0

[TEST] Yakuza 0

icone auteur news

Le 21/01/2017

C'est le 8 décembre 2005 que la licence Ryu Ga Gotoku (PS2) a commencée à briller sur le territoire nippon. Fort de son succès, SEGA décida d'exporter les premières aventures du personnage principal de cet opus, Kazuma Kiryu, vers l'occident sous le nom de "Yakuza". Le public est réceptif aux qualités présentées, et à la culture japonaise qui émane de chacun des épisodes sortis. Plusieurs années s'écoulent, et les joueurs européens ont désormais la chance de bénéficier d'une préquelle avec Yakuza 0 sur Playstation 4, qui revient aux origines de cette saga grandement adulée par les japonais. Cette fois-ci, nul besoin de connaitre la licence, puisque nous repartons de zéro.
Un périple dépaysant s'annonce... et vous comprendrez pourquoi au travers de ce test.
 


Kazuma Kiryu et Goro Majima, deux héros d'une grande profondeur

 

Plongé dans un Japon des années 80, de riches familles composées de Yakuzas s'organisent pour assouvir leur quête de richesse. Crimes organisés, oppression, trahison, intimidation sont les principaux moyens utilisés par les mafieux pour permettre à leur cellule familiale d'être respectée à travers les principales villes du pays.

 

Yakuza 0 vous narrera l'histoire de deux protagonistes que vous pourrez contrôler tous les deux chapitres alternativement. Ainsi, vous ferez la connaissance de Kazuma Kiryu, 20 ans, accusé d'un meurtre qu'il n'a pas commis. Vous devrez l'aider à laver son honneur (et celui de son chef de clan), malgré les obstacles qui se dresseront sur sa route. Kazuma est un être qui gêne... et qui devient très rapidement une proie à abattre pour l'opposante haute hiérarchie des Yakuzas. Puis de l'autre, vous contrôlerez également Gorô Majima, 24 ans, le responsable d'un cabaret permettant tous les excès de la nuit (ou presque) pour les citadins. Ce personnage devra faire face à un choix crucial pour la suite de son aventure : tuer une personne qui lui permettra de retrouver son ex-rang au sein des Yakuzas, ou devoir faire fructifier son commerce.

 

Malgré l'histoire différente de nos deux compères, leur destin les conduiront à prendre de graves décisions qui pourraient changer à tout jamais leur destinée. Entrez dans le monde de la pègre japonaise, et vous verrez qu'il n'est pas évident d'en ressortir ! Grâce à une parfaite maitrise de la mise en scène, et d'un scénario digne des meilleurs téléfilms, nous avons pris plaisir à vivre les tourments de Kazuma et Gorô, qui arpentent à leur manière les difficultés de la vie. A la fois grandiose et rocambolesque, l'aventure n'est qu'un prétexte pour approfondir le background de vos deux personnages jouables qu'on retrouve dans les autres opus de la licence, mais aussi pour donner un sens à vos longues escapades au travers de Tokyo et d'Osaka, les villes de coeur des deux principaux antagonistes.


Le jeu est rythmé par de nombreux rebondissements scénaristiques, parfois tarabiscotés, mais menés avec brio. Les deux scénarios nous proposent quelques surprises qui nous ont ravi, sans vous en dire plus pour éviter le spoil.
Tirons notre coup de chapeau pour les cut-scenes et les dialogues qui sont parfaitement mis en scène. La classe à la japonaise, ça existe et SEGA le fait avec style dans ce Yakuza 0.


Entrez dans un monde où votre destin ne vous appartient qu'à moitié !
 

Un modèle de liberté à rendre envieux un GTA V ?

 

Yakuza 0 est considéré par de nombreux joueurs comme étant le GTA japonais par excellence... et nous vous confirmons que c'est effectivement bien le cas ! Comprenez par là qu'il en possède certaines nuances, non pas par la taille des villes visitées, ni sur le nombre de véhicules à contrôler, ni sur la surenchère de l'impunité de vos actions. Non, la sensation d'évasion de Yakuza 0 est plus subtile, plus fine, avec le respect des nombreux codes si typiques des jeux japonais de cette dernière dizaine d'année, où seuls les fans d'import s'y retrouveront parfaitement.

 

La liberté japonaise est contrôlée, codifiée, vous évitant l'ennui et l'impression de vide dans des lieux restreints, mais bien plus animés que son homologue américain. Dans ce cas présent, vous pouvez vaquer à vos occupations grâce à un contenu et des objectifs étoffés. Vous avez envie de sauver la veuve et l'orphelin ? Libre à vous. Vous souhaitez vous détendre autour d'un des nombreux mini-jeux disponibles ? C'est faisable également. Le jeu fait en sorte de ne pas vous proposer de temps mort, grâce à une trame de fond dynamique, afin que vous ayez toujours quelque chose à faire dans ce jeu sans passer des heures à trouver votre chemin ou à observer les citadins pour donner du sens à votre vie.

 

Assez similaire dans son concept au célèbre Shenmue de l'ère Dreamcast, ce jeu vous permettra de jouer avec une vue à la troisième personne où vous devrez combattre vos opposants à coup de poings, grâce aux enchainements de combos et aux esquives. Alternant habilement les phases de combats et les moments d'enquêtes, Yakuza est un jeu qui ne vous laissera clairement pas insensible. La ressemblance avec Shenmue est d'autant plus frappante que cet opus vous propose une armada de mini-jeux dont certains font un clin d'oeil à la licence de Yu Suzuki. Entre les bornes d'acarde de vieux jeux SEGA, le chant en karaoké, le baseball, le jeu de fléchettes, le bowling ou le billard, vous en aurez pour votre argent. Ce sont des jeux dans le jeu, avec une qualité de réalisation appréciable. Le tout se combine parfaitement avec l'intensité de la trame principale du jeu. N'oublions pas non plus les cents quêtes annexes alternatives qui pourraient bien vous faire oublier de temps en temps la trame principale. La durée de vie du jeu est colossale, et le dépaysement est complet. Dans le fond, comme dans la forme.


Un Yakuza, c'est un bad Guy tourmenté !

 

Beaucoup de qualités, mais également des faiblesses !

 

Le développement de Yakuza 0 était prévu initialement pour la Playstation 3. SEGA a malgré tout fait le choix de l'adapter également sur Playstation 4.  Il en hérite donc des faiblesses techniques, bien qu'il s'en sorte honorablement à nos yeux. Graphiquement, le jeu bénéficie de très beaux effets de lumières lors des virées nocturnes que vous serez amené à faire dans les villes de Tokyo ou Osaka. Il propose également une modélisation des visages de personnages convaincants, avec une expression de visage qui s'anime parfaitement lors des discussions, ou même des combats parfois un peu sanglants et brutaux qui adresse ce jeu à une population relativement mature ! Néanmoins, nous regrettons la pauvreté graphique de certains décors, parfois aliasés, peu détaillés, ainsi que certaines textures baveuses, non lissées... On a déjà vu mieux de ce côté là, mais fort heureusement, ces points noirs n'altérerons pas votre plaisir d'en découvrir plus sur le passé tumultueux de Kazuma Kiryu.

 

Le côté flashy des extérieurs comme de l'accoutrement des personnages colle à l'ambiance un peu loufoque du titre, et à sa tendance "nuit de folie" style années 80. C'est atypique, vraiment ! Il ne nous a jamais vraiment été donné de voir une ambiance pareille dans un jeu vidéo. C'est d'ailleurs ce vent de fraicheur que nous avons apprécié durant les dizaines d'heures que nous avons passé dessus. C'est une parfaite continuité de l'humour omniprésent et décalé de la série. Les amateurs du manga GTO seront aux anges.

 

Malgré les graphismes mi-figues mi-raisins, on ne constate (fort heureusement) aucune bévue côté ambiance sonore. Les quartiers chauds de Tokyo et l'ambiance oisive du cabaret que vous aurez à gérer nous donnerait presque envie de sortir de chez nous, et d'acheter un billet pour le Japon. Pas de fausse note de ce côté-là. Notons également le doublage japonais de qualité qui nous donnerait presque l'impression d'être dans un véritable film intéractif.  En définitive, on ne peut que dire "Bien joué SEGA", puisque Yakuza 0 nous a donné envie de découvrir la suite des aventures de l'opus.
 

 

*Ce jeu est disponible sur Amazon.FR, voir ce lien

  • JOUABILITÉ

    18

    Intuitive, surtout pendant les phases de combats. Le système de combo nous pousse à enchaîner frénétiquement les boutons de notre manette pour mettre à terre chacun de nos adversaires avec une extrême facilité, sauf pour certains caïds de chez nos amis Yakuza où il faudra prendre le temps d'analyser et adapter notre style de jeu. Ce gameplay fait mieux que ses prédécesseurs !

  • GRAPHISMES

    15

    Techniquement dépassé, mais le titre ne fait pas non plus pâle figure. Les effets de lumière lors de vos ballades nocturnes dans les villes d'Osaka et de Tokyo brillent de milles feu. La modélisation des expressions de visages, et les couleurs un peu cheap des années 80 vont vite vous faire oublier les quelques carences techniques.

  • BANDE SON

    18

    Le doublage des personnages est de bonne facture, de même que les musiques qui s'enchainent à rythme effréné lors des combats, et plus douce lors des moments de détente. Et que dire du karaoké !

  • DURÉE DE VIE

    19

    La durée de vie est énorme. Que vous décidiez de ne faire que la quête principale, et/ou d'effectuer les 100 quêtes parallèles, ou tout simplement de zapper le sérieux du titre pour ne vous concentrer qu'aux mini-jeux...vous en aurez pour votre argent.

  • SCÉNARIO

    17

    Les personnages bénéficient d'un background intéressant, profond, sous couvert de deux aventures simultanées qui ont obtenus un grand intérêt de notre part. Les rebondissements sont légions, et renforcent le plaisir d'en savoir plus sur les dénouements de chacune des destinées.

    • Points positifs

      • Des personnages profonds et intéressants
      • De nombreux mini-jeux de qualité
      • 100 quêtes annexes complètement déjantées
      • Une durée de vie énorme
      • Des combats addictifs
      • Liberté "japonaise" au poil qu'on aimerait voir plus souvent...
    • Points négatifs

      • ...Mais attention aux désillusion, les villes ne sont pas gigantesques comme dans GTA V
      • Pas de sous-titres en français
      • Une technique qui patine un peu

    Conclusion

    Nous tenons probablement la relève de Shenmue ! Yakuza 0 marque son emprunte par un scénario palpitant, des personnages charismatiques munis d'un background fort intéressant, des quêtes et des mini-jeux fournis à la pelle, mais également une culture japonaise tellement marquée "années 80" qu'il n'existe pas d'égal sur le marché occidental. SEGA signe ici sa plus belle production Playstation 4 en ce début d'année 2017 !

    17

  • Les avis du staff

    En complément de ce test, les autres membres du staff peuvent aussi vous donner leur avis sur le jeu

    Commentaires (0)

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire à ce test !

    Le test a reçu 3 FUN

    Vous n'avez pas encore funé le test !

    ConsoleFun vous donne la possibilité de funer vos articles favoris en cliquant sur le coeur ci-dessus. Participez à la vie communautaire du site et montrez votre intérêt pour notre actualité, pour toujours plus de fun !

    Fiche du jeu

    Yakuza 0

    Yakuza 0

    Support : PS4

    Editeur : Sega

    Développeur : Ryu ga Gotoku Studio

    Genre :Action / Aventure

    Multijoueur : Non, uniquement jouable en solo

    Moyenne des joueurs : - / 20

    Moyenne de la presse : - / 20

    Galerie d'images

    Qui est notre testeur ?

    Titiboy, Thibault Teurki : Fondateur de ConsoleFun.FR, RP Manager & Rédacteur en chef

    Spécialiste des jeux rétro sur consoles et PC. J'ai de nombreuses affinités avec les jeux de stratégie (STR), mais aussi FPS sur PC. Sur console, je m'amuse énormément à décortiquer les RPG et les jeux d'aventure. Et je prend plaisir à jouer sur les jeux de plateformes (ex : Super Mario...).

    Ils possèdent ce jeu

    Connectez-vous pour ajouter ce jeu à votre collection !