssey possède une difficulté faible, le faisant parfois passer comme une simple promenade de santé. Ces ajouts nous donnent l'impression que Nintendo manquaient parfois d'inspiration, et qu'il fallait coûte que coûte augmenter la durée de vie du scénario principal. D'autres moyens auraient certainement été plus subtils...

 

Fort heureusement, la casquette Cappy est une véritable cure de jouvence de jouabilité qui vous feront vite oublier les défauts ! Les possibilités de cette casquette magique sont nombreuses et enrichissent énormément l'expérience proposée par ce jeu. Vous aurez la possibilité de lancer Cappy pour atteindre à distance vos ennemis. Que vous le fassiez tournoyer autour de vous ou devant vous, les ennemis auront la vie dure. L'une des grosses originalités vient du fait de pouvoir prendre possession du corps de vos ennemis en lui plaçant votre casquette sur la tête.

 

Ceci vous permettra de déplacer votre nouveau personnage avec ses propres contraintes. Par exemple, jeter son chapeau sur un poulpe vous permettra de projeter de l'eau en dessous de vous... et vous donnera la possibilité d'accéder à des zones en hauteur. Il aura l'inconvénient de ne pas pouvoir se déplacer sur la terre ferme, et d'avoir un stock d'eau de projection limité. Autre exemple, déplacer un Goomba n'est pas chose aisée puisque ses sauts ne vous permettront pas de gravir de hautes marches, et sa lenteur pourraient bien vous poser problème pour éviter certains obstacles... Bref, ce nouvel élément extérieur vous poussera à être stratégique pour réussir l'ensemble des défis de Super Mario Odyssey. Un élément de gameplay imaginatif, avec un potentiel quasi-infini. C'est selon-nous le point fort de ce jeu.

 

N'oublions pas non plus les quelques challenges ardus qui apparaitront de temps en temps lors de vos multiples recherches dans cet univers coloré. Nintendo n'a pas oublié les hardcore-gamers avec des stages qui vous feront perdre des tonnes de pièces, tel que de la plateforme réglée au millimètre où la moindre erreur est fatale. La nostalgie a parfois du bon, puisque ce sont les séquences rétro sans avoir le Cappy sur la tête qui permettront à Super Mario Odyssey d'être équilibré sur sa forme, et sa difficulté. De quoi en faire un grand jeu, et de zapper très rapidement les petits défauts !

 


*Ce jeu est actuellement disponible sur Amazon, voir ce lien

  • JOUABILITÉ

    19

    La perfection aurait-elle un nom ? Super Mario Odyssey puise sa force dans sa jouabilité quasiment sans faille. Jouer avec Cappy enrichit considérablement l’expérience de jeu. Bravo Nintendo pour la trouvaille !

  • GRAPHISMES

    18

    Très réussi. C'est visuellement propre, beau, coloré, et cohérent. La Nintendo Switch semble cracher ses tripes, et on ne peut qu'être émerveillé devant la direction artistique de la franchise qui ne cesse de s'enrichir d'année en année. Elle se sublime avec ce titre !

  • BANDE SON

    17

    Un thème principal accrocheur, de nouvelles mélodies sympathiques, et un rappel de vieilles sonorités pour transporter les plus vieux joueurs. C'est une combinaison qui reflète la réussite.

  • DURÉE DE VIE

    15

    Une trame principale courte (une dizaine d'heures), mais de nombreux challenge à relever... si vous avez l'idée d'obtenir toutes les lunes du jeu. Fort heureusement, la répétitivité est globalement atténuée par les multiples mondes traversés, avec des ennemis et phases de gameplay qui évolueront constamment.

  • SCÉNARIO

    14

    Rien de transcendant pour un Super Mario. Vous devrez toujours battre Bowser et toujours sauver la princesse Peach. L'originalité n'est pas de mise, mais suffisamment efficace pour vous donner envie d'avancer dans le jeu.

    • Points positifs

      • Le concept "Cappy" est génialissime !
      • Quasiment irréprochable techniquement
      • Bonne ambiance sonore
      • La multitude de références aux anciens titres Nintendo
      • Aucun élément n'est laissé au hasard
      • Réussit à renouveler la licence !
    • Points négatifs

      • Parfois en manque d'inspiration
      • Trame principale trop facile...
      • ...et un poil trop court

    Conclusion

    Super Mario Odyssey sur Nintendo Switch a conquis notre rédaction ! Bénéficiant d'une réalisation quasi-parfaite, ce jeu est un indispensable de la Nintendo Switch. Ses quelques défauts disparaissent bien vite à nos yeux lorsqu'on voit le travail mené de main de maître par l'équipe de Kenta Motokura. Avec The Legend of Zelda : Breath of the Wild, ce Super Mario Odyssey fera partie des meilleures expériences vécues de l'année 2017... tous supports confondus !

    17

    icone sélection ConsoleFun

  • Les avis du staff

    En complément de ce test, les autres membres du staff peuvent aussi vous donner leur avis sur le jeu

    Commentaires (0)

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire à ce test !

    Le test a reçu 2 FUN

    Vous n'avez pas encore funé le test !

    ConsoleFun vous donne la possibilité de funer vos articles favoris en cliquant sur le coeur ci-dessus. Participez à la vie communautaire du site et montrez votre intérêt pour notre actualité, pour toujours plus de fun !

    Fiche du jeu

    Super Mario Odyssey

    Super Mario Odyssey

    Support : Nintendo Switch

    Editeur : Nintendo

    Développeur : Nintendo

    Genre :Plates-formes

    Multijoueur : Non, uniquement jouable en solo

    Moyenne des joueurs : - / 20

    Moyenne de la presse : - / 20

    Galerie d'images

    Qui est notre testeur ?

    Thibault Teurki : Fondateur de ConsoleFun.FR, RP Manager & Rédacteur en chef

    Spécialiste des jeux rétro sur consoles et PC. J'ai de nombreuses affinités avec les jeux de stratégie (STR), mais aussi FPS sur PC. Sur console, je m'amuse énormément à décortiquer les RPG et les jeux d'aventure. Et je prend plaisir à jouer sur les jeux de plateformes (ex : Super Mario...).

    "Baromètre du test"

    "autre sujet... Nintendo"