0

[TEST] Super Rocket Shootout

icone auteur news

Le 01/10/2017

Développé par Oddly Shaped Pixels, petit studio indépendant lyonnais, Super Rocket Shootout est un brawler dans lequel on incarne des braqueurs de banque colériques et quelque peu incompétents. C'est armés de jetpack et de fusil à pompe que ceux-ci se mettent dessus dans des niveaux aussi dangereux qu'improbables. Se présentant au sein d'un genre possédant pourtant ses têtes d'affiches et ses challengers, que vaut donc ce Super Rocket Shootout ?

 

 

 

Braquage à l'américaine

 

 

Dans son court mode histoire, Super Rocket Shootout vous mettra aux commandes de 4 malheureux braqueurs dont le dernier casse n'a même pas pu avoir lieu, cela principalement à cause d'un manque d'organisation, nos antihéros se présentant devant une banque encore en attente d'inauguration et donc complètement vide. Malgré cet échec, Good Twin, Evil Twin, Maurice et El Bruto, personnages principaux du jeu et braqueurs peu talentueux, vont se retrouver empêtrés dans des aventures improbables à cause desquelles ils devront se frayer un chemin à travers chantiers, laboratoires secrets et autres cimetières, affrontant des ennemis aussi étranges qu'un robot-zombie ou un cheminot en colère. Malgré une certaine impression de voir ici un scénario-prétexte, ce mode histoire réussit pourtant à se révéler assez amusant par moment, notamment à travers ses personnages et les situations improbables dans lesquelles ceux-ci évoluent au fil des 7 chapitres qui compose ce mode.

 

Le jeu vous laisse même parfois choisir une réponse, pouvant éventuellement modifier le combat suivant.

 

 

Très clairement là pour introduire le joueur au jeu, c’est-à-dire à ses personnages, ses mécaniques et ses différents terrains, compléter le mode histoire sera également essentiel à tout les joueurs puisque seule sa complétion vous permettra de débloquer les différents modes du jeu ainsi que 4 des 8 personnages jouables.

 

 

Si tu me tires dessus, je te tire dessus

 

 

En bon brawler, Super Rocket Shootout permet des combats jusqu'à 4 joueurs, ceux-ci ayant le choix entre 8 personnages, dont la moitié devront être débloqués en complétant le mode histoire.

 

Tous équipés de fusil à pompes et de jetpack, ces derniers permettant une mobilité fluide à travers des niveaux d'une taille respectable, les différents personnages du jeu disposent également de la possibilité de se protéger derrière un fragile bouclier à la durée infinie mais qui se brisera au moindre coup. Ce bouclier vous sera toutefois essentiel, car il représente l'un des principaux moyens de récupérer de votre jauge de super. Divisée en plusieurs petits carrés, cette jauge se remplit chaque fois qu'un joueur réalise des combos ou réussit à effectuer un blocage parfait (ce dernier s'effectuant en bloquant un coup au dernier moment).

 

Si cette jauge, une fois remplie, vous permettra évidemment de lancer votre attaque spéciale, elle vous vous sera également utile pour effectuer un "super tir", un tir plus puissant consommant une division de votre jauge ou un "super contre" qui, lui, vous permettra de repousser votre adversaire en bloquant son attaque juste après vous être fait toucher (mais cette fois au prix de deux divisions), de manière assez comparable au Burst de la série Guilty Gear. Tout cela donne à Super Rocket Shootout une certaine profondeur assez inattendue, le jeu mettant à disposition du joueur des mécaniques intéressantes et très bien pensées.

 

Ici, El Bruto se prépare à rouler (métaphoriquement) sur ses adversaires en activant sa capacité spéciale qui lui permet de faire plus de dégats.

 

 

De plus certains terrains du jeu se trouvent être destructibles, changeant alors leur topographie et demandant au joueur une approche différente, à l'exemple du niveau Chantier dont les plate-formes peuvent être détruites, forçant alors le joueur à rester constamment en l'air tandis que d'autres disposent d’éléments spéciaux, à l'exemple du Cimetière dans lequel peuvent apparaître morts-vivants et chauve-souris ou encore du Laboratoire, dans lequel on peut trouver des arcs électriques ainsi que des téléporteurs. De plus, les joueurs peuvent régulièrement trouver différentes armes spéciales (grenades, dynamites et autres roquettes) et modificateurs (pouvant par exemple temporairement accélérer la vitesse du jeu ou inverser les commandes) notamment via des caisses tombant aléatoirement sur le terrain.

 


Une fois les plate-formes détruites un terrain comme celui du Chantier peut rapidement devenir un défi en soi.

 

 

Déséquilibrium

 

 

Proposant de classiques mode Histoire, Arcade ou encore Shootout (un mode Versus), Super Rocket Shootout réussit à proposer une expérience intéressante qui, sans jamais se montrer révolutionnaire, fait preuve d'une certaine volonté de proposer un jeu accessible mais possédant malgré tout quelque subtilités.

 

Toutefois, Super Rocket Shootout se traîne également tout un tas de problèmes d'équilibrage, certains match-up étant particulièrement défavorable, mais également de certains détails plus minimes à l'exemple du souffle des explosions causant des dégâts sur une distance semblant beaucoup trop importante. Des soucis qui donnent l'impression d'un jeu intéressant en surface mais qui se montre plus faible dès que l'on souhaite l'approfondir. L'on pourra également se plaindre de l'impossibilité de modifier la disposition des touches à la manette, chose essentielle à tout jeu de versus et pourtant possible sur clavier.

 

Ne vous y trompez pas : Super Rocket Shootout reste un bon jeu, totalement jouable entre amis et se révélant même étonnamment profond pour un jeu faisant autant le choix de l'accessibilité, et ce malgré les soucis d'équilibrage qui peuvent parfois entacher certaines parties.

  • JOUABILITÉ

    13

    Parfois un peu brouillon dans ses combats, Super Rocket Shootout peut surtout s'appuyer sur un gameplay simple mais avec tout de même certaines mécaniques de gameplay assez intéressantes.

  • GRAPHISMES

    13

    Parfois un peu brouillon mais généralement lisible, Super Rocket Shootout propose un pixel-art assez classique mais qui fait son office.

  • BANDE SON

    13

    Punchy, la bande-son du jeu appuie assez correctement son ambiance fun et énergique. Présente sans être absolument inoubliable, elle est reste très appréciable.

  • DURÉE DE VIE

    12

    Comme pour tout les jeux du genre, la durée de vie de Super Rocket Shootout dépend avant tout de l'adhésion du joueur au système de jeu. Avec un mode histoire prenant environ 1 heure et de nombreux modes de jeux, Super Rocket Shootout offre toutefois largement de quoi revenir.

  • SCÉNARIO

    12

    Malgré son court mode histoire et son scénario prétexte à l'introduction de terrain et personnages divers, Super Rocket Shootout réussit tout de même à se révéler assez drôle dans sa mise en scène de braqueurs colériques et incapables de réaliser un seul braquage.

    • Points positifs

      • C'est fun
      • C'est complet
    • Points négatifs

      • Des problèmes d'équilibrage
      • Impossibilité de re-paramétrer les touches de la manette
      • C'est parfois brouillon

    Conclusion

    Tout à fait sympathique et même relativement fun entre amis, Super Rocket Shootout se révèle être un bon brawler, et si le jeu parait un peu plus faible à haut niveau, il possède toutefois quelques mécaniques bien pensées qui lui permettent de proposer aux joueurs une profondeur assez inattendue et offrant au jeu une accessibilité qui ne cache pas une faiblesse de contenu.

    14

  • Les avis du staff

    En complément de ce test, les autres membres du staff peuvent aussi vous donner leur avis sur le jeu

    Commentaires (0)

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire à ce test !

    Le test a reçu 2 FUN

    Vous n'avez pas encore funé le test !

    ConsoleFun vous donne la possibilité de funer vos articles favoris en cliquant sur le coeur ci-dessus. Participez à la vie communautaire du site et montrez votre intérêt pour notre actualité, pour toujours plus de fun !

    Fiche du jeu

    Super Rocket Shootout

    Super Rocket Shootout

    Support : PC

    Editeur : Digital Tribe Games

    Développeur : Oddly Shaped Pixel

    Genre :Combat

    Multijoueur : Oui jusqu'à 4 en local uniquement.

    Moyenne des joueurs : - / 20

    Moyenne de la presse : - / 20

    Galerie d'images

    Qui est notre testeur ?

    Dronfax : Journaliste ConsoleFun

    J'ai débuté avec la Gameboy Advance et notamment la série Pokémon qui est la première série que j'ai suivie avec passion. Puis est venue la DS, sur laquelle j'ai agréablement découvert la série Spectrobes, tout en restant fidèle à mon premier amour :D. Entre temps j'ai eu une Wii (obsolète depuis la Wii U donc), une PS3 qui aujourd'hui ne fonctionne plus, pour finalement me retrouver à jouer sur PC, principalement à des jeux indépendants bien que je ne m'interdis pas quelques parties de Batman :p